AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Re-seize... For restart better...Or not.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re-seize... For restart better...Or not.   Dim 18 Mar - 2:09


I am bored, I miss you...
Ҩ CODES BY LILY ON BAZZART.

    «The Ghost Of You...»
    « I never said i'd lie and wait forever If I die we'd be together I can't always just forget her But she could try ...
    At the end of the world Or the last thing I see You are Never coming home Never coming home !
    Could I ? should I ?And all the things that you never ever told me And all the smiles that are ever ever...Ever...»

    Je pense que yu est assez grand maintenant pour avoir que les promesses ne sont que des paroles en l'air cellées par un mot «Juré».


Après deux longues semaines a chercher une maison sur terre, Eyleen c'était trouvé une petite bâtisse, c'était juste assez pour elle. De grandes ouvertures partout partout, des meubles, une télé, un canapé, une cuisine une chambre, une salle de bain et... Une salle insonorisée. Ça c'était cool pour faire de la guitare.
Mais, sous ses airs joyeux et gentils se cachait une personne déprimée et affreusement seule. Elle passait son temps a faire de la musique, aller sur l'ordinateur, regarder la télé ect... Elle ne mangeait pas trop. Bon, ok elle mangeait pas du tout. Eyleen déprimait en fait. Pour se remonter un peut le moral, elle décida d'écrire une lettre...Pour Stan, pour lui donner de ses nouvelle. La blonde, car oui, elle avait était enlever sa teinture, ne savait même pas si Stan pensait toujours a elle. Elle lui avait sûrement fait trop mal pour qu'il aie ne serait-ce qu'une petite pensée pour elle.
Eyleen avait besoin de TEMPS.
La jeune femme secoua la tête et alla vers son bureau.Au passage, elle alluma sa chaîne HIFI et mit un CD de My Chemical Romance, un groupe qu'elle affectionnait particulièrement. L'omoisienne pris une feuille de papier et commença a écrire une lettre, qu'elle chiffonna et jeta dans la poubelle, elle recommença plusieurs fois jusqu'à obtenir ce qu'elle voulait:

Salut Stan...
C'est Eyleen, je suis sur Terre, en Amérique précisément, Je sais pas trop quoi t'écrire mais sache que je vais bien, mais que je m'ennuie...J'ai juste besoin de temps pour digérer, j'espère que tu comprend Stan. Je voulais pas te faire du mal mais, encore une fois excuse moi, j'ai était trop dûre, j'aurais vraiment pas du... J'ai peur pour notre amitié (Ou amour? Je ne sais pas, je ne sais plus...). J'ai peur c'est tout, j'ai peur d'assumer, je ne suis pas lâche, j'ai peur c'est tout. Je fuis pour quelques mois. Je dois retrouver des bases solides. En ce moment je risque de m'éfondrer 26h 24h sur 24, je ne me sent pas bien mais d'ici bientôt je reviendrais, je te le promet. Je ne suis partie physiquement mais mon esprit reste avec Toi.
Bisous.
Eyleen

La jeune femme plia soigneusement la lettre, la mit dans une envellope, écrit l'adresse de Stan et mit son manteau et ses chaussures. Elle se dirigea vers le Manoir en marchant d'une démarche frêle et hésitante. Arrivée la-bas, elle demanda a la gardienne de la porte si la lettre pouvait être envoyée sur Autremonde. La gardienne lui répondit que oui et elle ouvrit la porte. Eyleen hocha la tête et se retourna, dos a la porte, les mains enfoncés dans son manteau, le keffieh remonté jusqu'au nez et les épaules courbés. Elle retourna chez elle et s'affala dans son canapé, en larmes. Elle ne sortirait pas Stan de la tête, c'est sur mais il fallait qu'elle se reprenne pour redevenir l'ancienne Eyleen, la dynamique, agressive, gueuleuse mais quelques fois adorable Eyleen. Pas la frêle, pleurnicharde et la fille a la gorge serrée dès qu'elle vois un couple se tenant la main ou s'embrassant dans la rue.
Eyleen devait se ressaisir.

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Dim 18 Mar - 15:22




C’était un jour normal, un matin normal, tout était normal. Tout aurait pu être normal en fait. Six heures du matin, Stan se leva, insomniaque depuis quelques jours. Il dormait beaucoup pourtant, il partait du principe qu’il emmerdait personne quand il dormait. Il s’étira longuement et se frotta les yeux. Tout le monde dormait encore, mais pour bien gonfler le monde justement, il s’éclata à mettre la musique à fond. Sa sœur était pas là, au boulot sûrement. Il prit un CD des Crucifed Barbara, il avait de musique qui gueule pour se changer les idées. Il le mit dans sa chaîne hifi et mit le son à fond, suffisamment fort pour qu’il l’entende dans tout son loft. Pour finir, le brun se traîna jusqu’à la salle de bain pour se préparer un minimum, même s’il comptait pas sortir, il voulait quand même prendre soin de lui (parce qu’il le valait bien *PAN*).
Après quelques minutes, il redescendit, habillé et tout préparé en chantonnant. Puis d’un coup …

« SEX ACTION. YOU COULD BE THE OOOOOOOONE TOOOOOOONIIIIIIIGHT. WE GOT … SEEX ACTION ! … »

Il continuait à chanter/gueuler comme ça, il était six heures du matin, c’est bien de se rappeler de ce détail. Normalement, il aurait du déprimer … Il déprimait. Un peu, sur les bords. Il ne dormait plus la nuit à cause de cette foutue déprime. Il se sentait heureux et triste, heureux d’être triste ou triste d’être heureux, il ne savait plus comment prendre son état. Tout de suite, il était heureux, il pétait la forme et dansait sur ce CD. Pour finir, il sauta dans son canapé/lit et resta étendu un moment, yeux fermés, sans penser, juste avec la musique en fond.

Une heure plus tard, le facteur passa.

« J’ai une lettre pour vous. Monsieur Dyson c’est bien ça ? » A ton avis abruti … « Oui c’est ça. »

Petit sourire ironique au passage, du genre « Mais qu’il est con celui là » et il referma la porte en donnant un coup de pied dedans. Il se jeta encore une fois dans son canapé déplié, alluma une lampe qui traînait à côté et se mit à lire, allongé sur le ventre avec la lettre dans les mains. Eyleen. Là, petit pincement de cœur. Il l’avait oublié celle là … Elle était sur Terre, elle perdait son temps non plus, elle lui avait dit qu’elle partirait. En Amérique, c’était pas le pays du fast food ça ? Avec les gens qui courent de partout pour aller au boulot et tout ? J’espère que tu comprends ? Non, il comprenait pas, il comprenait rien, il était amer quand il repensait au magnifique râteau qu’elle lui avait collé à la tronche. « Je ne voulais pas te faire de mal ». Genre. Il avait souffert cette journée, elle avait mit son moral en miette, son assurance en poussière. Pour lui, c’était plus la même Eyleen, la Eyleen gentille, qui était prête à tout. Non, il avait vu la Eyleen du début, celle qui veut dominer tout le monde et se fiche des autres. N’était – ce pas une sorte de reflet de lui-même … ? Non. Jamais il n’avait envie de dominer les autres, s’en ficher par contre … C’était une autre histoire. « Bisous ». Il sourit légèrement malgré lui. Il était en colère comme il était rassuré. Elle ne lui voulait du mal, malgré qu’elle l’avait démoli en un discours. Fallait réfléchir avant d’agir.
Il attrapa sa boule de cristal et alla dans son répertoire. Il allait pas attendre que sa lettre soit arrivée. Il détestait écrire sur le pavé de son cristal, mais il comptait prendre son temps pour écrire. Il devait lui dire le fond de sa pensée. Il tomba sur « Eyleen » et « Faith » juste derrière, cette anecdote, il l’avait oublié …

« Salut.
J’vais pas faire un pavé. Quoique … Si en fait. Bah … C’cool que t’ailles bien, même si ta lettre est bien contradictoire parce que tu dis que tu vas bien et après que tu vas mal … Alors tu vas bien ou tu vas mal XD Sinon ouais t’as été dure, si bien que je veux plus te voir en fait. Te causer une dernière fois, pourquoi pas. Après tout, on a été potes. Pourquoi on ne l’est pas resté d’ailleurs ? On est obligés de se bouffer la tronche comme ça ? Je pense que j’ai besoin de réfléchir aussi, j’ai pas envie de faire des grosses conneries que je regretterais, même si j’ai bien réfléchis avant. Genre si j’ai pris une semaine pour te le dire c’est pas que j’y avais pas réfléchis avant. PAR EXEMPLE. Pour l’instant, j’ai pas vraiment eu de pensées pour toi, désolé de te le dire mais j’vais pas mentir après tout. Tu sais, comme tu l’as siiiiii bien dis, je ressortirais mes putains de phrases à une autre, comme tu l’as si bien expliqué. Si t’avais paumé mon numéro, bah voilà cadeau, tu fais « option » et « utiliser ce numéro pour ».
PS : Tu as raison sur une seule chose par contre, tu as fuis pour quelques mois. »


Il relut son message, se jugeant un peu dur aussi. S’il c’était, lui-même, pas engagé avant, c’était exactement pour la même raison qu’elle. Donc pour alléger le message, il rajouta un petit :

« Sinon BIIIIISOUUUUUUUUUUS. 8DD. OK, j’arrête de faire le con. »


Comme il avait galéré à écrire les lettres répétées. Il faillit écrire un « zotem » mais … Faudrait pas pousser mémé dans les orties quand même /O/ (Même si elle est déjà tombée vu le nombre de fois qu’on a sorti cette expression. Il appuya sur la touche « envoyer ».
C’était déjà ça de fait. Il roula sur le dos, jambes légèrement repliées avec un coussin sous sa tête et sa boule de cristal dans la main, il attendait une réponse, tandis qu’il admirait ses murs ou le plafond.

