AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Misery Loves Company ▬ pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Lou-Eyleen M. Ildryl

haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home
haunted by demons ▬ There's hell over me, show me the way back home



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Misery Loves Company ▬ pv   Sam 9 Mar - 1:04

FORTUNATE FOOLJack Johnson

Billie se sentait mal, juste mal. Pourquoi ? Parce qu'au fond, il avait fait un énrome coup de pute dans le dos de Stan. En même temps, pour tout ce que son meilleur pote lui avait fait, c'était assez équitable. Même si il savait que Stan allait lui en vouloir pendant des mois et des mois et qu'il allait avoir des envies meutrières dans les minutes a venir. Surtout, ne pas dire comment ça s'était vraiment passé. parce que la, il se ferait planter direct, et sans autres formes de procès. Oui, parce qu'Eyleen avait tapé dans l'oeil de Nick. Et l'autre grand dadet, il a demandé a Billie de la presenter a lui. Et pis, rouge et brune sont devenus copains, et se sont rapprochés de plus en plus... Jusqu'au lendemain matin ou nick lui envoir un message « J'ai passé la nuit chez elle, putain mais qu'est ce qu'elle est bonne \o/ » Et la, le brun savait qu'il avait du faire une des conneries les plus grosses de sa vie. De un, Stan allait le tuer, ça, c'était sur et certain. De deux, connaissant Nick, il allait se mettre avec, un coup comme ça, il allait la... sauter jusqu'au bout. H24 si il le fallait. Bref, il avait fait une connerie. Et a en juger l'état de son meilleur pote, une grosse, une très grosse. Bref, il allait se faire dégommer, un de ses quatre. Mais bon, faut bien crever de quelque chose, non ? :kiwi:

« Bon, si tu veux pas répondre à la question d’avant … Mais … Putain … Qu’est – ce qu’il … Je veux dire … MAIS POURQUOI tu as présenté EYLEEN à NICK o__o ? Je veux dire … Tu sais qu’elle était potentiellement casée è_é. »

Ayé, Stan le possessif, le retour. Stan, un jour, fallait qu'ilcomprenne qu'Eyleen avait une vie, aussi, a côté. Qu'elle avait le droit d'être avec qui elle voulait, et même si ça plaisait pas aux autres. C'était SA vie, SES decisions et SES choix. Il n'avait pas a péter un cable a la première occasion parce que SA Eyleen sortait avec un autre gars. Après tout, elle faisait ce qu'elle veut, non ? M'enfin, je vais commencer a partir sur un débat long et chiant sur le caractère ultra jaloux possessif de son meilleur pote, Stan.

« Eh bah je les ai présentés parce qu'ils étaient avec moi, et ... voilà quoi, merde, c'est tout x^x »

Lies, lies, lies. Mais bon, pour une fois que c'était pas Stan qui les disait, ces mensonges. M'enfin, on va pas partir dans le débat, encore une fois parce que ça allait finir en grosse engueulade. Même si, il crevait d'envie de lui dire que elle avait le droit de vivre sa vie cette pauvre fille. Enfin, apuvre, c'était une façon de parler. Eyleen n'était pauvre nulle part.Elle était juste tombé sur les deux gens les plus cons de l'univers, certainement.

« Mais tu peux pas la laisser vivre un peu sa vie aussi ? Parce que sérieux.. J'ai une meuf qui me colle comme ça... mais je pète un steak. Laisse la... Respirer ? Fait un break, pense a autre chose, prend des vacances, part en voyage, fait des concerts.... Je sais pas quoi, merde, sors de ta grotte quoi ! On dirait un vieux bossut grincheux qui est totalement associable. »

C'est vrai, ça faisait un bail que Stan n'était pas sortit pour ... Aller dans un bar, boire un verre avec ses potes,fait le con en ville... En bref, Stan se faisait vieux :kiwi:.

