AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TRAVE ▬ I wanna be a Troublemaker.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: TRAVE ▬ I wanna be a Troublemaker.   Sam 6 Oct - 11:56




Trave Sullivan Camden
feat. Zacky Vengeance
▬ Bonjour à tous, chers téléspectateurs ! Aujourd'hui nous accueillons parmi nous Trave Sullivan Camden mais vous pouvez l'appeler Trave car on est entre nous !
▬ Et oui Jim, cette nouvelle recrue fraîchement débarquée de la Porte de Transfert d'Omois est on ne peut plus Humain et nous fait l'honneur de sa présence du haut de ses 25 belles années.
▬ Et encore John, vous n'avez pas tout vu, car ayant déjà interviewé notre invité, je peux vous certifier que ce nounours a une magie de couleur Orangé/rouge est d'une puissance Merdique :'D. Il va falloir s'accrocher John ! Mais la question qui vous brûle sans doute les lèvres...
▬ ….est : mais à quel camp notre lascar appartient il ? La réponse est le camp Neutre , il appartient donc logiquement au groupe Disparus...
▬ Mais nous ne le jugeons pas, John, bien au contraire, les autres membres de ce groupe vont l'accueillir à bras ouverts, lui et son familier ! En fait...
▬ ... Notre ami n'a pas de familier!
▬ Oh que c'est bouleversant John ! Pour finir avant de passer à la météo Lancovienne, nous devrons ajouter que ce kiwi a un mot à vous dire : Selena n'aime pas les chiens mouillés.
▬ Quelle bonne parole Jim ! Nous l'aimons déjà !









Caractère & Physique
Alors alors alors mettons tout de suites les choses au clair. Trave est grand. Un mètre quatre-vingt cinq, ça se respecte, mais bizarement, il aurait plutôt préférer être... plus petit, du Style un soixante dix ou moins. Enfin. Il est plutôt du genre discret; quoiqu'il sait bien l'ouvrir pour clasher du people, enfin..., pas trop extraverti et pas réellement agréable au premier abord. Cependant, quand vous le connaissez bien, il est adorable, une crème ce gars. Avec un petit coup dans le nez, il est grande gueule, et vous pouvez faire les pires conneries ensembles, il vous suivra; soyez en surs et certains! Trave est beau, mais il en a pas vraiment conscience. Il a assez souvent droit aux faveurs de filles (des mecs aussi, faut dire, en tant que Bi, ça le gène pas trop....), mais en profite pas pour autant, comme je vous l'ai dis, il est du genre discret, et légèrement timide. C'est pas le mec qui irait se faire cinq nana en même temps. Enfin. Le brun, car, oui, il est brun, a jamais vraiment connu de grosses difficultés niveaux filles. Un regard avec ses prunelles émeraudes, un sourire et pis c'était dans la poche, mais Trave cherche la difficulté, et il aime bien ça :kiwi:. Bref. Le vagabon est baraqué, une petite armoire a glace, c'est sur, y a pire, mais sérieusement, il est bien foutu. Faut dire que t'as pas grand chose d'autre a foutre d'autre en taule que de faire de la muscu en fait.
Bref, Mister Trave Sullivan Camden pour servir ses dames (et ses messieurs :kiwi:)





Histoire
Un truc horrible: la vie. Vous savez, la chose qui a inventé la vie, quelque fois, on a envie de le tuer. Mais si personne avait inventé la vie, personne pourrait le tuer, donc... Bon, ok, c'est bon, j'ai compris, je la ferme :'D (ou comment griller quelques lignes :kiwi:). Bref. Trave a eu une vie de merde. A eu, oui. Car maintenant...ça va. Plus ou moins d'ailleurs... J'vous raconte? Aller.