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Dim 18 Mar - 21:53

    «Jesus Of Suburbia»
    «And there's nothing wrong with me
    [size=9]Et je n'ai aucun problème

    This is how I'm supposed to be
    Voilà comment que je suis supposé être
    In a land of make believe
    Dans un univers de faux-semblants
    That don't believe in me
    Qui ne croit pas en moi»

Eyleen se sentait vraiment pas bien... Elle décida de passer son malaise en jouant de la musique. Pas n'importe la quelle. Green Day,Jesus Of Suburbia . Elle pris sa guitare, son ampli, le régla -CETTE FOIS CI- et joua. De toute ses forces pour passer ses nerfs. Les voisins, elle s'en foutait, de toute façon, c'était une grande maison qui devait être certainement bien insonorisée. Eyleen gueulait sa rage a plein poumons. Une fois la chanson finie, elle s'affala dans le fauteuil et rigola. Pourquoi elle rigolait, elle ne le savait même pas.
Eyleen entendit sa boule de cristal sonner. Elle se leva et alla voir. C'était un message de Stan.

« Salut.
J’vais pas faire un pavé. Quoique … Si en fait. Bah … C’cool que t’ailles bien, même si ta lettre est bien contradictoire parce que tu dis que tu vas bien et après que tu vas mal … Alors tu vas bien ou tu vas mal XD Sinon ouais t’as été dure, si bien que je veux plus te voir en fait. Te causer une dernière fois, pourquoi pas. Après tout, on a été potes. Pourquoi on ne l’est pas resté d’ailleurs ? On est obligés de se bouffer la tronche comme ça ? Je pense que j’ai besoin de réfléchir aussi, j’ai pas envie de faire des grosses conneries que je regretterais, même si j’ai bien réfléchis avant. Genre si j’ai pris une semaine pour te le dire c’est pas que j’y avais pas réfléchis avant. PAR EXEMPLE. Pour l’instant, j’ai pas vraiment eu de pensées pour toi, désolé de te le dire mais j’vais pas mentir après tout. Tu sais, comme tu l’as siiiiii bien dis, je ressortirais mes putains de phrases à une autre, comme tu l’as si bien expliqué. Si t’avais paumé mon numéro, bah voilà cadeau, tu fais « option » et « utiliser ce numéro pour ».
PS : Tu as raison sur une seule chose par contre, tu as fuis pour quelques mois.
Sinon BIIIIISOUUUUUUUUUUS. 8DD. OK, j’arrête de faire le con. »

_Stan, je t'aurait devant moi, je t'aurait déjà foutu une baffe...

La blonde s'empressa de répondre:

Je vois que t'a reçut ma lettre, t'est de plus en plus sympa a ce que je vois. Aussi loin que je me souvienne t'avais pas un caractère de merde comme ça avant. Enfin avant que tout ça se passe. Je pensait te faire un minimum plaisir en t'écrivant une lettre... Et toi, qu'est ce que tu fait, tu me crache a la tronche. Merci de te donner tant de mal a essayer de me faire mal t'y arrivera plus mon petit. Je pense que tu est assez grand désormais pour savoir qu'une promesse n'est qu'une parole en l'air non...? Ne te demande pas pourquoi je viens de t'écrire ça, réfléchit juste deux seconde a ce qu'il c'est passé sur le toit. Moi qui pensait que ça s'arrangerait qu'avec beaucoup de temps... Ca s'arrange plus vite que prévue. En fait plus je suis loin de toi plus je me sent bien.

Elle envoya le message ainsi, cru et sec. Il l'avait mérité, il l'avait chercher. Quand on cherche les emmerdes on les as TOUJOURS. Eyleen se sentait enfin BIEN.

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...


Dernière édition par Eyleen Ildryl le Lun 30 Avr - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Lun 19 Mar - 21:44


Tandis qu’il était à moitié endormi sur le canapé, il tenait son portable à la main, au cas où … Stan faillit faire une crise cardiaque quand il vibra et manquait de tomber de son « lit », vive lui. Il tenta d’articuler un « Ta guuuueule » qui ressemblait plus à un marmonnement inaudible qu’à une vraie insulte et il appuya sur toute sa boule de cristal pour arrêter les vibrassions et la petite musique bien énervante. Nouveau message d’Eyleen, elle était réveillée à cette heure … C’était bien à savoir, on était peut – être tous insomniaques sur Autremonde, qui sait …

« Je vois que t'a reçu ma lettre, t'es de plus en plus sympa à ce que je vois.
- Super, ça commence bien …
- Aussi loin que je me souvienne t'avais pas un caractère de merde comme ça avant.
- Merci c’est réciproque. Tu te coucheras moins bête ce soir …
- Enfin avant que tout ça se passe. Je pensais te faire un minimum plaisir en t'écrivant une lettre... Et toi, qu'est ce que tu fais, tu me crache à la tronche. Merci de te donner tant de mal a essayer de me faire mal t'y arrivera plus mon petit. Je pense que tu es assez grand désormais pour savoir qu'une promesse n'est qu'une parole en l'air non...? Ne te demande pas pourquoi je viens de t'écrire ça, réfléchit juste deux secondes a ce qu'il c'est passé sur le toit. Moi qui pensais que ça s'arrangerait qu'avec beaucoup de temps... Ca s'arrange plus vite que prévue. En fait plus je suis loin de toi plus je me sens bien.
- Tu veux de la lettre ? Bah tu l’auras. »


Il prit un air faussement passionné et …

« Chèèère Eyleen. Tu haaaantes mes rêêêêêves la nuiiiit. Comme tu me maaaanques j’ai tellement envie de te voir j’en dors plus la nuit <3 (Par contre le dernier point c’est partiellement vrai je suis insomniaque). Je t’aiiiime je vais moouriiiir si tu reviens pas D :. Je viendrais tous les jours te ramener des roses, parce que je t’aime, mais elles sont pas aussi belles que toi <333. Mon cœur saigne, je t’en priiiie reviiiiiens <3 <3 <3 T^T. (Ceci est une invasion de smileys). Je vais garder précieusement ta lettre et je la lirais tous les soirs, déprimé en pensant à ces moments heureux que nous avons passés ensemble (Ceux là par contre je les regrette c’est vrai v.v). Si tu reviens pas, je me suiciderais avec ma couette, comme ça je mourrais, seul, abandonné de tous. Tel l’amoureux déchiré que j’étais. A très vite, le soleil de mes journées et de mes nuits en solitaire *____*. »

Message envoyé. Il explosa de rire nerveusement, rien qu’en imaginant sa tête en fait. Genre « Mais il va pas bien lui, il a du fumer un truc fort. Des fois, il s’étonnait lui-même … Des fois, il était fier de lui aussi. Dans la vie, faut toujours s’aimer un peu, c’est bon pour le moral.

« Suite au message que j’ai envoyé, je te répond sincèrement. Non j’en ai pas rien à foutre de toi, et … DE QUOI ? Mais tu m’avais promis bordel /O/. M’en fout c’est moi qui viendra squatter j’ai ton adresse, c’est intelligent d’envoyer une lettre hein 8D ? Plus t’es loin de moi, plus tu te sens bien … Hum … Bah tant mieux écoute, c’est cool j’vais pas te dire le contraire. Siiiii tu veux vraiiiment savoir, ok, ta lettre m’a fait plaisir … Mais c’est space. J’étais en colère et tout content, bref, j’vais à épiloguer sur mon état d’esprit. Si je t’ai envoyé ce SMS, comme ça, c’était juste mon fond de pensée, merde /o\. T’sais quoi ? J’vais encadrer ta lettre, j’vais la mettre dans un cadre en or avec vitre renforcée incassable avec des néons autour et des rayons lasers protecteurs autour, au moins tu diras pas que j’en ai rien à foutre et que je te crache à la gueule v.v
Non j’en ai pas rien à faire de toi, sinon j’aurais pas gaspiller une semaine de ma vie à réfléchir tu vois ? J’ai autre chose à faire, comme vivre ma vie. Ce qui s’est passé sur le toit, j’ai eu la jugeote d’y réfléchir pas que deux secondes, tu sais, j’en ai tellement rien à faire que je passe mon temps à réfléchir sur des trucs inutiles. Tu vois, je suis un peu con, t’as raison sur le fond :3. »


Deuxième message envoyé. Il ne prenait pas la peine de se relire, il n’avait pas envie. Il n’avait pas la motivation. Il n’avait surtout pas envie de changer des trucs. Il voulait s’exprimer comme il se sentait, pas peser chacun de ses mots en ayant peur de la blesser.
Au fond, ils s’étaient démolis mutuellement.

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Mar 20 Mar - 18:44

Na Na Na • My Chemical Romance.

Eyleen c'était a moitiée endormie en regardant la télé... Sa boule de cristal sonna sur la table basse et elle fut réveillée en sursaut. Stan venait de répondre a son message...

« Chèèère Eyleen. Tu haaaantes mes rêêêêêves la nuiiiit. Comme tu me maaaanques j’ai tellement envie de te voir j’en dors plus la nuit <3 (Par contre le dernier point c’est partiellement vrai je suis insomniaque). Je t’aiiiime je vais moouriiiir si tu reviens pas D :. Je viendrais tous les jours te ramener des roses, parce que je t’aime, mais elles sont pas aussi belles que toi <333. Mon cœur saigne, je t’en priiiie reviiiiiens <3 <3 <3 T^T. (Ceci est une invasion de smileys). Je vais garder précieusement ta lettre et je la lirais tous les soirs, déprimé en pensant à ces moments heureux que nous avons passés ensemble (Ceux là par contre je les regrette c’est vrai v.v). Si tu reviens pas, je me suiciderais avec ma couette, comme ça je mourrais, seul, abandonné de tous. Tel l’amoureux déchiré que j’étais. A très vite, le soleil de mes journées et de mes nuits en solitaire *____*. »
_Ce message viens d'apporter la preuve que ce mec ne fume pas que du tabac,ne bois pas que du café et ne se pique pas qu'a la farine...

