AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Sam 11 Aoû - 21:22

Vegas Ҩ Ellie
« Un des plus grands bonheurs de cette vie, c'est l'amitié ; et l'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret. »


Bip Bip Bip Bip Bip Bip Bip.Screugneugneu. Elle ouvrit un oeil. Elle n’avait guère eut le choix de programmer son réveil, aujourd’hui Vegas viendrait la voir. Vegas, elle avait un lien unique avec lui. Un peu comme son petit frère, elle le maternait énormément. Bon c’est l’tout Ellie faut se lever éè. Allez bouge ton derrière, t’as une douche à prendre, tu lui a proposé de venir pour prendre un quatre heure donc bouge toi. Oh ta gueule la voix, elle va se lever et puis c’est moi qui raconte d’abord. Bref. Ellie fit ses acrobaties habituelles du matin pour s’extirper du lit. Elle tourna la tête et regarda l’horloge. 15h45. Cette sale dormeuse avait du louper les « bips » du réveil qui s’enclenche toutes les heures. Crotte. Elle sauta du lit et se jeta sous la douche. Elle se vida le shampoing sur la tête avant de se rincer. Elle sortit de la douche, enfourna la brosse à dent en vitesse dans sa bouche, tout en su ruant dans sa chambre. Elle sortit un short et un t-shirt en même temps qu’elle se rinçait la bouche. Elle enfila les vêtements et fila se sécher les cheveux. Ding Dong. Hé merde, il est déjà là. Elle ouvrit le frigo, et sortit le gâteau au chocolat qu’elle avait fait la veille. Elle enfourna les cookies.
« Entre la porte est ouverte. » dit-elle depuis la cuisine.
Un bruit de porte qui s’ouvre puis se referme lui apprit qu’il était entré. Comme à son habitude elle lui fit un grand sourire et lui passa une main sur la joue.
« Aurais-tu oublié de te raser ? Mmm quel homme dit moi, tu cherches à impressionner qui en homme sauvage pas rasé ? »
Elle lui fit un clin d’œil avant de l’embrasser rapidement sur la joue et de retourner voir ses cookies. Elle sortit un bol de haribo et alla le déposer sur la table basse du salon.
« Alors quoi de neuf mon lapin ? »
Ellie tu devrais fermer ta gueule parfois. Elle ne le regardait pas, trop occupée à disposé la bouffe au salon sur la table basse, elle finit par s’assoir et lui lancer un regard d’invitation.
« Bon tu viens ? Je vais pas te bouffer tu sais. Même si le début de barbe te va pas trop mal, je ne te mangerai pas. »
Elle lui tira la langue avant de le voir venir s’assoir près d’elle. Elle avait apporté deux bières sur la petite table et en passa une à son ami à qui elle trinqua.


fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vegas Lewis Snyder

$$$ Plus riche que Crésus $$$

$$$ Plus riche que Crésus $$$



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Sam 11 Aoû - 22:36


Faut pas pousser mamie dans les orties


Ellie & Vegas

Driiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnnnnnnnnngggggggggggggggggggg
Un coup de poing envoya le réveil à terre qui cessa de sonner.


«Connard de réveil», cracha-t-il avant de s’écraser la face dans un oreiller.


Il était quelle heure déjà. Ah ouais, quinze heures. Mais quelle idée de se réveiller aussi tôt ? Il avait passé toute la nuit en boîte (sa nuit continue jusqu’à la fermeture de la boîte vers 8h du mat’). Heureusement qu’il n’avait pas bu de trop, il n’aurait pas supporté une autre gueule de bois. Quatre jours d’affilié ça aurait été de trop. Pourquoi se levait-il si tôt déjà ? Enfin, lever, c’était vite dit. Là, il était toujours en caleçon sous ses couvertures la gueule dans le coussin à se demander pourquoi il était réveillé si tôt dans la journée. Il sortit la tête de son oreiller parce qu’il commençait à manquer d’air. Il finit par se lever et s’asseoir au bord de son lit. Bon, il devait trouver la raison de ce réveil brutal.

Il était dans un riche hôtel au cœur d’Omois. La suite était luxueuse : un grand écran plat, des fauteuils en cuirs, une salle de bain privée, un grand lit et tout ce qu’il fallait. Il alluma sa boule de cristal. Une image apparut, celle d’une magnifique jeune fille aux cheveux bruns presque noirs et aux yeux bleus argentés.


«Et merde, Ellie !» s’écria-t-il en se rappelant qu’il avait rendez-vous dans une heure.


Il se rua vers la salle de bain, se doucha le plus vite possible, se brossa les dents sous la douche (bah quoi ? C'est une technique comme une autre quand on est en retard), sortit en vitesse, attrapa un jeans et un tee-shirt qu’il enfila en vitesse. Il attrapa sa boule de cristal, ses clopes et tout ce qu’il fallait et sortit en courant de la chambre. Au milieu du couloir, il se rendit compte qu’il avait oublié un truc : les chaussettes et les basquettes. Marche arrière toute. Une fois tout ce qu’il fallait, il descendit dans le hall, donna sa clé au réceptionniste et sortit en courant. Mince, déjà 15H 30. Aller, petite course jusqu’au parking, récupération de la moto, installation de Dollar son familier, soigneusement à l’arrière, sortie en vitesse et c’était parti dans les petites rues. Il n’avait pas pris la voiture pour pouvoir slalomer entre les gens plus facilement. Il finit par arriver deux minutes devant la maison d’Ellie. Il ne frappa pas tout de suite. Vegas passa une main dans ses cheveux, il n’avait pas eu le temps de les coiffer mais au moins, le vent les avait sécher. De toute façon, il avait la classe dans n’importe quelle situation. Il enfonça sa main dans sa poche magique. C’est bon, le cadeau était là. Bah, un homme classe ne se ramenait pas les mains vides. Il attendit pile-poil seize heures pour frapper. Héhé, la ponctualité aussi c’était classe, dit le mec qui devait encore dormir à cette heure-ci. Il entendit une voix étouffée bien connue lui lancer :


« Entre la porte est ouverte. »


Dollar le mignon petit renard polaire descendit de la moto et fonça dans l’appartement dès que son maître eut ouvert la porte. Il sourit, il adorait son familier et c’était bien un des rares animal qu’il aimait. Dollar était encore un enfant et Vegas se posait une question. Lui, son père lui avait refourgué ce nom parce qu’il était dans un casino à Las Vegas quand sa femme lui avait annoncé sa grossesse (mais oui, quelle originalité) et sur les conseils de monsieur Hilton lui-même. Mais pourquoi ce tout jeune renard polaire s’appelait-il Dollar ? Sans doute une question sans réponse. Il entra et Ellie l’accueilla dès son arrivée avec un grand sourire et lui caressa la joue avant de dire :


« Aurais-tu oublié de te raser ? Mmm quel homme dit moi, tu cherches à impressionner qui en homme sauvage pas rasé ? »


Et mince, il se disait aussi qu’il avait oublié quelque chose mais bon, ça n’avait pas l’air de trop lui déplaire. Il se contenta de lui sourire avant de fixer ses magnifiques yeux qui brillaient comme des diamants. Avec son grand sourire, son regard étincelant et sa chevelure brune, elle lui rappelait un peu Lili. En plus elle se comportait un peu comme elle. Sauf que maintenant, il n’avait plus huit ans mais vingt-huit. Mais bon, il la laissera toujours faire ce qu’elle voulait. Elle l’embrassa sur la joue avant de retourner en cuisine. Il alla dans lesalon en cherchant du regard Dollar. Mais où était-il passé lui. Un coup œil dans la cuisine lui apprit qu’il n’était pas dans les pattes d’Ellie. Alors qu’il le cherchait, le petit renard à l’épaisse fourrure blanche mâchouillât le bas de son pantalon et attendit les caresses habituelles qui vinrent. Ellie installa plein de grignotteries sur la table du salon sous le regard de Vegas.


« Alors quoi de neuf mon lapin ? »


Il ne répondit pas tout de suite, voyant bien qu’elle ne cessait de faire des allers-retours. Elle finit par s’asseoir.


« Bon tu viens ? Je vais pas te bouffer tu sais. Même si le début de barbe te va pas trop mal, je ne te mangerai pas. »


Il adorait cette fille. Elle était tellement pleine de légèreté, d’humour et de joie. Ils trinquèrent et Vegas but une gorgée avant de dire :


« J’ai enfin décidé de faire quelque chose de ma vie. Et ouais. Ca t’étonne hein ? Je vais sans doute investir mon argent dans une chaîne de casino de luxe avec quelques amis. Selon les prévisions, ça pourrait rapporter par mal. »


Il attrapa un cookie et le mangea. Il n’avait pas encore déjeuné et ces cookies étaient un vrai délice. Dollar le compris et en pris un dans sa gueule avant de se réfugier sous la table pour observer les deux humains discuter.
Vegas se rappela du cadeau qu’il avait acheté lorsqu’il avait reçu son invitation. Il sortit la petite boîte de sa poche et lui tendit :


« Mon père ne m’a pas appris grand-chose mais au moins qu’on n’allait pas chez quelqu’un les mains vides. »


Il l’observa ouvrir la petite boîte qui contenait un petit bracelet en or aux fines gravures. Ce n’était pas grand-chose mais bon, il se serait sentit vraiment trop mal d’être venu les deux mains dans les poches. Elisabeth l’avait emmené sur Autremonde et l’avait vraiment aidé. Il était reconnaissant et il le serait encore un moment.


