AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I keep a gun on the book you gave me ✝ pv.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Nick L. Weatherfield

Lully Crêpe Low ♆ heaven and hell are just one breath away.
Lully Crêpe Low ♆ heaven and hell are just one breath away.



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: I keep a gun on the book you gave me ✝ pv.   Jeu 14 Juin - 15:50


Preach all you want but who's gonna save me? I keep a gun on the book you gave me, hallelujah, lock and load, black is the kiss, the touch of the serpent son, it ain't the mark or the scar that makes you one, you'll never make me leave I wear this on my sleeve Give me a reason to believe. So give me all your poison, and give me all your pills, and give me all your hopeless hearts and make me ill ... You're running after something that you'll never kill.
If this is what you want then fire at will.





Quoi, encore ? Il s'était pas trompé d'endroit, quand même ? Sa propre maison ... Enfin, ce qu'il en restait. Carbonisée. Des ruines partout par terre. Et quelques vêtements brûlés. Des robes qu'il avait offertes à Levy. Pas de Levy non plus, d'ailleurs. Ni de Zero. Sous aucun prétexe, um ?
Il lui avais pourtant tant demander de ne pas quitter cette foutue maison, quoi. N'importe qui, qu'elle aurais trouvé sur son chemin, en aurait fais de la pâtée. Non, il n'était pas parano, juste impliqué. Il voulait en quelques sorte que rien arrive à la demoiselle, assurer sa sécurité. Mais en même tant, qu'est - ce qu'elle aurais pu faire ? L'attendre ? Bon, là, il la comprenait. Il fallait juste qu'il la retrouve. Mais il se demandais quand même, si elle allait lui en vouloir, elle avais cette personalitée si fragile. Mais puton quoi. Il avait aucun moyen de savoir où elle se trouvait. Cette foutue situation qui le mettait en rage. Sixième sens, um ? Sixième sens mon cul. Enfin, non, remarque, là il avait une petite trace, un petite odeur ... mais seulement, il se doutais de quelque chose du genre, il voulait pas y croire. Il s'assit ( si on peux appeller ça s'asseoire ) et se rongea les ongles. Manie, vous allez m'dire. Oui mais non. Enfin bref, donc, il a regardé ses vieilles affaires, toutes en fumée ... toutes, sauf quelques unes. Un petit souvenir spirituel en plus.
Il ramassa lentement quelques cendres et les laissa glisser entre ses doigts. Un petit soupir se glissa hors de ses lèvres et s'épanouit dans le vent froid, laissant un amorce de buée blanche. Juste à côté de lui était une chaise, totalement cramée mais paisible comme elle était, attendant sagement que la brise passe. Le jeune homme passa sa main pâle dans ses cheveux flamboyants, créant un effet de rouge contre blanc, sang qui coule contre une peau innocente. Il ferma les yeux et serra ses poings, pinçant ses lèvres de ses canines, savourant toute la douleur de la violence. Il se leva doucement, et marcha ensuite dans la direction de la chaise, patiente depuis toujours. Cette chaise avais servi de chaise ( waouw! ) depuis qu'il avait emménagé dans cette forêt avec Levy ; il avait construit tous les meubles de cette maison avec son bonheur et son amour pour la jeune fille, et ils étaient tous partis en fumée sûrement à cause d'un accident stupide. Tous sauf un. Il laissa sa main traverser la chaise et se promener le long de son dos. Avec ce contact il pouvais sentir ce que la chaise avait ressenti, chaque détail nés autour d'elle, chaque passion, chaque plaisir et chaque douleurs qui y avait pris vie ( osef ). Il lâcha subitement le dossier, se mordant délicatement la lèvre inférieure. Idée reçue ? La mémoire de ses paroles et de ses gestes n'avait pas quitté les lieux. Il shuffla la terre qui reposait autour de ses bottes. On s'en fout aussi. Il regarda autour de lui, guettant une silhouette qui ne reviendrais pas, attendant une âme qui ne le pardonnerais pas, regrettant un amour qui n'existait pas, oubliant des yeux qui ne le regardaient plus. Un souffle le fit réagir. Une présence. Il hésita mais ne se retourna pas, portant sa main près de sa bouche pour y introduire un nongle. Ouais, je lui ai accordé mon tic.

Il ferma les yeux, essayant d'entrer en contact avec la silhouette qui se tenait derrière lui. Il avait comme cette impression d'y être liée, de partager le même sang. Il soupira dans la nuit. ( awi j'avais oublié de te dire c'est la nuit XD ) La présence s'était décalée de plutôt deux pas en arrière, penchant pour une fuite, se doutant que le vampyr l'avait remarquée, espérant pourtant au plus profond être repérée et rattrapée. Le jeune garçon au cheveux rouges ( yeah! ) se retourna pour la poursuivre au pas. L'ombre qui la suivait était extrêmement familière au jeune homme, j'dois dire. Celle - ci s'arrêta, avec celui qui la possédait, essouflé.
Nick regarda le garçon brun devant lui, croyant à voir comme un membre de sa fratrie.