DON'T CRY ▬ GUNS N ROSES. [Track 8]
Trave est né, il avait une bonne situation familiale: Un frère aîné de deux ans, des parents plus qu'aisés, une famille aimante, une mère enceinte... Mais il fallait que tout bascule un jour. Un putain de jour. Cette soirée, si elle aurait pu ne jamais exister. Oh, il aurait tout fait, absolument tout fait pour qu'elle n'ai jamais exister. Trave, sa mère enceinte et son père était dans la rue, ils rentraient d'une énième soirée mondaine, ou Trave était contraint et forcé d'aller, a 12 ans, t'allais pas rester avec ton frère pendant qu'il faisait une fiesta quoi .w. Les trois étaient dans une rue, et un con a trouvé un pistolet, et en étant bourré, il a rien trouvé de mieux a faire que de tirer. Trave a eu le temps d'échapper a la balle qui lui était destiné et voyait ses parents se vider de leur sang. Il ressent encore ce liquide poisseux sur ses bras, sa chemise, son visage. Comment ce connard avait-il osé tirer. Pour ...Pour s'éclater? C'est ce qu'il avait dit a l’audience. S'éclater. Le jeune homme avait péter un cable, hurlant que s'éclater a tirer des gens, détruire une famille et des vies c'était pas s'éclater, c'est être complètement fou. Et fou était un petit mot. Revenons au moment. Le jeune homme voyait sa mère convulser, et il pensait au bébé, il était mort. elle avait reçut plusieurs balles, dont deux dans le ventre. Son père lui, une dans la tête et plusieurs dans le ventre et le torse. Cette vision d'horreur. Il avait essayé de lancer des Réparus, en vain. Le gars en question, il était en taule pour le restant de sa vie. Et lui, il était la. Avec du sang partout sur le corps, a pleurer. Le petit brun trouva la force d'aller jusqu’à sa maison et tomba sur le paillasson, devant une quarantaine de personnes. Son frère le regardait, choqué. Trave avait levé les yeux et avait murmuré "Il...Il les as tués... Je..." Puis c'était effondré en larmes, tremblant de tous ses membres. Son frère n'avait pas réagit avant de commencer a exploser de colère et de haine. Lui, il restait la, sur le paillasson, a regarder son frère péter un câble. Ses potes le retenait, ils voyaient bien qu'il avait envie de frapper son petit frère. Pourquoi? Parce qu'il était présent quand c'était arrivé. Et il n'avait rien pu faire. Rien. Drew, son grand frère l'avait traité de faiblard, de lâche, de traître. Parce qu'il n'avait rien pu faire. Rien. Trave n'a jamais été gâté par la vie, et son enfance avait été affreusement difficile. Vous pouvez pas vivre correctement en ayant des parents morts, des grands parents morts, un oncle et une tante qui ne vous connaissent ni d'Eve ni d'Adam et qui vous haïssent.

Ensuite, tout c'était enchaîné vite. Trop vite. Le procès, le placement chez son Oncle et sa Tante, la fugue...

WELCOME TO THE JUNGLE ▬ GUNS N ROSES. [Track 1.]

Cette fugue. Cette maison de bourge. Ces enfoirés.
Franchement, vous voulez vivre comment avec des connards comme ça qui vous pourrissent H24?. Non mais franchement quoi... Enfin. Trave était dans sa chambre, comme d'habitude, a trafouiller son "engin de maleuuuuhhhrr" comme l'appellait si bien la cruche qui lui servait de Tante. L'ampli était réglé a fond, et il enchainait les accords, la porte fermée a clef pour pas que ces enfoirés viennent encore une fois le faire suer pour qu'l arrête de jouer. Sauf que le jour ou Trave arrêtera de jouer, vous serrez tous mort. Ou il sera en taule. Au dans un trou, six pieds sous terre. Aux choix les cocos :'D. Bref. Mettant ses mains sur les cordes pour arrêter le son, il soupira et posa sa guitare, c'était la dernière fois qu'il jouerais surement, et la dernière fois qu'il la touchait.

Car ce soir, c'était le grand soir. Ils allait fuguer, lui et son frère.

Trave posa sa guitare sur son lit, la laissant branchée, ils en aurait besoin tonight. Le brun s'étira et se secoua, avant de se lever et d'aller ouvrir la porte, avant de passer la tête dans l’entrebâillement, regardant a droite et a gauche si il n'y avait personne. Personne en vue. Phoque Yeah. Il s'avança doucement dans le couloir, car avant manger, il ne pouvait pas aller voir son frère. Vive les règles alakon quoi :'). Le parquet craqua et il tapa un sprint jusqu'a la chambre de son frère, ouvrant la porte assez rapidement, avant de la fermer extrèèèèèèmement doucement, vous comprenez, question de discrétion ... Il regarda son frère qui le regardait, les yeux ronds comme des billes

- T'est un suicidaire... Et si ils te choppent ?
- R.A.F. T'façon, on se casse tonight Bro'.
- Yep. Bon, t'as préparé tes affaires ?
- Ouai... J'vais avoir du mal a dire au revoir a ma petite chérie...T^T
- Putain, mec, c'est qu'une guitare!
- C'EST MA GUITARE. Que j'ai payé avec MON pognon. Ca te monte au cerveau ça? Ma première électrique... J'pense que j'ai une idée pour la prendre...
- Ouai... C'est bon, calme toi minus.