« J’espère au moins que ça te plaît » dit-il « je n’ai vraiment aucun talent pour choisir des bijoux pour les femmes »


Autant le dire clairement. Les filles étaient trop différentes. Certaines aimaient les simples bijoux, d’autres les fantaisies et certaines exigeaient d’immenses parures à cent mille balles. Si Vegas devait compter l’argent qu’il avait dépensé en cadeau, il se rendrait vite compte qu’il était trop généreux. Mais bon. Qu’était-ce que deux cent dollars pour lui ?


« Et pour ta première remarque. Je dois t’avouer que je me suis levé il y a une heure parce qu’à sept heure je n’étais pas encore sortit de boîte. Et même, qui d’autre que toi voudrais-je impressionner ? » demanda-t-il avec un sourire.

_♣ _______________ ♣_

kit from bazzart

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Mer 15 Aoû - 20:28

Vegas Ҩ Ellie
« Un des plus grands bonheurs de cette vie, c'est l'amitié ; et l'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret. »


« J’ai enfin décidé de faire quelque chose de ma vie. Et ouais. Ca t’étonne hein ? Je vais sans doute investir mon argent dans une chaîne de casino de luxe avec quelques amis. Selon les prévisions, ça pourrait rapporter par mal. »


Ellie regarda droit dans les yeux Vegas avant d’exploser de rire. Il faut dire qu’elle ne le voyait pas en costar cravate, le cigare aux lèvres en tant que gérant d’un casino. Elle en eut presque les larmes aux yeux en imaginant le familier de son ami dans le même état. Des larmes de fou rire descendaient lentement la courbe de ses joues. Elle finit par se calmer. Il avait pendant ce temps prit un cookie, son familier fit de même. Ellie lui caressa la tête il était mignon comme tout ce petit Dollar.

« Mon père ne m’a pas appris grand-chose mais au moins qu’on n’allait pas chez quelqu’un les mains vides. »


Il lui tendit un petit coffret assez charmant en velours noir. Ellie poussa un cri de surprise, il avait osé ! Elle lui fit un regard assassin avant d’ouvrir le petit coffret. Un magnifique bracelet l’attendait. Elle resta statufiée.

« J’espère au moins que ça te plaît » dit-il « je n’ai vraiment aucun talent pour choisir des bijoux pour les femmes »
Ellie par pur réflexe referma le coffret. Elle avait des tremblements au niveau des mains. Mais à quoi jouait-il ? Puis enfin elle sortit de sa torpeur et le claqua, sans y aller trop fort.
« Alors là tu exagères ! Comment tu veux que je porte ça ? Tu sais bien que je ne suis pas ‘’bling bling ‘’, porter des choses de valeur c’est pas mon truc. Réserve ça à ta petite amie mon lapin. »


« Et pour ta première remarque. Je dois t’avouer que je me suis levé il y a une heure parce qu’à sept heure je n’étais pas encore sortit de boîte. Et même, qui d’autre que toi voudrais-je impressionner ? »
Bam. Elle lui montra les dents dans une grimace très élégante. Elle posa le coffret sur la table basse et prit Dollar sur ses genoux. Elle ferma les yeux.
« Je suis debout depuis 30minutes, je n’ai qu’une envie me rendormir. Bon alors, t’en a pas marre d’être célibataire ? Tu devrais penser sérieusement à te trouver une fiancée. »



fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vegas Lewis Snyder

$$$ Plus riche que Crésus $$$

$$$ Plus riche que Crésus $$$



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Mer 15 Aoû - 23:35

Faut pas pousser mamie dans les orties

Vegas L. Snyder & Ellie M. Preston

Vegas ne dit rien lorsqu’elle explosa de rire. Heureux de voir qu’elle prenait son projet au sérieux. C’était si débile que ça ? Il le prit encore plus mal lorsqu’elle referma la petite boîte et commença à lui faire des reproches. Il eut même droit à une baffe.


« Alors là tu exagères ! Comment tu veux que je porte ça ? Tu sais bien que je ne suis pas ‘’bling bling ‘’, porter des choses de valeur c’est pas mon truc. Réserve ça à ta petite amie mon lapin. »


« Et ta bague de fiançailles, tu la veux fluo, en plastoc et sortie d’un kinder surprise c’est ça ? » lâcha-t-il sans réfléchir.


Pff, tout ça pour rien. Les femmes c’étaient toutes les mêmes, elles n’étaient jamais contente. Et il était persuadé que s’il s’était ramené les mains vides, elle lui aurait aussi fait une remarque. Et en plus une claque. Elle avait de la chance cette fille. Quelqu’un d’autre à sa place se serait directement pris une baffe ou un poing dans la figure.



« Je suis debout depuis 30minutes, je n’ai qu’une envie me rendormir. Bon alors, t’en a pas marre d’être célibataire ? Tu devrais penser sérieusement à te trouver une fiancée. »


Ah bah s’il dérangeait, il fallait le dire tout de suite. En plus, c’était elle qui l’avait invité, ce n’était même pas comme s’il s’était tapé l’incruste en plus. Il regarda son familier allongé sur les genoux d’Ellie. Ca n’allait pas durer. Ce petit animal rempli d’énergie ne pouvait pas tenir en place. Il prit le coffret qu’elle avait posé sur la table et le remit dans sa poche. Bah quoi ? Elle n’en voulait pas, il n’allait pas laisser de l’or être jeté à la poubelle ou être donné à n’importe qui.

Il lui sourit et reprit un cookie. Vraiment délicieux ces petites choses. Dommage qu’elle n’apprécie pas l’or. Ce bracelet lui aurait été à ravir. En plus ce n’était pas « bling bling » juste beau. Même pas tape à l’œil. La prochaine fois il lui apportera un montage spécial en or avec des perles super imposant juste histoire de la faire rager. Ce n’était pas vraiment méchant, juste un peu taquin. De toute façon, il n’oserait jamais être méchant avec elle. Il l’adorait trop pour ça.

Bon, s’il avait accepté ce rendez-vous, ce n’était pas pour rien. Ça fait un moment qu’il pensait à elle et il commençait à en avoir sérieusement marre d’attendre le « bon moment ». Et de toute façon, il n’avait rien à perdre. Quant à sa question sur sa vie amoureuse, il avait une réponse toute trouvée :



«Faut que je me trouve une fiancée c’est ça ? Tu sais ma jolie, je peux avoir une femme à mes côtés quand je veux. Mais bon, il me faudrait une fille digne de moi, une fille qui sorte du lot.»


Il lui caressa le visage et se rapprocha d’elle.


«Une fille un peu comme toi. Et je sais très bien que t’en meurs d’envie tout comme moi.»


Nan, Vegas n’est pas narcissique. Qu’est-ce qui vous fait dire ça ? Le fait qu’il est persuadé que toutes les filles rêvent de lui la nuit ? Nan, c’est pas une preuve suffisante.
Sur ces mots, il ferma les yeux et l’embrassa. Il commença d’abord doucement avant d’y mettre plus de passion. Il adora ce moment encore plus qu’il l’adorait elle. Il rompit le contact et rouvrit les yeux. Il affichait un sourire presque provocateur. Maintenant, il s’attendait à toutes les réactions possibles et imaginables de sa part. Elle allait peut être prendre son acte pour de la simple provocation mais bon, ce n’était pas loin de ça non plus. Mais bon, maintenant, il était satisfait même s’il avait envie d’aller plus loin. C’était déjà pas mal pour le moment. Elle pouvait lui hurler dessus, le traiter de tous les noms, lui décoller une baffe et le foutre dehors avec de grands coups de pieds, il n’en n’avait rien à faire du tout. Il reviendra encore et encore jusqu’à obtenir son cœur. Et son corps qui allait avec parce que c’était surtout ça qui l’intéressait. De toute façon, il était persuadé que ça lui avait plus. Il n’était pas un amateur et donc, il y avait pas mal de chance pour qu’il la gagne comme ça. De toute façon, avec un truc pareil, il n’y avait que deux options. Soit elle lui mettait le râteau de sa vie mais dans ce cas-là il la harcellera jusqu’à ce qu’elle veuille bien de lui. Soit il l’emballait pour dix ans minimum. D’un autre côté. L’idée de passer dix ans avec la même fille lui paraissait un peu bizarre. Mais limite, il s’en foutait. Ce qui comptait, c’était le moment présent et la réaction de sa chère Ellie.

Le petit renard qui s’était fait compressé entre les deux n’ouvrit pas la gueule et regardait son maître avec de grands yeux. Il avait compris où son maître en voulait en venir et regarda Ellie avec de grands yeux brillants qui avaient l’air de dire « soit gentille » dans le style du chat potté de shrek. Vegas se dit à ce moment qu’Ellie avait peut-être trouvé quelqu’un depuis la dernière fois qu’il l’avait vu et que c’était pour ça qu’elle avait abordé le sujet. De toute façon, elle le préférerait lui. C’était certain.
Mais non voyons, il n’est pas narcissique ce gars. Juste conscient de sa propre valeur :kiwi:

_♣ _______________ ♣_

kit from bazzart

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Jeu 16 Aoû - 10:34

Vegas Ҩ Ellie
« Un des plus grands bonheurs de cette vie, c'est l'amitié ; et l'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret. »