_♣ _______________ ♣_
THEN COLOR ME IN BLACK AND WHITE.
rule number one is that you gotta have fun, but baby when you're done, you gotta be the first to run. rule number two, just don't get attached to somebody you could lose. so let me tell you this is how to be a heartbreaker.love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Billie Lewis Iero

isolated soul ▬ So gimme coffee and TV...
isolated soul ▬ So gimme coffee and TV...



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: I keep a gun on the book you gave me ✝ pv.   Jeu 14 Juin - 21:27

What if I wanted to break Laugh it all off in your face What would you do? What if I fell to the floor Couldn't take all this anymore What would you do, do, do? Come break me down Bury me, bury me I am finished with you What if I wanted to fight Beg for the rest of my life What would you do?You say you wanted more What are you waiting for? I'm not running from you Come break me down Bury me, bury me I am finished with you Look in my eyes You're killing me, killing me
All I wanted was you



Ca faisait une demi heure qu'il ne faisait rien, qu'il dessinait tout simplement, allongé dans l'herbe. On lui avait toujours dis que le Selenda était magnifique, et la forêt encore plus. Ca avait était une inspiration pour les plus grands peintres autremondiens, et, Billie était plutôt curieux de voir ce qu'il y avait. Couché dans l'herbe, sur le ventre, il croquait un bout de cette maison brûlée, un peut dans le paté -comme bibi quand elle écrit :kiwi:- et avec une envie grandissante de faire un som'. Le jeune homme bailla sans bruits en s'étirant ses jambes engourdies et en se frottant les yeux. Ca devait être la pire idée de la soirée car, Billie, comme a son habitude, avait du noir sur les yeux et, d'un coup de main il l'avait étalé. Doué le petit, doué. Il frotta pour essayer d'enlever le surplus, ce qu'il réussit a faire, ne laissant que son trait noir en dessous des yeux. Posant sa tête sur ses bras, il ferma les yeux et somnola, oscillant entre le pays des rêves et la réalité. D'un coup, il se réveilla complètement, découvrant un jeune homme a la tignasse rouge qui se tennait par terre, assis, si on pouvait dire ça comme ça et tennant un truc informe dans les mains. Il avait l'air d'être infiniment triste et, en même temps encré dans une rage profonde.

Le jeune brun se leva, les cheveux en bataille, son sweat gris était plein de feuilles qui s'était collés a cause de sa pression sur le sol. Il rouvrit encore et ferma les yeux une fois, s'assurant qu'il ne rêvait pas et attendit, appuyé contre un arbre avant de s'avancer vers la personne retournée. C'était...C'était Nick. Son Nick. Son meilleur ami, ex qu'il avait mordu et... affreusement laissé seul. Choqué, il recula de quelques pas, optant pour la fuite, Billie n'avait pas le coeur a lui parler de ce qu'il c'était passé. Il regaraidait toujours de l'avoir laissé seul, mais un Vamp' fraîchement mordu est horriblement dangereux et, sa soif de sang est puissante. Il espérait que son ex n'avais pas fait trop de dégâts niveau populace. Le brun marcha dans le sens inverse de son ami, fuyant doucement. Des pas le suivait, il s'arrêta, savant qu'il devait affronter ce qu'il faisait mal en face. Billie se retourna et regarda Nick dans les yeux, se mordant la lèvre inferieure, dévoilant ses canines pointues et accérée qui lui avait permis de le mordre. Il avit toujours sa trace de morsure sur le cou, mais c'était très discret.

- Nick... E-excuse moi...

Il laissa son regard dériver sur le sol. C'est bien le sol, c'est jouli, c'est mignon le sol. Sa sers aussi super bien quand tu sais pas quoi dire ni faire. Merci le sol -Hanway, a 7h10 je craque-. Il releva son regard sur son ex, qui était toujours a croquer -Haha, c'est le cas de le dire-, s'avança et... câlin :3. Du haut de son petit mètre soixante dix, il arrivait pile poil a lui faire un câlinou, ce qui était sa veine, sinon, il aurait pas eu l'air con.

- Tu m'as manqué.dit-il en se détachant de lui.

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_


    ON THE GROUND I LAY
    MOTIONLESS IN PAIN
    I CAN SEE MY LIFE FLASHING BEFORE MY EYES
    DID I FALL ASLEEP ?
    IS THIS ALL A DREAM ?
    WAKE ME UP, I'M LIVING A NIGHTMARE
    TIME OF DYING - THREE DAYS GRACE.

    ✎ SHUNSHINE-LOVE
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nick L. Weatherfield

Lully Crêpe Low ♆ heaven and hell are just one breath away.
Lully Crêpe Low ♆ heaven and hell are just one breath away.



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: I keep a gun on the book you gave me ✝ pv.   Ven 15 Juin - 17:01

*o*
Comment que je l'imagine trop se frotter les yeux *o* C'est juste tellement magnifique. ♥
BREF.


Will you swear on your life, that no one will cry at my funeral? I know some things that you don't, I've done things that you won't, there's nothing like a trail of blood to find your way back home. I was waiting for my hearse, what came next was so much worse, it took a funeral to make me feel alive, just open your eyes, just open your eyes ... And see that life is beautiful.



