AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Stairway to Heaven ♧ pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Stairway to Heaven ♧ pv   Lun 6 Aoû - 13:55

REBELCrashdïet.
On lui avait balancé un ultimatum.
Oh, ça bien sûr il s’y était attendu, à rien foutre de ses journées aux bureaux des hôtels, ou à s’amuser à se foutre de la tronche des clients qui venait aux soirées hypés. Il s’y était attendu, mais la tête de son chef qui lui hurlait dessus en lui balançant une dernière menace de retrait de sa licence, ça l’avait fait réfléchir. Il n’avait pas spécialement de métier fixe en fin de compte, c’est pour ça qu’il aimait son job, il voyageait avec et il avait des horaires assez libres. C’était un travail calme aussi, et il pouvait se faire engager partout. Pendant quelques jours, il avait cherché des annonces sur Internet, cherchant des employeurs, disant qu’il pratiquait ce métier depuis presque plus de cinq ans, généralement les gens souriaient. Peu de personnes restaient vraiment dans l’optique d’agent d’accueil, trop ambitieux. Oui, son métier, surtout à sa place, n’était pas celui qui payait le mieux. Il avait trouvé cette demande pour un hôtel soi disant friqué, il avait sourit doucement, le défi ne l’effrayait pas. Si il réussissait à faire un boulot nickel, il avait peut – être une chance de faire ses preuves, garder définitivement son job et pouvoir passer ses journées à rien foutre.
Bon plan. Il avait donc accepté le travail, en guise d’ultimatum.

De plus, l’ultimatum était à la hauteur de sa fainéantise dans son travail. Il avait cru halluciné en entrant dans cet hôtel. Des néons de partout, avec quelques touches à droite à gauche du Lancovit. Son but ? Gérer une journée totalement, c’est-à-dire tout seul entre l’accueil et les visites. En apprenant la nouvelle, Stan avait failli éclater de rire, non mais sérieusement. De plus, apparemment, un ministre d’Omois était venu ici. L’hôtel l’hébergeait quelques jours et il devait garder un œil sur lui. A mainte fois, il avait voulu le rembarrer vocalement, parce que sûrement de tous ses clients qu’il avait vu défiler, ce mec était le plus désagréable et le plus chiant. Il tentait de sourire en parlant, mais vu son énervement des fois, ça faisait plus un sourire de requin ou un autre truc plus animal qu’humain. Il se surprenait de sourire en l’entendant geindre à propos de sa vieillesse ou de sa maladie. A chaque fois qu’il lui ramenait un cachet, il était tenté de lui donner un laxatif à la place, ou une connerie du genre. Il repensait alors à son patron et se disait qu’au final, c’était pas le meilleur truc à faire pour faire bonne figure. En attendant, le mec pouvait faire un effort aussi merde. Il redescendit, ayant sincèrement de meurtres envers ce type, ce ministre qui se croyait tout parmi parce que monsieur était un haut placé dans le plus grand empire humain et se rassit à l’accueil, un coca à la main pour se calmer. Les gens venaient, entraient, sortaient pour la plus part et la fin d’après midi tomba rapidement. Encore plus que deux jours ici et Stan avait fini son ultimatum. Tant mieux.
A l’accueil, il vit une jeune femme entrer. Habillée en couleurs sombres, elle se démarquait aisément des autres ministres habillés de bleu et d’argent. Contrairement aux autres, sa démarche n’était pas lourde et imposante mais plutôt rapide et furtive. Quoiqu’il en soit, elle l’intriguait. D’un côté, le fait qu’une personne « normale » (soyons relatifs :kiwi:), qui ne se prenait pas pour le centre du monde et qui avait un tant soi peu (… Ca se dit … ?) de sobriété faisait passer pour excentrique.
Bref.

Stan était en train de remplir une belle montagne de papiers pour « l’Ô combien admirable ministre » quand la jeune femme de tout à l’heure se pointa au bureau. Il releva la tête, heureux de devoir faire une pause dans la paperasse mais lassé de répondre aux questions d’autrui.

« Oui c’est pour ? Si c’est aussi pour le ministre sachez qu’il dort en ce moment même et n’accepte plus aucune visite. » articula t – il d’une voix presque mécanique.

