AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Declare this an emergency ✖ pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Declare this an emergency ✖ pv   Ven 6 Jan - 23:14

« Monsieur Stanley Dyson. »

Elle ne répondit rien, elle était trop énervée pour répondre.Elle le regarda avec des yeux féroces.

« On a tous une vie dure. C’est sûr que devoir défoncer trente six milles gens à la seconde par jour ça doit être chaud j’avoue. Mais je … »
Tu quoi ?
« Je vais me plaindre aussi ! Chacun son tour après tout ! Tu peux me taper, me défoncer, me faire bouffer le mur et ramasser les dents à la petite cuillère, tu peux même pas t’imaginer à quel point je m’en contre fiche. Si tu crois que je suis un de ses Beta ou Tangos qui reviennent à la charge quand ils se font taper, tu te goures, j’suis pas aussi con quand même, les masos c’est eux, pas moi. »
Là le mur ,tu va pas le bouffer ,tu va le déguster méchamment (a).
« J’ai une vie de merde parce que … J’… J’ai un père con qui nous a abandonné, ça tu l’as lu puisque tu dois faire gaffe aux gens que tu « fréquentes », mais certaines choses sont pas dans vos dossiers, et bien heureusement … Le truc, chiant, tout ce que tu veux, qui me pourrit l’existence vingt quatre heures sur vingt quatre, qui va encore et encore me pourrir c’est que … »
C'est que ?Tu va finir ta phrase oui ?!
« J’aiiime ma soeuuuur bordel ! C’est chiant, c’est con, c’est toutes les saloperies que tu peux penser mais c’est vrai, ça obsède les gens, le con qui a inventé ce truc il aurait du crever !Dis moi ce que tu veux j’en ai plus rien à foutre. »

La c'était trop. Elle craqua et laissa ses larmes couler elle en pouvait plus, cette journée était vraiment la pire de sa vie. Le mec qu'elle aimais kiffait sa SOEUR. Fuck. Stan la regardais, comme un con, comme toujours quoi. Il lui avait briser le coeur et éparpiller les miettes. Elle était cassée, il l'avait cassée ,en deux ,en trois ,en quatre...Elle ne comptais plus.

_Dégage de la chambre,dit-elle avec une voix pleine de sanglots.Dégage ,j'ai besoin de rester seule.

Elle se mit la tête dans un coussin et pleura. Elle rouvrit ses yeux et regarda le plafond puis la porte ,Stan était toujours la ,a trifouiller son keffieh et a regarder les mouches qui pétait.

_Stan steuplé part de la chambre ...

Elle lui fit des yeux de merlan frit et se replongea la tête dans son coussin. Elle avait envie de lui ... Non ,j'ai rien dit 8D

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Declare this an emergency ✖ pv   Sam 7 Jan - 21:18

    Don't hold me up...
    (I don't need your help, I'll stand my ground)
    Don't hold me up...
    (I don't need your help)
    No! No! No!
    Don't hold me up!
    (I don't need your help, I'll stand my ground)
    Don't hold me up!
    (I don't need your help, I'll stand my ground)
    Don't let me down, down, down, down, down!


Stan se raidit quand Eyleen leva les yeux vers lui, il sentait qu’il allait sûrement se faire tuer dans les quelques secondes qui allait arriver, qu’il allait « bouffer le mur et ramasser ses dents à la petite cuillère » comme elle disait. Au lieu de le massacrer de la pire qu’il soit, elle s’effondra en larmes. Comment se sentir débile en deux secondes.

« Dégage de la chambre, dit-elle avec une voix qu’étouffait légèrement ses sanglots. Dégage, j'ai besoin de rester seule. »

Elle plongea sa tête dans un coussin, elle devait réellement être mal pour s’effondrer ainsi. La jeune femme pleurait pendant quelques minutes, pour le brun, il allait sûrement pas se bouger d’ici, il avait eu pleins d’ordres et de menaces depuis le début, il ne voyait pas pourquoi il prendrait peur et exécuterait les demandes de l’autre. Surtout qu’obéir ne lui ressemblait pas trop pour le coup … Dans une sorte de gêne, il jouait avec les bouts de son keffieh, même s’il n’allait pas partir, il se sentait mal à l’aise, là, tout de suite, maintenant. Eyleen releva la tête vers le plafond puis ses yeux allèrent regarder la porte. Visiblement, la présence du clandestin ne semblait pas lui plaire … Logique aussi.

« Stan steuplé part de la chambre ... »

Il sourit, elle avait de l’espoir …

« Non. »

Pour finir, elle lui jeta un regard presque suppliant et remit sa tête dans le coussin.

« Fais gaffe tu vas t’étouffer avec. Te suicide pas hein … »

Si on comptait le nombre de suicides fait par des objets insolites et inoffensifs, Stan avait quelques raisons de s’inquiéter, même s’il n’angoissait pas réellement pour Eyleen, juste que ce serait bête qu’elle meurt … Mine de rien, elle lui avait bien sauvé la vie, et il l’avait revendiqué. Il resta un moment là, aucune parole, juste un gros vide. C’était stressant, vraiment stressant, mais vu dans l’état où ils étaient, c’était plus prudent. En fin de compte, il était tellement gêné par le silence qu’il se décida à parler … Pour rien dire.

« … J’ai dis quoi de mal encore ? »

A l’entendre, il était toujours en tort, ce qui n’était pas tout à fait faux à certains moments. Il faisait tourner la pointe de son pied au sol d’un air penaud.

« Bon je me barre quelques secondes, c’est bon t’as gagné … »

Stan se traînait vers la porte à contre cœur et la claqua comme Eyleen l’avait fait avant. Il resta cinq minutes dehors puis revint, il s’était bien emm*rdé tout seul.

« En fait je crois que t’as besoin de t’oxygéner. » Stan et ses conseils savants … « Les nerfs c’est pas invincible, quand on est dans un hôtel défoncé ça joue beaucoup et on pète un câble un moment. »

Les conseils médicaux qui tuent … D’un côté, en cas normal, il n’aurait pas eu si tort que ça, mais c’était pour autre chose que l’Omoisienne avait craqué, mais Stan était trop aveugle pour remarquer quoique ce soit. Ce type était borné dans son idée qu’elle était sympa avec lui que quand elle était calme, et qu’il était son punching ball.

« En espérant que la poutre va pas nous sauter dessus quand on va sortir. »

Le pire, c’est que vu l’état de l’établissement, c’était parfaitement possible. Il fit volte face et regarda Eyleen d'un air insistant. Tu viens alors ... ?

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Declare this an emergency ✖ pv   Sam 7 Jan - 22:52



Elle avait le tête enfoncée dans le coussin et elle avait une envie bien puissante de tuer Stan mais elle n'en avait plus la force ,elle était exténuée et sa façon a elle de décompresser était pleurer. Elle avait la cervelle en compote et envie de dormir. Stan refusa d'abord de partir de la chambre puis il sortit en claquant la porte et revint. Il la faisait penser a son frère, jamais sur de lui et qui fini toujours par faire la paix.

