AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand deux volcans font éruption ensembles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Quand deux volcans font éruption ensembles...   Jeu 15 Mar - 22:47

Pardonné • Kyo.
Renverse ta vie d'un coup. Elle basculera mais suivra son cap du destin.
-Je reviens…

Matthew hocha doucement la tête et retourna sa tête vers le plafond. Le brouhaha cessa d'un coup, une porte claqua et des rires se firent entendre. Le chaman partit voir ce qu'il se passait. L'hybride se rendormis cette fois ci dans un sommeil reposant et réparateur, son organisme d'elfe réparait vite ses blessures mêmes si elles était profondes, de plus il avait envie de s'en sortir. Il se réveilla d'un seul coup en entendant un bruit de tic-tac. Il ouvrit les yeux et vit le chaman, mort avec une balle dans la tête, Matthew était taché de sang.

BOUM.

La maison du Chaman explosa. Matthew fut projeté loin,les murs avait explosés, Matthew était en un seul morceau, mal grès les bouts de verres incrustés dans ses bras. Il retomba lourdement sur le sol en un gros crac violent et mou. Il gémit fort et entendit qu'on accourait. Mais il reconnaissait le bruit de cette démarche, l'odeur d'Harmony qui c'était baissé sur lui. Son coeur partait, il se sentait faible...

_Harmony...Je pars...A dieu, on se reverra en Outremonde. Le plus tard possible...Reste comme tu est et oublie cette journée...Adieu...

Dans un dernier souffle, il caressa la joue d'Harmony qui pleurait. Il allait rendre l'âme quand il sentit une bouche se poser sur la sienne. Un frisson le parcourut, le bouche d'Harmony c'était posé sur la sienne. Elle lui faisait un massage cardiaque. Matthew lutta contre Outremonde qui l’appelait. Il ne partirais pas, pas aujourd'hui en tout cas !Son coeur repartait, doucement, il accélérait, de plus en plus jusqu'à reprendre son rythme normal. Il repris une grand bouffée d'air frais.
Harmony était toujours penché sur ses lèvres. Il ne la poussa pas, il aimait ce contact, c'était électrisant. Harmony se releva et Matthew l'enlaça dans ses bras incrusté de bouts de verres. Il s'en fichait, le douleur ne lui faisait pas grand chose quand il y avait Harmony a côté de lui.

En fait...
Il l'aimait...

[C'est petit mais tout y est :3 ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harmony Elyndor S.





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Quand deux volcans font éruption ensembles...   Ven 16 Mar - 18:00




Harmony se mit à courir. Du plus vite qu’elle pouvait. Elle n’aurait jamais dû partir et laisser Matthew avec le Chaman. Seuls. Harmony en était quasiment sûre, c’était la maison du Chaman qui venait d’exploser. En fait maintenant elle était plus que sûre puisqu’il n’y avait plus de « maison du Chaman ». Elle regarda d’un air hébété les débris explosé jonchant le sol, et les quelques nuages de cendres qui dévalaient le ciel vers le sol. Sur le coup, elle en voulut énormément à son père. Car qui d’autre pouvait faire sauter une maison dans laquelle se trouvait les deux seules personnes qui l’avaient aidée, et comme par hasard pile au moment où elle s’en allait ? Elle réalisa plus tard que son père avait été arrêté. Alors, qui ? Un fou que Steeven avait réussi à rallier à sa cause ? Un fou, ou plusieurs ? Stop, le moment était mal choisi pour penser à ça. Le cœur d’Harmony rata une seconde quand elle aperçut un corps étendu au sol.

Matthew !!!!

Elle se précipita vers lui. Elle pleurait. Parce que, de nouveau, des personnes souffraient parce qu’elle existait. Et là, Matthew… Matthew, avec son corps plein de sang, parsemé d’espèces de bout de verre sur tout le corps. Elle s'agenouilla à son côté d'une façon désespérée.

_Harmony...Je pars...A dieu, on se reverra en Outremonde. Le plus tard possible...Reste comme tu es et oublie cette journée...Adieu...
-Ta g*eule idiot. Tu dis n’importe quoi. Tu ne vas pas mourir.


Matthew caressa sa joue mouillée de larmes. Un dernier geste avant de partir. Contre son mal, la magie ne pouvait rien cette fois. Aucun Réparus ne peut faire revenir quelqu’un à la vie lui semblait-il. Alors, dans cette situation, elle se servit de ce qu’elle savait faire sur Terre. Une chose sans magie certes, mais qui avait fait ses preuves.

Harmony posa ses deux mains l’une sur l’autre sur la poitrine de Matthew. Elle pressa fortement, dans une série de trente pulsions dans l’espoir de faire rebattre le cœur. Mais le cœur ne répondait pas. Elle hésita une seconde avant de passer à l’étape suivante de la réanimation cardiaque. Mais elle se dit que, m*rde enfin, y avait une vie en danger, alors elle allait pas chipoter.

Elle posa ses lèvres sur celles de Matthew et entama un bouche à bouche. Heureusement, cela marcha. Harmony sentit Matthew revenir à lui. Elle resta pourtant encore quelques secondes accrochée à ses lèvres. Le temps qu’elle réalise qu’elle pouvait se retirer. Qu’elle pouvait, pas qu’elle devait.

Une onde, pareil à une claque mentale, la fit réagir. Elle se redressa, et Matthew l’enlaça. Elle sentit les bouts de verres incrustés dans ses bras s’y enfoncé un peu plus. Elle se dégagea doucement.

-Tu vas empirer ton cas.