Oui, des gens qui rêvaient de voir un haut placé, aussi prétentieux et détestable qu’il soit, ça courrait les rues au Lancovit. Surtout que l’hôtel, dans sa plus grande stupidité, s’était bien vanté de leur protégé. C’est qu’ils ont le sens de la discrétion là bas …
Puis tout ça pour si peu de choses après tout.
Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Laana Equen

la rose noire



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Stairway to Heaven ♧ pv   Jeu 9 Aoû - 20:23

Laana venait d’arriver dans un luxueux hôtel du Lancovit. Elle connaissait ce genre d’endroits. Riche décoration conçue par un grand designer, gens importants qui sentait bon l’hypocrisie à trois-cent mètres, serveuses aguichantes ayant pour mission de vider le portefeuille de leurs éminents invités et surtout des employés. Laana plaignait sincèrement les gens qui travaillaient ici. Passer sa journée à dire « Oui monsieur » « Que puis-je faire pour vous madame ? » devait être plus qu’épuisant. Mais bon, quand on aimait son métier, on ne se plaignait pas. Laana aussi aimait son métier même s’il n’était pas toujours facile.


Aujourd’hui, elle avait pour mission de descendre un ministre qui compte instaurer une loi qui mettra les adeptes de paradis fiscaux en déficit. Si elle accomplit sa mission, elle aura assez d’argent pour racheter cet hôtel, le faire entièrement reconstruire et en ouvrir trois autres. Ce n’était pas la première fois qu’elle s’en prenait à quelqu’un de haut placé dans le gouvernement. C’était très risqué mais tout était prévu. Le soir précédent, elle avait fait connaissance avec un agent de sécurité du ministre. Elle l’avait mordu et en avait fait son esclave. C’est lui qui portera le chapeau. Et avec un sourire s’il-vous plaît.


Elle se dirigea vers le guichet. Des gens lui balançaient des regards emplis de dédains. Bah quoi ? Ils n’avaient jamais vu une femme avec un jeans noir, une paire de bottes et un tee-shirt ? En plus ses vêtements avaient coûtés plus cher que les leurs alors qu’ils ferment leurs grandes bouches qu’ils n’avaient pas encore ouvertes. Oui, Laana pensait des trucs très profonds des fois. Elle s’arrêta devant le guichet et visiblement, elle dérangea l’employé occupé à de la paperasse administrative.

« Oui c’est pour ? Si c’est aussi pour le ministre sachez qu’il dort en ce moment même et n’accepte plus aucune visite. »

Elle émit un petit rire. Visiblement, il avait dû prononcer cette phrase trop souvent dans la journée. Le pauvre. Mais bon, il n’avait pas tout à fait tort. Elle avait quand même réservé une suite.

« Je ne suis pas là pour voir le ministre et j’imagine que lui et sa couche de graisse doivent profiter de leur repos. Je ne vais donc pas les déranger. J’ai réservé une suite au nom de Laana Equen. »

Elle sortit également d’une de ses poches la réservation. Elle avait déjà payé la suite pour une nuit mais paiera demain tous les suppléments style repas. Elle était obligée de passer la nuit ici. Se sauver comme une voleuse juste après la mort d’un homme influent attirerait les regards sur elle-même si quelqu’un d’autre endossait le crime. Elle allait donc profiter de cette suite de luxe, du sauna, de la piscine, du restaurant et éventuellement faire de nouvelles rencontres.

Elle attendit bien sagement qu’il vérifie la réservation. Maintenant, elle espérait qu’il n’y aurait pas d’imprévu. Elle avait dépensé une petite fortune pour avoir la suite juste à côté de celle du ministre. Elle ne se voyait pas du tout traîné un corps sur un couloir entier voir même dans un ascenseur. Ca ne le ferait pas vraiment et elle risquait beaucoup trop. Surtout qu’il ne devait pas peser un poids normal. Sa graisse plus son égo devait peser lourd. Le mot égo lui fit repenser à John. Ce mec était juste impressionnant par la taille de son égo. C’était dommage. Sinon il était presque parfait. Elle se retira cette idée de la tête. Parfait pour une idiote de blonde pour un soir oui. Pour quelqu'un de classe et de raffiné comme elle, un tel personnage n'était pas une compagnie convenable. Nan nan, Laana n'était pas narcissique.

_♣ _______________ ♣_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Stairway to Heaven ♧ pv   Sam 11 Aoû - 15:14