« En fait je crois que t’as besoin de t’oxygéner. »

Elle haussa un sourcil.

« Les nerfs c’est pas invincible, quand on est dans un hôtel défoncé ça joue beaucoup et on pète un câble un moment.« En espérant que la poutre va pas nous sauter dessus quand on va sortir. »

Il la pressa du regard genre : aller tu te grouille les fesses ?Elle se frotta le visage et parla :

_Ouai c'est sur et puis j'ai le cerveau en compote, j'ai du mal a réfléchir...Et aussi ,je viens de me rappeler si tu a besoin d'un boulot ,on recrute au service de renseignements des SSO. Enfin bref ,je veut bien sortir deux minutes et si t'a un truc a manger ça serait cool parce que sinon je vais faire une crise d'hypoglycémie ...Pas assez de sucre dans le sang ... enfin bref j'arrive.

Leen se leva, sécha ses larmes et suivit Stan qui était partit en direction de la cuisine. Il lui donna un morceau de pain et elle trouva une plaquette de chocolat. Elle en mangea quelques bouts -mmm chocolaaat 8D- et sortit dehors. Eyleen respira a plein poumon l'air pur et expira lentement. Que ça faisait du bien ...Ha les petits plaisirs de la vie... Sauf que la... Son frère débarqua. Fuck. Qu'est ce qu'il venait fo*tre ici celui la ?Elle regarda mieux, il était avec des potes...Dont Vayley. How m*rde. Stan allais se faire flinguer et elle ,se faire violer par ce couill*n de Lieutenant. Elle pris une graaaaaande inspiration.

_Stan ,y a mon frère et Vayley. Rentre, tout de suite.

Elle avait pas de plan mais elle donna un pistolet a Stan. Au-cas-où on n'est jamais trop prudent. Son frère s'approcha d'elle

_Alors soeurette ,qu'est ce que tu fout la avec lui ?C'est ton petit copain hein ?
_De un c'est moi la plus grande entre nous deux petit frère donc je ne pense pas que tu ai le droit de m'appeler soeurette .De deux je ne suis pas avec ce boulet qui ce nome Stan. Et de trois comment ça ce fait que ce br*nleur ( elle montra vayley du doigt)soit avec toi ?
_Ce branleur,comme tu l’apelles est mon pote. Et je suis la parce que je suis la ,je ne t'en dirait pas plus (elle lui mit une baffe dans la tronche)
_Et gamin ,le respect ,tu connait ?
_Aïeeeeu !Oui je connait mais t'a rien a te faire respectet ,t'est qu'une fille.
_Toi... tu vas pas rentrer entier a la maison ,c'est moi qui te le dit...

Elle lui fit un balayette et il se ramassa par terre ,la tête aux pieds de sa soeur. Vayley s'approcha, elle recula et sortit son flingue.

_Tout doux poupée ,je veut pas te faire de mal...
_Dégage Vayley, dégage tu me pourrit la vie et le moral. Franchement dégage.T'est qu'un c*n.

Elle reprit une grande bouffée d'air et regarda Stan qui était toujoues dehors a regarder Vayley de haut en bas. Si il disait quoi que ce soit a Vayley, il se ferait démonter.

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Declare this an emergency ✖ pv   Dim 8 Jan - 22:11

Un malheur n’arrive jamais seul.
Souvent, Stan avait médité sur cette phrase, pesant le pour et le contre de ses malheurs, les impasses que la vie lui impose. Il n’avait jamais cru à ce proverbe, c’était comme ceux qui croyait aux journées gâchées quand on croisait un chat noir. Il n’était pas superstitieux, mais quand il vit Vayley et Eyleen’s Brother se ramener, il se remit en question sur sa foi intérieure.

« Stan, y a mon frère et Vayley. Rentre, tout de suite. »

Il sourit au lieu de s’affoler. Eyleen, l’éternelle schizophrène. Il ne comprenait pas vraiment ses ordres, rentrer ? A l’hôtel ? En quelques secondes, il se retrouva avec un pistolet dans les mains et les deux autres leur firent face. Trop tard pour rentrer justement.

« Alors soeurette, qu’est ce que tu fous la avec lui ? C'est ton petit copain hein ? »

Il haussa légèrement un sourcil, il avait une pancarte sur le front avec écrit « Je suis le copain d’Eyleen » ? Tout le monde lui disait, c’était stressant –encore ce mot /o\-. Fuck quoi. Il suivit avec une sorte d’intérêt la dispute Ey/frère.

« De un c'est moi la plus grande entre nous deux petit frère donc je ne pense pas que tu as le droit de m'appeler soeurette .De deux je ne suis pas avec ce boulet qui se nomme Stan. Et de trois comment ça ce fait que ce br*nleur, fit – elle en pointant l’intéressé du doigt, soit avec toi ?
- Ce branleur, comme tu l’appelles est mon pote. Et je suis la parce que je suis la, je ne t'en dirais pas plus. »


Puis Ey, dans sa bonté et sa générosité habituelle, lui décolla une fantastique claque. Pauvre de lui.

« Et gamin, le respect, tu connais ?
- Aïeeeeu ! Oui je connais mais t'a rien a te faire respecter, t'es qu'une fille. »
Pauvre c*n qui venait de signer ton arrêt de mort.
« Toi... tu vas pas rentrer entier a la maison, c’est moi qui te le dit... »

Bien Lara Croft. Toute façon, son cher frérot semblait être un macho fini, pas étonnant qu’il soit pote avec l’autre.

« Tout doux poupée, je veux pas te faire de mal...
- Dégage Vayley, dégage tu me pourris la vie et le moral. Franchement dégage. T’es qu'un c*n. »


Oui, on y croit Vay. En attendant, c’était assez une certaine appréhension que Stan détailla le lieutenant. Si il disait un mot, il crevait, du moins c’est ce que la tension actuelle semblait dire. Eyleen était tendue, le soldat semblait vouloir achever ce qu’il voulait faire depuis le début, violer sa vice commandant et le tuer. Super plan de vie …
Sauf que Stan n’allait pas rester là à glander, attendant que la fille qui venait de le pourrir se fasse violer. En parfait masochiste, il aidait les gens qui lui balançaient des tas d’insultes à la tronche, bienvenue dans l’incohérence.

« T’étais pas mort toi ? »

Enfin, mort peut – être pas, juste suffisamment dans les vapes pour s’être calmé les ardeurs. Visiblement, Vayley ressemblait plus à une bête qu’à un humain. Le problème, c’est que l’équation du « Tu parles tu crèves » était respectée, et l’air de serial killeur que prenait l’espèce de truc informe informait le clandestin qu’il allait bientôt crever.