Aussitôt, un deuxième message fit vibrer la boule de cristal d'Eyleen, elle lu:

« Suite au message que j’ai envoyé, je te répond sincèrement. Non j’en ai pas rien à foutre de toi, et … DE QUOI ? Mais tu m’avais promis bordel /O/. M’en fout c’est moi qui viendra squatter j’ai ton adresse, c’est intelligent d’envoyer une lettre hein 8D ? Plus t’es loin de moi, plus tu te sens bien … Hum … Bah tant mieux écoute, c’est cool j’vais pas te dire le contraire. Siiiii tu veux vraiiiment savoir, ok, ta lettre m’a fait plaisir … Mais c’est space. J’étais en colère et tout content, bref, j’vais à épiloguer sur mon état d’esprit. Si je t’ai envoyé ce SMS, comme ça, c’était juste mon fond de pensée, merde /o\. T’sais quoi ? J’vais encadrer ta lettre, j’vais la mettre dans un cadre en or avec vitre renforcée incassable avec des néons autour et des rayons lasers protecteurs autour, au moins tu diras pas que j’en ai rien à foutre et que je te crache à la gueule v.v
Non j’en ai pas rien à faire de toi, sinon j’aurais pas gaspiller une semaine de ma vie à réfléchir tu vois ? J’ai autre chose à faire, comme vivre ma vie. Ce qui s’est passé sur le toit, j’ai eu la jugeote d’y réfléchir pas que deux secondes, tu sais, j’en ai tellement rien à faire que je passe mon temps à réfléchir sur des trucs inutiles. Tu vois, je suis un peu con, t’as raison sur le fond :3. »


Après avoir sourit tout au long du message et avoir éclaté de rire au sujet de la lettre, Eyleen repris son sérieux et répondit:

Mais oui Stan, bien sûr... Dit moi t'a fumé quoi ce matin? Nan parce que je me demande ce que tu prend QUAND MÊME... (En tout cas, tu fume pas que du tabac, tu bois pas que du café et tu te pique pas qu'a la farine .__.) Et, si tu veut te suicider, mais je t'en priiie, fait le, un con en moins dans l'univers ça fait pas de mal je pense :3. T'est pas QU'UN PEUT con. Tu est TRÈS con, crois moi. Franchement, je reviendrais pas si j'en ai pas envie. Tu va pas m'y forcer, ah ça non bonhomme. Cherche pas, si j'ai pas envie, j'ai pas envie POINT. Aussi, si t'a autre chose a faire dans ta vie, bah fait le et fait pas chier.

La blonde envoya le message et regarda la télé, les information, suuuupeeer... Elle zappa plusieurs fois de chaîne et tomba sur un cartoon. Un bon vieux cartoon complètement débile mais que vous aimez quand même....

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Mer 21 Mar - 16:17

              Shed a tear 'cause I'm missin' you
              I'm still alright to smile
              Girl, I think about you every day now
              Was a time when I wasn't sure
              But you set my mind at ease
              There is no doubt
              You're in my heart now
              PATIENCEGuns N'Roses.


Toujours allongé, il sifflotait un air terrien d’un groupe (de hard rock d’après Wikipédia /O/). Il affectionnait beaucoup la Terre, ça se sentait tant que ça ? C’était sûrement les seuls qui avaient l’esprit de l’art à l’état pur, qui ne se cachait pas derrière la magie. Stan et la magie, ça faisait deux identités bien différentes. Nouveau message d’Eyleen, il soupira. Il n’aimait plus recevoir de ses messages, généralement ça annonçait des gueulandes.

« Mais oui Stan, bien sûr... Dit moi t'a fumé quoi ce matin? Nan parce que je me demande ce que tu prends QUAND MÊME... (En tout cas, tu fume pas que du tabac, tu bois pas que du café et tu te pique pas qu'a la farine .__.) Et, si tu veut te suicider, mais je t'en priiie, fait le, un con en moins dans l'univers ça fait pas de mal je pense :3. T'es pas QU'UN PEUT con. Tu es TRÈS con, crois moi. Franchement, je reviendrais pas si j'en ai pas envie. Tu vas pas m'y forcer, ah ça non bonhomme. Cherche pas, si j'ai pas envie, j'ai pas envie POINT. Aussi, si t'as autre chose à faire dans ta vie, bah fait le et fait pas chier. »

Il sourit tristement. Bien sûr que si elle allait revenir, sinon il allait surcharger sa boîte de réception, défoncer son crédit –je sais pas comment on dit pour eux ._.- et l’harceler. Il était con, peut – être, il l’assumait, pas besoin de lui rappeler.

« Ouais je me drogue, je suis alcoolique, je finis défoncé tous les soirs et je m’enfile joint sur joint ;D »

Ironie bonsoir. Il détestait les alcooliques, les drogués et ne fumait pas justement. Tous ses trucs là, il se foutait de la tronche des gens qui en consommait, en les traitant de personnes faibles. Une personne qui faiblit sous la pression de ses amis étaient une personne faible pour lui, il pouvait refuser, mais il a préféré ravaler sa fierté plutôt que se défendre pour être en santé. Oui, c’était vraiment une réaction de faible pour lui. Les alcooliques, il les détestait, mais pour une autre raison, plus personnelle.

« M’en fout si tu reviens pas je connais ton adresse j’viendrais te gonfler. Je suis parfaitement sérieux v.v Je ferrais exploser ta boîte de réception aussi What a Face Et ouais, tu sais pas dans quoi tu t’es lancé en devenant pote avec moi /O/ (M’enfin pote … 8DDDDDD) Bref. (Tu connais Bref ? C’est un truc terrien apparemment), pour la première fois j’vais être à peu près franc dans « l’expression de mes sentiments distingués » (phrase qui vient tout droit d’une lettre de motivation).
Tu me manques … ^^’ »


Il relut son message une bonne dizaine de fois, hésitant à l’envoyer, entendant encore ses remarques du genre « Je te manque ? T’avais qu’à y réfléchir avant » ou « On dirait pas, va te faire voir » ou encore des « T’es sourd ou quoi ? Je t’ai dis que je réfléchissais connard ». Il soupira, Eyleen et sa gentillesse incarnée c’était toute une histoire v.v Il inspira un bon coup et souffla.

« Ca passe ou ça casse après tout … »

Il ferma les yeux et appuya sur la touche « envoyer » à contre cœur. Il se laissa tomber en arrière sur le canapé, genre comme une masse. Il essaya de voir si avec les bras écartés il faisait la largueur du matelas et en s’étirant bien à fond, il remarqua qu’il la faisait facilement. Oui, les Dyson avaient des canapés/lits qui pouvait facile accueillir une équipe de rugbyman .__.’ Nouvelle vague de stress, il se mit à chantonner, regarder autour de lui, se dire qu’un jour il devrait essayer de sauter de la mezzanine pour atterrir sur un lit, histoire de voir ce que ça faisait. Il se dit qu’il devrait aussi essayer de se balancer à son lustre, simplement, ça pourrait être marrant, ou alors se mettre sur la barrière en hurlant « Que personne ne bouge sinon je me bute 8D ! ». Dans son loft, il y avait tant à faire, déjà faites une partie cache cache dans le point dit « bordel » vous avez des recoins à faire. Aussi s’éclater à glisser sur la rempart de l’escalier, juste pour voir s’il allait se prendre le plafond ou pas, faire une roulade en commençant du haut des marches. Stan était vraiment une usine à conneries quand il s’y mettait, c’est vrai. Il prit sa boule de cristal dans la main et s’éclata à la lancer le plus haut possible et de la rattraper. Il s’ennuyait lui aussi. Eyleen venait de le faire culpabiliser …

« Il nous faut que du temps hein … *___* ? »

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Mer 21 Mar - 21:56

    «Bulletproof Heart»

    «Hold your heart into this darkness
    Will it ever be the light to shine you out
    Or fall and leave you stranded
    I ain't gonna be the one left standing
    You ain't gonna be the one left standing
    We ain't gonna be the ones left standing»



Eyleen avait regardé le cartoon en rigolant de temps en temps, elle c'était même fait un chocolat chaud et l'avait bu, sa boule de cristal vibra, Stan, certainement.

« Ouais je me drogue, je suis alcoolique, je finis défoncé tous les soirs et je m’enfile joint sur joint ;D.M’en fout si tu reviens pas je connais ton adresse j’viendrais te gonfler. Je suis parfaitement sérieux v.v Je ferrais exploser ta boîte de réception aussi Et ouais, tu sais pas dans quoi tu t’es lancé en devenant pote avec moi /O/ (M’enfin pote … 8DDDDDD) Bref. (Tu connais Bref ? C’est un truc terrien apparemment), pour la première fois j’vais être à peu près franc dans « l’expression de mes sentiments distingués » (phrase qui vient tout droit d’une lettre de motivation).
Tu me manques … ^^’ »


La dernière phrase subjugua Eyleen, tu me manque... Elle manquait a Stan? C'était l'ironie du sort. La jeune femme resta longtemps sans réaction jusqu'à sentir une deuxième fois sa boule de cristal sonner dans ses mains.

« Il nous faut que du temps hein … *___* ? »

Elle ce décida a répondre et tapa sur le clavier :

"Wow, Stan, tu me surprend... Je m'y attendais pas. Je te manque... C'est la première fois qu'une personne me le dit, je suis trop chieuse pour qu'on me le dise, mon frère et mes parents ne me le disent même pas. Je pense pas que tu aille bien dans ta tête, il serait peut être temps que tu aille a l'asile... J'arrête de blablater, toi aussi tu me manque mais c'est vrai, il NOUS faut du temps. A tout les deux, je me sent pas encore complètement rétablie de ce qu'il c'est passé si tu vois ce que je veut dire ^^". D'ici deux...Trois...Mois, je reviendrais, a moins que je ne t'ai oublié. Je ne sais pas, je prendrais la vie comme elle viendra pour essayer de digérer.
Mais je reviendrait Stan, juré, promis, tout ce que tu veut mais je reviendrai, promis."


La jeune femme blonde relu une bonne trentaine de fois son message avant de l'envoyer, les doigts crispés sur sa boule de cristal. Elle ne sentait pas encore prête a revenir sur Autremonde, elle avait pas encore digérer, c'était trop frai encore pour elle. La plaie était encore ouverte, le temps cicatriserait tout ça. Eyleen renvoya un message :

"Juste un peut de temps Stan..."