Le jeune homme devant lui avais l'air gêné, affreusement gêné même, tellement gêné qu'il avait du baisser les yeux, trouvant un intérêt au sol, le sol si simple d'habitude, là apparemment y'avais tellement à regarder. –Meuh si c'est joli le sol.– Lui aussi, d'ailleurs, ne savait trop que dire. C'était une personne qu'il avait aimé, en qui il avait eu confiance, mais qui l'avais lâché comme une vieille chaussette au quart de tour. ( laisse tomber. ) Un peu comme il avait fait avec Levy enfait. Il savait que le brun l'avais reconnu, lui aussi d'ailleurs, mais il avait tellement changé. Le jeune homme avait relevé la tête, regardant l'autre intensément. Le brun l'avais ' vampyrisé ' pour une bonne cause, mais il ne lui avais pas parlé depuis. La douleur était sûrement la même des deux côtés. Dix ans qu'il ne s'étaient pas parlé, dix années qui avaient semblé être une éternité.
« Nick... E-excuse moi... ».
Le dadais aux cheveux rouges se mordit la lèvre, ne sachant là non plus que répondre. Le brun lui n'avais pas changé, toujours ces dix centimètres de moins que lui, ses cheveux en batailles et ses airs inquiet. Mais depuis il s'était percé l'oreille gauche et y avait placé un écarteur. Grosse différence. Pendant que notre héros ( pour les perdus, Nick, hein ) s'était perdu dans ses pensées, l'autre s'était rapprocher pour placer ses bras autour de son cou. De nature coincée ( avec les garçons, je veux dire ), le jeune vampyr ne fit que placé la paume de ses mains sur le dos tout crade de son ami. Malgré le fais d'être rude, il senti des picotements au niveau des yeux, et chassa les larmes qui allaient se former d'un geste brusque de sa main. L'autre recula doucement, ému aussi, et murmura avec une voix haut perché par l'émotion. ( comme si on lui avais enlevé ses roubignoles >w< comme Matt aussi *JESORS* )
« Tu m'as manqué. »
L'autre se racla la gorge.
« Moi aussi ouais. »
Luttant contre la joie de le revoir ( pour pas paraître trop gai(y) ), il l'épaula amicalement, lui souriant de toutes ses dents. Il l'avais connu depuis tout petit, depuis son arrivée à l'orphelinat, enfait. Il avait toujours été à ses côté, jusqu'a se qu'il le laisse, n'ayant le courage d'affronter la douleur. Maintenant il était là, ils étaient là, tous les deux, comme avant. Il arrivait pile au bon moment.

SORRYYYYY TT. C'est couuuuurt je sais mais il a pas de pensées aussi ce grand dadais aux cheveux rouges TT.

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
THEN COLOR ME IN BLACK AND WHITE.
rule number one is that you gotta have fun, but baby when you're done, you gotta be the first to run. rule number two, just don't get attached to somebody you could lose. so let me tell you this is how to be a heartbreaker.love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Billie Lewis Iero

isolated soul ▬ So gimme coffee and TV...
isolated soul ▬ So gimme coffee and TV...



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: I keep a gun on the book you gave me ✝ pv.   Dim 17 Juin - 1:37

Even if I say It'll be alright Still I hear you say You want to end your life Now and again we try To just stay alive Maybe we'll turn it all around 'Cause it's not too late It's never too late No one will ever see This side reflected And if there's something wrong Who would have guessed it And I have left alone Everything that I own To make you feel like It's not too late
It's never too late


« Moi aussi ouais. »

Il l'épaula amicalement et sourit, comme si il ne c'était jamais rien passé entre eux. Ça attristait Billie mais c'était mieux ainsi, beaucoup mieux. Le brun sourit aussi, comme un enfant qui avait retrouvé quelque chose de précieux, les étoiles dans les yeux. Il hésitait a poser sa question, ayant peur de la réaction de son ami, ça faisait quand même quatre ou cinq ans qu'ils ne c'était pas parler, ni vu. Et aujourd'hui fallait qu'ils se revoient, comme avant. Mais plus rien ne serait jamais pareil. Quoique... Peut être. Le guitariste -Billie hein- appuya son bras sur l'épaule de Nick et s’appuya contrei.

- Putain, c'est pas vrai?! T'as encore grandis ou quoi? Ou c'est moi qui devient de plus en plus petit, dans ce cas, ça deviendrais grave o_o. Ou je perd juste la raison, ce qui serait plutôt plausible.

Il lança un regard presque perplexe a son ami avant de rigoler doucement et de fixer les cendres de la maison et les quelques débris de bois qui brûlaient encore. Billie se demanda si c'était la sienne, apparemment oui, vu comment il fixait les cendres d'un air triste... Il réfléchissait sur comment aborder le sujet sensible sans trop paraître... Bourrin. parce que revenir comme ça vers un gens qu'on a pas vu depuis perpette et lui poser une question complètement indiscrète voir même gênante comme ça tranquille... NAN. Il fallait choisir ses mots avec soins, comme avec Helena, sauf qu'il c'était fait littéralement démonté, et il sentait encore les échymoses sur son cou et son crâne.
Il s'éloigna de son ami et s'appuya contre un arbre avant de s'asseoir et de plonger sa tête dans ses genoux repliés contre lui. Il avait besoin de réfléchir, réfléchir a ce qu'il allait dire, ce qu'il allait faire, comment il réagirait, et que faire si il rompait a tout jamais les ponts. Le coeur lourd, il releva les yeux vers son ami et fit un sourire forcé, avant de prendre la parole.