« Et ta bague de fiançailles, tu la veux fluo, en plastoc et sortie d’un kinder surprise c’est ça ? »
Ellie pouffa avant de faire mine de réfléchir. A vrai dire elle n’avait jamais pensé à se marier. Trouver un mec parfait, parler fiançailles et mariage avec « l’élu de son cœur » ainsi que parlait gamin. Ellie haussa les épaules, elle préférait sans aucuns doutes les bagues en plastocs que celles qui étaient tape à l’œil. La jeune jolie brune aimait la vie, elle voulait en profiter en faisant des conneries exemplaires.
« Ma foi, je préfère le plastoc au diamant. »
Il avait la mine gnongnon, comme s’il était froissé du refus du coffret. Elle poussa un long soupir, à ces hommes ils sont pas très futés ma foi.
«Faut que je me trouve une fiancée c’est ça ? Tu sais ma jolie, je peux avoir une femme à mes côtés quand je veux. Mais bon, il me faudrait une fille digne de moi, une fille qui sorte du lot.»
Ellie pouffa de rire. Ce genre de discours ne lui était pas inconnu, avec Jezabel elle regardait toujours ses films américains gnangan de mec bourré de fric voulant à tout prix une nana belle, intelligente et digne d’être avec lui.
«Une fille un peu comme toi. Et je sais très bien que t’en meurs d’envie tout comme moi.»
What ? Ellie n’eut pas le temps de dire quoi que se soit, Vegas approchait dangereusement son visage du sien. Il posa ses lèvres sur celles d’Ellie et alors qu’il était un peu timide au départ finit par y aller franco. Sous le choc Ellie ne fit rien. Quand enfin il eut finit de lui rouler un patin il s’éloigna d’elle. Ellie par pure réflexe fourra un cookie dans sa bouche, afin d’éviter une nouvelle attaque. Certes il était mignon et savait très bien emballer, mais Ellie hésitait. Et soudain le miracle eut lieu. Son téléphone sonna si bien qu’elle sauta par-dessus le canapé et rampa vers le téléphone.
« Allo ? Oh Matt c’est toi? Attend où as-tu trouvé mon numéro ? Ha je vois. Là maintenant ? Mmm je suis légèrement occupée. Paul ? Ah ce poissonnier mal poli ? Moui, oh non le pauvre tout a été volé ? Remarque ça lui apprendra la politesse. Oui je me souviens de la course poursuite dans le caddie. Quoi l’hôtel c’est plain du bruit ? Oh ces ingrats franchement, je ne me souviens pas d’avoir hurlé non plus. T’aurais-je vexé ? Aha très drôle en attendant tu devras m’en payer une autre. Bon je te laisse j’ai un invité. Oui à plus tard dangereux gangster. Appelle moi si les flics te recherchent qui sait ma porte te sera ouverte. Oui, allez tchao. »
Matt avait un don ce n’était pas possible autrement. Il avait appelé pile au bon moment. Bon je vous fait l’topo. Ellie a rencontré Matt au supermarché, direct après ils avaient eu cette virée à l’hôtel pour une « nuit » assez sportive. Après ça Ellie avait rencontré Vegas et lui avait fait visiter la ville. Mais voilà Vegas venait de l’emballer. Et ça elle ne s’y attendait vraiment pas. Il était certes très mignon, attentionné et charmant mais… Mais pas vraiment le type d’Ellie. Elle aimait les garçons qui prennent des risquent, ceux qui n’hésitent jamais à foutre le bordel. Elle revint vers le salon, comme s’il ne l’avait jamais embrassé. Pensant pour le moment qu’elle devait y repenser plus tard. Elle croqua un cookie avant de s’assoir sur le canapé. Dollar l’a regardait l’air inquiet. Elle lui fit un clin d’œil.
« Tu sais il y a pas mal de site pour rencontré des filles digne de toi. Des filles riches et très bien. »
Face à la mine peu convaincu de Vegas elle se mit à rire. Un vrai fou rire. Elle en avait les larmes aux yeux et n’arrivait pas à se calmer.
« Roh fait pas cette tête s’il te plait, ma réaction est quand même mieux qu’une claque non ? Que te dire, tu es adorable voir craquant certes, mais. Mais voilà j’ai rencontré Matt il y a peu, il y a rien de sérieux oula non mais tu comprends moi la vie de princesse c’est pas vraiment mon truc. Je ne dis pas non, je ne dis pas oui, voilà. »
Elle avait dit ça avec un sourire. Ne jamais déprimer.




fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vegas Lewis Snyder

$$$ Plus riche que Crésus $$$

$$$ Plus riche que Crésus $$$



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Jeu 16 Aoû - 18:15

Faut pas pousser mamie dans les orties

Vegas L. Snyder & Ellie M. Preston

Alors qu’il s’attendait à toutes les réactions possibles, le téléphone sonna. Ah, ça c’était pas prévu. Il ne se gêna pas pour écouter la conversation.


« Allo ? Oh Matt c’est toi? Attend où as-tu trouvé mon numéro ? Ha je vois. Là maintenant ? Mmm je suis légèrement occupée. Paul ? Ah ce poissonnier mal poli ? Moui, oh non le pauvre tout a été volé ? Remarque ça lui apprendra la politesse. Oui je me souviens de la course poursuite dans le caddie. Quoi l’hôtel c’est plain du bruit ? Oh ces ingrats franchement, je ne me souviens pas d’avoir hurlé non plus. T’aurais-je vexé ? Aha très drôle en attendant tu devras m’en payer une autre. Bon je te laisse j’ai un invité. Oui à plus tard dangereux gangster. Appelle moi si les flics te recherchent qui sait ma porte te sera ouverte. Oui, allez tchao. »


Oh, il avait un très mauvais pressentiment. Il voyait direct le genre de mec à qui elle parlait. Le genre de perdant sans un sous qui se la joue racaille pour impressionner les filles. Le genre de mec en manque de respect qui pousse pour qu’on le craigne. Le style à faire des conneries sans aucun sens. Ca l’énervait limite ce genre de gars dont le niveau de classe était dans le négatif. C’était pitoyable. Il était sérieusement déçu qu’Ellie fréquente ce genre de raté. En fait, c’était surtout que ça n’énervait qu’un looseur dans ce genre ait l’attention d’Ellie. Il ne dit pas un mot lorsqu’elle revint d’asseoir près de lui.


« Tu sais il y a pas mal de site pour rencontré des filles digne de toi. Des filles riches et très bien. »

Il aurait aimé voir sa propre tête à ce moment. En fait, il devait avoir un genre de gros WTF ? sur la gueule. Ellie partit dans un fou rire et se ressaisit.


« Roh fait pas cette tête s’il te plait, ma réaction est quand même mieux qu’une claque non ? Que te dire, tu es adorable voir craquant certes, mais. Mais voilà j’ai rencontré Matt il y a peu, il y a rien de sérieux oula non mais tu comprends moi la vie de princesse c’est pas vraiment mon truc. Je ne dis pas non, je ne dis pas oui, voilà. »


Non, pas vraiment. Il aurait préféré une claque. Au moins ça c’était clair. Qu’est-ce qu’il détestait les « oui mais non ». En fait, ce n’était pas vraiment un « oui mais non » c’était surtout un « non mais t’es mon ami alors je vais pas te foutre un vrai râteau ». Sur le coup, il allait râler. En plus pour un mec comme ça. Un raté de la vie. Rien que l’idée qu’elle puisse lui parler le dégoûtait. Il sentait qu’il commençait à s’énerver et ça ce n’était pas une bonne idée. En fait, il n’était pas préparé à se faire voler sa place par un looseur.
Il se leva sans un mot et se dirigea vers la porte qu’il ouvrit. Il s’adossa au mur dehors. Il sortit une cigarette l’alluma et tira un bon coup. Dollar était en train de lui mordiller le bas de son pantalon. Vegas allait envoyer un coup de pied à l’animal avant de se rappeler que c’était quand même son familier. Le jeune renard polaire n’aimait pas quand son maître se comportait comme un con. Mais bon, il était con alors il était pardonné. Il n’appréciait pas vraiment de se faire doubler de cette façon. En fait, il regretta de l’avoir embrassée. Il ne l’aurait pas fait, elle n’aurait rien dit et il aurait appris plus tard qu’elle s’était trouvé quelqu’un. En quoi c’est mieux me demanderez-vous ? Bah, au moins, il ne se serait pas fait passé pour un con. « Dangereux gangster » c’est ça. Il avait compris l’histoire d’une course poursuite dans des caddies et d’un hôtel. Si en plus c’était ça qu’elle appelait dangereux gangster, elle était loin de la véritable définition.

Vegas essaya de se calmer. Mais bon, à chaque fois qu’il pensait juste à retourner au salon, il repensait à ce qui s’était passé, à quel point il devait avoir l’air con et à ce qu’elle lui avait dit. Elle n’était pas faite pour la vie de princesse. Elle était faite pourquoi hein ? Il n’osa même pas y penser. Elle avait envie de taper dans quelque chose. D’éclater n’importe quoi juste histoire de se calmer les nerfs. C’était le genre de colère qu’il piquait lorsqu’il était plus jeune. Comme la fois où il avait fait passé sa mère à travers le mur. Comme, plus récemment, lorsqu’il avait appris que son ex l’avait trompée. Là, il s’était retrouvé chez les flics et il lui avait fallu débourser pas mal discrètement pour que le juge ne lui mette pas trop sur le dos.