La blonde s'affala dans le fauteuil et ferma les yeux. Des images des adieux refaisait surface devant ses yeux et les larmes coulèrent d'elle même. Elle se trouvait faible, elle était faible, elle ne tenait qu'a un fil au dessus du gouffre. Elle tiendrait, jusqu'au bout, elle se le jura.

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Jeu 22 Mar - 19:15

Nouveau message, il commençait à y être habitué. Sa boule de cristal vibra sur la petite table à côté du canapé et son bras partit à l’aveuglette pour l’attraper. Il tâtait le métal et réussit enfin à l’avoir. Il la fit voler en air une dernière fois et regarda son message.

« Wow, Stan, tu me surprend... Je m'y attendais pas. Je te manque... C'est la première fois qu'une personne me le dit, je suis trop chieuse pour qu'on me le dise, mon frère et mes parents ne me le disent même pas. Je pense pas que tu aille bien dans ta tête, il serait peut être temps que tu aille a l'asile... J'arrête de blablater, toi aussi tu me manque mais c'est vrai, il NOUS faut du temps. A tout les deux, je me sens pas encore complètement rétablie de ce qu'il c'est passé si tu vois ce que je veux dire ^^". D'ici deux...Trois...Mois, je reviendrais, a moins que je ne t'ai oublié. Je ne sais pas, je prendrais la vie comme elle viendra pour essayer de digérer.
Mais je reviendrais Stan, juré, promis, tout ce que tu veux mais je reviendrai, promis. »


Petit sourire au passage. Même en faisant un mini pavé, elle avait réussi à lire la toute petite phrase qui cassait un peu sa tirade … Ironique, moqueuse sur les bords. Fuck. Elle reviendrait, elle avait juste dit le contraire y a … Deux minutes ? Cinq peut – être ? Il y a quelques minutes.

« Mais elle revient alors ou quoi ?! »
fit – il pour lui-même d’un air agacé.

Il soupira et se mit en tailleur sur son « lit », il avait vraiment envie de voir ce que ça fait d’être au plafond là 8D. Lui et ses idées bizarres … Pour finir, il se leva péniblement, c’était limite s’il s’était pas tirer par terre pour se relever plus facilement après et alla éteindre sa chaîne hifi. Oui, Sex Action pendant presque une heure, un moment donné, les voisins allaient gueuler. Stan espérait juste qu’ils se soient habitués à la musique et qu’ils se soient peut – être rendormi entre temps. Il prit un sachet dans une armoire et se fit rapidement un café. Oui, c’était un éternel drogué de ça par contre. En tant qu’insomniaque qui s’assumait entièrement, il avouait qu’il ne marchait qu’à ça en ce moment, au travail, il répondait à peine aux gens qui venaient lui demander des renseignements. La populace, pas si conne que ça, ne lui demandait donc plus rien, et c’était tant mieux pour lui, il pouvait prendre sa pause toute la journée en jubilant à la vue de son collègue débordé. A propos, ce type le détestait maintenant. Bosser avec un mec qui en fout pas une, un moment ça gonfle. Sa boule de cristal vibra et il faillit se renverser la moitié de sa tasse dessus sous la surprise. Doué de la vie bonjour …

« Juste un peu de temps Stan... »


Même s’il n’avait toujours pas capté pourquoi elle avait besoin autant de temps, il se contenta de faire oui machinalement de la tête, comme un type qui serait totalement endormi et qui essaie désespérément de comprendre quelque chose. Il monta dans la « salle du haut » (souviens toi de la description qui tue /o\) et se posta près de la barrière pour regarder la « salle du bas » d’en haut. C’était franchement cool, avec tous ses vinyles qui était accrochés sur les murs, etc …

« Et non je vois pas ce que tu veux dire 8DDD *PAN* Deux ? Trois ? Allez, on essaie de négocier un mois *____* ? OK, maggle. T’inquiète pas, t’auras le droit à un message par mois, si t’arrives à oublier que j’existe t’es une boss C : Et donc, tu reviens ou pas :’) ? Parce que le truc c’est qu’un moment tu dis que tu reviens pas, et un message plus tard tu me promets de revenir … Eyleen la fille contradictoire à fond, le retour 83. (Invasion de smileys dans le message) Bref, à dans trois ? Deux ? (Un, zéro /O/) mois ?
T’as intérêt de revenir Cool. Sinon j’envoie Vayley venir te chercher XD *Crève* A propos, je l’entend plus celui là … Bizarre, aussi il sait pas où j’habite, soit il est débile au point de rien utiliser des SSO, soit il veut me foutre la paix. Perso je penche pour la première solution (à). (Non mais je sais vraiment pas m’arrêter de parler v.v). BOOOON. A toute n__n »


Message envoyé. Cette fois, il comptait envoyer que ce message. Les doubles, voir les triples messages, pour la compréhension c’était pas ce qui avait de mieux. Il laissa son regard divaguer parmi le bazar qui y avait en bas tout en buvant quelques gorgées de café de temps en temps.

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Dim 25 Mar - 16:19

    «Famous Last Words»
    « I am not afraid to keep on living,
    I am not afraid to walk this world alone
    Honey if you stay I'll be forgiven,
    Nothing you can say can stop me going home.»


Eyleen se faisait chier, faut pas se voiler la face, quand on est toute seule, dans une maison sans connaissances et qu'on déprime a moitié, on se fait chier. Heureusement, elle avait un familier qu'elle devait cacher aux yeux des Nonsos. Pfff... Elle se sentait mal, vraiment. Comme jamais avant elle avait envie de s'éloigner le plus loin possible de ses problèmes, d'oublier ses idées noires et de faire autre chose que de se lamenter sur son sort.Elle soupira et fixa le plafond en réfléchissant au moyen le plus simple d'oublier Stan: Lavage de cerveau, sort d'oubli,suicide...La dernière option étant morbide, elle préféra l'oublier. La jeune femme sortit de sa "rêverie" en entendant sa boule de cristal vibrer sur la table.

« Et non je vois pas ce que tu veux dire 8DDD *PAN* Deux ? Trois ? Allez, on essaie de négocier un mois *____* ? OK, maggle. T’inquiète pas, t’auras le droit à un message par mois, si t’arrives à oublier que j’existe t’es une boss C : Et donc, tu reviens ou pas :’) ? Parce que le truc c’est qu’un moment tu dis que tu reviens pas, et un message plus tard tu me promets de revenir … Eyleen la fille contradictoire à fond, le retour 83. (Invasion de smileys dans le message) Bref, à dans trois ? Deux ? (Un, zéro /O/) mois ?
T’as intérêt de revenir . Sinon j’envoie Vayley venir te chercher XD *Crève* A propos, je l’entend plus celui là … Bizarre, aussi il sait pas où j’habite, soit il est débile au point de rien utiliser des SSO, soit il veut me foutre la paix. Perso je penche pour la première solution (à). (Non mais je sais vraiment pas m’arrêter de parler v.v). BOOOON. A toute n__n »


Nouveau soupir, désespéré cette fois, Stan était un psychopathe attaché a Eyleen. Elle aurait préférer ne jamais le connaitre en fait. La blonde soupira encore et se mit a écrire:

Si tu vois pas ce que je veut dire, bah tu vois pas ce que je veut dire point tu te débrouillera avec mes explications. Les mois ça ce discute pas, quand j'aurais digéré je reviendrais POINT. Donc, je reviendrais. Je te jure, si t'envoie Vayley je te bourrine la tronche quand je reviendrais ...-C'est bon, t'est content, t'a ta confirmation ?v_v- Et je sais pas, il a peut être plus envie de te taper dessus qui sait, des miracles s’opèrent quelques fois :3... Je sais pas trop quoi te dire d'autre en fait donc je vais fermer maggle et je vais sortir de ma "maison" pour essayer de prendre l'air et de me changer les idées, j'en ai grand besoin ._. . Sinon bah... A la prochaine...

Eyleen hésitât longuement a mettre un "je t'aime" a la fin, ce qu'elle ne fit pas, pour essayer de ne pas aggraver les choses entre Stan et elle. La jeune blonde envoya le message et posa sa boule de cristal sur la table. Elle mit sa veste et ses chaussures et partit dehors. Dans la rue du monde se bousculait pour aller dans tous les sens possibles, c'était amusant de voir le regard méprisant des gens se poser sur vous quand vous les regardez avec un sourire moqueur. Eyleen se balada pendant une heure ou deux dans les rues jusqu'à ce qu'elle n'aie plus envie de marcher, a ce moment la, elle rentra chez elle et pris sa guitare. Elle joua quelques minutes et sa boule de cristal sonna. Stan? Certainement.