« OK, je rentre … Bonne chance avec Vay 8DD ! »

Le con, oui, c’était le cas de le dire. Il rentra dans l’hôtel et claqua la porte. Le moment de tranquillité n’allait pas durer : L’autre violeur pénétra lui aussi dans l’établissement. Le frère d’Eyleen s’occupait gentiment de sa sœur, une belle bande de profiteurs d’humanités.
Malgré tout, armé d’un pistolet qu’il braquait sur son futur agresseur, il avait le doigt sur la détente, mais comment se battre et espérer gagner contre un homme qui fait presque deux têtes de plus que soi et qui est taillé comme un bœuf ? Quand on sait que notre adversaire a été entraîné pour …
Tuer …
Il ne vit pas Vayley se glisser derrière lui pendant qu’il était plongé dans ses pensées. Il le prit par le cou pour lui couper le souffle un moment. Il aurait voulu crier, mais aucun cri ne sortait de sa gorge. Il sentit sa main se contorsionner sous la poigne du lieutenant et un bruit de détonation de pistolet retentit. Il s’était emparé de son révolver, il ne pouvait plus réellement se défendre. C’est dans un brusque coup qu’il sentit sa vue se brouiller et qu’il tombait à terre.

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Declare this an emergency ✖ pv   Lun 9 Jan - 21:45

Stan ne bougea pas,pas d'un cheveux...Mais quel manque de perspicacité, un céphalopode du genre humain bien peut développé ...Il se decida a bouger ses fesses au moment...critique.

« OK, je rentre … Bonne chance avec Vay' ! »
Stan ,tu est un profiteur d'humanité fini.

Son frère et ses "potes", des manchots des deux mains oui...Brefouille, s'occuper de ses glandeurs puis aller aider Stan qui allait certainement se faire déchirer par le Lieutenant.

_Et ,les br*nleurs ça vous dit de retourner chez vous? Il se fait tard pour des minos comme vous,Tchaoo ^.^. Transmitus

Et ils disparurent ,sans avoir eu le temps de dire quoi que ce soit. Elle avait le cerveau en compotes et les neurones en gélatine.


PAN

B*rdel de mouise...Qu'est ce que Stan avait foutu encore? Elle ouvrit la porte et vit Stanley, évanouit et avec une plaie qui commençait a saigner au niveau des poumons. Vayley, debout un sourire sadique au lèvre ,regardais Stan comme un ...c*n. Elle mit Sa main contre sa bouche pour ne pas crier. Ce c*n de Vayley avait tiré sur Stan! Elle s'accroupis près de Stan qui était complètement ... stone, mais alors vraiment... Il avait les yeux fermés et la langue qui pendait presque de la bouche. Elle n'avait plus assez de force pour lancer un réparus, elle était presque HS. Elle sortie son arme et la pointa sur Vayley ,les bras tremblants et les mains tellement serrée l'une contre l'autres que ses phalanges était blanches.

_Pourquoi t'a tiré espèce de monstre? Pourquoi?
_Parce que mon amour ... Parce que il le fallait,tu est a moi et rien qu'a moi... [la j'ai penser a mon précieeeeux dans le seigneur des anneaux]
_Je ne suis pas ton jouet et encore moins ton amour Vayley! Arrête de faire ça ,tu me pourrit la vie(Elle essuya rageusement les larmes d'un revers de manche et renifla)Comment a tu osé ?T'est un montre ,une brute épaisse!
_Je suis ce que je suis...

Perdue dans ses pensées ,elle ne vit pas Vayley arriver vers elle et la bloquer contre le mur. Il lui enleva son tee-shirt.Elle se laissa faire. A quoi bon ?Elle avait une vie de merde autant terminer maintenant. Elle envoya un réparus a Stan .

_Au revoir monde cruel...J'ai aimer cette vie...Né vit et meurt... on me l'a toujours dit ,murmura t-elle dans un souffle

Ce qui lui fit perdre toutes ses forces et se laissa abandonner aux baisers de Vayley sur son corps.

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Declare this an emergency ✖ pv   Mar 10 Jan - 17:43

Autremonde. C’est une planète magique, où personne ne peut réellement mourir. Stan avait longuement réfléchi, au cours de sa vie, comment on faisait pour avoir encore de la place sur le monde ? Des fois, il pensait qu’on rapatrié les gens secrètement chez les Dragons ou les dérangeants aux Limbes. Il avait déjà une idée du paradis et de l’enfer. Dans les traditions normales, on dit que quand on est sur un chemin de la mort, on voit noir, puis une lumière blanche et aveuglante apparait. Faux. Stan prouvait le contraire : Il voyait gris. Il était dans un vide grisâtre, mais la teinte prenait des couleurs plus ou moins claires ou sombres. Il songeait sur ce qu’il voyait, se questionnait sur une unique question : Etait – il réellement mort ? Quand quelqu’un sentait sa fin approchait, il revoyait sa vie apparaître devant lui, d’après ce que lui disait certains fous de son quartier d’enfance, on pesait le pour et le mal de ses actions et on mourait, lentement. Des fois, les plaies sont si profondes que rien ne peut les préparer, même pas le plus puissant des Réparus. Stan se rassurait, pour l’instant, sa vision n’était rien d’autre qu’un grand vide gris, infini, étrange. Il tentait d’avancer, mais il semblait scotché au sol. Là, c’était bizarre, très bizarre. Il devinait que les nuances qu’il voyait était en fonction de son humeur, quand il s’énervait contre Vayley, son peut-être meurtrier, un vide noir l’entourait et quand il se calmait et pensait à revivre, un blanc apparaissait. Durant quelques minutes –du moins ce qu’il en pensait-, il s’amusait avec l’espace, virant du noir au blanc, en passant par le gris. Autremonde, cette planète où personne ne meurt, cette planète où un simple sort peut vos ramener. A ses instants perdus, le clandestin pensait, dans la vie, il y a trois états : La vie, le coma et la mort, après, il y avait les choses entre les deux : Le sommeil, la faible inconscience, etc … Il essayait de se situer parmi ces états, hésitant entre l’inconscience et le coma. Pour lui, Vayley l’avait privé d’air et lui avait tiré dans les poumons, la mort n’allait pas tarder, il fallait juste l’attendre … Le problème, c’est qu’il ne voulait pas mourir. Comme tout le monde d’ailleurs.
C’est dans ses moments précis que la question « Où suis – je ? » prend forme. Il était nulle part, dans une sorte de conscience et dans un état nul, zéro, sans vie, il était comme dans une gigantesque boîte sans issue, et l’image était effrayante … Puis il commença à apercevoir un dessin se faire devant lui, lentement, un comptoir cassé, un vieux fauteuil et une tapisserie délavée apparurent.
Le retour à la conscience, qu’un simple Réparus pouvait provoquer …