Il n’avait pas l’air de s’en soucier. Mais elle, si. Ce Monde n’était pas sûr, pas pour l’instant. Il fallait que Matthew guérisse, et maintenant que la maison du Chaman, et certainement lui par la même occasion, étaient partis en fumé, il fallait trouver un endroit sûr. Un endroit que les alliés de Steeven ne connaissent peut-être pas. Et cet endroit, il n’était pas dans ce Monde là. Harmony posa doucement sa main sur l’épaule de Matthew et incanta un Transmitus. Un Transmitus qui les mena devant un portail qu’elle connaissait bien, puisque c’était le seul qu’elle avait déjà traversé. Sans rien expliquer à Matthew, elle le tira lentement en évitant de lui faire mal dans le portail. L’endroit sûr n’était pas dans ce Monde, mais sur celui où elle avait grandi. Sa maison sur Terre était pour l’instant l’endroit idéal. Le portail les mena dans le grenier. Comme il était hors de question de faire descendre Matthew par les escaliers, Harmony fit un nouveau Transmitus qui les mena à sa chambre. Sur son lit plus précisément. Elle installa Matthew et sortit en le laissant en plan. Elle partit dans la salle de bain chercher de quoi s’occuper de lui. Puis elle revint et s’assit sur le bord du lit, toujours sans un mot. Elle s’affaira à retirer les bouts de verre du corps de Matthew, et, lorsque la blessure était trop importante, utilisait un Réparus. Elle bandait ensuite les plaies les plus longues, qui n’étaient pas forcément les plus profondes. Elle était encore perturbée par ce qui venait de se passer, et cette occupation lui occupa l’esprit un moment. Elle était en train de rouler un bandage quand Matthew la saisit par le poignet. Elle releva la tête vers lui. Pendant une fraction de seconde, elle se remémora la scène où elle lui avait sauvé la vie. Pourquoi ça la perturbait autant ? Ce n’était qu’un simple bouche à bouche, et rien d’autre ! Elle espérait que Matthew n’allait pas en faire toute une histoire… Elle lui parla d’une voix un peu cassée par l’angoisse et l’appréhension.

-Quoi ?

_♣ _______________ ♣_


Behind these hazel eyes, you're an impostor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Quand deux volcans font éruption ensembles...   Dim 18 Mar - 18:44



-Tu vas empirer ton cas.

Matthew lui jeta un regard du genre "J'enairienabattre8D " et Harmony posa sa main sur l'épaule de l'hybride et elle incantât un Transmitus qui les mena a un portail. Elle réincanta un Transmitus qui les menèrent a sa chambre. Harmony partit quelques minutes puis revient, les bras chargés d'objets médicaux ect... Elle s'assit sur le lit et commença a le soigner, enlevant avec précautions les bouts de verre incrustés dans sa peau, refermant les plaies profondes avec des Reparus et bandant les plus ou moins petites plaies avec précaution. Matthew avait mal, mais c'était une douleur qui faisait du bien. Il posa sa main sur le bras d'Harmony.

-Quoi ?
_Ça suffit pour aujourd'hui, je crois que j'ai eu ma dose...


Matthew la supplia des yeux et Harmony hocha la tête et repartit. Une fois s'être assuré qu'elle fut bien partie, l'hybride décida de se lever et de voir ou il était. L'opération s'aller s'avérer difficile. Il avait des bandages partout et il se sentait faible. Mais il s'en foutait. Il allait pas rester au lit pendant des décennies non plus. L'hybride s'assit d'abord sur le lit et posa ses jambes par terre. Il se leva et une grande douleur lui pris au niveau des cotes. Rien a battre, il continua jusqu'à la fenêtre et vit dehors.
Il était sur Terre.
Choc, Matthew n'avait jamais quitté Autremonde et le changement était quand même flagrant. L'air était pollué, le ciel gris, pas d'arbres, des voitures partout et un parc, un petit parc. Matthew s'assit dans le fauteuil qui était installé a côté de la fenêtre. Harmony arriva dans la chambre mais ne dit pas un mot, restant a la porte. Matthew observait dehors, choqué.

[petit, pourrit mais j'avais pas trop d'inspi ;_; ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harmony Elyndor S.





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Quand deux volcans font éruption ensembles...   Dim 18 Mar - 21:14

Lorsque Harmony revint dans la chambre, elle fut surprise de voir que Matthew s’était déplacé. Il occupait le fauteuil brun clair disposé près de la fenêtre et observait dehors. Il semblait choqué. Harmony pensa que, peut-être, il n’avait jamais quitté l’autre monde. Et, il est vrai que la Terre était différente. Polluée jusque dans les sous-sols, mourante sous le poids énorme qu’exerçaient les hommes sur elle : les guerres, la surpopulation, la pollution accentuée, la destruction de l’environnement,… La Terre avait énormément changé depuis son apparition. Les continents s’étaient formés, de nouvelles espèces étaient apparues, d’autres avaient disparues. Mais ça, c’était normal, naturel. L’arrivée des Hommes bouleversa tout. Depuis les Hommes de Cro-Magnon jusqu’aux Hommes d’aujourd’hui, en passant par les Romains du célèbre Empire, les Hommes avaient changé la surface de le Terre. Les guerres étaient nombreuses, tout comme le nombre de mort. Engendrées par des disputes, souvent politiques ou pour des questions de territoires. Pour rien. L’Homme évoluait, l’Homme découvrait, l’Homme créait. Et en faisant cela, l’Homme détruisait. Il créer pour détruire. On a besoin de beaux meubles en bois qui se vendront une fortune sur le marché : rasons les forêts, et toutes les espèces animales et végétales qui y habitent ! On voudrait se déplacer plus rapidement, on invente les voitures, les avions, les trains, les bateaux : vite, allons chercher du pétrole et épuiser les ressources ! Et par la même occasion, polluons encore plus, de toute façon on ne sera plus de ce monde dans les années à venir ! Faisons mourir notre belle Terre qui nous protège ! Elle nous porte, nous fait vivre, nous garde des rayons mortels du soleil grâce à son noyau protecteur. Et nous, tuons-la ! Nous sommes tellement redevables… L’Homme est un destructeur. Un égoïste. Une créature bipède qui ne penses qu’a une chose : s’enrichir, devenir célèbre, tout posséder, être le roi du monde, diriger la Terre, et autres choses débiles. L’Homme est un meurtrier.