- Comme tu l'as su... J'suis vamp', et je te l'ai caché pour pas te faire de mal, pour pas que tu aie peur, pour pas que tu me rejette aussi... J'avais peur, excuse moi de ma faiblesse. J'aurais du te le dire avant... J'aurais pas du de faire traîner dans les égoûts, j'aurais pas du t'y forcer, j'aurais même pas du te rencontrer...

Billie se recroquevilla encore plus sur lui même et cacha son visage avec ses cheveux et ses genoux, laissant couler une toute petite larme sur son visage blanc. Il pleurait rarement, mais la, il avait vraiment mal au coeur, il sentit Nick se rapprocher et murmura d'une voix rauque:

- J'suis même pas digne d'être ton pote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nick L. Weatherfield

Lully Crêpe Low ♆ heaven and hell are just one breath away.
Lully Crêpe Low ♆ heaven and hell are just one breath away.



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: I keep a gun on the book you gave me ✝ pv.   Dim 17 Juin - 21:02

Sucker love is heaven sent, you pucker up, our passion's spent. My hearts a tart, your body's rent, my body's broken, yours is bent. Carve your name into my arm, instead of stressed, I lie here charmed. Cuz there's nothing else to do, every me and every you. Sucker love, a box I choose ; no other box I choose to use. Another love I would abuse, no circumstances could excuse. In the shape of things to come, too much poison come undone. Cuz there's nothing else to do,
Every me and every you.




« Putain, c'est pas vrai?! T'as encore grandis ou quoi? Ou c'est moi qui devient de plus en plus petit, dans ce cas, ça deviendrais grave o_o. Ou je perd juste la raison, ce qui serait plutôt plausible. »
Le jeune homme ricana nerveusement, regardant son ami. Il avait l'air gêné, ne sachant que dire. Il s'éloigna pour s'asseoir auprès d'un arbre, enfouissant son visage dans ses genous. Le gars à la tignasse rouge savait très bien que l'autre pleurait, et une douleur sourde et aigue forçait son passage dans son coeur. C'était pas souvent que l'autre pleurait, alors quoi, ça devait vraiment lui faire de la peine. Il soupira pour changer. Il ne voulait pas que son amie souffre par sa faute, et qu'il se blame lui - même. Les amis, c'est comme ça, tu les laisses dix ans en paix et ils se trouvent tous les torts du monde. Un peu comme les terrorristes enfait. Prenez un curly, c'est plus simple à gérer. -23h15-. Enfin bref, donc, il regarda ses pieds, se transportant autre part, dans son propre monde, dans sa propre dimension, loin de tous les bruits de la nuit. Ses yeux vagabond voyageaient du sol à un lieu inimaginable,inventé par un esprit totalement tordu.
« Comme tu l'as su … J'suis vamp', et je te l'ai caché pour pas te faire de mal, pour pas que tu aie peur, pour pas que tu me rejette aussi … J'avais peur, excuse moi de ma faiblesse. J'aurais du te le dire avant … J'aurais pas du de faire traîner dans les égoûts, j'aurais pas du t'y forcer, j'aurais même pas du te rencontrer... »
Il releva le tête. Les paroles du brun avaient légèrement surprises le garçon. Il s'approcha de son ex et le regarda brièvement. Celui - ci leva la tête et murmura d'une voix triste.
« J'suis même pas digne d'être ton pote. »
Le jeune vampyr posa sa main contre le tronc de l'arbre et s'appuya, se penchant vers Billie.

Cause everything’s right, and everything’s cool ; It’s the love side of my life that is so far from right. And I know I’m not the only one I who used to fail how you used to be, that happiness is the only thing I need. You and me are not in love the way we're supposed to be, and though I choose you, I just want the one you used to be. I just want to look into your eyes and trust who I see but you're finding faults, and you blame them all on me. And that's so far from right. Cause I'm in love with someone that you used to be, that I couldn't find. But that happiness is the only thing I need. I wish you could look at me with your eyes you did before, maybe when we took our vows we should have though about it more ; as we grow older and we both grow miles apart. And you're lying there beside me and you do not want to be mine. You and me are not in love the way we're supposed to be ; and though I choose you,
I just want the one you used to be.