_♣ _______________ ♣_

kit from bazzart

Spoiler:
 


Dernière édition par Vegas L. Snyder le Jeu 16 Aoû - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Jeu 16 Aoû - 18:32

Vegas Ҩ Ellie
« Un des plus grands bonheurs de cette vie, c'est l'amitié ; et l'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret. »


Bam. Ca ? Oh rien juste le bruit de la porte qui claque. Il avait très mal réagit. Ellie poussa un long soupir. Mais il espérait quoi au juste ? Enervée, elle se leva et ouvrit la porte violement, elle le saisit par le col après avoir foutu en l’air sa clope et le fit re-rentrer dans son appartement. Elle lui tenait toujours le col et le fit s’assoir sur le fauteuil. Son regard était assassin.
« Bon t’as finis oui ? Maintenant tu arrêtes de ruminer et tu m’écoutes, est-ce clair ? »
Elle lui fit un regard noir avant de se lever et d’aller vers la cuisine. Elle attrapa un bol de chips et le ramena sur la table basse. Elle n’accorda aucuns regards à Vegas. Puis d’une voix douce mais sèche elle commença enfin à s’expliquer.
« Tu espérais quoi ? Je suis une grande fille, je sais certes ce qui me plait, mais je suis aussi libre. Roh et lâche ce regard de grognon. Je ne t’ai ni dit oui, ni dit non. C’est pas par peur de te perdre, oula non, tu sais très bien que je suis franche du début à la fin. Tu as un comportement de gamin à te barrer dehors comme ça. Oui j’ai rencontré quelqu’un, j’ai pas dit que j’étais fiancée bordel. »
Elle souffla, énervée. Elle se leva et alla ouvrir de nouveau la porte, le pauvre Dollar était encore dehors. Elle le prit dans ses bras et le mis sur les genoux de son compagnon. Elle revint s’assoir et regarda droit dans les yeux Vegas.
« T’arrêtes de bouder ? Roh Vegas, comprend moi je ne m’y attendais pas. Après certes je suis attirée par toi, mais franchement je ne sais pas quoi dire de plus. »
Elle lui fit un petit sourire avant d’allumer la télé et de zapper quelques chaînes. Elle enfila quelques chips et posa son regard sur son « ami ». Elle vit Dollar lui lancer des petits regards, mais elle préférait ignorer cela. Elle envoya discrètement un message à Stan.


fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vegas Lewis Snyder

$$$ Plus riche que Crésus $$$

$$$ Plus riche que Crésus $$$



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Jeu 16 Aoû - 19:18

Faut pas pousser mamie dans les orties

Vegas L. Snyder & Ellie M. Preston


Ellie était venue le chercher comme une furie. Elle avait envoyé sa clope en l’air et le traîna par le col jusqu’au salon avant de l’obliger à s’asseoir. Elle se tira dans sa cuisine et ramener un bol de chips avant de lui dire :


« Tu espérais quoi ? Je suis une grande fille, je sais certes ce qui me plait, mais je suis aussi libre. Roh et lâche ce regard de grognon. Je ne t’ai ni dit oui, ni dit non. C’est pas par peur de te perdre, oula non, tu sais très bien que je suis franche du début à la fin. Tu as un comportement de gamin à te barrer dehors comme ça. Oui j’ai rencontré quelqu’un, j’ai pas dit que j’étais fiancée bordel. »


Et alors ? S’il voulait être un gamin, il sera un gamin et merde. Et d’ailleurs, il n’était pas prêt à arrêter d’ailleurs. Elle se leva et alla chercher son familier qu’elle posa sur les genoux de Vegas. Elle avait l’air de le prendre pour un gamin à qui il fallait rendre son doudou.


« T’arrêtes de bouder ? Roh Vegas, comprend moi je ne m’y attendais pas. Après certes je suisattirée par toi, mais franchement je ne sais pas quoi dire de plus. »


Elle lui sourit avant d’allumer la tv. Bah ça, il s’en rendait bien compte qu’il l’attirait. C’était normal. Il attirait toutes les filles. Mais bon, ce n’était pas pour ça qu’il allait arrêter de râler. Il lui en faudrait bien plus. Il sortit une autre cigarette et l’alluma dans son appartement cette fois. Vegas avait décidé de râler et il allait continuer. Il tira plusieurs bouffées mais ne lui dit rien. Dollar le regarda avec de grands yeux dans le genre « mais pourquoi tu dis rien ? ». Vegas lui caressa le haut de la tête et mis ses pieds sur le canapé. En fait, il avait limite envie de se tirer et de ne plus jamais revenir. Ouais, en plus d’être un connard, il était un sale gosse impulsif. Chacun ses défauts après tout.

D’un autre côté, il n’avait pas non plus à savoir tout ce qu’elle faisait. Chacun sa vie privée. Lui ne lui racontait pas sa vie tous les soirs. Mais bon, c’était surtout ce mec qui l’énervait. Il ne l’avait jamais vu, il ne le connaissait pas. Tout ce qu’il savait c’était qu’Ellie l’aimait bien et aussi ce qu’il avait pu entendre de la conversation. Pour si peu, il le haïssait déjà profondément. Nan, Vegas n’était pas jaloux. Juste dépité parce qu’Ellie préférait un mec comme ça. Mais bon, peut-être qu’il s’était trompé sur son compte. Tout le monde avait droit à une chance.

Mais il n’avait pas envie d’ouvrir la bouche. Oh. Au pire, il recommencera à râler après. Il finit par ravaler sa fierté et demanda après plusieurs minutes de silence:



« Et ce Matt, il est comment ? » demanda-t-il. « Et ne me sort pas « c’est un mec sympa ». Je veux une description complète ».


Dans le style nom, situation familiale, RIB, casier judiciaire, entourage, numéro de sécurité social, couleur de son chat et tout ce qui pourrait lui servir. Lui servir à quoi ? Oh, mystère. Mais bon. Si c’était un mec bien pour Ellie, il laissera peut être tomber. Mais il fallait avouer qu’il y avait peu de chance que ça se produise.


_♣ _______________ ♣_

kit from bazzart

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Jeu 16 Aoû - 20:34

Vegas Ҩ Ellie
« Un des plus grands bonheurs de cette vie, c'est l'amitié ; et l'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret. »


[color=Black] « Et ce Matt, il est comment ? » demanda-t-il. « Et ne me sort pas « c’est un mec sympa ». Je veux une description complète ».
Ellie leva les yeux au ciel. Mais bon, mieux valait ne pas faire de remarques, après tout il avait parlé c’était déjà ça de gagné. Ellie ferma les yeux, se re-visualisant Matt dans son esprit.
« Oui monsieur l’inspecteur. Matt est un elfe, physique avantageux. Pas du tout le style de mec que tu aimes. Gentleman sur certains points, fouteur de merde adorable, qui aime rester simple. Il est drôle, sympa, nature, généreux. Con, se fout toujours dans la merde. Un mec qui suit ses propres règles. »
Elle plissa les yeux, cherchant ce qu’elle avait pus oublier. Il lui semblait qu’elle avait tout dit, elle ne devait quand même pas parler de sa virée à l’hôtel tout de même. C’était déjà assez drôle de devoir lui dire tout ça. Voyant son air toujours intensif.
« Comment je l’ai connu ? Je l’ai rencontré au supermarché, je me faisais agressée par le poissonnier, Paul, puis il est intervenu. On a papoté par la suite, couru dans le magasin, on est parti. Puis on a visité un hôtel. »
Visité ? A bravo Ellie, sur de sur monsieur jalousie extrême allait retenir ce détail. Elle allait quand même pas lui raconter tout. Elle se leva par instinct et fila en douce à la cuisine. Elle attrapa une nouvelle bière et retourna dans son canapé avant de la boire cul sec. Une fois sa bouteille finie, elle hésita à aller en chercher une autre. La flemme l’emporta sur l’envie.
« D’autres questions ? »
Elle abordait un sourire doux et pas moqueur. Elle lui fit un petit clin d’œil et lui tira la langue. Elle ne voulait pas qu’il boude. Aussi lui fit une grimace, histoire de lui faire esquisser le moindre petit sourire. Dollar lui semblait perdu, elle lui caressa le sommet du crâne et lui fit un beau sourire. Il était tellement mignon. Elle entendit un bruit, une sorte de sonnerie, elle alla regarder et vit un message de Matt. « Dommage que tu puisses pas venir, Paul est très drôle. A quand la prochaine virée à l’hôtel ? »
Bam. Ellie ne répondit pas, elle le ferait plus tard. Elle se contenta de retourner s’assoir et de demander d’un regard à Vegas s’il avait oui ou non d’autres questions.


fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vegas Lewis Snyder

$$$ Plus riche que Crésus $$$

$$$ Plus riche que Crésus $$$



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Jeu 16 Aoû - 21:46

Faut pas pousser mamie dans les orties

Vegas L. Snyder & Ellie M. Preston

Elle lui répondit et Vegas s’y attendais un peu :


« Oui monsieur l’inspecteur. Matt est un elfe, physique avantageux. Pas du tout le style de mec que tu aimes. Gentleman sur certains points, fouteur de merde adorable, qui aime rester simple. Il est drôle, sympa, nature, généreux. Con, se fout toujours dans la merde. Un mec qui suit ses propres règles. Comment je l’ai connu ? Je l’ai rencontré au supermarché, je me faisais agressée par le poissonnier, Paul, puis il est intervenu. On a papoté par la suite, couru dans le magasin, on est parti. Puis on a visité un hôtel. »


Un elfe ? Un putain d’elfe ? Vegas n’était pas xénophobe mais il n’avait jamais pu saquer cette race. Les abrutis aux oreilles pointues et aux cheveux dix fois trop longs impeccables à la Loréal « parce que je ne vaux rien » et au sourire by colgate ? Il s’était fait doublé par un putain d’elfe ? Mais nan quoi. Quant à sa description, hormis le fait qu’il soit un elfe, il l’aurait résumé en un mot : bouffon. Et cette histoire d’hôtel c’était quoi cette histoire ? Mais non quoi. Elle se leva et alla chercher une bière. Laissant Vegas tout seul avec son désarroi. Un elfe quoi ? Mais non. Il avait l’image de cet elfe aux longs cheveux blancs, aux yeux bleus émeraude à moitié à poil avec le torse recouvert d’huile qu’on pouvait trouver dans une boîte gay. Pourquoi ? Pourquoi ce mec ? C’était peut-être une blague. Une affreuse blague. Elle revint s’asseoir.