Trave du se retenir de lui sauter a la gorge, il haïssait quand il l’appelait "Minus". Il serra les poings et soupira, détournant les yeux, il regarda le sac de son frère, encore, se disant que ce soir il partirait. Il s'évaderais, il aurait la belle vie tranquille pépère... Ou pas. Ou pas car ils n'avaient pas un rond. Mais il comptait bien faire le cleptomane en "empruntant" quelques joulis petits billets avec beaucoup de 0 dessus :siffle:. Hum, bref. Trave regarda Drew et sourit, comme si il savait pas ce qu'il avait a faire maintenant. Le cadet craqua ses doigts et sortit doucement de sa chambre, avant de se diriger vers les escaliers, l’opération empruntage était en route (C'est partit let's go! allons-y les amiiiiis! *ETVOILAVOUSl'AVEZDANSLATÊTE!*). Bref. Trave descendit et comença par la cuisine, rien de très interessant, a part quelques crédits-muts de bonze et de la bouffe. Il prit un abricot (NONYPASUNESEULEPENSEEPERVERSELADESSOUSNANMAISOH!) et le mangea doucement, sachant que si il se faisait choper, il était juste mal. mais dans le genre bien. Bref, Welcome chez les bourges. Il alla dans le grand salon, et trouva le pactole. Le sac de sa Tante, avec le porte monaie. Personne a droite, personne a gauche. Il ouvrit le sac et prit des billets tellement vite qu'on vit a peine les papiers aller dans ses poches. Il remonta vite fait bien fait dans sa chambre et alla faire son sac, foutant les billets dans une poche intérieur. Il miniaturisa sa guitare et son ampli, de sorte a ce qu'ils puissent facilement passer pour deux pendentifs accrochés a sa chaîne en argent. l envoya un message a son frère et soupira. Son sac sur son dos, il alla dans la chambre de son frère et le fixa dans les yeux, l'air grave. Les deux descendirent et fermèrent leurs portes a clef, mettant de la musique a fond. Il quittèrent la maison, prets pour la vie. la vraie.

VICTIM ▬ AVENGED SEVENFOLD [Track 8.]

Ils avait rejoint une petite fraterie de gosses comme eux, ils vivaient bien, a leur train, en faisant les piqupockets des fois pour avoir un peu de'argent, histoire de se payer de la bouffe potable et des fringues, quand ils pouvaient. Sinon, la quete, avec Trave qui jouait de la guitare, ça rapportait un peu, de quoi vivre. Avec des enfants, c'est la joie. La petite bande d'orphelins était bien, la, ensembles. Jusqu'au jour ou Drew se remémora le passé. Et tout s'enchaina. Vite. Très vite. Trop vite. Trave était la, a regarder son frère, les yeux mouillés, le suppliant de ne pas sauter. Faith était a côté de lui, en essayant de le convaincre. Drew lui avait foutu un coup de [pied dans le ventre et avait sauté. Un cri. Celui de Trave, hurlant. Et celui de son frère, qui s'arrêta d'un coup.Il était au sol. Mort. La tête fracassée sur les pavés. Ses converses bleues étaient tachés de rouge. Ses yeux étaient ouverts, blancs, horribles, simplement. Il n'entendait plus rien, juste sa respiration horriblement hachée. Il s'éffondra par terre, en pleurs. Ses parents. Son frère maintenant. Il allait faire comment lui? A 15 ans. Dans la rue. Son frère en avait 18 . Il savait que faire, même si c'était horriblement dégueulasse. Et dangereux. Depuis ce jour, on n'entendit plus du tout parler de Trave Sullivan Camden. mais de Drew Anthony Camden.

SIZE THE DAY AVENGED SEVENFOLD

Dix neuf ans. L'age des libertés, de l'amour, des études, du frics, des emmerdes. Vous voyez, ça parait simple nan? Ça paraissait juste. Trave avait usurper de l'identité de son frère pour se faire du fric, profiter de quelques avantages, vous voyez quoi? Un jour... Il c'est fait chopé. A cause de qui? D'une pétasse qu'il aimait. Mais qui elle ne l'aimait pas. Elle faisait juste son boulot, c'est a dire le draguer, puis lui soutirer assez de preuve pour le faire arrêter et le foutre en taule. Tout c'est passé très vite ce jour la. Il l'attendait, Joyce qu'elle s’appelait cette sale chose. Il était chez lui, dans le salon, a jouer de la guitare, qu'il miniaturisa dès qu'il entendit toquer a la porte, il passa le pendentif a son cou et alla ouvrir. sauf que la, il avait pas compris ce qu'il c'était passé : Il c'était retrouvé a Terre en moins de temps qu'il ne faut pour dire "merde" et avait un ... fusil, apparemment un fusil a pompe sur la boite crânienne. Il bougeait d'un demi millimètre, les murs allait être retapissés avec des bouts de cerveau et du sang. Bonapetitbiensûr. Une voix qu'il connaissait un peu trop s'éleva.