Ses cheveux rouges caressaient le front du brun, et d'un geste légé il effleura ses lèvres des siennes. Cette sensation si tendre de bouche contre bouche, de langue contre langue … Ce goût amer et à la fois sucré qui lui avait tellement manqué … Son nez caressait le sien, son menton frôlait le sien, sa joue brûlait contre la sienne. Un contact réservé à deux êtres qui s'aiment. Qui s'aiment par amour, je veux dire. Billie était déjà plus qu'un ami, c'était un frère. Un collègue. Un ex maintenant. Et techniquement un petit copain avant, un partenaire. -23h22!!-. Il pensait à ses jours heureux. Depuis il n'avait pas eu la vie facile. Il ne savait pas non plus ce que le brun était devenu, si il voyait encore sa soeur. Il ne savait même pas si il était censé l'aimé.un frisson parcouru sa colonne vertébrale lorsqu'il se releva.
« Je t'en veux pas. »
Il passa ses mains des ses cheveux et soupira, regardant le soleil qui fleurissait sur l'horizon.

Spoiler:
 


[ un peu en ... «construction».]

_♣ _______________ ♣_
THEN COLOR ME IN BLACK AND WHITE.
rule number one is that you gotta have fun, but baby when you're done, you gotta be the first to run. rule number two, just don't get attached to somebody you could lose. so let me tell you this is how to be a heartbreaker.love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Billie Lewis Iero

isolated soul ▬ So gimme coffee and TV...
isolated soul ▬ So gimme coffee and TV...



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: I keep a gun on the book you gave me ✝ pv.   Mar 19 Juin - 23:04

You could be my unintended choice To live my life extended You could be the one I'll always love You could be the one who listens To my deepest inquisitions You could be the one I'll always love I'll be there as soon as I can But I'm busy mending broken Pieces of the life I had before,
Before you...




Après ses paroles, Nick se pencha encore plus sur Billie, qui sentait son coeur battre de plus en plus sous l'effet que lui produisait le grand dadet a la tignasse rouge. Les lèvres de celui-ci effleurèrent les siennes, un flot de sensation le parcouru, extase total,il l'embrassa langoureusement, laissant comme toute les autres fois, un doux-amer dans sa bouche. Doux, car il aimait les baisers de Nick, qui le rendait toujours tout flagada et amer parce qu'il se disait que ça serait peut être le dernier. Leurs lèvres se détachèrent, au grand regret de Billie, qui le dévorait des yeux, comme...Avant. Avant l'accident.

« Je t'en veux pas. »

Le brun se releva et caressa doucement le dos de son ex, remontant ses doigts de la main droite jusque dans son cou, celle de la main gauche sur son torse jusqu'à son visage de porcelaine et l'attira délicatement vers lui et l'embrassa longuement et langoureusement avant de se décaler de lui, après, apparemment lui avoir roulé un beau patin désireux et affreusement aguicheur, comme il savait si bien les faire. Ca faisait longtemps qu'il n'avait pas eu de sensations dans le genre, et ça faisait du bien, dans tous les sens du terme. Il fixait toujours son torse, une main posée dessus, le regard parfaitement vide...

Il releva ses yeux verts-bruns sur Nick et se mordit la lèvre inférieure en le regardant d'un oeil désireux et presque suppliant. Qui voulait presque tout dire, a moins que Nick soit affreusement aveugle, n'importe quelle personne normalement constituée devait voir ce que Billie attendais: de l'amour et un pardon. Un gros pardon pour l'énorme connerie qu'il avait faite. Finalement, il se rapprocha et passa sa langue sur son cou, lui léchant délicatement et doucement avant de l'embrasser encore un peu, plus calmement cette fois. Le vampyr l'allumais, oui. Et alors? entre deux baisers, il réussit a glisser un

- Excuse moi encore...

Billie passa ses bras autour du cou de son ex et recommença a l'embrasser passionnément.

Peutiiiiiiiiii

_♣ _______________ ♣_


    ON THE GROUND I LAY
    MOTIONLESS IN PAIN
    I CAN SEE MY LIFE FLASHING BEFORE MY EYES
    DID I FALL ASLEEP ?
    IS THIS ALL A DREAM ?
    WAKE ME UP, I'M LIVING A NIGHTMARE
    TIME OF DYING - THREE DAYS GRACE.

    ✎ SHUNSHINE-LOVE
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nick L. Weatherfield

Lully Crêpe Low ♆ heaven and hell are just one breath away.
Lully Crêpe Low ♆ heaven and hell are just one breath away.



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: I keep a gun on the book you gave me ✝ pv.   Mar 19 Juin - 23:17

C'est juste … juste …
tellement magnifique bril

I know the things you wanted, they're not what you have. With all the people talkin' it's drivin' you mad. If I was standin' by you, how would you feel knowing your love's decided, and all love is real ? And don't you cry tonight, there's a heaven above you baby. And don't you cry tonight. I thought I could live in your world. As years all went by, with all the voices I've heard ; something has died. And when you're in need of someone, my heart won't deny you. So many seem so lonely,
with no one left to cry to baby …

In this world, is man ever able to possess anything more solid than a dream?
Bersek.