« D’autres questions ? »


Elle essaya ensuite de le faire rire en lui tirant la langue et en lui faisant des grimaces. Mais là Vegas devait avoir la tête d’un dépressif qui n’avait pas pris ses médicaments depuis longtemps. Elle reçut un message et Vegas se pencha au-dessus de son épaule pour lire discrètement « Dommage que tu puisses pas venir, Paul est très drôle. A quand la prochaine virée à l’hôtel ? ».

C’était donc vrai. Là, Vegas tira encore plus la gueule. Il s’était fait doublé par un bouffon doublé d’un elfe ? Il finit en fin par réaliser que c’était vrai. Pfff, la honte quoi. Qu’est-ce qu’il pouvait faire maintenant ? Oh plusieurs possibilités. Il y avait la corde et le tabouret. Méthode classique et efficace. Il pouvait essayer le flingue mais il n’en n’avait pas sur lui donc voilà. En plus ça ferait plein de sang partout. Il y avait bien les médocs. Elle devait sûrement en avoir dans en quantité suffisante mais bon, c’était pas vraiment rapide. Il pouvait se taille les veines. Ouais, ça c’était bien et en plus il avait déjà essayé ça marchait. Pourquoi était-il encore en vie dans ce cas-là ? Parce que cette connasse de sœur de Lili avait appelé les pompiers parce qu’elle ne « voulait pas avoir la mort de quelqu’un sur le dos ». Quelle égoïste celle-là. Bon, sur quoi se porterait son choix ? Dollar qui avait lu dans ses pensées commença à lui japper dessus. Vegas le regarda l’air de dire « t’inquiète pas je blague ».

Mais sérieusement, que pouvait-il faire maintenant ? Il regarda Ellie qui essayait de le faire rire. Il avait une tête à rire là ? Non pas vraiment. En fait, il n’osait même pas ouvrir la bouche. Il avait juste en tête cette maudite image d’Ellie dans les bras d’un foutu elfe. Nan, la meilleure solution c’était encore le train. Ouais, trois-cent tonnes de métal en mouvement pour le déchiqueter ça c’était une bonne idée. Il y avait un train près d’ici ? Et à quelle heure il passait ? Dans ce registre-là, il pouvait aussi se jeter sous un camion. Il y avait une route fréquentée près d’ici.



« J’aurais dû venir en voiture » lâcha-t-il « comme ça j’aurais pu m’écraser moi-même ».


En une dizaine de minutes, grâce à Ellie, il était passé de calme à énervé à suicidaire. Il sortit son portable et consulta rapidement les horaires des trains. Oh chouette. Il y en avait un dans dix minutes.

Il se leva, inclina légèrement la tête et dit :



« Bon voilà, je te laisse. Je veux surtout pas rater mon train. Je te souhaite beaucoup de bonheur avec ton … elfe »


Sur ces mots il sortit de la pièce avant de revenir. Il prit Dollar et le mit dans les bras d’Ellie.


« Fais gaffe, il a tendance à mâchouiller tout ce qu’il trouve »


Il la voyait déjà de loin « comment tu veux que je sois heureuse avec ta mort sur la conscience ? » Bah c’était un peu le but aussi. Et ouais. Vegas est ce qu’on appelle, un gros enfoiré qui peut même faire chier les gens lorsqu’il est mort.


_♣ _______________ ♣_

kit from bazzart

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Ven 17 Aoû - 12:40

Vegas Ҩ Ellie
« Un des plus grands bonheurs de cette vie, c'est l'amitié ; et l'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret. »


« J’aurais dû venir en voiture » lâcha-t-il « comme ça j’aurais pu m’écraser moi-même ».
Ellie leva les yeux au ciel. Bon dieu, elle ne lui avait foutu aucun râteau ! Ces mecs alors, tu leur dit que tu sais pas quoi faire et ça y est ils se barrent. Avec eux c’est soit tout, soit rien. Ellie eut une violente envie de le claquer et de le cogner jusqu’à ce qu’il l’écoute sérieusement. Il consulta les horaires de train. Non il se fou de sa gueule là ?
« Bon voilà, je te laisse. Je veux surtout pas rater mon train. Je te souhaite beaucoup de bonheur avec ton … elfe » dit-il en se levant.
« Tu te fou de ma gueule là ? »
Apparemment non. Elle n’avait JAMAIS dit qu’elle était en couple, il y a une différence entre batifoler et être dans une relation sérieuse. Il commença à partir et au dernier moment foutu Dollar dans les bras d’Ellie. La belle blague.
« Fais gaffe, il a tendance à mâchouiller tout ce qu’il trouve »
Là elle eut une vraie poussée de rage. Elle posa Dollar au sol et foutu la claque de sa vie à Vegas. Une claque qui … claque.
« C’est bon t’a fini oui ? T’es vraiment un petit con de première Vegas. JE NE SUIS PAS EN COUPLE. Je t’interdis de te tuer et si tu n’es pas content et si tu ne sais pas ECOUTER ce qu’on te dit c’est ton problème. Je t’ai repoussé ? NON. Donc soit tu mets les voiles tout de suite sans Dollar, je ne te laisserai pas lui faire subir ta stupidité, et tu viens le chercher quand ça ira mieux, SOIT tu te reprends immédiatement. »
Elle reprit Dollar dans ses bras et claqua la porte au nez de l’autre con. Elle était énervée si bien qu’elle envoya un second message à Stan. « Stan, gros problème avec un pauvre con, on se voit demain soir au resto ? » Elle se dirigea vers sa chambre où elle se changea. Elle se mit un short et un débardeur avant d’entendre la sonnette. Elle souffla, toujours en colère et ouvrit violemment la porte, Vegas se tenait à l’encadrement de la porte.
« Hé bien ? »
Elle avait choisit cette manière de réagir. C’était ça ou elle lui sautait au cou et l’embrassait pour finir dans son lit ou sur le canapé. Mais Ellie voulait montrer qu’elle n’était pas une fille facile (vraiment ?), donc elle opta pour le regard noir, voir assassin, et sans pitié qu’elle lui adressait. Elle secoua lentement la tête en un signe négatif, montrant bien son exaspération envers le jeune homme. Il l’emballait mais s’emportait pour un rien. Ellie n’allait pas s’afficher en couple au bout d’une virée à l’hôtel ou d’un baiser tout de même.




fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vegas Lewis Snyder

$$$ Plus riche que Crésus $$$

$$$ Plus riche que Crésus $$$



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Ven 17 Aoû - 15:27

Faut pas pousser mamie dans les orties

Vegas L. Snyder & Ellie M. Preston

« Tu te fou de ma gueule là ? »


C’était une question piège ? A ce moment, il se prit une claque monstrueuse. En fait, il ne s’y attendais pas vraiment et franchement, il s’en serait bien passée. Elle lui hurla ensuite dessus :


« C’est bon t’a fini oui ? T’es vraiment un petit con de première Vegas. JE NE SUIS PAS EN COUPLE. Je t’interdis de te tuer et si tu n’es pas content et si tu ne sais pas ECOUTER ce qu’on te dit c’est ton problème. Je t’ai repoussé ? NON. Donc soit tu mets les voiles tout de suite sans Dollar, je ne te laisserai pas lui faire subir ta stupidité, et tu viens le chercher quand ça ira mieux, SOIT tu te reprends immédiatement. »


Elle le foutu même dehors. Vegas se laissa faire. De toute façon, c’était là qu’il voulait aller. Elle lui claqua la porte au nez. Il ne dit rien même s’il avait envie de lui hurler toutes les insultes du monde à travers la porte. Il voulut partir mais bon, elle avait gardé le petit renard qui était totalement paumé. Et bon, Vegas ne pouvait pas aller bien loin sans son familier. Il n’avait pas l’air con à ce moment, c’était ça qui était bien. Il shoota dans un pot et l’éclata. Il y avait plein d’autres choses qu’il avait envie d’exploser mais bon, il allait encore avoir des ennuis. Oh puis zut. Il éclata tout ce qu’il pouvait jusqu’à ce qu’une voix s’élève.


« Oh vous avez finit oui ? »


Un homme d’une quarantaine d’année se dirigeait vers lui furax. Oh apparemment c’était le voisin d’Ellie. Il tombait bien celui-là. Il se dirigea vers lui en hurlant et lorsqu’il fut à moins d’un mètre de lui il lui hurla :


« Espèce de con ! Cassez-vous avant que j’appelle les flics »


Oh oh, mauvaise idée ce genre de menace. Vegas lui envoya une droite dans la figure par réflexe. Sous la puissance du coup, l’homme qui ne s’y attendait pas tomba à terre. Oh, bien joué Vegas. Victoire par KO. Bon aller, puisque le voisin s’était gentiment proposé pour l’aider à passer ses nerfs, autant y aller. Il lui envoya trois coups de pied dans l’abdomen et un dans la figure. Mais bon, puisqu’il avait déjà la gueule en sang, ça servait un peu à rien. D’un autre côté, Vegas n’était pas là pour faire de l’artistique ou dans le combat de boxe. Nan, Vegas n’est pas violent, juste un peu colérique.



« Vas-y appelle les flics maintenant » cracha Vegas. « On va bien voir »


Il souffla. Voilà, maintenant il était calmé. Enfin, à moitié. Suffisamment pour récupérer Dollar sans peter un câble sur Ellie. Il sonna. Ben oui, il valait mieux sonner que de taper contre la porte en hurlant. C’était moins bourrin. Elle ouvrit la porte. Elle s’était changée. WTF ? Lui quand il était énervé, il tapait dans des trucs jusqu’à les éclater. Enfin, dans ce cas-là il avait éclaté des pots de fleurs mais pas le voisin. Enfin si. Mais pas entièrement. Il ne l’avait pas tué quoi. Juste fait comprendre qu’il n’aurait pas dû se mêler de ce qui ne le concernait pas. Mais bon, chacun son délire quoi.



