AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Toutoutouuuu votre attention s'il vous plait le train en direction d'Omois va entrer en Gare. PV Stan Germain ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Toutoutouuuu votre attention s'il vous plait le train en direction d'Omois va entrer en Gare. PV Stan Germain ♥   Dim 29 Avr - 12:59


Toutoutouuuu
Les passagers à bord du train en direction de la ville d’Omois
Doivent venir récupérer leurs valises avant l’arrivée en Gare
Veuillez vérifier de n’avoir rien oublié dans votre wagon SCIE
A bientôt sur nos lignes.
▬▬☦▬▬


Mmm ? Elle releva la tête et écouta la seconde annonce de l'hotêsse. Elle était presque arrivée à destination, du moins c'est ce qu'elle pouvait en déduire après avoir écouté le bref discours préparé de l'hôtesse. Une sorte de sketch que la femme avait du apprendre par coeur et qu'elle devait réciter son texte machinalement. Cela devait être usant à force.Elle s'imagina faire la voix. « Mesdames et messieurs nous allons entrer en gare, veuillez accrocher vos ceintures. Hé toi le papi là bas on t’a vu piquer une serviette […] » Elle eut un grand sourire, ce qui, attira l'attention de son voisin. Il devait être prof de maths. Ellie avait toujours eu horreur des maths et qui plus est, de ceux qui l'enseignait. Les x au carré, les racines carrées, ect... De quoi la faire palir. Son voisin avait l'air d'être un prof de maths. Cheveux courts et pas lisse à la Justin Timberlake, des lunettes de vues rondes,un t-shirt de geek avec une veste coupé smoking par dessus, un jean de l'ancienne époque et des chaussures noires. Oh où avait elle la tête, il tenait un rubis cube dans le smains et depuis le départ du train il avait du trouver la solution au bout de cinq secondes. Quoi de plus décourageant dnas une matière que l'on déteste de voir un mec réussir au bout de peu de temps. Une sonnerie la sortit de sa rêverie. Zut, le train allait rentrer en gare. Elle stoppa sa musique fabuleuse de Linkin Park. Elle se leva et prit ses affaires, sac à main, veste, lunettes. Non pas des lunettes de vues mais de soleil. Elle allait entamer sa marche dans l'allée quand une hôtesse l'a pria de bien vouloir s'assoir. Ben voyons. Docile et bien élevée, Ellie repartie s'assoir à côté du "Prof". Il lui fit un sourire et Ellie lui en redonna un en retour tout en se chaussant ses lunettes de soleil. Une fois qu’elle fut sûre de bien les avoir mises elle leva les yeux au ciel. Pour qui se prenait-il ce voisin ? Quel honte. Une nouvelle sonnerie retentit, comme un coureur dans le starting bloc elle se leva d’un bond et entama une course folle. Elle était désormais devant la porte du train. Sa tension artérielle venait d’augmenter, son rythme respiratoire également. Elle avança sa main, fermant les yeux tout en imaginant son cousin germain dehors sur le quai. Alors que sa main se refermait sur la poignée une main se posa sur son épaule. Réflexe naturel elle envoya son sac dans la tête de son « agresseur ». Il s’agissait de son futur ex-voisin de train. Mais il me veut quoi lui à la fin ?
- Excusez moi mademoiselle, vous aviez oublié votre foulard.
Gnié ? La scène était assez comique. Elle se tenait dans une position d’imitation de karaté humiliante et se sac était toujours écrasé sur la tête de l’homme professeur de maths. Oups, boulette
- Oh ! Merci monsieur, où avis-je la tête.
Elle arracha des mains du « prof » son foulard et se replaça devant la porte. Elle prit une longue inspiration et tourna la poignée. La porte s’actionna et s’ouvrit lentement, de l’aveuglement elle passa à l’émerveillement devant un quai pâle très propre. Ellie passa la tête dans l’encadrement de la porte, empêchant les autres derrière elle de sortir, et chercha le visage à la fois familier et inconnu de son germain. La dernière fois qu’ils s’étaient vu, Ellie avait 7 ou 8 ans. Elle avait espéré qu’il avait toujours la même tête, mais maintenant qu’elle était confrontée à la vérité cela semblait bien absurde. Elle plissa les yeux cherchant son cousin germain. Les gens derrière elles, commençaient à s’énerver alors elle descendit. Elle tenait sa valise, son sac à main, ses lunettes, son foulard. Elle s’avançât, hésitante sur le quai. Elle posa ses affaires et chercha la lettre de son cousin. Elle aurait du lui demander une photo récente de lui. Car si elle avait en tête l’image du petit brun de 8 ans, certainement qu’il avait changé. Elle se dirigea vers le centre de la gare. Elle n’avait rien sur lui, même pas son numéro. Elle déambula dans l’enceinte de la gare avant de voir une file d’attente devant un guichet. Une petite vieille dame s’égosillait.
- Et mon kiki, comment je le retrouve moi ?
- Je n’en sais rein madame. Oui, oui. Bien je vais passer un appel. Le petit Kiki de Madame rossini est attendu à l’accueil.
Ellie pouffa de rire. Comment un petit caniche, si elle avait bien compris la description de la grand-mère, pouvait-il retrouver son chemin seul ? Une idée alors traversa l’esprit de la brunette. Pourquoi ne pas passer une petite annonce générale pour retrouver son germain ? Un grand sourire se dessina sur ses lèvres, elle se dirigea d’instinct vers la queue. Elle attendit patiemment que tous passe leur annonce et se fut enfin son tour.
- Bonjour madame, serait-il possible de passer une annonce pour retrouver quelqu’un ?
-Bien sur, c’est un enfant ?
- Euh et bien oui, en quelques sortes …
- Comment s’appelle t-il ?
- Stan.
- Le petit Stan est attendu à l’accueil, le petit Stan est attend à l’accueil.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Toutoutouuuu votre attention s'il vous plait le train en direction d'Omois va entrer en Gare. PV Stan Germain ♥   Dim 3 Juin - 0:46

