AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Germaine rencontre Germain au parc OUAIIIS Y A DES CANARDS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Germaine rencontre Germain au parc OUAIIIS Y A DES CANARDS   Mer 22 Aoû - 15:28


mapydew codes.
Stan & Ellie

Debout. Debout. OH TROU DU CUL DEBOUT. Hein quoi ? Oh, bonjour. Oui Ellie c’est ta conscience qui te parle, tu sais ce que tu dois faire aujourd’hui ? Mm non. Te lever. Oh pourquoi, c’est trop dur. Oui je sais, mais bouge ton cul tu vois ton germain aujourd’hui. Ah bon. Ben oui. Ah merde. Lève-toi. Je n’ai pas envie tu sais. Bouge ton cul ou je finis tout le Nutella. Bon bon d’accord, je me lève. Elle ouvrit un œil, puis le second. Le soleil éclairait sa chambre doucement et bonnement. Ellie regarda son réveil il était onze heure et à quatorze heure elle retrouverait son cher Stan d’amour au Parc d’Omois. Cool des canards. Elle se leva et se traîna à la salle de bain. Douche ou bain ? Bain ou douche ? Douche/bain ? Bain/douche ? Oh et puis merde, Bain-douche. Elle ouvrit les robinets de la baignoire et laissa l’eau s’écouler tranquillement. Elle se déshabilla lentement à cause de son état encore de sommeil et se glissa dans l’eau. Non pas de « OH MON DIEU » ni de « C’EST FROID », l’eau était à parfaite température. Elle ferma les yeux et se laissa dans l’eau à température chaude un bon moment. Elle sortit de l’eau et alla à la douche pendant que le bain se vidait. Elle se doucha également à une vitesse excessivement rapide. Elle finit par sortir de la salle de bain en peignoir pour se diriger vers la cuisine. Un bol de céréales, un autre de lait et en avant les courgettes ! Elle déjeuna à vitesse grand v bien sur, non mais je déconne là hein. Il était donc maintenant midi et quelques. Quand j’vous dit qu’elle prend tout son temps. Passons. Elle alla dans sa chambre mais rencontra mère télé sur la route. Donc direction canapé touuute. Elle regarda un bon film puis ENFIN alla dans sa chambre s’habiller. Elle se mis en short et en tong et prit son portable. 13h45. C’est l’heure. Elle partit et descendit les escaliers. Elle marcha d’un pas assez rapide comparé à ce matin et se dirigea vers le parc. Sur un banc vide elle se jeta, façon de parler, et s’y assit. Elle attendit quelques instants avant de voir Stan surgir d’un sentier.
« Hello Darling-Stan. Tu es pile à l’heure, quelle claaasse. Alors quoi d’neuf chez toi ? Pas trop Faith sur ton dos ? »
Elle abordait un sourire gentil et un regard bienveillant. Il faut dire qu’elle adorait son Darling-Stan.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Germaine rencontre Germain au parc OUAIIIS Y A DES CANARDS   Mer 22 Aoû - 21:59

TURN THE PAGEMetallica.

Aujourd’hui, direction parc. Stan allait voir Ellie, lui causer un peu … En fait il DEVAIT la voir. Lui parler de ses emmerdes, de leurs emmerdes respectives en fait. Il avait reçu son SMS y a quelques jours déjà, il avait sourit lentement. Elle était dans la merde sentimentale aussi ? Mais c’était génial. Il se sentait moins seul dans ce cas.
Il se baladait dans la rue, seul, à en juger tous les couples qui se bécotaient dans la rue, elle courrait la maladie de l’amour \o/. Ces amoureux transis le dégoûtait. Il n’était pas jaloux, pourquoi il l’aurait été ? Il était très satisfait en amour … En amitié … En connaissance … En ennemis … En envie de meurtres. Il était bien servi oui, sa vie était loin d’être ennuyante, et il se dirait que sortir avec quelqu’un, s’engager dans une relation de couple, c’était dire adieu aux petits plaisirs de la vie, pour en goûter d’autres certes, mais il était désespéré quand il voyait ses amis. Mariés, avec un gosse, une voiture et une maison. Il avait un loft, c’est tout. A 27 ans, il commençait à se dire qu’il fallait se bouger. Baissant les yeux, le brun tentait d’oublier ses adolescents qui se lançaient dans des passions pas possibles. Il en était à se demander, si l’amour d’adolescent était possible en fait. Avec les mêmes sentiments que celui des adultes, la même envie de stabilité. Il n’en savait rien. Il ne s’était pas posé la question non plus. Il continuait à marcher, réfléchissant un moment à « où était le parc », parce que des parcs à Omois y en avait pas qu’un. Pour finir, il emprunta un petit sentier, regardant autour de lui.