« Hé bien ? »


Il ne dit rien. Il se contenta de siffler et son renard polaire passa par la porte et le rejoignit, regardant d’un œil l’homme à terre. Dollar trouvait que Vegas était con. Con et violent. Mais bon, on ne choisissait pas de quel phénomène on était familier. Il y avait bien pire. En fait, le petit renard se dit qu’Ellie avait bien fait de foutre Vegas dehors. Parce qu’après la claque, s’il avait explosé à l’intérieur, il s’en serait voulu toute sa vie. Là, c’était juste le voisin. Rien de bien grave. Quelques réparus et une bonne nuit de sommeil suffiront. Dollar monta à l’arrière de la moto et Vegas l’attacha comme il fallait avant de monter lui-même sur sa moto et de partir sans un mot.

Il ne retourna pas à son hôtel. Il alla dans sa salle de sport préférée à Omois. Il passa une heure à se défouler entièrement sur un sac de frappe. C’était quand même bien pratique ces machins. Dollar, lui avait passé son temps sur un tapis de course à courir comme un fou pour dépenser son surplus d’énergie avec une bande de fille autour qui trouvaient ça « trop mignon ». Lorsque Vegas eut fini de se défouler, il s’assit dans un coin et son familier vient immédiatement près de lui. Une voix le tira de ses pensées :


« Toi, t’as encore fait un connerie »


Vegas ignora le grand noir amateur de body-building qui le regardait avec un grand sourire. Presque pour se foutre de sa poire. Il n’avait pas envie de lui parler. En fait il n’avait envie de parler à personne.


« T’es en colère contre quelqu’un ou contre toi-même parce que t’as encore agi comme un gros con de première ? »


Vegas ne répondit toujours pas. En fait, c’était un peu un mélange des deux. Il était en colère contre Ellie pour cette histoire d’elfe et aussi parce qu’elle l’avait touché dans son orgueil en lui disant qu’elle pourrait éventuellement préférer quelqu’un d’autre que lui. Et surtout en colère contre lui-même de s’être comporté comme un gamin avec elle, refusant de l’écouter, s’obstinant à voir que ce que lui voulait voir. Quant à son comportement devant chez elle, oui, il s’en voulait un peu pour lui avoir refait sa déco sans lui demander son avis mais pour le voisin, il n’en n’avait rien à faire. Il n’avait que se mêler de ce qui le regardait. Et s’il voulait appeler les flics, qu’il le fasse. Il avait un pote commissaire quant au juge des affaires pénal, il lui était reconnaissant de lui avoir évité un contrôle du fisc. Ah les connaissances bien placé, c’était merveilleux.

Il raconta ce qui s’était passé à son pote qui lui donna un conseil qu’il suivit :


« Tu t’es comporté comme un enfoiré. Mais au moins, tu le reconnais. Vas la voir et demande lui pardon à genoux s’il le faut. Pour le voisin, laisse couler. Mais tu me dois un sac de frappe. »


Vegas se leva et hocha la tête. Il lui dit que pour le sac, il lui enverra un chèque avant de foncer vers la sortie. A mi-chemin, il se rendit compte qu’il était en jeans et couvert de sueur. Marche arrière toute. Direction la douche et le vestiaire. Il repassa à son hôtel pour se changer. Il mit un tee-shirt blanc, une veste à manches courtes, un pantalon noir et une paire de chaussures noires. Il en profita également pour se raser et Dollar demanda un petit coup de peigne. Il fuma pendant qu’il réfléchissait à ce qu’il allait lui dire. Et il hésitait aussi à lui amener des fleurs. Après tout, il avait déjà dégommé les siennes.

Il finit par décider d’aller faire un tour en ville. Pourquoi ? Marcher lui permettait d’avoir des idées et pour l’instant à part « Désolé, je suis un gros con », il ne savait pas trop ce qu’il allait lui dire. En ville, son regard se posa sur une vitrine qui présentait de nombreux bijoux fantasie et colorés. Et ça ? Ça lui plairait ? Vegas n’en savait rien. Mais bon, il ne pouvait pas faire pire que ce qu’il avait déjà fait. Il acheta un collier composé de plusieurs fils de couleurs aux formes diverses. Il eut cette impression qu’il avait lorsqu’il achetait des choses pas chères. Mais bon. Il passa chez le fleuriste et hésita. Des roses rouges ou des fleurs de toutes les couleurs ? Aller, va pour les fleurs de toutes les couleurs.

Il arriva devant chez elle. Tout était réparé et le voisin n’était plus à terre. On avait l’impression que rien ne s’était passé. Il déglutit. Il ne savait toujours pas ce qu’il allait lui dire. Mais bon, il était déjà 19h30 et il n’allait pas débarquer pour s’excuser à deux heures du mat’ sous le prétexte qu’il ne savait pas quoi dire. Il sonna et lorsqu’elle ouvrit, il posa un genou à terre, lui tendit les fleurs et lui dit :



« Je suis vraiment désolé. Je me suis comporté comme un gamin. Pire. Comme un gros con. Alors voilà, je voulais m’excuser même si je comprendrais que tu ne veuille plus me revoir. »


Ouais, ça allait encore comme excuses. D’un autre côté, il était persuadé qu’elle allait prendre les fleurs et lui taper dessus avec. Il leva les yeux vers elle et adopta le regard du chien battu. Dollar à côté fis la même chose. La scène devait être pas mal à voir.


_♣ _______________ ♣_

kit from bazzart

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Ven 17 Aoû - 18:41

Vegas Ҩ Ellie
« Un des plus grands bonheurs de cette vie, c'est l'amitié ; et l'un des bonheurs de l'amitié, c'est d'avoir à qui confier un secret. »


Il ne l’a regarda pas un seul instant, il se contenta de siffler tout simplement. Dollar vint et lança un regard désolé à Ellie qui claqua aussitôt la porte. Elle avait entendu le foutoir que Vegas avait mis dans l’immeuble mais n’alla même pas voir de ce qu’il pouvait s’agir, elle s’en foutait. Elle se dirigea vers le bar et sortit une bouteille de vodka pure. Au grand mot, les grands moyens. Elle ne compta pas tous les verres qu’elle s’enfila les uns après les autres. Quel con. C’était tout ce qu’elle arrivait à articuler. Un coup de sonnette l’a réveilla. Il était quelle heure ? Ah oui environs 17h. C’était le voisin.
« Monsieur ce n’est vraiment pas le moment je… »
Bam. Il était venait de pousser Ellie par terre. Ou toi coco t’es mal tombé.
« Ma petite Mademoiselle, votre copain ou je ne sais pas quoi c’est attaqué à moi ainsi qu’à mon pot de fleur. J’exige réparation. »
Ellie se leva tant bien que mal et assassina du regard son voisin.
« Vous êtes malade ? D’une ce n’est PAS MON COPAIN. OK ? ENSUITE VOUS RETOURNEZ DANS VOTRE PUTAIN D’APPARTEMENT ET VOUS ME FOUTEZ LA PAIX C’EST CLAIR ? MAIS VOUS AVEZ QUOI TOUS AUJOURD’HUI A VENIR ME FAIRE CH*ER COMME CA LA ? HEIN ? BARREZ VOUS DE CHEZ MOI ESPECE DE PAUVRE C*N. »
Elle claqua la porte. Enervée ? Non tu croiis ? En même temps Ellie détestait se faire attaquer CHEZ elle. Elle avait eut une sale journée déjà avec Vegas, si en plus le voisin s’y met lui aussi à cause de Vegas, là elle pèterait tout ce qui serait à sa portée. Elle alla se coucher, dans un état totalement désastreux. Ding Dong. La belle blague. Elle ouvrit un œil. Elle était dans son lit, déjà en pyjama et sa tête lui faisait mal. Bref une gueule de bois pas possible. Elle tourna la tête vers le réveil et crut lire 19h45. Fait chiiiiiiiiiiiiier. Elle rampa hors de son lit et se mit debout avec difficulté. Elle attrapa un verre d’eau et y plongea une aspirine. Elle prit son verre et alla ouvrir la porte. Et le pingouin de service se mit à genoux, un bouquet de fleurs à la main.
« Je suis vraiment désolé. Je me suis comporté comme un gamin. Pire. Comme un gros con. Alors voilà, je voulais m’excuser même si je comprendrais que tu ne veuille plus me revoir. »
AH non c’était pas squiddy le pingouin du restaurant de son enfance. C ‘était Vegas. Il était là planté par terre avec son bouquet de fleur, avec une mine à la chat potté. Dollar fit la même chose que son maître. Tel maître, tel familier. Ellie poussa un soupir avant de faire demi tour, la porte grande ouverte. Elle s’assit dans son fauteuil fétiche rouge et regarda son aspirine se décomposer. Elle oublia totalement qu’il était là. Puis à la suite d’un Blop elle se souvint de la présence du garçon.
« Tu entre ou tu baises le sol là ? »
Elle avait parlé d’une voix déraillée. Puis elle l’entendit entrer. Elle ne posa pas un seul regard sur lui, trop occupée à regarder se décanter son cachet. Puis elle but cul sec son remède. Après un râle de contentement elle le regarda droit dans les yeux, un regard tueur.
« Je confirme tu t’es révélé être le plus con de toute la galaxie. » - elle avait ce regard neutre, sans sentiment qui faisait pas plaisir à voir – « En prime tu ne m’as pas écouté une seule foi. Tu veux que je te dises ? Tu as un ego sur-dimmensioné. Tu sais que tu es riche et beau et tu te prends pour un Dieu. Je vais te dire une chose, chez toi ce qui me plait c’est ton grand cœur et ta générosité. Par contre ta grande gueule je peux te dire que j’ai qu’une envie c’est l’a claquer. »
Ca c’est dit. S’il semblait blessé elle ne s’en émouvra pas. Elle désigna le mur.
« Merci pour le voisin. J’adoooooo-ooooo-oooore qu’on vienne se plaindre d’avoir un pauvre con pour ami ou plus qui vient casser la gueule de mes voisins. Pense un peu aux autres avant toi, par pitié. T’a cherché à me faire expulser de mon appartement ou quoi ? T’es qu’un chieur Vegas, un chieur à qui je pardonne certes, mais un pauvre con à qui je ne laisserai aucune chance côté sentimental si tu ne fais pas d’effort. »


fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vegas Lewis Snyder

$$$ Plus riche que Crésus $$$

$$$ Plus riche que Crésus $$$



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Ven 17 Aoû - 19:44

Faut pas pousser mamie dans les orties

Vegas L. Snyder & Ellie M. Preston

Ellie était en pyjama. Elle ne dit pas un mot et elle retourna dans son appartement. Elle avait laissé la porte ouvert c’était déjà ça.