_♣ _______________ ♣_
I wish that we could make amends
And turn the page...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Misery Loves Company ▬ pv   Dim 10 Mar - 16:42

It's better to burn out than to fade away
MY MY HEY HEY, Neil Young

« Eh bah je les ai présentés parce qu'ils étaient avec moi, et ... voilà quoi, merde, c'est tout. »

Stan leva les yeux au ciel d’un air mi désespéré mi agacé. Bien sûr, et pouf, voilà, ils sont amoureux en une soirée. Il n’osait même pas imaginer ce qu’il s’était passé pendant cette soirée, ce qu’ils avaient fait après, mais il avait juste des envies de meurtres à ce moment. Pour ne pas s’abaisser au niveau de certaines personnes, il se contenta de fixer Billie avec un sourire ironique, alors qu’intérieurement il l’avait déjà tué une bonne dizaine de fois. Il était calme, oh que oui il était calme, impassible même. Il le regardait avec des yeux éteints, mais avec un air plein de reproches, ça valait bien plus que de grands discours selon lui, et ça ne gaspillait pas sa salive. Admirez la technique.

« Mais tu peux pas la laisser vivre un peu sa vie aussi ? Parce que sérieux.. J'ai une meuf qui me colle comme ça... mais je pète un steak. Laisse la... Respirer ? Fait un break, pense a autre chose, prend des vacances, part en voyage, fait des concerts.... Je sais pas quoi, merde, sors de ta grotte quoi ! On dirait un vieux bossu grincheux qui est totalement associable. »

Nouveau sourire ironique.

« C’est drôle de recevoir ça d’un mec qui vient de se couper les veines pour une fille. »
déclara – t – il d’une voix monocorde

Dans ta gueule. Stan haïssait qu’on lui dicte sa vie, qu’on lui dicte ce qu’il devrait faire. Stan vivait comme il le voulait après tout, et le fait que Billie le mette en tort lui tapait sur le système.

« Entre nous, c’est simple de dire ça quand on vient de piquer une crise seul, et qu’on a bien sûr assez de fric pour vivre des années. »

Il se leva et prit les tasses de chocolat pour les mettre dans le lave – vaisselle. Son humeur était instable en ce moment : Tantôt il était totalement triste, tantôt il rejetait tout son malheur sur Billie. C’était mal, il le savait très bien, mais il n’était pas un croyant religieux. Si ça aurait été le cas, il aurait rejeté la faute sur Dieu, après tout, il maîtrisait le destin, et il lui avait juste créer une vie de merde, ça aurait été largement plus simple de faire comme ça, oui. Sauf que Stan était fermement athée, et ne comprenait pas forcément les religieux. Pour lui, Dieu était juste une façon de se sentir estimer en faisant de bonnes actions, les religieux étaient des gens qui se préoccupait de leur mort avant de mourir, y passant des fois leur vie entière !

D
onc Stan croyait en lui. Il se disait que c’était déjà pas mince affaire. En croyant en lui-même, il s’estimait, et l’estime, c’était une chose que peu de gens avaient actuellement. Même si sa confiance en lui dépérissait, il lui en restait suffisamment pour ne pas se lobotomiser dans une quelconque croyance.

« Sinon toi ça va ? Quoi de neuf depuis les deux semaines où on s’est pas vus … ? J’ai vu l’autre poufiasse de l’autre bout de la rue, elle m’a demandé d’aller avec elle faire des explorations de la ville. Comme si j’avais que ça à foutre. Sinon j’ai vu un truc bizarre vers le parc, là bas, y a une porte en bois dans la montagne un peu. Vers le fort, si tu vois … ? Je me disais qu’on pourrait essayer d’aller voir ce que c’était … Bref. Histoire de nous changer les idées, n’est – ce pas ? »


Incapable de rester sur un canapé calmement pour parler, il se releva pour aller chercher un DVD, d’un air tout content.