Et Matthew découvrait la Terre telle qu’elle était : grise, triste, affaiblie, sur le point de mourir. La ville était désolante. Avec son ciel grisant, ses immeubles identiques et sombres, ses rues pleine de fumées nocives, son air pollué à un point irréparable, son pauvre petit parc qui avait du mal à enjoliver les autres choses. C’était désolant, et Matthew semblait le ressentir beaucoup plus que certains. Harmony, elle, l’avait compris depuis longtemps.

-C’est moche, hein ?

C’était moche, oui, de découvrir ce que les Hommes avaient fait à une planète qui, auparavant, était resplendissante. Et personne ne pouvait dire le contraire. Lasse, Harmony laissa Matthew seul un instant. Elle descendit les escaliers et se rendit dans la cuisine. Pour s’occuper un peu, plus que parce qu’elle avait faim, elle se mit à cuisiner. Elle dénicha un paquet de coquillette, prit des lardons, de la crème, et se mit à préparer de pâte à la carbonara façon Harmony. Oui, parce qu’elle avait une façon bien à elle de cuisiner les pâtes. Elle servit le repas dans deux assiettes, dont une qu’elle monta à Matthew, dans sa chambre. Il était resté sur son fauteuil, toujours le regard perdu au dehors. C’était désolant de le voir découvrir un autre Monde, et pas le meilleur. D’un coup, Harmony pensa que là, les rôles étaient inversés. C’était Matthew qui débarquait dans un nouveau Monde, Matthew qui était blessé, Matthew qu’elle hébergeait, Matthew à qui elle faisait des pâtes. Alors que c’était l’inverse quelques jours plus tôt à peine. Mais tout ça n’aurait jamais dû arriver. Elle n’aurait jamais dû débarquer dans la vie de Matthew. Dans la vie de personne d’autre aussi. Le monde se serait d’ailleurs bien mieux porté si elle n’avait jamais existé. Elle ne servait à rien, personne ne tenait réellement à elle, et elle foutait la merde dans les vies des personnes qu’elle croisait. Ou percutait aussi.

Harmony ressortit de la chambre, l’air morose. Elle n’était ni joyeuse, ni triste. Elle n’éprouvait pas de sentiment bien précis à ce moment-là. Comme si elle n’avait plus d’esprit. Elle se dirigea vers une pièce au bout du couloir et y entra. C’était ici qu’elle se rendait quand elle était dans ce genre d’état. C’était une petite pièce, pas très fournie en meuble ou en décoration. Il y avait juste une chaise, un bureau, et un petit sofa. Sur le bureau, une tonne de feuilles était entassées. Des feuilles blanches, avec des traits parallèles et des notes noires. Ses partitions. Dont elle n’avait plus besoin d’ailleurs, puisqu’elle connaissait presque toute les musique par cœur. Eh oui, elle était souvent dans un état qui nécessitait la visite de cette pièce. Et à ce moment-là, elle en avait vraiment besoin. Quand on voyait son caractère, puis qu’on s’apercevait de quel instrument elle jouait, on pouvait rester perplexe. Ce qui lui correspondrait bien, ce serait une guitare, une batterie, ou autre chose dans le genre ! Mais elle s’en foutait. Son instrument, elle l’aimait, il était fidèle, lui, et il lui remontait un peu le moral, lui faisait passé le temps. Elle s’approcha de lui et le saisit par le manche. Il était léger, lisse, brillant. Magnifique. Elle l’amena sur son épaule et posa son menton dans la mentonnière. Elle prit son archet et le posa délicatement sur les cordes.
Puis elle laissa lentement son bras aller et venir, ses doigts se déplacés entre les cordes. Elle joua de son violon. Elle joua, se perdit dans les notes et les mélodies, oubliant presque tous ses soucis. Elle laissa ses problèmes de côté, oublia la pièce, la maison, le monde entier. Elle se laissa submerger par la mélodie qu'executaient ses mains et son violon. Elle jouait, sans se soucier que quelqu’un d’autre pouvait entendre. Elle s’en fichait, elle était bien comme ça.

_♣ _______________ ♣_


Behind these hazel eyes, you're an impostor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Quand deux volcans font éruption ensembles...   Dim 25 Mar - 20:49

Welcome to Paradise ~ Green Day
-C’est moche, hein ?

Matthew ne répondit rien, trop aspiré par ce paysage désolant et désolé de ce qu'on appelait la Terre. Il pensait voir une chose plus verte, plus belle...Moins...Grise. Le tableau était terne, déprimant et vide, affreusement vide. Harmony repartit et revint avec deux assiettes remplies de pâtes carbonnara. Matthew mangea sans grand appétit mais il savait qu'il devait reprendre des forces, sa nature de demi elfe n'allait pas tout faire tout seul.
Matthew se rendait compte que les rôles était inversés, harmony l'hébergeait, lui faisait des pâtes, le soignait... Il finit son assiette le regard vide et la redonna a Harmony qui repartit. Le jeune homme continuait a fixer dehors le regard vide. D'un coup il entandit un air de violon, doux mais en même temps puissant et si..Envoûtant. Matthew se laissa bercer et s'endormit comme un bébé dans le fauteuil.