« Tu entre ou tu baises le sol là ? »

Il se releva et entra. Il se sentait vraiment con en fait. Il vit une bouteille de vodka pure sur la table. Le pire, c’était que cette bouteille était vide. Il posa les fleurs sur la table. Il ne s’assit pas, restant devant elle, à attendre qu’elle parle. Elle but son cachet et lui dit d’un ton froid.


« Je confirme tu t’es révélé être le plus con de toute la galaxie. En prime tu ne m’as pas écouté une seule foi. Tu veux que je te dises ? Tu as un ego sur-dimmensioné. Tu sais que tu es riche et beau et tu te prends pour un Dieu. Je vais te dire une chose, chez toi ce qui me plait c’est ton grand cœur et ta générosité. Par contre ta grande gueule je peux te dire que j’ai qu’une envie c’est l’a claquer. »


Il baissa la tête, n’osant pas la regarder. Elle avait raison de A à Z. Il s’en voulait vraiment. Mais bon, que dire d’autre à part « je suis désolé » ? Il ne savait pas quoi faire.


« Merci pour le voisin. J’adoooooo-ooooo-oooore qu’on vienne se plaindre d’avoir un pauvre con pour ami ou plus qui vient casser la gueule de mes voisins. Pense un peu aux autres avant toi, par pitié. T’a cherché à me faire expulser de mon appartement ou quoi ? T’es qu’un chieur Vegas, un chieur à qui je pardonne certes, mais un pauvre con à qui je ne laisserai aucune chance côté sentimental si tu ne fais pas d’effort. »


Ah ouais, il n’y avait pas pensé. De toute façon, il ne laissera jamais Ellie se faire expulser. Même s’il devait racheter tout l’immeuble, il ne la laissera jamais avoir des problèmes. Surtout que c’était de sa faute. Mais bon, il retrouva le sourire, elle lui pardonnait. Il s’assit dans un fauteuil près du sien et lui dit :


-Je sais que je me suis comporté comme le plus grand des idiots. Que je t’ai fait passer une après-midi de merde et que je t’ai attiré des problèmes. Je suis vraiment vraiment vraiment désolé. Pour l’histoire avec le voisin, je peux aller le voir pour m’excuser si tu veux. Tu sais bien que je ne te laisserais jamais te faire expulser même s’il faut que je rachète tout l’immeuble et que je trouve une nouvelle maison à tous les habitants.


Mouais, il était plutôt du genre à lui signer une cheque de cent-mille balles s’il fermait sa gueule que de présenter la moindre excuse à ce gars.


-Et pour mon attitude, je te promets de faire des efforts et d’essayer de changer. Il sortit de sa poche le collier qu’il avait acheté, emballé dans un genre de sachet en papier tout coloré qu’il lui tendit. Si celui-là ne te plait pas, je te jure que j’embauche une équipe de spécialistes qui créeront une parure que tu apprécieras.


Il dit ça avec un grand sourire mais il était sérieux. Bon, maintenant, il fallait qu’il se rachète. Et oui, dans la vie tout était une histoire d’achat, de vente et de rachat. Dollar grimpa sur les genoux d’Ellie et lui lécha le visage avant de s’installer confortablement sur ses genoux. Quant à sa promesse de faire des efforts, il comptait bien la tenir.


-Ce soir, je t’emmène manger n’importe où. C’est toi qui choisis la destination. Je suis même prêt à mettre les pieds dans un fast-food ou dans une baraque à frites ou dans un kebab. Et comme tu l’as dit, je suis un vrai chieur et je ne bougerais pas de là tant que tu n’auras pas dit oui.


Vegas avait beau être né aux USA, le berceau originel du Mc Donald, il n’était jamais rentré dans un fast-food. Il s’imaginait déjà dans le « restaurant » totalement paumé à se demander ce qu’il allait manger. Enfin, manger entre guillemets. Il y avait peu de chance qu’il puisse manger quelque chose de potable dans ce genre d’endroit. Mais bon, rien n’était trop pour Ellie.


_♣ _______________ ♣_

kit from bazzart

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Mer 22 Aoû - 16:16


mapydew codes.
Vegas & Ellie


-Je sais que je me suis comporté comme le plus grand des idiots. Que je t’ai fait passer une après-midi de merde et que je t’ai attiré des problèmes. Je suis vraiment vraiment vraiment désolé. Pour l’histoire avec le voisin, je peux aller le voir pour m’excuser si tu veux. Tu sais bien que je ne te laisserais jamais te faire expulser même s’il faut que je rachète tout l’immeuble et que je trouve une nouvelle maison à tous les habitants.
Ellie leva les yeux au ciel mais n'effaça pas son sourire de son visage. Cela ressemblait bien à Vegas d'être prêt à tout. Cela fit quand même son effet, car Ellie eut un petit pincement au coeur, une sorte de signalement que cela lui faisait plaisir.
-Et pour mon attitude, je te promets de faire des efforts et d’essayer de changer. Il sortit de sa poche un sachet coloré qui semblait contenir quelque chose. Si celui-là ne te plait pas, je te jure que j’embauche une équipe de spécialistes qui créeront une parure que tu apprécieras.
A en juger par l'explication courte de Vegas il devait s'agir d'un bijoux, voir d'un collier. Ellie ouvrit soigneusement le paquet avant de tomber sur une véritable petite merveille.
« Oh ! Comme c’est beau Vega s. »
Elle se leva et dans un premier temps elle aurait voulu l'embrasser sur la joue. Mais on ne sait pas comment elle n'atterrit pas sur la joue de Vegas mais sur sa bouche. Le contact dura un petit moment avant qu'Ellie ne recule. Elle alla devant un miroir et se mit le collier. Il était tout à fait à son goût.
-Ce soir, je t’emmène manger n’importe où. C’est toi qui choisis la destination. Je suis même prêt à mettre les pieds dans un fast-food ou dans une baraque à frites ou dans un kebab. Et comme tu l’as dit, je suis un vrai chieur et je ne bougerais pas de là tant que tu n’auras pas dit oui.
Ellie se retourna et le regarda. Elle était en pyjama et une flemme immense de se changer l'a prit au cou. Elle réfléchit un instant avant d'aborder un grand sourire. Donnons donc sa chance au jeune Vegas, si jamais il arrivait à l'a gagner, alors il dormirait là ce soir. -OUT-
« Il y a une pizzeria juste en bas. C'est adorable de ta part Vegas. »
Elle fila dans sa chambre et se mit en robe rapidement avant de se retrouver nez à nez avec Vegas.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vegas Lewis Snyder

$$$ Plus riche que Crésus $$$

$$$ Plus riche que Crésus $$$



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Mer 22 Aoû - 18:52

Faut pas pousser mamie dans les orties

Vegas L. Snyder & Ellie M. Preston

« Oh ! Comme c’est beau Vegas. »



Le collier eut l’air de lui plaire. Vegas afficha un grand sourire. Bon, plus qu’à racheter ce magasin histoire d’être sûr d’avoir toujours quelque chose qui lui plaise. Elle se leva et il eut même droit à un baiser. Elle alla devant le miroir et s’observa avec son collier. Vegas était content d’avoir fait le bon choix et de l’avoir fait sourire. Elle accepta même de diner avec lui :



« Il y a une pizzeria juste en bas. C'est adorable de ta part Vegas. »


Une pizzeria ? Bah c’était déjà mieux qu’un fast food. Mais bon, d’un autre côté, Vegas n’avait mis qu’une seule fois de sa vie les pieds dans une pizzeria. Il s’en était fait livrer quelques-unes lorsqu’il était en rab d’argent sur Terre mais depuis, il n’y avait pas vraiment touché. Mais bon, il faudra faire avec. Ellie partit se changer. C’était sûr que sortir en pyjama ce n’était pas la meilleure idée du monde. Il se leva et se dirigea vers sa chambre pour voir si elle était prête. Elle sortit à ce moment-là. Vegas recula d’un pas pour l’admirer entièrement. Elle portait une jolie petite robe bleu ciel toute à fait charmante qui lui allait à merveille. En fait, il avait bien plus d’adjectifs en tête mais bon, son sourire devait tout dire. Il la prit par la taille et l’attira contre lui avant de lui chuchoter :


« Je ne sais pas si tu es magnifique, sexy ou juste adorable. Je pense que tu es les trois à la fois. Les trois, et bien plus. »


Il avait envie de l’embrasser mais elle se demandait si elle voudrait bien. En fait il sentait qu’il allait jouer gros sur cette soirée. Pourquoi avait-il fallut qu’elle choisisse une pizzeria ? Il allait passer pour un bouffon. En plus, il n’avait pas particulièrement fin. Cette histoire d’elfe et surtout de virée à l’hôtel lui avait totalement coupé l’appétit. Il la voulait pour lui, pour personne d’autre. Il resserra son étreinte et se décida à l’embrasser. De toute façon, elle savait bien qu’il voulait l’avoir pour lui.
Il se retira, la prit par la main et l’emmena dehors. Ils arrivèrent dans la pizzeria. Une musique italienne, une déco dans les tons rouges, une forte odeur de pizza et quelques personnes. Un serveur les conduisit à une table et Vegas consulta le menu. Rien de vraiment intéressant. Il posa le menu et fixa Ellie, il l’adorait, elle était trop belle.