Stan était dans la pièce, toujours, les yeux clos et le corps délaissé de vie. Il n’était pas mort, simplement dans une profonde inconscience. Quand Eyleen lui lançait un Réparus, il sentit une nouvelle chaleur l’envahir, la sensation désagréable du néant partir. Lentement, le brun ouvrit les paupières, faible et livide. Il devinait la puissance magique de la jeune blonde car ses forces revenaient peu à peu. Comment sortir d’un état de légume en un sort ? Il aurait presque pu écrire un best seller si il aurait eu le temps et l’inspiration à l’écriture. La première chose qu’il vit était Vayley et la jeune femme. Comme par hasard, le soldat ne semblait pas avoir réprimer son obstination, et à ce point là, le cas de dire « Fou de quelqu’un » prenait tout son sens. Il ne s’était pas trompé, l’autre semblait prêt à tout pour finir son obstination. Stan cherchait des yeux une arme, mais le lieutenant les avaient prises, et il se voyait mal l’attaquer pendant sa chute de force.
C’était fini en clair.
Soudain, une idée lui vint. Il fouilla dans la poche dans sa veste et prit une sorte de corde, d’un instrument de musique à en juger les ciselures qui la parcourait. Il commença par ramper lentement vers les deux autres, s’il se levait, il était mort direct. Sans qu’il ne comprenne pas trop pourquoi, les deux gens se retrouvèrent à terre et il se retint de grimacer en imaginant la souffrance qu’Eyleen avait pu subir en se recevant le poids du soldat sur elle. T’iras crever aux Limbes salopard … Il s’approcha lentement puis, dans un geste brusque et rapide, il passa sa corde autour du cou du violeur et serra de toutes ses forces. En étant vif et brusque, on ne pouvait provoquer qu’une simple syncope, il avait envie de laisser le sort de Vayley entre les mains de la jeune blonde. Il entendit un cri étrange, croisement entre le gloussement et le vrai cri et le Beta tomba à terre. Quand on a vécu toute son enfance dans une misère, on apprend à se battre avec des outils de base, pas avec des pistolets. Il était plus compétent avec des simples bouts de bois qu’avec un révolver dernier cri.
Tremblotant, haletant et à genoux, il resta là à regarder la jeune femme. Il était juste halluciné d’être encore en vie et qu’elle aussi, après deux attaques plus ou moins violentes, les gens meurent, mais inutile de ressortir mon débat d’en haut, sur Autremonde, personne ne meurt réellement. C’est dans ses moments là qu’on ne sait pas quoi dire.

« … M… Merci … »

Déjà, merci de l’avoir sauvé de la mort un nombre incalculable de fois, merci pour tout en fait. Il la vit se redresser, pour rester allongée ça sert à pas grand-chose. Ne sachant ni quoi dire, ni quoi faire pour combler le vide, il l’enlaça alors qu’elle était en sous vêtement. Oui, Vayley avait continué son travail entre temps. Il était plutôt euphorique et crevé d’être en vie, halluciné et choqué aussi.

« Et rhabille toi please ça me stresse de te voir comme ça. »

En attendant, il alla voir le corps du lieutenant qui avait pris une teinte violâtre.

« Et Vay a pris une teinte de violet tout pas beau moche. On dirait une truite bizarre là … Bref, tu sais quoi ? On nous raconte des conneries sur la mort. Quand on est sur le point de crever, on voit pas un long tunnel, on voit un … Ah ouais j’t’emmerde p’tre là … Désolé je te laisse te remettre de tes « émotions ». J’ai pas pu m’empêcher de ruiner votre « plaisir » :DD »

Il sourit et alla s’assoir dans un fauteuil tout défoncé, vive l’ironie.

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Declare this an emergency ✖ pv   Mer 11 Jan - 14:21

Partir... Partir pour un monde infini et ne plus jamais revenir. Partir c'est ce qu'Eyleen était en train de faire. Elle ne respirait presque plus et Vayley la bloquait contre le mur. Elle aurait voulut mettre fin a ses jours plus rapidement... et avoir une mort digne. Elle ferma les yeux et essaya de se débattre. Elle n'avait plus la force... Il la déshabilla et la fit tomber par terre. Elle gémit sous le poids du boeuf qui lui tombais dessus et ouvrit les yeux. Stan était réveillé et s'avançait doucement vers le Violeur ,une corde a la main. Il allait l'étrangler, Eyleen essaya de repousser doucement Vayley mais il se colla encore plus... Une sangsue c'était collé a elle... Stanley mit la corde sur le cou de Vayley et tira de toutes ses forces,ce qui permit a Eyleen de se dégager de ce mastodonte pervers et complètement obsédé. Le lieutenant pris une teinte violasse-pas-beau et Stan le lâchât. Il s'écroula, sur les genoux, haletant et complètement H.S mal-grès le Réparus qu'elle lui avait lancé. Il la fixait et elle, regardais en respirant fort le corps de Vayley agité de spasmes.

« … M… Merci … »
_Tu m'a sauvée la vie...c'est a moi de te...dire merci...

Elle se releva, et Stan s'approcha et la serra dans ses bras. Eyleen rougit a ce contact et nicha son nez au creux de son cou, il sentait bon... Stanley se détacha d'elle et parla:

« Et rhabille toi please ça me stresse de te voir comme ça. »
_De toute façon je vais me coucher, j'en ai eu ma...dose pour aujourd'hui je...pense.

Il s'approcha du corps du Lieutenant.

« Et Vay a pris une teinte de violet tout pas beau moche. On dirait une truite bizarre là … Bref, tu sais quoi ? On nous raconte des conneries sur la mort. Quand on est sur le point de crever, on voit pas un long tunnel, on voit un … Ah ouais j’t’emmerde p’tre là … Désolé je te laisse te remettre de tes « émotions ». J’ai pas pu m’empêcher de ruiner votre « plaisir » :DD »
_De toute façon il est toujours pas eau tout moche donc personnellement je m'en fout a un point ...Si il est violet c'est juste qu'il a manquer d'air...

Il alla s’asseoir dans un fauteuil tout défoncé et sourit. Elle s'avançât vers lui et lui donna un léger baiser affectueux, (certes certes...) sur les lèvres et partit dans une chambre en évitant les bouts de verres étalés par terre. Elle ouvrit délicatement la porte et se coucha dans son lit. Leen mit ses mains derrière la tête, ferma les yeux et soupira. Elle se mit sous la couette et se roula en boule, comme un chaton. Narë était sur un fauteuil, tout près roulé en boule lui aussi. Elle entendit des bruits de pas dans le couloir... Pourquoi Stan venait dans sa chambre? Qu'est ce qu'il se passait encore? Vayley c'était réveillé? Si vite ?Non, impossible pas aussi vite! Enfin bref, il débarqua dans la chambre...encore une fois...Elle se recroquevilla encore plus et mit sa couverture sur ça tête

_Quoiiiiii ?dit-t'elle d'une voix ensommeillée et complètement cassée

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Declare this an emergency ✖ pv   Mer 11 Jan - 21:23