Lendemain matin 4h09

Matthew se réveilla en sursaute, en sueur et trempé. Son cauchemar était un enfer, il avait mal dormit cette nuit la, déjà, il avait mal a cause des quelques petits bouts de verres qui était encore enfoncés dans sa eau. Puis ensuite, il avait dormit par épisodes de deux a trois heure, et finalement la cauchemar. Matthew voulait bien dormir et s'auto lancer un sort était impossible...Il essaya de se rendormir, en vain. Il bougea plusieurs fois de position pour trouver la meilleure et dormir. Il ferma les yeux pendant longtemps avant de trouver le sommeil calme et paisible qu'il espérait.

Même matin, 10h54

L'hybride venait de se faire réveiller par Harmony qui c'était accroupie devant lui en lui tenant l'avant bras et en le secouant doucement. Il regarda la pièce les yeux lourds et piquants de fatigues. Le demi elfe reportat son attention sur la jeune femme quile fixait toujours. Elle aussi avait de grosses cernes sous les yeux, il se sentait moins seul a pas avoir dormis de la nuit. Matthew s'étira doucement.

_Ca va? T'a pas l'air d'avoir beaucoup dormis toi non plus...

Il jetta un regard triste dehors et attendit la réponse d'Harmony, la fixant dans les yeux
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harmony Elyndor S.





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Quand deux volcans font éruption ensembles...   Dim 1 Avr - 19:05




Eyes open ~ Taylor Sweeft




_Ça va? T'a pas l'air d'avoir beaucoup dormis toi non plus...
-Si on peut appeler ça dormir…


En effet, elle avait joué du violon presque toute la nuit et n’avait pas eu sommeil avant environ 5h00 du matin. A cette heure, elle descendit au salon et s’improvisa un lit vite fait sur le canapé. Lorsqu’elle s’y allongea, impossible de dormir. Les événements passés lui revenaient en mémoire dans une farandole interminable. Elle aurait bien aimé dormir pour les chasser, mais impossible. A 10h38, elle s’était levée et avait déambulé dans la maison avant d’aller voir Matthew dans sa chambre. Il dormait, lui, mais avait quand même de bonnes cernes sous les yeux. Il n’avait pas du très bien dormir. Elle s’accroupit devant lui et le réveilla en lui secouent le bras doucement. S’en suivit ensuite la conversation précédente.

-Bon, je vais finir de retirer le verre de tes bras. Et ne dit pas non, t’es pas en position de force.

Elle fit donc ce qu’elle avait prévu de faire. De la même façon que la veille, elle soigna Matthew. Quand elle eut fini, elle rangea les bandages et tout le reste sur une chaise dans un coin de la pièce. Après ça, elle prit un sweet à capuche bleu marine dans son armoire qu’elle enfila.

-Faut que j’aille acheter des trucs, le frigo est vide…

Elle descendit à la cuisine, prit de l’argent, et respira un bon coup avant de sortir par la porte d’entrée. Devant la maison, elle se retourna et leva la tête pour observer la fenêtre de sa chambre. Elle donnait sur la rue, et Harmony put y voir Matthew l’observée. Après un dernier regard, elle mit la capuche de son sweet sur la tête et le tira devant son visage au maximum. Puis elle traversa la route et marcha vers le super marché le plus proche. Elle fit un grand détour en évitant soigneusement le parc. Trop de souvenirs. Elle évitait de croiser le regard des gens, même celui de la caissière quand elle paya ses achats. Elle prit le chemin du retour, son sac plastique remplit à la main.

Elle était vraiment crevée –normal quand on fait une nuit blanche- mais vraiment pire que crevée, archi K.O, dans les vapes !! Elle traînait les pieds et avançait lentement. Ses yeux étaient à moitié en train de se fermés. Elle n’avait pas mangé en plus, alors ses forces diminuaient. Elle était enfin arrivée. Plus que la route à traverser, et c’était bon. Elle descendit du trottoir et commença à marcher sur le passage piéton. Facile à faire. Sauf que... Elle était tellement fatiguée : en plein milieu de la route, elle trébucha. Le sac de courses vola sur le trottoir d’en face pendant qu’elle s’étalait comme une crêpe sur le sol. Elle avait tellement envie de dormir qu’elle n’eut ni la force ni le courage de se relever. Alors que le klaxon grave d’un camion retentit. Putain de merde ! Comme par hasard, c’est aujourd’hui qu’elle est le plus fatiguer, comme par hasard, c’est au milieu de la route qu’elle tombe, et comme par hasard, un camion va passer au même moment ! Condamné à mourir parce qu’on n’a pas dormit, haha. Pourtant, y avait eu pire que cette situation depuis quelques jours. Harmony tourna difficilement la tête vers le camion. Il était trop près, il n’arriverait pas à freiner. Et elle n’arriverait pas à se relever à temps, même si elle l’aurait voulu. Elle ferma les yeux, dans l’attente du choc. Mais rien ne vint. Au contraire, elle se sentit soulevée du sol, sans que rien ne lui fonce dessus. Quelqu’un venait de la déplacée au dernier moment. Elle se cramponna à cette personne, sans trop savoir de qui il s’agissait. Matthew ? Elle ouvrit les yeux. Non, ce n’était pas Matthew.

-Salut Harmo’.
-Que... Comment as-tu... ?
-Chut, c’est rien.