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Mar 27 Mar - 21:08

    Ain't it fun when you're always on the run ...
    N'est-ce pas drôle quand tu passes ton temps à fuir ...
    AIN'T FUN • Guns n'Roses (again)


Les yeux fermés, il essayait d’attraper un point lumineux dans sa tête. Oui, quand on ferme les yeux, on voit des sortes de points blancs qui cassent le noir, il rageait intérieurement. A chaque fois qu’il en voyait un, il disparaissait. On lui avait toujours dit qu’il fallait en fixer un pour s’endormir plus vite. Visiblement, ça marchait bien sur les autres, mais pas sur lui. Pour finir, il se leva et fit le tour de son loft. Il était au désert de l’ennui. Il en était même au point de lire les premiers trucs qui lui venait sous la main, il lit un truc sur la création du monde … Et abandonna vite. Il n’avait jamais réellement compris l’intérêt de réfléchir pendant des heures sur un problème alors que des tas de gens cherchent la raison à sa place. Il lut d’un air las un livre sur l’hermétisme (bouh le truc compliqué) et semblait comprendre en plus. Il comprenait pour ce qui lui plaisait, les choses qui lui semblaient inutiles à son avis ne passait pas chez lui. Il le lit pendant quelques minutes, surlignant au surligneur ce qui lui semblait intéressant ou cornant quelques pages pour des repères. En fin de compte, il se reprit un café, commençant à sautiller sur place. Oui, enfilez vous trois tasses en une heure, vous commencez à sentir les effets tonifiants de la chose. Il restait là, un coude sur la table, ses pieds sur une chaise d’en face, à siroter tranquillement sa tasse. Il réfléchissait et relisait l’intégralité des messages qu’il avait reçut. Au fond de lui, Stan regrettait que ce « tout ça » soit arrivé. Ca lui apprendra de vouloir exprimer ce qu’il ressentait. Il ferma les yeux, il se repassa les moments qu’ils avaient passés ensemble. Sa gorge se serra, ses images se dégradaient, devenaient sombres et abimées, sans couleur. Il reprit une gorgée de café, les yeux dans le vague, comme s’il cherchait un point spécifique dans son loft sans le trouver. Il se retraçait leurs moments, à eux. Le Sacre, l’hôtel, Vayley et Taylor, les envies meurtrières dont il avait été le protagoniste, ce sentiment de haine qu’il avait constamment, les SSO, ces tentatives d’assassinats qu’il avait eu, la sensation du pistolet contre sa tempe, cette peur de mourir, de vivre aussi. Cette peur constante, ce stress sans nom quand on marche, cette envie de vivre sans se soucier du reste. Oui, c’était sa vie, pulsée par ces envies et ces peurs.
Des scènes des courses d’ascenseurs, de « grand mémé le retour », du fast food, de la course poursuite avec le grand blond abruti, du ikéa aussi. Des visions de la grande maison inachevée d’Eyleen, Noise, leur tristesse respective.
Nouvelle gorgée pour oublier, il regardait toujours le néant, il se remémorisa leurs au revoir, sa déclaration puis son rejet immédiat, chaque mot qui lui avait fait mal. Il était blessé. Il était vexé. Mais il n’arrivait pas à la repousser. Quand elle lui envoyait un message, il avait envie d’y répondre, d’exprimer sa haine. Pourtant, il l’aimait. Stan se passa une main sur le front et fixa le plafond. Il avait envie de faire un truc stupide, comme hurler des conneries pour réveiller les voisins, mettre Sex Action encore plus fort, même s’il devait se démonter les oreilles.

    Juste oublier que le blanc lui semblait fade.
    Vivre un peu aussi.
    Ne pas broyer du noir.
    Être lui-même.
    Se plier à sa vie.
    Vivre, simplement.

Il s’affala une nouvelle fois sur son canapé lit et se mit la tête dans son coussin. Il ne voulait pas pleurer, pourtant il avait une boule au ventre, les yeux humides et la gorge serrée. Pour finir, il se retrouva assis contre le mur (oui, le canapé est carrément contre le lit, logique), son coussin dans les bras, la tête dessus. Il prit sa boule de cristal et soupira. Qu’il s’ennuyait.

« Re ? »


Aucune réponse, sûrement qu’elle était pas revenue. Il attendit une petite demi heure, puis envoya sûrement le message le plus inutile de sa vie.

« <3 (: ? »


Il aimait l’inutilité. Mais pour lui, les smileys pouvaient parler autant que les mots. Plus brièvement aussi.
Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Mar 27 Mar - 22:32

You and I'll just use a little patience
Toi et moi avons juste besoin d'un peu de patience.
Do you understand that...?


PATIENCEGuns N' Roses


Oui, c'était bien Stan qui avait certainement écrit les deux messages les plus inutiles de sa vie c'est a dire: Re...? Et <3 (: ? le dernier voulant (plus ou moins) clairement exprimer que Eyleen manquait a Stan. Sa gorge se serra et elle se força a sourire en laissant couler une petite larme au coin de sa joue. La jeune femme s'allongea dans le canapé et soupira, le coeur lourd.

«... ;__; Patience Stan. Bientôt...»

La jeune blonde n'écrit pas plus, submergée par les larme qui assaillait ses yeux. A ce moment préçit elle avait envie de tout envoyer balader, mais elle ferait preuve de lâcheté. Un obstacle est bien fait pour être surmonté non? Comme tous les autres, elle allait le surmonter ou le contourner, en sachant que la deuxième option serait préférable en ce moment, esquiver et ne rien faire, ne pas réagir, ne rien dire. Souffrir en silence et détourner l'obstacle qui lui faisait face.

Eyleen pris sa guitare et sifflota un air qu'elle connaissait bien en jouant doucement et d'une voix légèrement cassée. Sa musique lui sauvait un peut la vie, comme quoi la musique a autant une place importante dans votre vie que dans votre culture. La blonde voulait retourner sur Autremonde mais elle ne sentait pas encore tout a fait prête. Si elle retournait, elle verrait Stan, les souvenirs remonterait mais en même temps, si elle restait sur Terre, elle se fendait aussi le coeur. La vie est moche, elle ne faisait qu'aggraver son cas. Se prendre a couteau, se le mettre dans le coeur et tourner le couteau pour que la plaie ne se referme pas -tu remarquera toute les métaphores et belles phrases que j'ai utiliser depuis le début du rp, Patience a un effet poétique sur moi ._.- .

En vrai, Eyleen essayait de se cacher la fracassante réalité, Stan l'aimait. Elle n'assumait pas, n'assumait plus qu'elle l'aimait. Ne savant pas pourquoi, elle se recroquevillait sur elle même et devenait agressive et sur la défensive. La jeune femme avait peur, elle a peur.Peur de ce que cela allait engendrer, peur de ce que sa famille allait dire, peur des réactions des autres, peur de la RÉALITÉ. C'est comme si un fantôme hantait ses pensés a chaque fois qu'elle faisait quelque chose, cela se rapportait a Stan par n'importe quel chemin. A ses yeux Stan devenait une obsession trop présente. Chaque seconde la tuait a petit feu.

Il fallait se ressaisir, et vite. Plus rien d'autre ne comptait d'autre pour le moment. Se ressaisir était son objectif premier.

Eyleen secoua la tête pour chasser les mauvaises pensés de sa tête et enleva son pull, a ce moment, sa boule de cristal vibra sur sa table.

[Excuse moi de la qualité, je fait le poisson rouge, je tourne en rond dans le bocal ><" mais bon, si t'a besoin de modifications, dit le :3]

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Mer 28 Mar - 19:05

    I am a man who walks alone
    Je suis un homme qui marche seul
    And when I'm walking a dark road
    Et quand j'arpente une route sombre
    At night or strolling through the park
    La nuit ou que je me promène dans le parc
    When the light begins to change
    Quand la lumière commence à se tamiser
    I sometimes feel a little strange
    Je me sens parfois un peu étrange
    A little anxious when it's dark
    Un peu anxieux quand il fait noir
    FEAR OF THE DARK Iron Maiden.


Aucune réponse. Il soupira puis fit tourner sa boule de cristal entre ses doigts. Soit elle boudait, soit elle avait rencontré quelqu’un d’autre entre temps, soit elle était pas rentrée, soit elle était occupée, soit elle avait juste pas compris ses messages très … Brefs. C’est fou comment des points et des virgules pouvaient aider à la communication indirecte. Pensif, Stan retourna dans la « cuisine » nettoyer sa tasse machinalement. Ouais, elle lui faisait sûrement la gueule. Sous un coup de colère, il lança sa tasse à l’autre bout de son loft et se jeta sur son canapé lit pour se vider un bon coup. Il se mit à pleurer, silencieusement, la tête dans son oreiller. Quelle bonne idée il avait eu de ne pas s’être mis du khôl … Ca allait éviter de tout noircir son coussin et qu’on lui demande « Mais qu’est – ce que t’as fais pour saloper ce truc comme ça ? On dirait que tu t’es éclaté à le passer sous une roue de voiture. » Il se sentait bête de dire ensuite « Bah j’ai pleuré … ». Oui, pleurer c’était bête pour lui. Idiot. Débile. Abruti. Imbécile. Dénudé de sens. Stupide. Bête. Oui, juste bête. Il leva la tête et balança sa boule de cristal aussi, élan de colère également. Il claqua sa lampe de chevet par terre, reversa de la main son table basse. Il priait juste d’avoir assez de temps pour tout réparer et jeter, histoire de ne pas avoir trop de questions. Au bout d’une heure et demi de silence, d’envies meurtrières, d’envies noires, il se calma et se mit en tailleur pour évaluer ses dégâts. La table basse était bien défoncée, fallait croire qu’il avait de la force quand il était en colère … Sa boule de cristal fracturée, la surface lisse était brisée sur quelques points et sa tasse … Bon, elle avait limite cassée un vinyle qui était au mur, tout sali un mur et des morceaux s’étaient dispersés aux quatre de la pièce.

« … Ah ouais quand même. »

Il regardait ses dégâts d’un air choqué. Il ne savait pas encore quels effets avaient la rage et la colère. Il se leva et alla ramasser les débris de verres. Comme c’était juste le type le plus chanceux et le plus doué (vive l’ironie) d’Autremonde, il réussit à bien se couper l’index. Il jura à la suite plusieurs injures et mit tous les morceaux à la poubelle. Il se retourna et regarda les feuilles qui étaient écrasées sous la petite table.

« Mais … MAIS JE SUIS TROP CON QUAND JE M’Y METS. BORDEL /O\. »

C’était pas une nouvelle. Il releva sa table basse et la plaça à côté d’un canapé dépliable. Curieux, Stan se baissa pour voir les feuilles qui étaient toutes chiffonnées. Des dettes, encore et encore. Il se passa la main dans les cheveux, ils ferraient mieux de les payer un jour. Il se traîna jusqu’à sa boule de cristal et frotta la surface lisse de sa main. Elle marchait encore, il soupira de soulagement. Aucun message. OK. Eyleen, qu’est – ce que tu fous.