    The cameras are gone
    And nobody screams
    She couldn't survive her fifteen minutes of fame
    Her friends are all gone,
    She's going insane
    She'll never survive without the money and fame
    It's all going down the drain..
    Hollywood Whore • Papa Roach


Après la phase « remerciements collectifs », Eyleen fit une chose que Stan n’aurait imaginé : Elle … L’embrassa. Il était trop fatigué pour revenir à la réalité un moment, il l’aurait repoussé direct dans son état normal. Déjà, elle s’était pas rhabillée –détaiil o/- et ça l’agaçait de voir une fille se balader en sous vêtement dans un hôtel, c’était pas très prudent en fait … Après cinq minutes de retour à la vie réelle, de réorganisation mentale et de rétablissement psychologique, il se leva et ramassa pour finir les affaires de la jeune femme en insultant dans le vide. Le fait d’avoir un caractère affreux était un effet de mode. Il pénétra dans un couloir à peine éclairé, la lampe était tombée et clignotait lentement au sol, ça donnait une ambiance absolument géniale … Il effleura les murs de ses mains, se demandant dans quelle chambre elle pouvait être. Cet hôtel avait du avoir un franc succès pour avoir autant de salles n’empêche.

« P*TAIN EY T’ES OU ?! »

Aucune réponse, comme d’habitude. A moins qu’elle était dans l’autre côté de l’établissement … Il était obligé de construire une loque aussi grande les architectes ? Il s’étira par réflexe et continua à parcourir les couloirs, regardant dans les enceintes défoncées. Pour finir, il la trouva, faire le tour était à la portée de tous, pas besoin de don spécial. Il croisa les bras et la fusillait du regard.

« Quoiiiiii ?
- J’viens t’empêcher de dormir rien qu'pour t’emmerder. »


Sympa. En fait, c’était pas l’objet de sa visite. Il était lui aussi crevé, pouvait s’endormir n’importe où, même un four sur le point de prendre feu lui aurait suffit. Pour vous dire qu’il était vraiment fatigué là … Il s’approcha du lit et se mit en tailleur dessus. C’est ç a l’avantage des graaands lits.

« T’es c*nne ou quoi en fait ? Simple question hein … »

C’est fou comment on peut changer de situation en très peu de temps. Y a deux minutes il la prenait dans ses bras, là il la traitait d’abrutie. Cherchez l’erreur … Il soupira, comment entrer dans le vif en sujet …

« Pourquoi t’as fais ça ? Et fait pas genre t’as pas compris tu sais très bien. »

Jusqu’à preuve du contraire, on est pas tous devins …

« Tu m’as « embrassé » hein ? Je t’ai dis que j’aime ma sœur pour le coup t’as eu un SACRE CULOT quand même ! »

Pour le coup, Stan était sur les nerfs aussi.

« C’est bon, je te sauve la vie et tu me prend pour Vay ! Puis … Puis en fait ça se fait pas … Pourquoi t’as fais ça au juste ? T’es tarée non ? Puis … Puis en fait j’ai la flemme de parler et j’suis crevé, dans deux minutes je vais m’endormir comme une souche donc voilà. Bonne nuit quand même et Vayley est en bas, il est pas mort tu décides si tu le crèves, perso je le butterais bien salement après tu fais ce que tu veux. C’est ton choix. Bon bye. »

Puis comme convenu, il se laissa tomber sur le lit et s’endormit en quelques secondes. Après avoir chercher trente six milles cinquante heures le pourquoi du comment ils dormaient pas, il venait de réussir l’exploit de le faire presque instantanément.

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Declare this an emergency ✖ pv   Jeu 12 Jan - 19:01

Elle avait refermer les yeux après après avoir parler

« J’viens t’empêcher de dormir rien qu'pour t’emmerder. »

Il s'avançât et s'assit en tailleur sur le lit. Elle se redressa sur les coudes et attendit une petite seconde que Stan lui sorte son discourt politico-énervé...

« T’es c*nne ou quoi en fait ? Simple question hein … »
_Un peut ,comme toi quoi...
« Pourquoi t’as fais ça ? Et fait pas genre t’as pas compris tu sais très bien. »
Elle haussa le sourcil.
« Tu m’as « embrassé » hein ? Je t’ai dis que j’aime ma sœur pour le coup t’as eu un SACRE CULOT quand même ! »
_Tu viens me faire chier juste pour ça ?
« C’est bon, je te sauve la vie et tu me prend pour Vay ! Puis … Puis en fait ça se fait pas … Pourquoi t’as fais ça au juste ? T’es tarée non ? Puis … Puis en fait j’ai la flemme de parler et j’suis crevé, dans deux minutes je vais m’endormir comme une souche donc voilà. Bonne nuit quand même et Vayley est en bas, il est pas mort tu décides si tu le crèves, perso je le butterais bien salement après tu fais ce que tu veux. C’est ton choix. Bon bye. »

La il en avait dit trop... Elle se leva ,pris un seau d'eau et lui envoya dans la tête -HEADSHOOOOOOOT(encore une fois 8D)-

_Hé gros sac de un si je te prendrait pour Vayley tu serait déjà mort depuis très très très longtemps. De deux si je t'est fait ça c'est parce que je t'aime gros con ,t'est aveugle ou quoi ?Non franchement t'est aveugle, achète toi des lunettes Man! Et de trois ,dégageeeeeeu t'a déjà dormit avec une parfaite inconnue en sous vêtements? Non je pense pas donc dégageeeu! Non en fait c'est moi qui dégage j'ai pas envie de voir ta sale gueule encore une fois. Et Vayley en a assez eu pour aujourd'hui je pense ,le temps qu'il se remette de ses émotions il sera un vieux légume complètement pourrit. Comme toi en fait.

Bouffe ça Stan.

Elle se leva, pris ses affaires et Narë et sortit en claquant la porte. Si elle avait eu ne serais-ce qu'un peut de "bonne" volonté elle l'aurait claquer contre le mur. Elle pris une chambre, qui était elle nickel et sans aucune trace apparente des Sangraves et ouvrit une fenêtre. Elle respira une grande bouffée d'air frais et referma la fenêtre. Elle avait vraiment envie de se claquer la tête contre un mur.

_Mais qu'elle c*nne je suis... Enfin ce qui est dit est dit, on ne peut rien y faire.

Elle chercha une feuille et un crayon et commençât a écrire:

Stan...

Excuse moi pour hier soir ,j'était énervée...Voilà ce qu'il se passe quand on a le cerveau en compote. Tu sais, je vais pas encore une fois te déballer ma vie mais sache que j'en ai marre qu'on me prenne vraiment pour une conne, je pense que j'ai le droit a un minimum de respect pour ce que je fait... Bref, demain je bosse pas, je prend un jour de repos et je...Non rien oublie j'ai rien dit. Je suis qu'une pauvre c*nne qui ne sert strictement a rien et qui aime emmerder le monde. Il y a toujours des places au service de communication des SSO enfin je pense pas que tu veuille bien venir... Fait comme tu veut. Sache que demain est un autre jour et qu'il faut recommencer a zeros tout le temps. Bref, excuse moi encore une fois je sais que tu m'en veut. Au revoir ou Adieux, le destin choisira.