« Hello Darling-Stan. Tu es pile à l’heure, quelle claaasse. Alors quoi d’neuf chez toi ? Pas trop Faith sur ton dos ? »


Il sourit, indécis s’il devait tirer la gueule ou sourire.

« Bah oui parlons des sujets qui fâchent direct … » soupira – t – il. Il reprit le sourire, un vrai sourire. « Darling-Stan ? J’dois t’appeler Ellie-Honey du coup ? Ca claque moins c’est sûr. Puis Honey ça veut dire miel aussi, ça fait space. M’enfin. On va boire un truc là bas ? Le parc, ça gonfle vite je trouve. Les enfants qui braillent, les mères qui parlent tout fort au téléphone, les pigeons qui se bouffent la semelle, tu m’as compris j’crois. »

Il la regarda et sourit franchement. Ellie était à peu près la seule de sa famille avec qui il s’entendait de manière « stable », sans ambiguïté ou foutage de gueule. Tandis qu’ils se dirigeaient vers un petit café du coin, Stan se retourna vers elle et sortit son cristal.

« Comme ça on a un problème avec un « pauvre con » ? »

Autant reprendre ses termes après tout. Le café était tout sauf sur-joué. Sa simplicité en était même bluffante. Des simples chaises, quelques plantes par ci à là, une terrasse sobre à l’extérieur, aucun uniforme pour les employés, la diversité faisait joli ici. Le jeune homme venait rarement ici, mais quand il était avec Ellie, autant en profiter. Puis causer de sujets sensibles autour d’un café ou d’un thé, quoi de plus agréable. Il prit une petite table dans un coin pour deux, pas besoin de polluer de grandes tables pour rien. Il mit ses mains dans son sweat noir, satisfait.

« Et pour Faith, ça va. Elle est plus indépendante que moi sur certains côtés. Elle paie quasi le loft à elle toute seule avec ses photos hein. D’ailleurs j’ai jamais vu ses clichés, c’est con non ? Pour rapporter de quoi payer un logement et les factures, ils doivent avoir de la gueule quand même. Moi j’ai du gérer un hôtel de bourge avec un ministre dedans, sauf qu’un moment je me suis évanoui, je sais pas pourquoi et je me suis retrouvé à causer avec une cliente, apparemment c’était la fatigue et tout. Bon. Ah ouais, t’as un mec qui a squatté ma machine à laver aussi, genre le truc qui t’arrive tout les jours. C’était en monde what’s the fuck en apprenant ça. Mais bon, il a l’air cool, même si … Voilà. Bref. Je te raconterais bien ma vie en détails, je peux passer des heures à parler sur moi c’est absolument génial. Certains disent que je parle de trop, c’est mieux ça qu’un mec qui pique la gueule non ? »

Il posa sa tête sur sa paume et son coude sur la table pour regarder autour. C’était joli, vue sur le parc, que demander de plus.

« Et toi l’histoire avec le mec ? Ca fait un bail qu’on s’est pas vu vraiment. Alors ton appart ? Il est bien ? Tu gères les finances ? T’as un copain ? Des projets ? Un boulot ? »

Il était à peine curieux ouais.