« Bon, on va pas laisser une histoire de filles nous pourrir non ? Au fond je t’excuse … J’ai juste du mal à encaisser, mais avec le temps j’arriverais à avaler peut – être … On se regarde un Happy Tree Friends ? »


Allez savoir pourquoi, Stan adorait cette série. D’accord, c’était pour les gosses un peu détraqués mentalement, mais bordel, c’était trippant de voir des bestioles crever pour que dalle. Il alla chercher quelques bières et les disposa sur la table, ramenant avec lui des pop corns et jus de fruits, en guise de remplacement quand les bières seront vidées. Intérieurement, il était tout content parce qu’il allait enfin pouvoir réaliser mentalement ses fantasmes : C’est vrai quoi, imaginer Nick se faire exploser la tête par un stand de glace, bouffer par des fourmis, éclater par une balançoire, empaler par un parapluie … Merci, amis canado-américains pour cette série.

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Misery Loves Company ▬ pv   Dim 10 Mar - 17:55

NEVER TOO LATE Three Days Grace

« C’est drôle de recevoir ça d’un mec qui vient de se couper les veines pour une fille. »

Pardon ? Stan, tu...Stan. Tu va tellement prendre cher si tu continues a balancer des saloperies a la tronche de ton meilleur pote comme ça. Fils de catin... Krkr. La, Billie avait des envies de meurtres, qui n'allait pas tarder a être un peu plus... plus meurtrières :kiwi:

« Entre nous, c’est simple de dire ça quand on vient de piquer une crise seul, et qu’on a bien sûr assez de fric pour vivre des années. »

Si Billie n'avait pas de self-control, il lui aurait sauté dessus et 'aurait littéralement bouffé. Mais... Genre le truc complètement gore, avec du sang partout et tout... Hmm, vouih, du sang. Partout partout. Sur les habits de Billie, sur Stan, sur la canapé, sur le sol, la table en verre, paaaartout.Et pis après, il prendrait une hache et le découperais en morceaux. Puis un couteau de cuisines, et ça finirais en émincé de Stan. Pendant que la petite scène gore se passait dans la tête de Billie, et qui, au passage, le faisait sourire assez sadiquement, il voyait Stan se lever et aller ranger les tasses. Le petit était bipolaire, et ça se voyait. Môh qu'il est mignon vraiment con. Bon a se faire balancer au bout d'une corde, ou a se faire cramer sur un bucher, en sentant sa chair grésiller comme une pizza qui sors d'un four. Ou tout simplement se prendre une balle perdue (peut-être pas aussi perdue que ça en fait) dans la tête. Bref, Billie avait des envies de meurtres profonds. L'autre nain revint s'asseoir, comme si de rien n'était. MAIS DONNEZ-LUI UNE HACHE. Le Vampyr avait envie de le tuer, de prendre un bazooka et de lui tirer dessus, mais que ça finisse en truc bien gore, genre « Oh la belle rouge ! » (Point Culture powah.). Bref, Billie et ses idées gores :kiwi:

« Sinon toi ça va ? Quoi de neuf depuis les deux semaines où on s’est pas vus … ? J’ai vu l’autre poufiasse de l’autre bout de la rue, elle m’a demandé d’aller avec elle faire des explorations de la ville. Comme si j’avais que ça à foutre. Sinon j’ai vu un truc bizarre vers le parc, là bas, y a une porte en bois dans la montagne un peu. Vers le fort, si tu vois … ? Je me disais qu’on pourrait essayer d’aller voir ce que c’était … Bref. Histoire de nous changer les idées, n’est – ce pas ? »

Hmhm. Le brun restait silencieux, mais... mon dieu, il bouillait intérieurement. Meurtre. Crever. Tuer. Sang. Ces mots la se repetait dans sa tête comme une chanson. Il avait juste envie de le TUER. Billie se leva et soupira, ses mains crispées sur les manches de son sweat.

« Bon, on va pas laisser une histoire de filles nous pourrir non ? Au fond je t’excuse … J’ai juste du mal à encaisser, mais avec le temps j’arriverais à avaler peut – être … On se regarde un Happy Tree Friends ? »

Non. Va te faire foutre. Va crever, va te faire prendre par un mammouth géant, va te faire atomiser par un alien, va te faire embrocher par un elfe, va te faire hacher par un nain.