Eyleen.

PS: Sache que je ne t'en veut pas pour ce que tu a dit ,je l'ai amplement mérité.


Elle finit d'écrire sa lettre et la posa sur sa table de chevet. Eyleen se sentait bête. Son message allait surement être déchiré et jeté. Elle parlait a un mur, de glace qui plus est.

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Declare this an emergency ✖ pv   Jeu 12 Jan - 21:24


Un seau d’eau en pleine tête, ça réveille généralement, et c’est dans un sursaut qu’il se leva comme si on venait de lui sauter dessus. Quand il ouvrit les yeux, il trouva en face de lui Eyleen avec un seau d’eau à la main. Inutile de trouver l’auteur du crime contre sa santé …

« Hé gros sac de un si je te prendrais pour Vayley tu serais déjà mort depuis très très très longtemps. De deux si je t'es fait ça c'est parce que je t'aime gros con, t'es aveugle ou quoi ? Non franchement t'es aveugle, achète toi des lunettes Man ! Et de trois, dégageeeeeeu t'as déjà dormi avec une parfaite inconnue en sous vêtements ? Non je pense pas donc dégageeeu ! Non en fait c'est moi qui dégage j'ai pas envie de voir ta sale gueule encore une fois. Et Vayley en a assez eu pour aujourd'hui je pense, le temps qu'il se remette de ses émotions il sera un vieux légume complètement pourri. Comme toi en fait. »

Il la regarda avec un air faussement étonné en hochant la tête, puis il lâcha un petit rire nerveux. Il comprenait que dalle … Mais faisait semblant de comprendre quelque chose. Vu la tête d’Eyleen, elle devait encore et encore l’engueuler, à la force il commença à s’y faire.

« … Ouais bonne nuit à toi aussi. »

Elle claqua la porte. Un mal de tête le prit, elle avait que ça à faire de sa vie, gueuler, c’est que ce qu’elle savait faire ou quoi ? Comme si qu’Autremonde avait pas assez d’emmerdes comme ça … Las de s’engueuler et d’hurler, il s’endormit, tout simplement. Là personne allait lui gueuler dessus.

En heure terrienne, il était près des deux heures du matin. Après trois heures de sommeil, son mal de crâne ne s’était pas arrangé et il ferma les yeux un moment pour le calmer. Rien, des sortes de pulsations violentaient sa tête, c’était affreusement douloureux. Lutant contre sa fatigue –ouaiiiis c’est un warrior 8D *PAN*-, il se leva et eut le malheur de passer devant la chambre d’Eyleen, du moins ce qu’il avait compris en voyant que c’était une des seules chambres avec la porte fermée –A croire que les Sangraves s’était éclatés à ouvrir les autres rien que pour saouler les gens-. Il ouvrit délicatement l’entrée et comprit qu’il ne s’était pas trompé : La jeune femme dormait, simplement. Ca faisait bizarre de la voir calme et pas en train de s’énerver contre quelqu’un. Il crut voir une lettre sur un côté de la table de chevet, lentement et en faisant le moins de bruits possibles, il s’approcha et la prit pour repartir dans le couloir. Un mot était écrit, un mot d’Eyleen en fait. Il le lut lentement puis, comme il comprenait plus rien tellement il était crevé, il retourna dans sa chambre et griffonna un mot vite fait.

Si tu savais ce que j’ai entendu tu te foutrais de ma gueule … C’est ça être crevé. Bref, autant dire que j’ai tout oublié. Bonne nuit si tu te réveille en pleine nuit comme moi.

Il alla chercher une boîte d’aspirine et, en passant, il glissa habillement le papier sur la poignée de la porte de la jeune blonde et continua sa route. Stan arriva à la cuisine, prit une boite de cachets et remonta dans sa chambre. Il prit un cachet et s’endormit.

Le matin. Il se leva, étonné d’être encore en vie, oui, quand il se réveillait dans un hôtel où était une fille qui était en constante envie de meurtre envers lui, il aimait se sentir vivant. Il s’étira et en quelques minutes, il était en bas, en train de se faire chauffer et préparer ce qui pourrait servir de petit déjeuner. Laissant les trucs en plan, il monta vers la chambre d’Ey et tapa à la porte.

« EY VIENT BOUFFER ! »

Optant pour la solution plus simple, il ouvrit calmement la porte et fit un grand sourire con.

« Si t’as faim y a des trucs à manger en bas. »


Puis il la referma. Quand il se disait pas du tout rancunier, c’était presque naïf à ce point. Pour finir, il descendit et attendait de voir si elle venait en commençant à préparer un truc qui ressemblait plus ou moins à une table de petit déjeuner.

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Declare this an emergency ✖ pv   Ven 13 Jan - 19:10



Quand on est crevé, on s'endort en pas longtemps normalement non? Bah oui 8D,sauf pour Eyleen qui a vécu une journée bien bien pourrie. Elle se tourna ,se retourna dans son lit jusqu'à s'endormir a une heure surement avancée de la nuit. des bruits de pas, proche aparement. Elle les entendais mais ne s'en préoccupait pas vraiment. Elle repartie pour sa nuit sans rêves apparents. Elle du dormir 4-5 heures dans la nuit, souvent réveillée par des bruits assez... louches. Le matin, elle entendit un léger:

« Ey viens bouffer! »

Elle se remit la couverture sur la tête et se mit la tête dans l'oreiller. Stan ouvrit la porte

« Si t’as faim y a des trucs à manger en bas. »
_Oui...J'arrive...

Elle se frotta les yeux et attendit que Stan soit partit, chose faite elle se leva et mit son long pull qui lui descendait a peut près jusqu'en bas des fesses et mit son jean noir. Elle descendit et se frotta encore une fois le visage avant de d'entrer dans la cuisine. Stan était en train d'essayer une chose qui ressemblait a une table. Elle sourit et s'attacha les cheveux en un chignon haut et fait a la wall-again.

_Bonjour...

Eyleen alla vers la cuisinière et pris du sucre, de la farine, des oeufs et du lait. Elle mit le tout dans un saladier et mélangea avec un fouet qu'elle avait dénicher dans un tiroir grinçant et légèrement rouillé. Leen mit a chauffer une poêle avec un tout petit peut d'huile dedans...Enfin ce qui ressemblait a de l'huile.

_T'est pas allergique aux oeufs Stan? Enfin j'espère pour toi.