« Sinon ça te dirait de répondre ? T’es occupée ? Tu fais la gueule ? T’as pas pigé mon dernier message –très court- ? T’as rencontré un mec dans la rue ? T’as paumé ton cristal ? »


Il énonça encore pleins de possibilités dans le genre et envoya le message. Il se dit qu’il était un peu trop obsessif avec les gens. Il avait du mal à donner son attention, mais quand on l’avait, généralement on le regrettait … Il ne voulait être le stéréotype qui se dit que personne l’aime, il savait que beaucoup de personnes n’appréciaient pour ce qu’il était. Il regarda son plafond et soupira, pourquoi elle réagissait comme ça elle … ? Elle avait peut – être peur d’assumer leur relation, sûrement. Lui, il s’en fichait, sa vie c’était la sienne, les autres pouvaient dire ce qu’ils voulaient, plus ils crachaient sur eux, plus il riait et se fichait de leurs bavures.
Il n’était pas en colère, juste en rage contre lui-même, pourquoi il a été franc ce jour là. Pourquoi il avait attendu une semaine pour s’exprimer.
Bordel mais pourquoi ?

« D: »


Il allait envoyer ce message mais le supprima pour finir. Il le trouvait un peu tarte pour le coup. Il se trouva tarte lui-même. Il ne pouvait s’empêcher de se rabaisser. Pour se remonter le moral, il alluma sa chaîne hifi et se mit ce genre de truc qui vous emporte tellement que vous oubliez tout.

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Mer 28 Mar - 20:05

I know I know I know I know I know
That you'll thank me later

PAINThree Days Grace

« Sinon ça te dirait de répondre ? T’es occupée ? Tu fais la gueule ? T’as pas pigé mon dernier message –très court- ? T’as rencontré un mec dans la rue ? T’as paumé ton cristal ? »

Eyleen haussa les sourcils et regarda dans sa boite d'envoie, elle avait bien envoyé un message, peut être que ça avait laggé a l'envoie. Bref, un nouveau message :

« D: »

La jeune blonde ce décida a répondre, un pavé pour se faire pardonner:

Désolé mais je t'ai envoyé un message peut être qu'a cause du décalage tu l'a pas reçut ou ta boule de cristal déconne. Non je ne suis pas occupée, je me fait chier royalement, je ne te fait pas la gueule j'essaye de digérer ce qu'il c'est passé, tu sais une tentative de suicide a cause du sentiment qu'on appelle l'amour c'est pas toujours facile, pour se remettre les idées en place. Quand on est atteint d'une maladie qui se nomme le Restless Heart Syndrome c'est pas toujours facile si tu vois ce que je veut dire. J'ai pigé ton dernier message, j'ai croisé personne d'intéressant dans la rue, ils sont tous plus ou moins comme Vayley sur Terre.Et si j'avais paumé mon cristal, j'aurais pas l'air con.
Je pense que de nous éloigner NOUS fait du bien, tu me remercia un jour. je me pose la question depuis deux semaines, est ce que ce soir je serais encore vivante? Tenterais-je de mettre fin a ma vie? Je ne sais pas, je vis dans le doute, plus rien n'est vraiment sur pour moi, je me demande même si tu m'aime encore, traite moi de tous les noms que tu veut, je m'en fout. Si tu ne m'aime plus et bien sache que le temps qu'on a passé ensemble gardera une place importante dans mon coeur, si tu m'aime encore et bien la douleur, sans amour c'est impossible. Voilà je pense que j'ai dit ce que j'avais sur le coeur.


Eyleen ne pris même pas le temps de se relire, elle appyua sur la touche entrée et le regretta amèrement dès qu'elle reposa la boule de cristal sur sa table, son coeur était lourd et elle se demandait si elle n'était pas complètement sadomaso. Elle se faisait du mal, elle faisait du mal a Stan.

En fait, Eyleen ne s'en rendait pas vraiment compte mais se détruisait encore plus. S'éloigner lui faisait mal, elle pensait l'inverse. son coeur pourrissait au fur et a mesure de l'éloignement.

La jeune femme pris un coussin, se le posa sur les genoux et posa sa tête dessus sur le côté gauche. Elle soupira profondément et sentit les larmes couler, sans sanglots juste des larmes de rages et de tristesse. Comment pouvait-on mélanger rage et tristesse, ces deux éléments complètement opposés? Aucune idée, même Eyleen ne comprenait pas ce qui forçait a assembler ces deux sentiments contradictoire. La jeune femme se fourra complètement la tête dans le coussin et pleura, simplement.

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Sam 31 Mar - 12:16


Only when I stop to think about you, I know. Only when you stop to think about me, do you know ? I hate everything about you, why do I love you ? You hate everything about me, why do you love me ? I hate, you hate, I hate, you love me ! I hate everything about you, why do I love you ?

Restless Heart Syndrome. C’était une chanson qu’il aimait parmi d’autres, avant tout, c’était une de leurs chansons. Il alla chercher justement les paroles sur Internet (ils ont Internet /O/ ? Je sais plus l’équivalent v.v) et se contenta de les envoyer.

« […] I think they found another cure
For broken hearts and feeling insecure
You'd be surprised what I endure
What makes you feel so self-assured

I need to find a place to hide
You never know what could be waiting outside
The accidents that you could find
It's like some kind of suicide

So what ails you is what impales you
I feel like I've been crucified to be satisfied […] »


Il soupira et envoya le message. D’un côté, plus clair on crève. Enfin, il aurait pu écrire un vrai truc, histoire de faire bonne figure. Il savait que la musique pouvait parler à la place des autres. Comme les smileys. L’art servait à s’exprimer. Par … Sécurité, il se força à envoyer un vrai message écrit, plus ou moins réfléchi.

« Tu te rappelles … ? Bienvenue chez les Restless Heart Syndromien. M’enfin, je t’envoie un autre truc, lis les paroles. Au début ça m’a perturbé aussi t’inquiète. »

Il lui envoya Patience. Oui, cette chanson des Guns n Roses. Suffit de lire les paroles pour comprendre son délire. Rien que le titre, on comprend que c’est sur le temps, la durée de quelque chose et l’attente. Cette chanson, il l’écoutait souvent en ce moment, c’était une sorte de représentation de son esprit pour lui. Elle avait besoin de temps, pour lui, c’était tout réfléchi. Il avait beau le répéter, Eyleen semblait bornée à croire qu’ils avaient besoin de réfléchir et patienter. Il n’avait pas compris l’intérêt de son « exil », juste qu’elle s’ennuyait à crever et elle se faisait auto souffrir. Ils étaient totalement sadomasochistes, c’était ça le nœud du problème –même si y a pas que ça mais bon-.
Une demi heure de limite silence. Bon, ça, c’est du Eyleen tout craché.

« T’es morte … ? »

OK. C’était un peu enfoiré d’envoyer ça, surtout quand les deux concernés sont plus ou moins en déprime. Mais Stan, c’est Stan, il fallait presque croire que les malheurs du monde ne l’atteignaient pas. Et pourtant.

« J’vais écrire un petit pavé :’). Bon, déjà, suicide toi pas (c’est bizarrement dit quand même), c’est con et inutile. Sérieux. C’est lâche même un peu, les autres se sentent coupables et tout. Genre j’aurais ta mort sur la conscience v.v De deux, le Restless Heart Syndrome c’est pas moi qui a voulu le rallonger je te rappelle. T’aurais pu réagir … Normalement aussi. « Je pense que de nous éloigner nous fait du bien ». Je suis sensé y croire ? J’suis qu’à moitié con .___. Genre ça te fait tellement du bien que t’es dans le doute du « Est – ce que je serais encore vivante ce soir ? ». J’adore ta façon de voir le bien du mal 8D.
Siiinon, si j’t’aimais pas je serais pas en train de démonter mon crédit pour te causer. D’ailleurs appelle moi, j’ai mal aux doigts à la force. Si je t’aimais pas j’aurais pas à moitié défoncer ma boule de cristal sous un coup de colère, démolit un vinyle et une tasse. Bref, je ferrais pas d’efforts pour te parler, ou j’aurais pas de « regrets » sur ses « moments » comme tu dis. Tu vois, même si on dirait pas, je tiens à toi v.v »


Malheureusement … Pour ne pas regretter ou hésiter, il ferma les yeux et envoya vite fait bien fait le message. Il regarda un morceau de métal qui s’était détacher de sa table basse lors de sa chute par terre. Pendant un moment, il pensait à se mutiler avec, histoire de se prouver qu’il n’avait besoin de personne pour se faire mal. Il balaya cette pensée vite fait de son esprit. Non, il n’avait pas envie de faire ça, il se contenta de s’insulter intérieurement, des fois, il avait des idées qui le dégoutait.

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Lun 2 Avr - 20:54

It's just my humble opinion
But it's one that I believe in
You don't deserve a point of view
If the only thing you see is you

PLAYING GOD Paramore

La boule opaline vibra sur la table et Eyleen la saisit doucement, de peur du contenu ce que qu'elle allait voir...

« […] I think they found another cure
For broken hearts and feeling insecure
You'd be surprised what I endure
What makes you feel so self-assured

I need to find a place to hide
You never know what could be waiting outside
The accidents that you could find
It's like some kind of suicide

So what ails you is what impales you
I feel like I've been crucified to be satisfied […] »


Les yeux de la jeune femme devinrent vides et voilés, cette chanson... Pas le temps de penser, Stan lui en envoya un autre :

« Tu te rappelles … ? Bienvenue chez les Restless Heart Syndromien. M’enfin, je t’envoie un autre truc, lis les paroles. Au début ça m’a perturbé aussi t’inquiète. »
_Haum...

Pas grand chose pouvait traduire les sentiments d'Eyleen a ce moment, la colère, la tristesse, la déprime et en même temps, une vive joie. Les sentiments contradictoires au possible avait décidés de s'assembler aujourd'hui dans le cerveau d'Eyleen causant un désordre MONU-MENTAL.

« T’es morte … ? »

Non, je pense pas que la blonde ,a qui tu parle Stan, est morte... Morte mentalement peut être mais pas physiquement.