( j'étais que inspirée par ça x) )

Le brun s'était relevé, lentement ( et si sensuellement bril ), pour rejoindre son ami. Passant une main dans son dos et une main sur son torse, il le faisait frémir, réveillant tous s'est sens. L'odeur du vampire pénétrèrent son nez, et il ferma les yeux, le désirant profondément. L'autre rapprocha sa bouche pour l'embrasser encore, plus langoureusement cette fois. Il faisait des allé - retours entre son cou et ses lèvres, caressant son visage et son torse. Le jeune homme glissa ses mains dans les poches arrières du jean du brun, créant un rapprochement entre les deux amis. Il était désormais collé à lui, rattaché par ses bras et sa poitrine. Ses lèvres quittèrent sa bouche un instant pour se glisser derrière son oreille, léchant le pavillon et mordillant le lobe d'un air sensuel.
« Excuse moi encore … »
Il laissait sa bouche se promener de son oreille à sa joue, puis rejoindre ses lèvres enivrantes.
« Juste … Refais plus jamais ça. »
«plus jamais», comme s'il allait y avoir une prochaine fois. ( ? ).
Encore une fois il fit pénétrer sa langue entre les lèvres et jouant avec le piercing du brun, ou la collant contre son palet. Il restèrent un moment comme ça, le dadais aux cheveux rouges ballaidait ses mains le long de son corps ou caressait sa joue.
Il se décolla de lui et le regarda dans les yeux, ses yeux vides qui l'avaient suivis depuis son plus jeune âge.
Il se rassit contre l'arbre et invita son ami à s'asseoir. Une fois celui - ci posé à côté de lui, il déposa sa main dans le bas du dos, dans la petite entrouverture formée par son jean entre le tissu et la peau. Comme avant. Il ravala une grosse boule qui se formait dans sa gorge et soupira.
« Et euh … alors, ça se passe comment la famille tout ça ? t'as … um, trouvé un boulot ? »
And we'll keep on fighting 'til the end. C'était une phrase qui résonnait dans sa tête depuis toujours. La dernière chanson qui ai été chantée par le groupe, avant sa séparation. Ils s'étaient fait une promesse, ne jamais se laisser tomber, ils se battaient pour vivre, ensembles, solitaires mais solidaires. La seule idée que Billie ai un nouveau travail le rendais - triste. Désormais, ils se battaient seuls.
Il caressa l'herbe à ses pied, les seuls brins qui n'étaient pas brûlés, et jouait avec, les faisait glisser entre ses doigts, cachant sa peine et ses larmes. 'cause boys don't cry.

Spoiler:
 


_♣ _______________ ♣_
THEN COLOR ME IN BLACK AND WHITE.
rule number one is that you gotta have fun, but baby when you're done, you gotta be the first to run. rule number two, just don't get attached to somebody you could lose. so let me tell you this is how to be a heartbreaker.love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Billie Lewis Iero

isolated soul ▬ So gimme coffee and TV...
isolated soul ▬ So gimme coffee and TV...



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: I keep a gun on the book you gave me ✝ pv.   Ven 22 Juin - 7:01

« Juste … Refais plus jamais ça. »

Après avoir murmuré un « Mmm... » rauque, il se laissa aux caresses et aux baisers de son (petit?) ami. Billie se sentait bien dans les bras de quelqu'un,cela faisait si longtemps qu'il n'avait jamais eu ce sentiment de sécurité qu'il en était presque ivre. Nick se détacha de lui et alla s'asseoir, l'invitant a faire de même. Ce qu'il fit, sans hésiter une seconde. Le grand dadet aux cheveux rouge se placa dans une position mi-protectrice mi-aguicheuse, passant une main derrière son dos, dans la fente de son jean noir, comme il en avait l'habitude avant. Le brun posa doucement sa tête sur l'épaule de son ami, qui lui posa une question, la gorge serrée.

« Et euh … alors, ça se passe comment la famille tout ça ? t'as … um, trouvé un boulot ? »

Ouch, dur. Ils c'étaient jurés de galérer ensemble, y arriver ensemble, faire des concerts ensemble... Mais Billie les avait laisser tomber, par peur. Et, oui, il avait trouvé du boulot, il avait avoué a sa soeur qu'il était son jumeau, et il n'avait pas retrouvé ses enfoirés de parents. Maintenant, fallait faire passer ça en douceur.

« Baaah... J'ai enfin avoué a Helena qu'elle était ma soeur jumelle, j'me suis fait littéralement exploser la tronche... Après, j'ai toujours pas retrouvé les deux enfoirés qui me servait de parents... Sinon... Niveau boulot, ouai, j'en ai retrouvé un... »

Devant l'air affreusement triste de Nick, il se sentit presque obligé de lui déposer un baiser sur les lèvres, ce qu'il fit, un baiser plein de douceur et qui réclamait un pardon. Il voyait bien les larmes qui coulait sur ses joues et, il est essuya d'un coup de doigt, laissant sa peau légèrement humide a cet endroit. Il continua a lui caresser la joue en le regardant gentillement avant de détourner le regard et de fixer ses pieds. Les pieds, Cétrokoul. Billie savait vraiment pas quoi faire, il fixait ses pieds, toujours et encore, avant de poser sa main sur la jambe de son ex et sa tête contre son épaule, laissant son parfum aller a ses narines. Il soupira et ferma les yeux

[MEP ce soir, tu peux répondre xD C'est hyper cours aussi >w<']

_♣ _______________ ♣_


    ON THE GROUND I LAY
    MOTIONLESS IN PAIN
    I CAN SEE MY LIFE FLASHING BEFORE MY EYES
    DID I FALL ASLEEP ?
    IS THIS ALL A DREAM ?
    WAKE ME UP, I'M LIVING A NIGHTMARE
    TIME OF DYING - THREE DAYS GRACE.