Et il la serra contre lui, très fort, comme il le faisait avant. Harmony se laissa faire. Ce contact n’était pas étranger pour elle, il était juste... Lointain. Ca faisait tellement longtemps. Depuis quand, le primaire ? Oui, peut-être, elle ne se rappelait plus vraiment. Elle se souvenait juste de son visage. Son magnifique visage, toujours souriant, qui la consolait quand elle n’allait pas bien, qui éclatait de rire pour détendre l’atmosphère,... Son cœur s’emballa. Elle se revit, il y a longtemps, les cheveux tressés en deux nattes desquelles pendaient de grands flots bleus, tenant dans sa petite main la paume chaude d’un garçon. Son ami. Son seul ami. Elle s’en souvenait maintenant. Ils s’étaient rencontrés en primaire et s’étaient séparés en 4eme, lorsqu’il avait déménagé. Avant cela, ils restaient toujours ensembles, ne se quittaient que rarement. Mais que les choses soient clairs, ils ne sortaient pas ensemble. Ni avec personne d’autre. Car, bien qu’il ait un grand succès au près des filles, elles ne les intéressaient pas. Harmony serra à son tour le jeune homme dans ses bras. C’était un vrai bonheur, et une surprise aussi, de le retrouver. Au bout d’un certain temps, ils se lâchèrent.

-Peeter…
-Content que tu te souviennes de moi !
Et il éclata de rire.
-Mais > < !
-Aller, je plaisante, tu le sais bien.
-Oui... Comment as-tu fais ça ? Pourquoi es-tu ici ?
-Ben, à vrai dire, j’ai décidé de ré emménager dans ma ville d’origine. En plus, j’espérais te retrouver. Donc je suis venu faire un tour devant ta maison. Je n’ai pas été déçu. La preuve, te voilà. Et je crois que je suis passé au bon moment d’ailleurs.
-Ça oui. Merci au fait.
-Y a pas de quoi. T’as vraiment pas changé.
-Ah ?
-Oui, tu es toujours aussi belle.


Harmony rougit comme jamais elle n’avait rougit. Peeter lui sourit, comme il le faisait toujours. Il se releva puis l’aida à en faire de même. Les jambes de la jeune femme flanchèrent, et Peeter la rattrapa de justesse. Ils restèrent encore collés l’un à l’autre.

-Merci. Encore.
-C’est rien j’ai dit. Je vais t’aider à rentrer chez toi.


Il la soutint, elle et son sac de course, et la ramena chez elle. Harmony ne pensa même pas à regarder à la fenêtre si Matthew y était encore. La seule chose qui occupait ses pensées, c’était Peeter. Le fait d’être contre lui lui faisait tout chaud dans la poitrine, elle se sentait bien. Elle n’avait même plus envie qu’il la lâche. Ça faisait tellement longtemps qu’ils ne s’étaient pas revus, et ces retrouvailles la rendaient heureuse comme rarement elle l’avait été. Surtout ces derniers temps. Arrivés chez elle, Peeter posa le sac dans la cuisine.

-Je t’aide à monter dans ta chambre ? Si elle est toujours au même endroit.
-Ho, heu, non c'est bon... Non...
-Pourquoi ?
-Ben...
-Ha, je vois... T’as un petit ami c’est ça ?
-Non !!
cria-t-elle en le serrant plus fort contre elle.
-C’est bon, j'ai compris, calmes-toi.
-C’est juste un ami, rien d’autre.
-D’accord.
Et il lui sourit comme il le faisait si bien, ce qui la calma directement.
-Tu m’as manqué.
-Toi aussi tu m’as manquée.


Ils se regardèrent longuement, sans rien dire d’autre, en silence. Le regard plongé dans celui de l’autre. Le bruit d’une porte qu’on ouvre rompu le silence.

_♣ _______________ ♣_


Behind these hazel eyes, you're an impostor.


Dernière édition par Harmony Elyndor S. le Lun 2 Avr - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Quand deux volcans font éruption ensembles...   Dim 1 Avr - 20:44

-Bon, je vais finir de retirer le verre de tes bras. Et ne dit pas non, t’es pas en position de force.
_Hmm...


Matthew soupira mais se laissa tout de même faire, la séance de torture finie, la jeune femme banda ses plaies et partit :

-Faut que j’aille acheter des trucs, le frigo est vide…
_Ok...


Le jeune hybride était amorphe, complètement...Vide. Il ne faisait rien, plus rien ne le faisait sourire. Il se sentait déprimé. La Terre le déprimait. La nature mourrait a petit feu, les Nonsos ne faisait rien pour agir. Rien. Niet. Nada. C'était horrible, le jeune homme, habitué a un peut de pollution dans Omois ou a beaucoup de verdure au Selenda regardait la nature sur Terre qui mourrait. Plus que déprimant aux yeux du demi-elfe. Il fixait dehors et vit Harmony avec son sweet bleu pétrole dans la rue. Matthew la regarda partir et quand il ne la vit plus, il s'affala dans le fauteuil de cuit et fixa le plafond, en soupirant. il s'endormit pendant un petit quart d'heure et entendit le bruit de la porte qui s'ouvrait et...une voix...Inconnue.

-Je t’aide à monter dans ta chambre ? Si elle est toujours au même endroit.
-Ho, heu, non c'est bon... Non...
-Pourquoi ?
-Ben...
-Ha, je vois... T’as un petit ami c’est ça ?
-Non !!
cria-t-elle
-C’est bon, j'ai compris, calmes-toi.
-C’est juste un ami, rien d’autre.
-D’accord.
-Tu m’as manqué.
-Toi aussi tu m’as manquée.


Matthew haussa les sourcils, interloqué et se leva, avec milles précaution pour ne pas se faire mal et rouvrir les plaies fraîchement fermée. Il passa la porte de la chambre d'Harmony et fixa les deux personnes en bas des escaliers, se fixant. C'était mignon. Il ne voulut pas déranger les deux... Tourteaux (?) mais le gars se tourna vers lui et eut les yeux exorbités.