« J’vais écrire un petit pavé :’). Bon, déjà, suicide toi pas (c’est bizarrement dit quand même), c’est con et inutile. Sérieux. C’est lâche même un peu, les autres se sentent coupables et tout. Genre j’aurais ta mort sur la conscience v.v De deux, le Restless Heart Syndrome c’est pas moi qui a voulu le rallonger je te rappelle. T’aurais pu réagir … Normalement aussi. « Je pense que de nous éloigner nous fait du bien ». Je suis sensé y croire ? J’suis qu’à moitié con .___. Genre ça te fait tellement du bien que t’es dans le doute du « Est – ce que je serais encore vivante ce soir ? ». J’adore ta façon de voir le bien du mal 8D.
Siiinon, si j’t’aimais pas je serais pas en train de démonter mon crédit pour te causer. D’ailleurs appelle moi, j’ai mal aux doigts à la force. Si je t’aimais pas j’aurais pas à moitié défoncer ma boule de cristal sous un coup de colère, démolit un vinyle et une tasse. Bref, je ferrais pas d’efforts pour te parler, ou j’aurais pas de « regrets » sur ses « moments » comme tu dis. Tu vois, même si on dirait pas, je tiens à toi v.v »


Eyleen répondit, la boule au ventre...

Tu ne vois vraiment pas? Je vais pas me suicider, t'inquiète pas pour ça... C'est lâche, si tu veut sache que si j'ai envie de le faire tu ne m'en empêchera pas. J'aurais pu réagir normalement? Je pense que j'ai réagit comme je le devait point.T'est pas qu'a moitié con... Sans blague. J'ai pas envie de t'appeler, pas envie d'entendre le son de ta voix reprochante, pas envie. défonce ta boule de cristal, je t'en prie, ça me fera du répit. C'est juste mon humble opinion mais une à laquelle je crois tu ne mérites pas un point de vue
car la seule chose que tu vois est toi-même. Je ne reviendrais pas sur la question Stan, les moments sont passés, les regrets aussi, il n'y a pas a en avoir.J'aimerais t'avoir en face de moi, et te foutre une baffe. Ensuite je te regarderais dans les yeux. Je te dirais que je te déteste, que tu n'avais pas le droit de me faire tout ce que tu m'as fait. Je crois même que je te traiterais de tous les noms. Tu n'es qu'un con de toute façon. Je ne veux plus espérer que ça soit toi lorsque ma boule de cristal sonne, ni même me demander avec qui tu pourrais bien être. J'aimerais ne plus penser à toi en m'endormant et ne plus ressentir ce manque lorsque quelque chose me ramène à toi. Tu sais, je voudrais juste pouvoir ne plus avoir mal loin de toi, et pouvoir te repousser lorsque tu reviens. Je veux arrêter de retracer dans ma tête toute notre histoire et effacer ces souvenirs qui me déchirent le coeur. J'aimerais oublier ton visage et ton rire qui me hantent chaque jour. Je veux oublier tout ce qui fait que je m'accroche à toi, toutes ces choses qui m'empêchent d'avancer. Mais je suis incapable de le faire. Pourquoi? Parce que c'était trop, beaucoup trop d'un coup.


La jeune femme envoya ça, sec clair net... Enfin plus ou moins, elle attendais patiament la réponse de Stan, couchée sur le canapé, a fixer le plafond, a essayer de penser a autre chose... Elle ne pouvait pas.
Juste pas.

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Mer 4 Avr - 21:06

THIS IS GONNA HURTSixx:AM.

Là, se fut la petite goutte d’eau qui fit déborder le vase.

« Au lieu de m’engueuler et me répéter quinze milles la même chose, faudrait que tu me dises que j’ai fais de mal en détails. Le « Tu m’as brisé le cœur *___* », ça m’aide mais à un point. Tu peux même pas t’imaginer. A part t’aider à élargir l’esprit, te sortir de la routine et rester avec toi j’vois pas grand-chose tu vois. Si t’arrives pas à m’oublier, mais oublie moi pas et point barre. Sérieux, j’ai du mal à comprendre ton raisonnement, encore et toujours. Qu’est – ce que je t’ai fais, vas y. Quand tu sauras me répondre clairement, peut – être que je te fouterais la paix. Mais pas avant. »

Il l’envoya et fixa un point invisible, les genoux ramenés contre son torse. Mais qu’est – ce qui avait fait pour qu’on l’envoyer promener comme ça merde. Il réfléchit longtemps, il avait clairement envie d’aller chez elle, là, maintenant, tout de suite. Juste pour parler. Quitte à revenir au stade de punching ball/pourisseur de vie, il s’en fichait. Il n’avait strictement rien à se reprocher à son simple avis.
D’un coup, il se leva, visiblement sur les nerfs, monta en vitesse dans la salle de bain et se prépara un peu mieux. Il remplaça son haut noir recousu d’à peu près partout pour une chemise … Noire avec quelques touches de rouges et un haut avec un code barre barré (j’ai ce haut) et il changea son jean déchiré pour un pantalon noir à chaînes. C’est vrai que d’un coup, ça faisait beaucoup moins négligé. Il retourna en bas et nota à l’arrache l’adresse d’Eyleen sur Terre. Une petite ville dans un pays appelé les Etats Unis. Il priait pour ne pas se gourer pendant son Transmitus. Stan et la magie, ça fait deux. Quand on tombe dans un pays en guerre du genre l’Afghanistan ou un truc dans le genre, même si on connait pas trop les différents Etats de la Terre, on devine qu’on est dans une zone « à risques ». Oui, un endroit où on tire en rafale, par définition, on y fait pas bronzette. Il attrapa son long manteau au passage, il pleuvait dehors. Super … Sa boule de cristal à la main, il envoya un petit « Je reviens » et claqua la porte.

La Terre. Il y était souvent en ce moment. Les Transmitus l’aimaient, il était arrivé à quelques rues de chez Eyleen, dans une petite ruelle peu fréquentée. Personne avait vu un type qui débarque de nulle part et qui apparait par magie (c’était le cas de le dire …). Après cinq bonnes de marches sous la pluie, il bénissait l’inventeur de la capuche et frappa à la porte d’Eyleen. Une fois, personne. Deux fois, personne. Trois fois … Il décida de sonner. Au bout de quelques tentatives, la porte s’ouvrit. Alléluia.

« … Wesh … ! » fit – il avec une imitation caricaturée de la « racaille ».

Oui, quand on a une capuche sur la tête et qu’on est les mains dans les poches, ça le fait bien. Il essaya d’analyser le regard de l’autre, entre le « wtf » et le « j’vais le buter » sûrement. Stan se mit sur la pointe des pieds pour voir au dessus d’Eyleen, dans sa maison. La curiosité incarnée …

« Mais ça a l’air sympa chez toi ! Attend … »

I
l attendit pas son feu vert pour rentrer. Suffisait de passer en dessous de son bras pour être à l’intérieur. Puis, il avait pas envie de mourir de froid dehors. Ouais, « il est mort sous la pluie », comme quoi la pluie a déjà tué des gens. D’un côté, crever sous quelques gouttes ça fait tache. Bref. Il s’inquiéta de sa vie, d’un coup, connaissant Eyleen, il allait avoir sa gueule dehors très vite, dans l’immédiat presque. Il se retourna vers elle du genre « je sais ce que tu vas me diiire /O/ ». Toute façon, il savait qu’à part la bâillonner (esprit pervers, sort moi un truc et je te tue XD), il allait pas échapper à la gueulante.

« Tu te rappelles ? « J'aimerais t'avoir en face de moi, et te foutre une baffe. Ensuite je te regarderais dans les yeux. Je te dirais que je te déteste, que tu n'avais pas le droit de me faire tout ce que tu m'as fait. Je crois même que je te traiterais de tous les noms. » Vas y, donne toi à cœur joie écoute. Tu vois, j’suis devant toi, en chair et en os, vas y, défoule toi … »

Il prit appui contre un mur, mains dans les poches de sa veste. Come on Ey /O/.

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Jeu 5 Avr - 18:48

Eyleen ou l’ennui total. Quel beau titre de Livre philosophique !Bref, c’était clair, elle se faisait chier puissant, y avais pas d’autre mot pour décrire ça. La boule de cristal vibra sur la table, Stan, surement.

« Au lieu de m’engueuler et me répéter quinze milles la même chose, faudrait que tu me dises que j’ai fais de mal en détails. Le « Tu m’as brisé le cœur *___* », ça m’aide mais à un point. Tu peux même pas t’imaginer. A part t’ aider à élargir l’esprit, te sortir de la routine et rester avec toi j’vois pas grand-chose tu vois. Si t’arrives pas à m’oublier, mais oublie moi pas et point barre. Sérieux, j’ai du mal à comprendre ton raisonnement, encore et toujours. Qu’est – ce que je t’ai fait, vas-y. Quand tu sauras me répondre clairement, peut – être que je te fouterais la paix. Mais pas avant. »

Il veut une réponse ? Il l’aura sa réponse.

« Ignorance is your new best friend. »

Voilà, faut pas se faire chier dans la vie… La jeune femme n’eut pas de message pendant les trois quart d’heures qui ont suivi et se demanda ce qu’il se passait. La blonde triturais son cordon de son sweat noir d’un groupe terrien -Tu vois le quel ?/PAN/- et entendit d’un coup la sonnette sonner. Elle regarda dehors mais elle ne voyait rien elle redescendit son sweet sur ses cuisses car, oui elle était en boxer en dessous et son pantalon était en haut. Elle alla donc ouvrir, après de moult coups de sonnettes.

« … Wesh … ! » fit – Stan avec une imitation caricaturée de la « racaille ».
Manquais plus qu’il se ramène…

Tête de killeuse poisson mode. Eyleen était choquée et énervée, choquée parce que Stan c’était bougé son cul pour elle et énervée parce que ce con venait chez ELLE.

« Mais ça a l’air sympa chez toi ! Attend … »

Désespérée, elle laissa Stan entrer et ferma la porte car, dehors temps de chien au programme. Elle le laissa regarder quelques minutes sans rien dire, le jeune brun se retourna et la regarda.