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Germaine rencontre Germain au parc OUAIIIS Y A DES CANARDS   Sam 1 Sep - 16:12



Stan & Ellie



« Bah oui parlons des sujets qui fâchent direct … » soupira – t – il. Il reprit le sourire, un vrai sourire. « Darling-Stan ? J’dois t’appeler Ellie-Honey du coup ? Ca claque moins c’est sûr. Puis Honey ça veut dire miel aussi, ça fait space. M’enfin. On va boire un truc là bas ? Le parc, ça gonfle vite je trouve. Les enfants qui braillent, les mères qui parlent tout fort au téléphone, les pigeons qui se bouffent la semelle, tu m’as compris j’crois. »

Ellie sourit. Elle reconnaissait bien là, le dialecte familier de son cher cousin germain.Elle lui fit un clin d'oeil, histoire de montrer qu'elle l'avait reçu cinq sur cinq. Il l'entraîna vers une espèce de petit pub aux ressemblances grotesque d'un bar tout simple. Ils s'installèrent à une table pour deux.
« Comme ça on a un problème avec un « pauvre con » ? »
Ellie fit une grimace. La situation avait bigrement évolué depuis son message sos envoyé à son germain. En effet pour vous faire un petit rappel, Ellie avait textoté son cousin quand Vegas l'avait embrassé sans sa permission. Mais depuis elle sortait avec Vegas. Mais ce n'était pas tout! Matt était encore là, et Ellie venait de faire ce matin même une terrible découverte.
Hé bien c'est à dire que c'est compliqué.
Elle se tordait les mains, plus ou moins contrarié et nerveuse. Comment le lui dire ? Déjà elle n'avait pas pu le dire à Vegas. Mais alors là, catastrophe quoi.
« Et pour Faith, ça va. Elle est plus indépendante que moi sur certains côtés. Elle paie quasi le loft à elle toute seule avec ses photos hein. D’ailleurs j’ai jamais vu ses clichés, c’est con non ? Pour rapporter de quoi payer un logement et les factures, ils doivent avoir de la gueule quand même. Moi j’ai du gérer un hôtel de bourge avec un ministre dedans, sauf qu’un moment je me suis évanoui, je sais pas pourquoi et je me suis retrouvé à causer avec une cliente, apparemment c’était la fatigue et tout. Bon. Ah ouais, t’as un mec qui a squatté ma machine à laver aussi, genre le truc qui t’arrive tout les jours. C’était en monde what’s the fuck en apprenant ça. Mais bon, il a l’air cool, même si … Voilà. Bref. Je te raconterais bien ma vie en détails, je peux passer des heures à parler sur moi c’est absolument génial. Certains disent que je parle de trop, c’est mieux ça qu’un mec qui pique la gueule non ? »
Stan, la vraie pipelette de bord. Bref. Elle soupira heureuse qu'il est changé de sujet et hocha la tête. Pourtant l'angoisse lui nouait le peu d'estomac qui lui restait..
« Et toi l’histoire avec le mec ? Ca fait un bail qu’on s’est pas vu vraiment. Alors ton appart ? Il est bien ? Tu gères les finances ? T’as un copain ? Des projets ? Un boulot ? »
Aie. Elle se mordit la lèvre inférieure.
[color=hotpink) Bah tu sais j'étais en pseudo-couple avec un elfe Matt. Puis j'ai rencontré Vegas. Il m'a a moitié sauté dessus, puis après c'est un peu beaucoup moi qui l'est sauté. Et donc je suis en couple avec lui, je crois, pour le reste tout baigne, enfin...[/color]
R-E-S-P-I-R-A-T-I-O-N. Elle prit son courage à deux mains et cracha le morceau.
J'suis enceinte.



© .mapydew
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Germaine rencontre Germain au parc OUAIIIS Y A DES CANARDS   Sam 1 Sep - 23:29