_I..Il a quoi lui?
_Oh, un accident, une vitre qui a explosé j'était a côté, pasune chose vraiment très grave...Enfin...
_Ah...Sinon, t'est qui?
_Moi c'est Matthew... Et..et toi ?
_Peeter...


Matthew laissa la discution en suspend et regarda Harmony qui ne détachait pas son regard de Peeter. Elle le dévorait du regard, était-elle amoureuse? La était la question. Mais Matthew aimait cette fille. Peine perdue, ce gars était l'illumination d'Harmony, elle était onibulée par lui. Matthew hocha machinalement la tête et retourna dans la chambre d'Harmony, le regard vide et l'esprit...Ailleur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harmony Elyndor S.





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Quand deux volcans font éruption ensembles...   Lun 2 Avr - 22:47

Harmony n’écouta quasiment rien du dialogue Peeter/Matthew. Toute son attention était portée sur Peeter. Elle n’en revenait toujours pas de l’avoir retrouvé. Pourtant, ces retrouvailles allaient poser problème. Avant de partir pour l’autre Monde, elle n’avait plus personne à qui elle tenait sur Terre. Elle avait donc put partir sans regrets. Mais là… Peeter était Terrien. Les recherches de sa mère allaient être plus difficiles… Le jeune homme attendit que Matthew referme la porte pour parler.

-Je comprends pourquoi tu l’héberge, il est dans un sal état…
-Hein ? Ho… Oui.


Sortie de sa rêverie, elle remarqua qu’elle n’avait pas dévié le regard depuis toute à l’heure : il était toujours rivé sur Peeter. Il la regarda en souriant, puis elle tourna la tête, gênée. Elle se retourna et commença à ranger les courses. Elle avait oublié à quel point elle était épuisée. Tellement oublier qu’elle força un peu trop et… Hop, badaboum par terre 8D. Peeter se précipita au près d’elle.

-Espèce de folle. Faut que tu dormes.
-Oui mais…
-Pas de mais, tu vas dormir ou je t’assomme.


Harmony rit. Il la prit dans ses bras et la déposa sur le canapé du salon. Enfin, elle allait pouvoir dormir ! Et son corps n’était pas contre, cette fois-ci. Elle s’endormit en moins de deux, fermant ses yeux sur une image de Peeter. Elle rêva. Des images se déversaient dans sa tête. Au début, il y avait plein de scènes du passé, lorsqu’elle était petite, avec Peeter. Soudain, ces images furent balayées par d’autres. Des moments passés avec Matthew. Un resta longtemps d’ailleurs : celui du bouche à bouche. Ce baiser n’en était même pas un ! Et pourtant… Il y avait quelque chose de bizarre. Son sommeil n’était pas du tout reposant. Des images de Peeter et Matthew se succédaient, elle en avait mal au crâne. C’était comme si son rêve lui faisait comparer les deux hommes. Un mauvais rêve pénible, et très… Troublant. Une main chaude lui caressa le front. Elle ouvrit les yeux.

-Désolé de te réveiller, mais tu semblais faire un mauvais rêve. Et tu es brûlante de fièvre.

Elle se rendit compte qu’elle tremblait de partout, trop chaud et trop froid en même temps. Elle s’était pris une bonne fièvre dans la face. Sûrement du au stress de ces derniers jours et aussi beaucoup à la fatigue.

-Tu…
-Tais-toi. Je t’ai réveillée pour que tu boives ça. Après, tu te reposeras.


Elle but le verre d’eau et le médicament qu’il lui tendit. Elle préférait mille fois les remèdes Terriens que ceux que lui avait donnés le Chaman. Et pourtant, ces derniers étaient plus efficaces… Elle se rendormit très vite, abattue par la fièvre. Et son mauvais *putain de batard de merde de suceur à la con !!* (XDD) rêve reprit de plus belle. Elle ne savait plus où donner de la tête. Matthew ? Peeter ? Tous les deux faisaient partis des rares à l’avoir acceptée comme amie. Ils avaient tous les deux vécus des moments marquants avec elle. Le choix était difficile. Le choix… Mais… Un choix pour quoi ? Quel choix ? Harmony voulut sortir de ce cauchemar incessant. Elle sentit une main se posée sur sa joue. La main de qui ? Impossible à savoir. Tout ce qu’elle fut en mesure de faire, c’est agripper cette main comme une bouée de sauvetage et la serrer très fort, ne plus la lâchée. Cette main la rassurait, elle se concentrait uniquement sur sa présence pour tenter d’oublier son cauchemar. Mais la fatigue l’empêcha de se réveiller tout de même. L’impossibilité d’ouvrir les yeux. Coincé entre le sommeil et le réveil. Une horrible sensation qu’elle détesta aussitôt. Elle commença à entendre comme des murmures lointains. Murmures qui se transformèrent peu à peu en phrases, restées tout de même incompréhensibles. Un dialogue. Matthew et Peeter ? Mais qu’est-ce que Matthew fichait en bas ?! Il n’était pas en mesure de descendre !! Imbécile. Les mots des dialogueurs se clarifièrent un peu plus. Harmony capta quelques brides de phrases, mais sans comprendre pour autant la conversation. Juste une phrase, une seule. Une phrase qu’elle comprit. Une phrase qui la retourna intérieurement, même si elle ne semblait pas pouvoir faire cet effet. Une suite de son cauchemar.

-Tu l’aimes ?

