AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les enchères sont ouvertes [PV Jonathan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Thalia Ack'yght

¨°o.Curse by The Fate & Blaze as A Light.o°¨
¨°o.Curse by The Fate & Blaze as A Light.o°¨



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Les enchères sont ouvertes [PV Jonathan]   Mar 6 Mar - 22:06

Dos à la fenêtre de la vaste chambre, je fis le tour de mes obligations de la journée. Il y en avait un paquet, comme d'habitude. Je n'avais plus une minute pour moi en ce moment. Les appels pour les missions fleurissaient et je devais toujours aller d'un bout à l'autre du continent. Cela faisait presque deux semaines que je n'avais pas rejoints mes pénates. Mon petit appartement me manquait. Les grandes chambres auxquelles j'avais le droit au cours de mes missions étaient belles mais j'avais toujours du mal à m'habituer.
Diar'maid jappa, approuvant totalement mon manque de temps.

-Tu sais très bien que je t'oublie pas ! Lui rétorquais-je un peu sur les nerfs.

Moi aussi , je commençais à me demander quand j'aurais un peu de temps pour flâner. Aujourd'hui aurait été le jour parfait mais j'attendais un appel et ma virée à Urla s'avérait totalement rapée. Je soupirais en regardant ma boule de cristal. Comme si en la fixant, l'appel allait venir plus vite.
Voyant que ma boule restait inlassablement...normale, je me dirigeais vers la grande armoire sombre où étaient rangés mes vêtements. Je regardais ce que je portais et changeais aussitôt. Pas que ma tenue ne me plaisait pas, mais elle faisait trop stricte. Mes cheveux ramenés en queue et mon tailleur bleu marine n'étaient définitivement pas faits pour ma sortie.
Je sortis de l'armoire un pantalon noir avec plusieurs grandes poches et l'assortissait avec un chemisier uni de couleur blanche et ma célèbre paire de baskets. Je ne m'étais pas encore résolue à les jeter. Ils m'avaient tellement servis.

''Tu devrais faire plus qu'y penser, tes orteils commencent à prendre des bols d'air frais''

Je fusillais Diar'maid du regard et il émit un petit toussotement. Il aurait été humain, je suis sûre que ç'aurait été un rire et c'est bien pour ça, que je me contentais de l'ignorer. Mes baskets pouvaient bien durer encore un peu !
Une fois habillée, je passais dans la pièce d'à côté, une salle de bains toute noire. En face du lavabo s'étendait un miroir énorme. J'entrepris de me démaquiller sans me soucier du luxe de la pièce. Ce maquillage me collait à la peau et je détestais ça . Déjà qu'entre le maquillage et moi ce n'était pas le grand amour, celui là me démontrait que j'avais bien raison ! J'avais l'habitude de me contenter d'un coup de crayon rapide et de laisser le reste de côté mais devant les dirigeants d'un pays, j'avais tout intérêt à prêter attention à mon maquillage.
Je tournais sur moi-même devant le miroir -détachant mes cheveux par la même occasion- et esquissais un sourire satisfait à mon reflet. Nickel !
Je sortis de la pièce et en sortant, attrapais ma boule de cristal. Diar'maid de suivit sans broncher mais je sentais qu'il n'était pas tout à fait contre.
Nous avions tous les deux besoin de nous aérer et il n'allait pas cracher dessus. Je claquais la porte derrière moi et elle grommela. Je m'excusais et lui demandais de veiller sur ma chambre le temps que j'aille m'aérer. Elle bougonna un peu et devant mon attente murmura un ok, je le ferais plutôt convaincant. Bien...j'allais pouvoir y aller maintenant.

''Je pensais que tu ne te déciderais jamais !'' ricana mon familier.

Je ne le regardais même pas mais lui faisait bien comprendre que je n'avais pas besoin de sa présence dans mon esprit. Il devenait plus encombrant quand je ne m'occupais pas de lui.
Succombant à ses petits rires incessants, je crachais :

-Ça suffit, si tu veux jouer avec mes nerfs, ça ne va pas tarder à dégénérer !

Il me regarda avec des grands yeux larmoyants et je lui caressais la tête et la nuque avec un sourire. Il m'amadouait avec une telle facilité. C'en était déconcertant !
Tout à coup, je heurtais quelque chose et tombais à la renverse. Je commençais par jurer les yeux fermer, puis en les rouvrant, je remarquais que j'avais heurté une personne.
Ouf ! Je me sentirais un peu -un tout petit peu- moins idiote. Parce qu'heurter un objet immobile relevait de l'idiotie la plus totale !
Je me relevais le plus vite possible avec l'aide de Diar'maid et tendit une main au jeune homme en face de moi.

-Je suis vraiment désolé, je ne regardais pas où j'allais, dis-je un peu ébranlée.

Demander si ça allait aurait été déplacé. Il venait de se faire renverser par une folle blonde et il devait aller bien ?! Impossible !
En attendant une quelconque réaction, je le détaillais : Il était grand, plus que moi mais ses traits me disaient qu'il était aussi plus jeune. Ses cheveux bruns juraient avec ses yeux clairs et son physique sous entendait qu'il fréquentait le sport de près. Impossible d'avoir autant de muscles sans rien faire !

_♣ _______________ ♣_
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cherry-blossom.forumgratuit.org/
 

Les enchères sont ouvertes [PV Jonathan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les portes de la mode sont ouvertes [terminée]
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: AutreMonde :: La Krasalvie :: Urla-