« Tu te rappelles ? « J'aimerais t'avoir en face de moi, et te foutre une baffe. Ensuite je te regarderais dans les yeux. Je te dirais que je te déteste, que tu n'avais pas le droit de me faire tout ce que tu m'as fait. Je crois même que je te traiterais de tous les noms. » Vas-y, donne toi à cœur joie écoute. Tu vois, j’suis devant toi, en chair et en os, vas-y, défoule toi … »
« J’ai même pas envie de te frapper, voir ta tronche m’a trop dégoûté… mais si t’insiste … What a Face »


Eyleen s’avança jusqu’à Stan et le fixa dans les yeux. Les grands yeux bleus-gris de la jeune femme étaient animés d’une lueur sadique mais en même temps si …triste.
Elle se retenait de poser sa bouche sur la sienne, la jeune femme voyais que Stan n’était pas a l’aise du tout et qu’il ne savais pas ou regarder, elle posa sa main sur le visage de Stan et le tourna doucement pour qu’ils se voient dans les yeux. Eyleen se rapprocha encore plus de Stan jusqu’à le bloquer contre le mur, à ce moment-là, la donne changea et Stan retourna Eyleen contre le mur, violement. Avec un petit gémissement elle se retrouva bloquée et regarda Stan, une lueur perverse dans les yeux.

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Sam 7 Avr - 19:46

Les regards qui tuent. Quand on s’incruste chez quelqu’un et qu’on retrouve au point ultime de la gêne, y a de quoi se sentir un peu con quand même. Il tournait les yeux, regardait le plafond puis la porte, évitant à tout prix le regard d’Eyleen et … Mais quel abruti de venir quand on a rien à faire franchement. Il tenta de reculer vers la porte et attraper la poignée, ni vu ni connu mais la jeune femme se rapprochait de lui, jusqu’à qui finisse contre le mur. La situation de la mort qui tue … A ce moment là, il avait envie … Ouais, de plusieurs trucs d’ailleurs, fallait l’avouer, dans la situation où ils étaient, ça avait pas le don d’arranger les choses. Le truc aussi, c’est que, quand on est à moitié affalé contre un mur et qu’on a une fille qui vous fixe … Fixement (chacun son tour) en vous dépassant de deux centimètres, ça a pas le don non plus d’arranger vos idées. Pile à ce moment, il avait l’impression que c’était le fight de « celui qui craquera le premier », ils se fixaient dans les yeux, c’était d’un fun …
En fin de compte, il fut le premier à faiblir. Eyleen finit contre le mur (donc) et lui devant, la bloquant avec tous les moyens qu’il avait, mains, genoux, etc … Bizarrement, ça lui rappelait vaguement la disposition que la jeune femme et Vayley (ça fait longtemps qu’on l’a plus vu celui là …) à l’hôtel, quand il était à moitié « mort ». Sauf que lui et le militaire, c’était deux êtres bien différents, deux opposés, que ce soit psychologiquement que mentalement d’ailleurs. Bref.

Pendant un instant, il la regardait dans les yeux, essayant de déceler des souhaits/envies/craintes, tout ce qui pouvait se voir à travers des yeux en fait. Mine de rien, il se rapprocha encore un peu d’elle et plongea sa tête pour l’embrasser dans le cou. Il fit glisser ses mains sur ses hanches et l’enlaça (Le premier qui sort un « c’est miiiignon » je le bute 8DD). Il commença à faire … Tu vois Chicago ? Bah comme ça (désolée à ceux qui savent pas de quoi je parle /O/). Il releva la tête et la regarda un petit moment avant de coller ses lèvres aux siennes. Il eut une période de bisounoursage de dix bonnes minutes avant qu’il se recule un peu, tout sourire. Il baissa son regard vers son sweat et …

« SLAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAASH ! OHMONDIEU *____* »

Ce fut à ce moment où il avait découvert qu’un des guitaristes terriens les plus talentueux de sa décennie était en dessin-squelette trop classe sur le sweat de sa petite amie potentielle (disons les choses comme elles le sont /O\). Il commença à sautiller sur lui-même, visiblement en pleine crise de fanatisme. D’un côté, quand on voit un mec se mettre à crier comme une groupie devant un t-shirt et sautiller comme un con, y a de quoi se poser des questions. Stan, ou le type qui a les changements d’humeurs énormes. Y a deux minutes, il était calme (enfin …), du moins, il était pas en train de sauter de partout en hurlant comme un échappé de l’asile. Au bout de quelques minutes de divagation, il se rendit compte de sa connerie et revint un peu sur Terre (c’était le cas de le dire) pour reprendre un air plus ou moins sérieux.

« OK. En quelques minutes, je viens de me bousiller ma crédibilité. »

Si il en avait déjà eu une de crédibilité … Il commença à siffloter Patience d’un air tout calme, mains dans le dos, les yeux rivés sur le plafond, genre le type « je ne vois rien, j’entends rien, je ne dis rien ».

« Tu l’aimes bien elle comme chanson ? Ou t’as pas du tout reconnu parce que je sais pas siffler ? C’est sûr, Axl il le fait dix fois mieux, je l’assume entièrement. »


Oui, justement, quand on sait qu’Axl est son deuxième prénom, on devine bien que dans sa famille, devait avoir quelques fans de musiques terriennes. Il alla s’assoir sur le canapé et s’étira un bon coup.

« … Ah, il pleut plus dehors … C’est cool … On s’en fout je sais, mais vu le taux d’inutilité que je sais débiter, j’essaie même plus de sortir des trucs utiles. »

Il était désespéré le pauvre, à la force aussi. Il se contenta de regarder Eyleen qui le regardait tandis qu'il regardait Eyleen qui le regardait ...

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Dim 8 Avr - 0:07

I want to satisfy
The undisclosed desires
Is in
Your heart
Undisclosed DesiresMuse

Vous savez, quand quelqu'un vous regarde dans les yeux, qu'il est a quelques centimètres de vous et que vous sentez son souffle sur votre peau, on frémis, notre coeur va plus vite et vous avez des...désirs cachés qui se révèlent. C'est souvent très... Sensuel. Stan passa ses mains dans son cou et attira Eyleen vers lui, il l'embrassa dans le cou puis descendit ses mains jusqu'à ses hanches avant de l'attirer vers lui et de la bloquer contre lui. Il releva la tête et la regarda pendant un moment avant de l'embrasser longuement. Il la relâcha, elle se rappuya contre le mur, frémissante. Et la...

« SLAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAASH ! OHMONDIEU *____* »

Stan, ou comment briser une situation hyper angoissante/perverse/sensuelle en quatre mots. Eyleen ne répondit rien, un peut trop choquée de ce qu'il venait de se passer. Elle fixait le plancher, le regard vide, les mains crispés derrière son dos, les yeux sans émotions. Elle ne pouvait se décrire que d'un mot, choquée.

« OK. En quelques minutes, je viens de me bousiller ma crédibilité. »
_Parce que t'en avais une avant?


Ton sec, cassant, froid. Eyleen était chamboulée. Elle ne savait pas trop quoi faire ni dire. Stan commença a siffloter Patience, un morceau des Guns qu'elle aimait bien...Et qui résumais parfaitement la merde dans laquelle ils était.

« Tu l’aimes bien elle comme chanson ? Ou t’as pas du tout reconnu parce que je sais pas siffler ? C’est sûr, Axl il le fait dix fois mieux, je l’assume entièrement. »
_...J'ai reconnu...T'inquiète pas pour ça...


Il alla s'asseoir dans le fauteuil et s'étirer, le regard d'Eyleen avait retrouvé de sa profondeur -A ne pas prendre perversement Deathy .__.- et de son éclat. Stan la regardait, elle regardais Stan qui la regardait. Elle pris appuie sur l'encadrement de la porte toujours en le fixant, un sourire sadiquo-pervers -ce mot n'existe pas 8D- collé aux lèvres. Elle respira doucement et se dirigea vers lui, en le regardant dans les yeux.


There's nowhere left to hide
In no one to confide
The truth burns deep inside
And will never die
Sing For AbsolutionMuse

Eyleen se plaça devant Stan et s'assit, son buste contre le sien. Elle posa son front sur celui de Stan et le fixa, dans les yeux avant de l'embrasser et de lui mordiller la lèvre. Elle se sera encore plus contre lui et l'embrassa dans le cou, lui mordilla l'oreille et l'embrassa doucement sur la joue, les lèvres, le cou. Elle passa sa main dans le cou de Stan et l'attira contre elle, encore plus. Il se retourna, comme sur le mur il y a quelques minutes et la fixa. Eyleen eu un sourire pervers sur les lèvre avant de recommencer a l'embrasser dans le cou. Sensuellement.

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...


Dernière édition par Eyleen Ildryl le Mar 10 Avr - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pétronelle H. Fox

Sopalin Okay
Sopalin Okay



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Lun 9 Avr - 17:50

C'EST MIGNOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON, nan me frappe pas Deahty chérie... J'ai juste pas pu résister x)

_♣ _______________ ♣_
Exercices gives
you
endorphins.
Endorphins
make you
happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Jeu 12 Avr - 20:48

Spoiler:
 

[Pétro, viens par là What a Face *PAN* Sinon, pourquoi elle spoile la vilaine ? Parce que je vous vois déjà venir me tacler parce que ça part en sucette, donc voilà (à) Vous ouvrez pour lire, vous assumez :3]

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré


Dernière édition par Stanley « Stan » A. Dyson le Mar 5 Juin - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Ven 13 Avr - 23:00

Spoiler:
 

Ouvrez si vous osez What a Face

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Sam 21 Avr - 11:45

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Sam 28 Avr - 0:53

Spoiler:
 

Deathy, me tue pas, sinon, pour la suite, ça allait être compliquééé >o<

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   Dim 6 Mai - 0:49

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Re-seize... For restart better...Or not.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Re-seize... For restart better...Or not.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Restart or not restart
» Lilas Desquiron Lilas Desquiron est née en Haïti. A seize ans, par souci de
» [MAI 1996] Seize ans. [A GARDER]
» a vendre disque de frein braking over seize rmz 450/250

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: Les Autres Planètes :: La Terre-