    ✎ SHUNSHINE-LOVE
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nick L. Weatherfield

Lully Crêpe Low ♆ heaven and hell are just one breath away.
Lully Crêpe Low ♆ heaven and hell are just one breath away.



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: I keep a gun on the book you gave me ✝ pv.   Dim 8 Juil - 20:01

Late at night I close my eyes and think of how things could have been … And when I look back, I remember some words you had said to me : “It's better to have lost at love then never to have loved at all”. I won't forget you baby, even though I should, yeah. Sometimes in my head, I can still see pictures of you, and I laugh to myself, when I think of all those crazy things that we used to do … Although miles come between us ; just between you and me. I should let you fade away, but that just wouldn't be me. Oh, baby although miles come between us ; just between you and me, I won't forget you baby. Memories slowly fade – I won't forget you baby and all the plans we made …
I won't forget you baby.




Billie semblait insister sur les baisers, ce qui d'ailleurs ne déplaisait vraiment pas à Nick. Le message du brun était pourtant clair : un peu d'amour après ces longues années de solitude. Mais Nick n'était pas sûr de quoi penser, de quel choix faire. En sortant avec Levy il avait remis son homosexualité en cause, et avait finalement décidé de laisser derrière lui toute forme de relations avec des garçons. Mais le voilà prêt à s'y remettre, apréciant le lien qui recommençait à se tisser, seulement tojours douteux … Il glissa pourtant sa main autour du cou de son ami, puis l'attira à lui. Laissant sa langue glisser le long des lèvres du brun, il dévora sa bouche passionément. S'excitant légèrement, il déposa ses doigts entre le tissu de son caleçon et de sa peau tendre. Puis, se rendant compte de son acte totalement impudique, il se décrocha de lui et recula lentement, prenant appui sur ses deux mains posées derrière lui. Billie se retrouva penché sur lui, ses doigts posés sur son torse. Une chaleur gênante envahie ses joues et celles - ci devinrent vite écarlates, rougie par la gêne et l'excitation. Il baissa la tête et se racla discrètement la gorge.
Il détendit ensuite les muscles de son bras droit et l'avança pour prendre la main de Billie. Relevant cautiseusement ( no comment please ) la tête il le regarda dans les yeux et un léger rictus apparu timidement au bout de ses lèvres, souligné par un soupir de relief. Il caressait la main de Billie de sa propre droite et retroussa ses cheveux de la gauche.
« C'est parav. En plus, j'te l'ai dit. »
Il laissa le brun se pencher d'avantage sur lui en se redressant contre l'arbre. Il retira sa seconde main de son appuie pour la poser sur l'épaule de Billie, le rapprochant sur lui. Le geste un peu hésitant, il glissa ses doigts le long de la couture de son tshirt ( oui je sais : il est passé où son pull ? ba c'est comme ça, voilà. ) et contourna sa manche pour arriver en bas du vêtement. Ses caresses avaient semblées rendre le brun plus tendu, ainsi Nick ralentit sa démarche, soulevant la bordure de l'habit, attendant une réaction de la part du vampyr.

Comme celui - ci semblait pas dérangé par ses avances, il continua de promener ses mains le long de son ventre, retirant le tshirt et caressant la peau de son torse. De son autre main il chatouilla son ventre, puis la descendit de plus en plus vers son bas - ventre. Plus sûr de lui cette fois, il glissa encore une fois ses doigts dans le sous - vêtement. Frottant son membre lentement puis plus rapidement, il se colla à lui pour s'appuyer à son cou et pas que.

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
THEN COLOR ME IN BLACK AND WHITE.
rule number one is that you gotta have fun, but baby when you're done, you gotta be the first to run. rule number two, just don't get attached to somebody you could lose. so let me tell you this is how to be a heartbreaker.love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Billie Lewis Iero

isolated soul ▬ So gimme coffee and TV...
isolated soul ▬ So gimme coffee and TV...



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: I keep a gun on the book you gave me ✝ pv.   Jeu 12 Juil - 22:44

You're just too good to be true. Can't keep my eyes off you. You feel like heaven to touch. I wanna hold you so much. At long last love has arrived And I thank God im alive. You're just too good to be true. Can't take my eyes off you.Pardon the way that I stare. There's nothing else to compare. The sight of you makes me weak. There are no words left to speak, But if you feel how I feel, Please let me know that its real. You're just too good to be true.
Can't take my eyes off you.



Ils se dévoraient la bouche mutuellement, c'était... Putainement bon. Ca faisait longtemps qu'il n'avait plus embrasser un mec... Embrasser tout court d'ailleurs. Ce flots de sensations qui se derversait en lui était casi-indescriptible. Quand Nick passa la main sur son caleçon, Billie se raidit, ne s'y attendant pas trop. Nick du certainement le sentir, car il retira sa main aussi sec. Il se recula, et baissa la tête, comme gêné et rougis, bien fort ce qui fit presque sourire le dessinateur. Le grand dadet aux cheveux rouges pris la main de Billie, en relevant doucement la tête, remettant sa crinière en place derrière son oreille.