Leen versa un peut du liquide dans la poêle et la retourna pour qu'elle cuise de chaque côtés. En attendant qu'elles cuisent ,elle chercha un truc a mettre dessus et ouvrit plusieurs placards avant de (re)trouver le chocolat qu'elle avait manger la veille au soir et elle trouva aussi de la crème. Elle déposa ses victuailles sur la table et se retourna pour voir l'état de sa crêpe. Elle était cuite, Eyleen pris la poêle et déposa son contenu dans l'assiette de Stan.

_Mange pendant que c'est chaud.

Ey' lui jeta un regard angélique et elle repartie a la cuisinière. Elle recommençât l'opération plusieurs fois, une pour Stan ,une pour elle et ainsi de suite. Elle termina de vider le saladier qui était remplit de pâte a crêpe. Elle étegnit le gaz et s'appuya contre le mobilier en mangeant sa crêpe.

_T'a encore faim ou pas? Enfin si t'a encore faim, tu demande.

Elle s'étira une dernière fois et alla s'asseoir en face de Stan qui lui avait servit un jus d'orage sortit de je-ne-sais-où et elle le but doucement.

_J'aime mes journées de congé ...

Elle soupira et sourit, comme une c*nne.

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Declare this an emergency ✖ pv   Sam 14 Jan - 16:47

« Bonjour...
- SALUT 8D ! »


Eyleen était, pour finir, venue. Elle se dirigea vers la cuisine et Stan se pencha légèrement sur sa droite pour savoir ce qu’elle pouvait bien faire. Bon, d’un côté dans une cuisine, à part cuisiner on ne peut pas faire grand-chose d’autre. Attendant calmement qu’elle finisse de faire son truc, il … Attendait –mon vocabulaiiire o/-. Tandis qu’elle chauffait le petit déjeuner, il entendit une sorte de :

« T'es pas allergique aux œufs Stan ? Enfin j'espère pour toi. »


Indice numéro un, ils allaient manger un truc avec des œufs dedans. Là, il y a avait plus de possibilités qui s’ouvrait que de possibilités qui se retirait.

« Non c’est bon ! »
cria – t – il, histoire qu’on l’entende de la cuisine.

Les architectes de l’hôtel étaient réellement stupides. Faire une cuisine non loin des chambres et très loin de la salle avec quelques tables, c’était digne des pires abrutis. Autrefois, si cet établissement avait bien marché un jour, il aurait pu mettre sa main à couper qu’il y avait eu quelques plaintes concernant la cuisine qui bloquait le passage à l’entrée, aux nuisances sonores par rapport aux affaires de cuissons ou autres choses encore dérangeantes. En fait, ce motel avait été bâti à la va – vite d’après Stan. Mais comme il n’avait aucune preuve sur les conditions de sa construction, il préférait se taire et ne faire que penser, comme il le faisait si bien à son habitude.
Eyleen se ramena avec du chocolat et autre chose à manger. Instinctivement, le clandestin sourit quand elle arriva avec des crêpes. C’était bon, ça …

« Mange pendant que c'est chaud. »


Il sourit, pour qu’il mange, fallait pas lui demander pour le coup.

« Pour ça compte sur moi … »

Il se mit alors à se poser la question existentielle de sa vie : Depuis combien de temps ils avaient pas mangés ? Même si il s’était gavé la veille de divers gâteaux pour tuer son ennui, il avait quand même faim, très faim … Elle était déjà repartie vers la cuisine quand il avait parlé, et il attendait calmement qu’elle était revenue. En attendant, il regardait les différents trucs sur la table, chocolat, sucre, etc …
Les Terriens étaient des génies des fois.
C’était quelques minutes plus tard qu’Eyleen revint, avec encore plus de crêpes …

« T'as encore faim ou pas? Enfin si t'as encore faim, tu demandes.
- Avec ça, ça devrait suffire je crois … »


Il ne quittait pas les assiettes des yeux, en fait, il avait l’air d’un morfal, disons les choses comme elles étaient après tout. La jeune blonde vint s’assoir et Stan lui servit un verre de jus d’orange. C’était fou comment les choses pouvaient évoluer d’une journée à une autre. Il s’en servit un et commença à le boire. Godness que ça faisait du bien …

« J'aime mes journées de congés ... »

Il sourit, lui, il était quasiment tout le temps en congé. D’ailleurs en parlant de boulot …

« A propos, tu vois le truc de communication bizarre là, des SSO ? »


O
ui, il allait oser … Il était capable de tout, même de ça …

« Si c’est que pour la communication je veux bien tenter une journée ou deux. Juste une journée hein, j’ai pas envie d’être des SSO toute ma vie, surtout avec le suuuper patron que vous devez avoir. » fit – il avec un sourire.

Le commandant, cette personne … En entendant Eyleen parler de lui, il avait l’impression d’avoir le Diable en personne, sur Autremonde, en train de diriger une armée. Buhuhu quelle horreur … Il s’étira aussi et regarda les alentours.

« C’est moi ou pendant la nuit, l’hôtel s’est réparé tout seul ? »


C’est toi Stan. En fait, l’amnésie frappe, au point où on oublie l’état d’un établissement d’une nuit à une autre.

« En attendant j’espère que le proprio va pas se ramener … »


Pour sa santé physique et mentale, oui, il ne valait mieux pas. Pour finir, en voyant les tonnes de crêpes devant lui, il décida d’en prendre une et de commencer à manger. Il prit le pot de chocolat devant lui, un couteau et se mit à en étaler sur sa crêpe pour la plier et la manger –non pas pour retapisser l’hôtel avec o/-.
C’était dans ses cas là qu’il souriait lentement en se demandant pourquoi des gens se suicident et ne savent pas apprécier ses instants de délices que la vie donne …
Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Declare this an emergency ✖ pv   Sam 14 Jan - 22:55

Stan, ou comment manger en quelques secondes une plâtré de crêpes puis vous surprendre a vous faire tomber sur le cul.


« A propos, tu vois le truc de communication bizarre là, des SSO ? »
Il va pas oser tout de même?! Ce mec est un suicidaire.
« Si c’est que pour la communication je veux bien tenter une journée ou deux. Juste une journée hein, j’ai pas envie d’être des SSO toute ma vie, surtout avec le suuuper patron que vous devez avoir. »
_Ah ...Tu parle de la vieille chèvre galeuse et sadique qui nous sert de commandant? Il va partir en retraite dans quelques mois... Berfouille ,tu peut essayer mais avant je te prévient t'aura des tests a passer et si tu veut rester t'aura le droit a encore une couche de tests complètements... anormaux et louches...Bref je veut pas te faire peur mais si tu veut tester c'est quand tu veut .

Eyleen gratifia ses parole d'un magnifique sourire et débarrassa la table. Elle posa tout dans l'évier et fit couler de l'eau chaude sur les assiettes et les couverts qui était mis dans les verres. Leen fit la vaisselle, essuya celle-ci. Elle se sécha les mains et repartit vers Stan.

_Bon bah...Je vais y aller Stan, a la prochaine en espérant que sa soit moins mouvementé qu'aujourd'hui ...Et si tu veut me reparler des SSO appelle moi.