_♣ _______________ ♣_


Behind these hazel eyes, you're an impostor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Quand deux volcans font éruption ensembles...   Sam 12 Mai - 0:47

Le regard rivé dehors sur la rue, Matthew sortit un de ses petits couteaux accroché a l'intérieur de sa manche et se la passa de doigts en doigts, pensif. Il savait qu'il le cherchait, pour le tuer. Harmony était en danger, et l'autre playboy aussi. Les yeux fixés sur l'horloge, fixant la trotteuse, regardant les longues minutes défiler. Une heure passa, il vit des hommes arriver dans des voitures noires, costard cravate, lunettes noires. C'était eux. S'assurant qe ses blessures ne se rouvrirait pas, il mit son arc plié dans sa manche et descendit rapidement pour cacher les deux. Le playboy était au chevet de Harmony, lui caressant les cheveux. Il serra les dents, ne JAMAIS montrer ses émotions, jamais. Une discution s'engagea, Peeter partit finir de ranger les affaires et Matthew caressa doucement la joue douce de la jeune blonde, celle ci lui aggripa la main fortement. IL lui posa une question, LA question a laquelle il n'avait pas de réponse précise...

-Tu l’aimes ?

Sa gorge se serra, il ne su que répondre pendant une dizaine de seconde et, voyant Harmony s'agiter, il la secoua doucement pour qu'elle se réveille et lui répondit clairement:


_Non.

Voyant la blonde se réveiller et des ombres noirs se placer autour de la maison, il dit a Peeter :

_Allonge toi au dessus d'elle et ne bouge pas, si elle se réveille tu lui dit de se taire...

Le playboy le regarda style : Mais, il a fumé quoi?. Devant le regard insistant de l'hybride, il le fit. Matthew leur lança un Invisiblus. Aussitôt, des balles perforèrent les vitres et des hommes entrèrent. Une petite dizaine, lourdement armés. Il déguaina son arc et le déplia d'un coup de bras, la corde tendue mais la pointe de flèche baissée au sol.Un grand homme vêtu d'un costard blanc sortit d'entre les rangs des brutes armés. Jack Jeycyn.

_A la bonne heure Jack.
_A la bonne heure Hanwkeye.
_Que faites vous ici?
_On venait te passer un petit bonjour, ta bande et moi.
_Réellement, qui cherchez vous?
_Harmony Elyndor Shame.


Son prénom. Le coeur du jeune homme s'arrêta. Ils devait tuer. Son...Amie. C'était la cible. Il devait la tuer. Son père les avait engagés.

_C'est ici chez elle. Elle n'est pas la, j'ai retourné toute la maison.
_Bien, dans ce cas, nous repartons continuer les recherches. Archer, vous pouvez disposer.
_Je vais essayer de mener ma petite enquête. Retournez sur Autremonde, je m'en occupe.


L'équipe partie, il leva son sors d’invisibilité et releva Peeter, l'arc toujours a la main. Harmony lui sauta dessus et le fit tomber par terre avant de lui décoller une splendide baffe. Il la pris par la chemise et la releva, les pieds de la jeune femme ne touchait pas le sol.

_Tu devrais plutôt me remercier au lieu de m'agresser Harmony. Non, je ne suis pas orphèvre, comme tu le vois. Maintenant, je te demande de partir loin d'ici, pars en Amérique ou en Russie, mais fait toi oublier. Ils te tuerons et te traquerons, jusqu'à ce que tu sois morte. Si tu ose revenir sur Autremonde, je devrais me voir obliger de te capturer ou de devoir te tuer. Ne conteste pas mes ordres Harmony Elyndor Shame.

Ton glacial, il la reposa a terre et rangea son arc avant de poser son doigt sur le front du playboy et de lui lancer un Mintus [Sors qui fait oublier] pour qu'il oublie qui est-il et ce qu'il venait de se passer. Regardant harmony, il lui jette un regard a refroidir une soirée a Ibiza et se dirigea vers la sortie, le pas lourd. Elle lui attrapa la manche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Harmony Elyndor S.





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Quand deux volcans font éruption ensembles...   Jeu 17 Mai - 0:37

Une graaande baffe dans la tronche. C’est ce qu’elle allait envoyer à Matthew après que les hommes en noirs soient partis. La scène lui avait retourné la tête. Une seconde elle dormait, et la suivante elle se retrouvait avec Peeter au-dessus d’elle, et des mecs bizarres en train de taper la causette avec Matthew -une causette pas super positive d’ailleurs. Un élan de rage la fit bouillonner, et elle se jeta sur le jeune homme. Après sa grande mandale –hou, qu’elle a dû faire mal…- il la souleva du sol par le col de sa chemise.

_Tu devrais plutôt me remercier au lieu de m'agresser Harmony. Non, je ne suis pas orphèvre, comme tu le vois. Maintenant, je te demande de partir loin d'ici, pars en Amérique ou en Russie, mais fait toi oublier. Ils te tuerons et te traquerons, jusqu'à ce que tu sois morte. Si tu ose revenir sur Autremonde, je devrais me voir obliger de te capturer ou de devoir te tuer. Ne conteste pas mes ordres Harmony Elyndor Shame.

Pendant qu’il la reposait au sol, Harmony réfléchit à ses paroles. C’est vrai que, en mettant bout à bout les éléments, il lui avait sauvé la vie – oui, on pouvait considérer ça comme ça vu qu’il venait de virer des gens qui voulaient la tuée. Mais d’un autre côté, à ce qu’elle avait compris, Matthew connaissait ces mecs. Et en plus il n’était pas orfèvre, comme elle l’avait cru, mais il faisait partie de leur bande ! Donc,c 'est super, il fait partit d'un groupe de mecs bizarres qui veulent la tuée ._. Cool. Raaah, tout se mélangeait dans sa tête. En plus, elle avait encore de la fièvre. Mais le ton glacial qu’employait Matthew pouvait suffire à la refroidir. Il n’avait encore jamais parlé aussi froidement. A partir du moment où il avait discuté avec les hommes en costar, c’était comme s’il avait totalement changé de personnalité. Il lança un sort qu’elle ne connaissait pas à Peeter, et se dirigea vers la sortie. Mais il allait où comme ça ? Une pointe de colère remonta en elle. Elle le saisit par la manche, pour le retenir. Elle ne savait pas ce qu’elle allait faire ou dire. Si elle allait s’énervée ou pas. La seule chose qui lui vint à l’esprit fut la fin du discours de Matthew.