« C'est parav. En plus, j'te l'ai dit. »
- Mmm...

Billie se pencha sur lui en se relevant, s'approchant le plus de lui, l'embrassant un peu partout. Nick le caressa un peu partout sur le torse, faisant un peu raidir le brun. Le vampyr en face de lui passa ses doigts sous on tee shirt, avant de le retirer, le laissant frisonner, il se laissa faire quand il lui enleva son tee-shirt, puis ses mains dans son sous vêtement, lui arrachant presque un cris de plaisir, préférant plutôt gémir en se faisant serrer contre lui. Il se retourna contre l'arbre, respirant en poussant des gémissements de plaisir. Billie se cambra légèrement, s'accrochant au dos de Nick en gémissant. Il tremblait presque et, d'un coup, il l'attrapa par la tête et le rapprocha de son oreille.

- A...A...Arrê-ête

Nick était pas décidé a arrêter et continua même avec plus d'ardeur, le faisant crier. Billie serrait de plus en plus fort ses doigts dans le dos de Nick, soupirant, gémissant, criant même d'arrêter. Le brun se détacha de son dos et lui saisit les épaule, le suppliant d'arrêter, mais rien n'y faisait, il continuait, son esprit pervers n'avait ainsi pas vraiment changé, une idée en tête, il l'effectuait jusqu'au bout. C'était bien d'un côté. D'un autre non.

- Niiiiiiiiiick...

_♣ _______________ ♣_


    ON THE GROUND I LAY
    MOTIONLESS IN PAIN
    I CAN SEE MY LIFE FLASHING BEFORE MY EYES
    DID I FALL ASLEEP ?
    IS THIS ALL A DREAM ?
    WAKE ME UP, I'M LIVING A NIGHTMARE
    TIME OF DYING - THREE DAYS GRACE.

    ✎ SHUNSHINE-LOVE
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Nick L. Weatherfield

Lully Crêpe Low ♆ heaven and hell are just one breath away.
Lully Crêpe Low ♆ heaven and hell are just one breath away.



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: I keep a gun on the book you gave me ✝ pv.   Sam 24 Nov - 21:05

A cinematic vision ensued, like the holiest dream. It's someone's calling? An angel whispers my name, but the message relayed is the same: “Wait till tomorrow, you'll be fine." But it's gone to the dogs in my mind, I always hear them when the dead of night comes calling to save me from this fight. But they can never wrong this right. Don't you wanna come with me? Don't you wanna feel my bones, on your bones? It's only natural. Don’t you wanna swim with me? Don’t you wanna feel my skin, on your skin? It's only natural. I never had a lover, I never had soul. And I never had a good time, I never got gold.



« arrête. »

Mais vous vous doutez bien, Nick ne voulait rien entendre. Alors il continua de remuer ses doigts rapidement. Billie se mit à hurler (zalando, hurlez de plaisir ! /boum/) :kiwi: ce qui ne fit qu'exciter Nick d'avantage. Il s'accrocha limite à Billie, le désirant fortement et s'aplatit contre lui, le possédant de toute sa taille massive. Il se pencha pour avaler la bouche du brun une fois de plus, enfonçant sa langue au fond de sa gorge et tripotant son tshirt, puis la laissa glisse le long de son menton, avant de lécher avec frénésie son cou. Billie frémissait entièrement sous l'emprise de Nick, serrant fort les paupières et se mordillant la lèvre jusqu'au sang. Le vampyr tout fraîchement mordu (le sur excité pour ceux qui suivent pas) posa sa main libre le torse de l'autre frottant son bassin au sien et donnant des coups.

« mais on est si bien partis pourtant, c'est dommage … :hinhin: »

Il commença lentement à glisser le tshirt du brun à travers son torse puis le releva et le plaqua contre l'arbre pour qu'il perde ses moyens. Le rouqun ne semblait pas se rendre compte que son attitude déplaisait à Billie. Le pauvre vampyr ne se débattait pas, mais il grimaçait de dégoût. Nick était plus vexé que raisonné, et forçait d'autant plus la main. Il commença à chercher la braguette du brun de sa main libre, se demandant si Billie tenterait de l'en empêcher.
Bref, il voulait aller très loin.

SUPERCOURT MAIS APRÈS PAS LE TEMPS DE RECOPIER …

_♣ _______________ ♣_
THEN COLOR ME IN BLACK AND WHITE.
rule number one is that you gotta have fun, but baby when you're done, you gotta be the first to run. rule number two, just don't get attached to somebody you could lose. so let me tell you this is how to be a heartbreaker.love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: I keep a gun on the book you gave me ✝ pv.   

Revenir en haut Aller en bas
 

I keep a gun on the book you gave me ✝ pv.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 05. A book club ? Yes sir !
» Book 102
» The Book. [Eva, Sonata, Requiem]
» draft book
» Book of Santos ~ La vie me paraissait bien triste... Jusqu'à maintenant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: AutreMonde :: Selenda-