WE ARE THE RADIONew Politics

« Le train-train quotidien va bientôt dérailler, qui veut rester dedans n'a qu'à bien s'accrocher. » disait l’autre, Robert trucmachinchose.

Pour Stan, il savait que son quotidien avait déraillé depuis longtemps, mais contrairement à certains, il trouvait ça plus magnifique que déprimant. L’effet de savoir que la routine était loin de s’installer, même si on doit s’activer pour aller partout à la fois. Mais ça changeait du « métro-boulot-dodo » que bon nombre de personnes connaissaient … Même si le métro n’existe pas sur Autremonde. Bon sang, même avec de la magie, cette planète était fichtrement en retard sur la technologie. Aujourd’hui, c’était mission Ellie. Pour des raisons plus ou moins inconnues (surtout plus), il devait la chercher à la gare. Ca ne le dérangeait pas, mais le fait qu’elle avait été placée en couvent juste avant pour idolâtrer un pseudo Dieu, ça le faisait bien rire … Il n’aimait pas la religion. Il ne la comprenait pas, d’où un pseudo être supérieur avait le droit de soumettre ses adorateurs à des lois, des obligations. On pouvait être un être bien élevé et discipliné en adorant aucune divinité. Le truc qui le faisait le plus triper, c’était sûrement le fait que ces pseudos religions provoquent la grande majorité des guerres, avec l’argent et le pouvoir, quoique que les deux étaient souvent liés. Bref, le monde est parfois con, c’était bien pour ça que Stan était content de ne pas être pourri d’argent, d’avoir un travail dit « de basse classe » et d’être totalement athée. Cela dit, il savait pertinemment que le monde ne s’était pas créer d’une grosse étoile qui a fait boum.
Il redescendit de la salle de bain avec une marche nonchalante, du style « j’suis fatiiiigué T^T » et alla se faire un café en attendant que le reste du loft se réveille. D’un côté, à 10h du matin, si personne est réveillé ou entre le sommeil et le réveil, c’est un peu inquiétant. Surtout avec le bruit qu’il avait le don de faire quand il se réveille, entre la cafetière qui se met en route et les marches de métal de l’escalier qui résonne à chaque pas … Bref.

Dix minutes plus tard, tout le monde était debout, nickel. Stan se racla un moment la gorge pour siroter d’un air crevé son café.