-Attends. Tu crois vraiment que je vais dégager en Russie ou je sais pas où ? Demande-moi d’aller passer ma vie au Pôle Nord temps que t’y est ! Me faire oublier ne fait pas partit de mes habitudes ! J’ai aucune envie de me terrer comme un rat toute ma vie !! Et c’est pas toi qui va me dicter ce que je dois faire. Je veux vivre libre, sans me cachée et avoir peur pour ma peau toutes les 30 secondes. J’en ai rien à faire que ces mecs me traquent. J’en ai rien à faire qu’ils me tuent ! J’en ai rien à faire que TU me tue !

Dans son élan de rage explosive, elle leva le bras, prête à frapper Matthew. Elle se mordit la lèvre au point de saigner pour retenir son geste, et rabaissa son bras. Elle tourna le dos au jeune homme et marcha en trombe jusqu’à l’escalier qui menait à l’étage, défonçant au passage le bras de Peeter qui essayer de la retenir. Elle monta les escaliers quatre marches par quatre, rentra dans sa chambre, claqua violemment la porte et s’enferma à double tour. Elle s’affala sur son lit, prit un oreiller entre ses bras, y fourra son visage, et hurla. Son cri fut étouffé par le coton épais. Elle se défoula sur le pauvre oreiller pendant plusieurs minutes, jusqu’à ce qu’elle finisse par craquer totalement. Elle pleurait rarement. Presque jamais en fait. Et là ce fut presque le déluge de l’Arche de Noé *sans les ‘tits animaux rangés deux par deux bien sagement comme à l’école 8D*. Harmony enfonça encore plus sa tête dans l’oreiller pour pleurer. Elle ne voulait pas que quelqu’un l’entende. Quelqu’un… Qui ? Matthew avait dut quitter la maison pour allait on ne sait où, et Peeter… Peeter, elle n’en savait rien. De toute façon, elle ne voulait voir personne avant un bon bout de temps. Elle avait craqué comme jamais elle n’avait craqué. Et pourtant, elle avait déjà vu pire. C’était en fait le résultat de plusieurs choses accumulées. Elle se mit en position fœtale contre son oreiller et continua à pleurer -elle n’arrivait pas à s’arrêter- le visage enfouit dans le tissu qui dégageait encore la frêle odeur de Matthew.





Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_


Behind these hazel eyes, you're an impostor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Quand deux volcans font éruption ensembles...   Mer 23 Mai - 21:24

Dans un mouvement rageur, Matthew ramena son bras vers lui, lui faisant lâcher sa manche a Harmony. Grognant presque, il la fixa dans les yeux et l'écouta parler

-Attends. Tu crois vraiment que je vais dégager en Russie ou je sais pas où ? Demande-moi d’aller passer ma vie au Pôle Nord temps que t’y est ! Me faire oublier ne fait pas partit de mes habitudes ! J’ai aucune envie de me terrer comme un rat toute ma vie !! Et c’est pas toi qui va me dicter ce que je dois faire. Je veux vivre libre, sans me cachée et avoir peur pour ma peau toutes les 30 secondes. J’en ai rien à faire que ces mecs me traquent. J’en ai rien à faire qu’ils me tuent ! J’en ai rien à faire que TU me tue !
_Oui, c'est ce que je te demande, maintenant, laisse moi et disparais.

Elle leva son bras pour le frapper, ce qu'elle ne fit pas, il voyait bien qu'elle se retenait. La défiant du regard, il attendit qu'elle se retourne pour laisser couler une fine larme sur son visage d'elfe. Matthew la regarda monter les escaliers quatre à quatre avant de se retourner et de partir en claquant la porte. Ils replia son arc et marcha en direction du Manoir situé a l'autre bout de la ville. Il le savait, il savait par coeur les endroits des Manoirs, mais n'était jamais venu sur Terre. Il fallait qu'il vienne pour...ça. Rien qu'à y penser, il avait la gorge qui se serrait. Mais, pourquoi fallait-il que ça se passe toujours comme ça? Il était maudit. De toute façon, elle aimait son Peeter, a quoi bon? A croire qu'il aimait se faire souffrir...Le brun ferma les yeux et laissa une deuxième larme couler.

Commençant a courir, il essaya d'oublier sa peine ...Peine perdue, une chanson lui viens en tête... Pain, des Three days grace... Oui, il aimait souffrir, aparament. Accélérant sa course, il arriva au Manoir et entra.

_Omois.

Deux secondes plus tard, ilse retrouva dans le QG de la brigade noire, se dirigeant vers sa salle, il y finit sa journée puis retourna chez lui. Il s'assit dans le fauteuil ou Hatmony avait dormi, respirant la faible odeur, ferma les yeux et laissa couler les larmes, en pensant a Harmony.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Quand deux volcans font éruption ensembles...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand deux volcans font éruption ensembles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Quand deux ne font qu'un
» Quand deux destins se ressemble et s'assemble...
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Jazz-Aimee - Quand deux éléphants se battent, l'herbe en est écrasée. Quand ils font l'amour, elle ne l'est pas moins.
» Quand deux paramecias se heurtent (Flashback PV Hikari)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: Tralala et Kidikoi :: Le Néant :: RPs abandonnés-