« Stan ?
- Oui ?
- Va te faire foutre. Va crever, j'ai plus envie de voir ta sale tronche de merde. Tu me prend tellement pour ton chien. J'en ai raz le cul, y'see ? Donc, m'emmerde plus, j'ai plus envie de voir ta gueule d'esclave. »

Billie attrapa sa veste et la mit, sortant de la maison en claquant la porte, excédé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Misery Loves Company ▬ pv   Dim 10 Mar - 19:07

Do I need you ?
Yes and no
Do I want you ?
Maybe so
You're getting warm
Did you plan this all along ?
Did you care if it was wrong ?

MISERY LOVES COMPANYEmilie Autumn

La réponse de Billie ne fut pas tout à fait celle que Stan attendait. Après tout, il aurait du s’en douter, Billie était super susceptible.

« Va te faire foutre. Va crever, j'ai plus envie de voir ta sale tronche de merde. Tu me prends tellement pour ton chien. J'en ai raz le cul, y'see ? Donc, m'emmerde plus, j'ai plus envie de voir ta gueule d'esclave. »


S’il pensait l’atteindre, c’était mal barré. Stan s’en était tellement prit plein la gueule aujourd’hui qu’une vague d’insultes ne lui faisait plus rien.

« Tu veux un susucre mon Billie ? »


Il le regarda d’un air ironique, le regardant partir. Il avait beau se dire qu’il était un connard énervé, il s’en fichait. Il n’était pas agacé, juste blasé. Il en avait marre des gens, après tout, il pouvait bien vivre tout seul, en fin de compte. L’esclave, c’était Billie au fond, pas lui. Il pouvait vivre à son compte, le vampyr irait le supplier de l’excuser d’ici trois jours, comme à chaque dispute. Il prit la télécommande et se dit qu’il avait besoin de se calmer un minimum quand même. Il était déçu par le jeune brun, il le pensait moins émotif. Dommage. Certes, il n’était pas simple à vivre, avec son humour de merde et ses provocations, mais il ne s’attendait pas à des crises de nerfs … Quoique qu’il l’avait bien fait aussi avant.

Pour se rassurer, Stan s’enfonçait dans sa théorie que c’était de sa faute. Nick a plu à Eyleen ? C’est sa faute. Il est bipolaire ? C’est sa faute. Il est seul ? C’est bien sa faute. Il mit ses pieds sur la table, un bol de pop corn dans une main et une bière posé sur l’accoudoir du canapé, en mode larve devant Happy Tree Friends. Il riait aux morts les plus débiles, insultait d’imbéciles chacun des personnages, mais au fond, il se sentait plus entouré que jamais. Il pouvait très bien se passer de Billie quelques jours, il avait Arie … A moins que le vampyr ne soit allé cracher sur son dos auprès de l’autre. Il croisa les bras, il avait Jude. Elle était gentille Jude. Et pas susceptible. Elle était un peu timbrée et trash sur les bords, c’est pour ça qu’il l’aimait bien au fond. Il avait sa sœur, des fois, qui était sympa. Il avait Levy, qui était bonne confidente. Birdy, qui l’écoutait aussi et qui était marrante aussi. Céline, Pétronelle … Il avait du monde sur qui compter quand même.

E
n gros, le fait que son meilleur ami lui fasse la gueule n’avait pas l’air de l’inquiéter tant que ça. Pour l’instant. Quitte à encaisser des déceptions, autant y aller jusqu’au bout et toucher le fond.

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Misery Loves Company ▬ pv   

Revenir en haut Aller en bas
 

Misery Loves Company ▬ pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» •Misery Loves My Company•
» Misery loves my Company.
» Thedore Ω Misery loves company Ω Nott
» Canadian company to explore for gold in Haiti
» L'Histoire de Trouble or Misery .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: AutreMonde :: Omois-