« Faith ? Tu m’accompagnes pour aller chercher Ellie à la gare ? Si, souviens-toi, Ellie, notre cousine. Ouais elle vient squatter ici un petit moment, je sais pas si tu te souviens d’elle. »

Il but la dernière gorgée de sa boisson et alla la mettre dans l’évier d’un geste mécanique. Il alla vite fait se préparer, mit bien sûr trois ans à faire les lacets de ses grosses New Rock et ils partirent.
__________________
A la gare, t’as des gens, t’as des trains, t’as beaucoup de fumée aussi, beaucoup de valises également. Des escaliers de partout, des personnes qui se cassent la tronche par terre en voulant les descendre avec leurs gros bagages, ceux qui gueulent en insultant la direction, puis ceux qui sont discrets et qui souffrent en silence. La gare, c’est ce lieu totalement universel du bordel humain, la représentation même de la vie active et sociale, avec tout le monde qui est pendu aux boules de cristal et qui parlent de chiffres d’affaires et de nouveaux buzz qui pourrait faire un effet big bang pour eux.

C’était avec une sorte de lassitude qu’il détaillait les lieux du regard pour chercher un banc où s’assoir pour l’attendre. Problème, il ne savait pas d’où elle venait, la provenance du train, et donc le quai où il arrivait. Les trains à Omois, ils arrivent tous à la même heure aussi, il savait donc l’heure mais rien d’autre. Fuck. Il causa un peu avec sa sœur, histoire de faire passer le temps quand soudain …

« Le petit Stan est attendu à l’accueil, le petit Stan est attend à l’accueil
- WHAT’S THE FUCK ? »


Il devinait aisément que c’était sa trèèès chère cousine germaine qui s’était éclaté à faire ce coup. Certes, c’était une perche et lui il faisait un petit mètre soixante dix sept avec ses pompes, fallait pas se foutre de sa tronche non plus. Non mais elle méritait qu’il reparte comme il était arrivé, du style « bah voilà je te fais la gueule ». Il se tourna vers Faith qui semblait bien amusée aussi.

« Toi tu dis un mot je fais exprès de courir partout dans la gare pour que tu finisses paumée. »


En se traînant d’une démarche plus ou moins amorphe, il se dirigea vers le grand hall. Et c’était ce truc qui était sensé avoir passé des années en couvent ? On se foutait de lui pas possible autrement. Une fois arrivés à l’accueil, le visage tout souriant d’Ellie les accueillit.

« C’était pas drôle. » fit – il avec une tête de blasé.

Un coup d’œil vers la femme de l’accueil qui paraissait amusée, regard qui tue de la part du brun, ouais, c’était pas un enfant. C’était un grand garçon de vingt six ans maintenant hein \o/ Quelqu’un qui avait la majorité, un adulte … Responsable %D. Pour finir, il salua la femme et il sortit de l’accueil avec sa sœur et sa cousine germaine.

« Mais dans le genre, faut avouer que t’as fais fort. Bravo. » dit – il avec un petit sourire. « Salut au passage ! Si t’as besoin d’aide pour ta valise tu le dis, d’un côté je vois pas ce que t’as bien pu rapporter de super lourd de ton bled pour prêtres/curés/jesaispasquoi. Bref. Je te préviens, dans le loft t’as pas beaucoup de places, t’as un espèce de coin bordel avec … Du bordel, au pire on peut virer quelques trucs et t’auras une espèce de chambre, sinon tu squattes un canapé lit. »

Ça, c’était de l’accueil qui tue. Ils sortirent de la gare quand un fou avec un t-shirt pacman et une veste noir par-dessus, portant des lunettes rondes, les accosta et les mitrailla de questions. Super … Maintenant même les pseudos profs de maths devenaient cinglés. (Fallait que je le fasse revenir je le trouvais kiffant What a Face)

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Toutoutouuuu votre attention s'il vous plait le train en direction d'Omois va entrer en Gare. PV Stan Germain ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [MISSION] L'addition s'il vous plait!
» Un moment s'il vous plait
» Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]
» Votre perso ? Descrivez-le ! Vous etes bien avec lui ?
» Une petite affichette (votre attention à tous !)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: AutreMonde :: Omois-