Lui ébouriffa les cheveux ,chose que Stan avait l'air de vraiment détester, et sortit de la cuisine. Elle vit Vayley... M*rdum elle l'avait complètement oublié celui-là... Il était par terre ,encore allongé et il dormait, en ronflant bruyamment...Enfin bruyamment,il ronflait aussi fort . Elle allait faire sa chieuse et le tirer de sa mignonne rêverie enfin elle ...

_Staaaaan ...Viens défoncer Vayley regarde il dort! Tu peut lui défoncer la gueule s'tu veut mais invoque un transmitus avant qu'il se réveille ou il risque de t'exploser la tête...Berfouille a la prochaine, éclate toi bien! souffla-t-elle pour ne pas réveiller Vayley.

Elle sortit du motel et partie en direction de chez elle, le coeur léger ...Ou pas.

[fin du RP pour moi ,la suite au prochaine épisode du Stanleyleen]

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Declare this an emergency ✖ pv   Dim 15 Jan - 0:33

« Ah ...Tu parle de la vieille chèvre galeuse et sadique qui nous sert de commandant? Il va partir en retraite dans quelques mois... Brefouille, tu peux essayer mais avant je te préviens t'auras des tests à passer et si tu veut rester t'auras le droit a encore une couche de tests complètements ... anormaux et louches...Bref je veux pas te faire peur mais si tu veux tester c'est quand tu veux. »

Eyleen, ou comment refroidir quelqu’un avec une sorte d’extincteur en quelques secondes –vengeance 8D-. Stan était, soudain, moins enthousiaste. Mais d’un côté, le fait de passer ses journées à glander le satisfaisait que moyennement. Il aimait ne rien faire, c’était un feignant né, mais des fois, quelques journées comme celle qu’il avait vécut ne lui faisait pas de mal. « Pour votre santé, pratiquez une activité sportive régulière » lui disait l’autre là.

« A peine flippant ouais … »


C’est comme essayer de décourager un fou qui veut sauter d’une moto lancée à pleine vitesse, c’est juste impossible. Ou de décourager les gens qui veulent faire le grand saut d’un pont, c’est inutile et toute façon, on sait très bien que ces pauvres gens sont bornés dans leurs idées. C’était triste la vie, mais c’était ainsi. C’était surtout basé sur une sorte d’égoïsme collectif. C’est pour ça que la personne parfaite n’existe pas. Eyleen partit faire la vaisselle et Stan sourit. Que d’initiatives … Elle revint quelques minutes plus tard.

« Bon bah...Je vais y aller Stan, a la prochaine en espérant que sa soit moins mouvementé qu'aujourd'hui ...Et si tu veux me reparler des SSO appelle moi. »

Eyleen, ou la personne qui demandait qu’on l’appelle sans qu’on sache comment faire, puisqu’on n’a pas son numéro de boule de cristal. Il tira une tête qui exprimait bien son impasse morale, elle était irrécupérable … Rapidement, il re-sourit comme un abruti, mais il aimait bien faillir se faire tuer par pleins de gens lui …
Stanley Dyson, ou le type totalement masochiste et qui est conscient de son état.
Dans son esprit d’emm*rdement, dans son idée fixe de saouler et d’user le clandestin jusqu’au bout, elle passa et lui ébouriffa les cheveux, tête de blasée bonjour …

« J’aime pas quand tu fais ça … »

Rien qu’à le voir, ça se voyait. Contre toute attente, l’Omoisienne partit vers Vayley, le dormeur … -pas du val non … *PAN*-, et …

« Staaaaan ...Viens défoncer Vayley regarde il dort! Tu peut lui défoncer la gueule s'tu veux mais invoque un transmitus avant qu'il se réveille ou il risque de t'exploser la tête...Brefouille a la prochaine, éclate toi bien! »

Le truc, c’est que dire « Eclate toi bien ! » à un mec qui va éclater un type qui dort, ça passe moyen quand même. Mais Stan, dans son euphorie constante –il doit être bourré constamment surtout …-, s’approcha de Vay avec un grand sourire aux lèvres. Stanley versus Vayley, le combat qui tue –Y a beaucoup de Y d’un coup surtout-. Il leva la tête vers la porte qui venait de se claquer, Eyleen venait de partir.
Nickel.
C’était d’une démarche plus joyeuse qu’autre chose qu’il s’approcha du corps inanimé de l’autre violeur récidiviste. En temps normal, il l’aurait laissé ainsi, dormant, et lui aurait appliqué un gentil Transmitus. Mais là, il avait envie de s’amuser un peu. Comme certains aurait pu le deviner, il n’allait pas le taper, ça aurait été très lâche de sa part, et il n’avait pas envie d’imiter le soldat. Il se dirigea vers un tiroir qui traînait dans une grande commode, trouva un marqueur noir, le genre de trucs qui reste très longtemps et s’approcha du lieutenant, feutre à la main. Il se mit à genoux à côté de lui, déboucha le « stylo » et se mit à écrire en gros, lettres majuscules, surpassées sur son front « Lieutenant Vayley, alias le violeur psychosocial pervers récidiviste ».
C’est sûr que c’était pas des coups de pieds ni des claques, mais le soldat allait se retrouver avec cette marque pendant longtemps sur le front, et ce n’était pas le genre de truc discret. Pour le coup, Stan s’était donné, à sa manière. Il s’amusa à gribouiller ses joues aussi de noir et ses yeux, histoire qu’il ressemble à quelque chose qui se rapprochait plus du panda qu’à un humain. Une fois son « œuvre finie », il se releva et sourit, fier de lui. Magnifique … Rien que pour faire tourner Vayley au ridicule et pour qu’il s’admirer, le jeune brun alla chercher un miroir qui était posé en vrac dans une des salles de bains et revint près du corps. C’était au bout de quelques coups de pieds que le lieutenant se réveilla, et la première chose qu’il vit était sa tête avec plein de marqueur. Stan fit un grand sourire en retirant le miroir des yeux du Beta et jubila en voyant son expression du visage qui ne demandait que sa mort.
Et c’était dans une voix enjouée que le clandestin incanta un Transmitus qui ramena l’autre au quartier général des SSO. Pour finir, il sortit de cet hôtel et en se retournant, il fut étonné de voir que l’établissement ne s’écroulait pas. Il allait se souvenir de cette journée …

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Declare this an emergency ✖ pv   

Revenir en haut Aller en bas
 

Declare this an emergency ✖ pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Sans FAD'H, nous allons perdre cette guerre contre RD en moins de 24 h
» Ils ont déclaré la guerre à Préval
» MR. HRM Ҩ je vous déclare maintenant mari et femme, vous pouvez actualiser vos statuts facebook.
» [Hérauderie] Des droits et des devoirs du Régnant, de la Noblesse
» Notice bio-biblioghraphique du professeur Leslie F. Manigat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: AutreMonde :: Omois-