« Je ne pourrais jamais me passer de toi », dit-il avec un sourire.

_♣ _______________ ♣_

kit from bazzart

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Jeu 23 Aoû - 14:53


mapydew codes.
Vegas & Ellie



Ellie eut un grand sourire béat. Il faut dire que si un beau mec est à moins d’un mètre d’elle, elle s’emballe. Coco, la brune t’a dans le viseur. Il l’a prit par la taille et l’embrassa. Le baiser aurait duré un haricot de plus, elle l’aurait envoyé sur le lit (ou par terre). Il se détacha d’elle et l’a regarda en bavant presque.
« Je ne sais pas si tu es magnifique, sexy ou juste adorable. Je pense que tu es les trois à la fois. Les trois, et bien plus. »
Oh qu’il est chou.
« Tu oublies intelligente, maline, drôle, simple, chiante. »
Elle avait son sourire de grande chieuse professionnelle sur le visage. Il lui prit la main et l’entraîna à la pizzeria. Un instant elle regretta de ne pas l’avoir allongé sur le sol. Ils eurent droit à une petite table pour deux. Il faisait chaud. Très chaud.
« Je ne pourrais jamais me passer de toi »
Trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès chaud. Ellie se passa une main dans le cou, elle suait un peu. Elle regarda la carte. Pas faim. Enfin si mais pas de ça. Oh je vous vois venir les gens là avec votre regard pervers, oui bon c’est HUMAIN. J’ai pas dit qu’elle allait le baiser comme une sauvage. Bon d’accord c’est un peu son intention. Le restaurant n’était pas bondé. Loin de là. Il y avait des gens mais pas dans la salle d’Ellie et de Vegas. Elle hésita. Puis elle se leva, et poussa légèrement la chaise de Vegas plus loin de la table. Elle se mit à califourchon sur lui (à genoux mais face à lui quoi). Elle prit les deux mains de Vegas qu’elle posa sur sa taille. Elle prit la tête de Vegas entre ses mains et l’embrassa. Elle était pas timide, elle y mit la langue aussitôt. Elle se pressa un peu plus contre lui, le forçant un peu à réagir. Il devait être gêné un peu. Elle le prit par le col de son t-shirt et se releva. Elle enleva ce qui encombré la table et l’y allongea dessus. Elle se mit au dessus de lui et se remit à l’embrasser tout en laissant ses petites mains « agiles » se déplacer un peu plus bas que le torse. Certes dans un restaurant c’est pas très élégant, mais fuck la vie. Elle déboutonna à peine le jean de Vegas qu’elle entendit le serveur râler. Ellie se redressa et posa son doigt sur le torse.
« Inutile pour les commandes, mon plat est déjà sur la table comme vous le remarquerez. Les cuisines du fond sont-elles inoccupées ? »
Elle savait que récemment le restaurant avait changé de cuisine, les anciennes étaient donc, désertes. Ellie n’attendit pas de réponse et y entraîna Vegas. Elle poussa la porte et le poussa au milieu de la cuisine. Elle s’approcha de lui et l’embrassa de plus en plus, un peu partout. Elle passa une main dans son jean et s’arrêta en sentant ce qui l’intéressait. Elle referma sa prise dessus et regarda Vegas, amusée, le regard d’une petite joueuse. Elle caressa le membre du jeune homme de sa main droite, pendant que la moins habile, la gauche, lui caressait les cheveux. Elle arrêta les mouvements circulaires et s’éloigna un peu de Vegas. Elle se plaqua contre le mur.
« Jouer toute seule, ce n’est pas un jeu. »
Traduction ? Vegas bordel, t’attend quoi Ellie est chaude là. *OUT*




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vegas Lewis Snyder

$$$ Plus riche que Crésus $$$

$$$ Plus riche que Crésus $$$



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Jeu 23 Aoû - 18:40

Faut pas pousser mamie dans les orties

Vegas L. Snyder & Ellie M. Preston

Un chti peu d'hentaï mais rien de bien méchant.





Ils étaient assis à table et Vegas dévorait Ellie des yeux. Il ne supporterait pas qu'elle en choisisse un autre que lui. A un moment, elle se leva et, à la grande surprise de Vegas, s'installa à califourchon sur lui et l'embrassa. Mais qu'est-ce qu'elle faisait? Ses questions s'arrêtèrent à ça et il participa au tourbillon de langues. Elle se releva et l'allongea sur la table avant de passer sur lui. Il l'enserra de ses bras et il sentait ses mains se balader sur son corps.  Ca allait être un repas inoubliable. Elle avait à peine commencé à ouvrir son jeans qu'il entendit le serveur râler. Il allait lui dire d'aller se faire foutre mais Ellie le devança. 
 
« Inutile pour les commandes, mon plat est déjà sur la table comme vous le remarquerez. Les cuisines du fond sont-elles inoccupées ? »

Elle n'attendit pas de réponses et emmena Vegas dans les cuisines. Vegas n'en croyait pas ses yeux. L'après-midi même elle disait qu'elle ne savait pas quoi faire et là elle lui sautait dessus. Il n'allait pas s'en plaindre mais bon, il considérait ça comme un oui. 
Dans les cuisines, elle lui caressa ce qu'il fallait mais c'était inutile, Vegas démarrait au quart de tour et été déjà prêt depuis qu'elle l'avait allongé sur la table. Il la serra contre lui et passa ses mains sous sa robe. Il l'embrassa sur le visage, dans le cou et descendit jusqu'à sa poitrine. Elle se retira et se colla contre le mur avant de lui dire : 

« Jouer toute seule, ce n’est pas un jeu. »

Pas besoin de lui dire deux fois. Il se débarrassa de sa veste et précipita vers elle pour recommencer a l'embrasser. Il passa sa main sous sa robe et retira sa culotte avant de la pénétrer. Il continua à l'embrasser et descendit à nouveau vers ses seins. Foutue robe. Il la lui retira comme il pouvait en la déchirant en partie et la jeta sur le sol. Tant pis, il lui en rachètera une. Il n'allait pas laisser une foutue robe lui gâcher ce moment. Vegas retira également son tee-shirt, dégrafa  le soutient gorge d'Ellie et repris ses baisers. 
Il continua ainsi pendant des dizaines de minutes jusqu'à ce qui semblait être le directeur débarque dans la cuisine en hurlant avec une dizaine de serveurs. Il menaça d'appeler la police s'ils n'étaient pas partis dans cinq minutes. Il sortit ensuite, ne semblant guère apprécier le spectacle. Vegas arrêta avec tristesse, après un dernier baiser. Il récupéra son tee-shirt et sa veste avant de remettre son jeans correctement. Il l'observa se rhabiller et esquissa un petit sourire :

« Désolé pour ta robe. Je t'en rachèterais une. »

Une fois qu'elle fut de nouveau plus ou moins habillée, il la prit dans ses bras et l'embrassa de nouveau avant de lui chuchoter : 

« Mais avant, je compte bien finir chez toi ce qui a été commencé. »

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_

kit from bazzart

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Sam 1 Sep - 15:32

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden-Jezabel Hepburn

+ love, hate, such a fine line
+ love, hate, such a fine line



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Sam 1 Sep - 15:49

je veux voir Arrow

_♣ _______________ ♣_

      IS IT WRONG THAT I THINK IT'S KINDA FUN WHEN I HIT YOU IN THE BACK OF THE HEAD WITH A GUN ?
      femme fatale, always on the run. diamonds on my wrist, wisky on my tongue. before i give back, i gotta get drunk, so get over here, pour me a cold one. babe you can see that i'm danger. glamorous, but i'm deranged, yeah. teetering off of the stage, yeah. i said it really nicely so can you be my savior? (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pétronelle H. Fox

Sopalin Okay
Sopalin Okay



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Sam 1 Sep - 17:11

Moi aussi \o/

_♣ _______________ ♣_
Exercices gives
you
endorphins.
Endorphins
make you
happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Vegas Lewis Snyder

$$$ Plus riche que Crésus $$$

$$$ Plus riche que Crésus $$$



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Mer 19 Sep - 22:03


_♣ _______________ ♣_

kit from bazzart

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fartheraway.creer-forum.com
avatar
« Ysa » Sarah O’Bell





MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Sam 22 Sep - 18:39

Flemme d'aller sur le compte d'Ellie :kiwi:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Trianna Van Craft





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Sam 2 Mar - 17:33

Parce que je suis curieux :kiwi:

_♣ _______________ ♣_
Mes persos:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pétronelle H. Fox

Sopalin Okay
Sopalin Okay



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   Dim 3 Mar - 10:56

Bawi bien sûr :kiwi: La curiosité est un vilain défaut, vilain :kiwi:

_♣ _______________ ♣_
Exercices gives
you
endorphins.
Endorphins
make you
happy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Faut pas pousser mamie dans les orties Vegaaas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Faut pas pousser mémé dans les orties !
» viko ▲ faut pas pousser mémé dans les orties.
» faut pas pousser mémé dans les orties (léon)
» Faut pas pousser pépé dans les orties, quand même.
» neal × il ne faut pas pousser mémé dans les orties. (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: Tralala et Kidikoi :: Le Néant :: RPs abandonnés-