- C'est lui.. T'ira croupir en taule.

Elle c'était bien foutu de lui en fait. Elle l'avait laissé espérer, il avait réussit a oublier Faith. Et la. Cette ... Pétasse de bas étage lui avait brisé le coeur. Et sa confiance. L'amour rend aveugle dit-on. C'est bien vrai. Trave fut Assomé violement avec la crosse de l'arme et il ne se souvenait plus de rien. A part l'arrivé a la prison. Humiliation, bizutage, violence. Le seul truc qui lui permettait de rester en vie, c'était les séances de muscu et les quelques livres qu'il pouvait lire. Trois ans d'enfer. Trois ans a effacer, a oublier, a bruler, a faire envoler. Ca allait être dur. mais il pouvait le faire. Il devait, plutôt. Trave était sortit de cet enfer, et n'avait eu qu'un reflexe. partir sur Terre pour s'exiler. D'un côté, si ilrestait sur Autremonde, il aurait trop de mauvais souvenirs qui viendrais. Laissez tomber quoi.

MY IMMORTAL ▬ EVANESCENCE [Track 12][Cette partie sera juste complètement déprimante, excusez moi, mais la, j'ai besoin d'un bon coup de chiallage.]

Nan. Ca ne pouvait pas être possible. Pas encore une fois. Après avoir quitter ses potes, gistoire de se changer les idées, il retourna chez lu en respectant bien les limitations de vitesse. Pardon, c'est pas 80 en ville? Awh, merde. Un crissement de pneus se fit entendre dans la cours de sa maison, il éteignit le moteur et sauta de sa voiture. Il ne pouvait pas la laisser seule. chaque minute loin d'elle le rendait fou. Il... Il avait peur. Peur de la perdre. De perdre encore quelqu'un de très cher dans sa vie. Sa fiancée. Gabrielle. Il l'aimait, de tout son corps, de tout son être. Mais elle allait mourir. Cette maladie n'était pas soignable, même avec de la magie. Ses poumons était trop atteints. Plus rien faire. Si. Rester avec elle et attendre qu'elle dépérisse doucement. Il enfonca presque la porte de sa maison et monta directement dans sa chambre, voyant sa fiancée sur le lit, allongée, prise d'une grosse quinte de toux. Sa soeur s'en occupait, avec amour pour ses derniers moins, ses dernières semaines a vivre.

- Une amélioration?
- Ca s'empire... de plus en plus... C'est la fin Trave...

Il essuya rageusement les larmes qui roulait sur ses joues et regarda la soeur de Gabrielle, lui demandant de partir. Ce qu'elle fit sans broncher. Il alla prendre sa fiancée dans ses bras puissants, essuyant le sang qui coulait de sa bouche. Sa toux se calma et il ferma les yeux, sentant sa tête au creux de son épaule.

- Arrête... d'espérer... Tu sais très ...bien que...
- Gabrielle, s'il te plait... Laisse moi te sentir une dernière fois vivante dans mes bras. Je t'aime... N'oublie jamais ça... Même la haut. Jamais... De tout mon corps, de tout mon être. Tu est la seule a qui j'ai fait confiance. Et il faut que tu partes... Toi aussi. Je t'aime...

Trave sentit la respiration de Grabrielle devenir de plus en plus méticuleuse. Une quinte de toux la reprit, il attrapa une serviette humide et essuya le sang qui coulait. Mais cette fois, le sang ne s'arrêtait pas.

- Trave... Vit pour moi... Je compte sur toi... j'aurais tellement voulut...vivre eternellement avec toi... Mais ils ont décider autrement... Je t'aime...Depuis la première minute ou je t'ai connu a la fin... Je t'aim...

Plus un souffle. Plus rien. Plus un battement de coeur. Plus de sang. Elle était morte. Morte. Encore un mort. Putain, pourquoi? Pourquoi lui s'en prennait plein la tronche? Cette douleur... C'était tellement atroce... Ses potes serait la pour le soutenir, mais ça serait, presque insumontable. Il entendit la porte de sa chambre s'ouvrir, c'était son meilleur ami. Lui aussi avait des cernes pas possibles. Il regarda son ami qui pleurait a chaude larmes et baissa les yeux, avant de s'approcher de lui et de poser sa main sur son épaule, regardant le corps sans vie. Ses cheveux de jais d'habitudes en bordel était plats, ce qui lui donnait un air affreusement triste.

- L'ambulance arrive. C'est fini...

Elle lui avait dit pareil. Que c'était fini. Trave fondit complètement en larmes, et son amis le prit dans ses bras. C'était fini. La fin. Pourquoi? Pourquoi elle? Et pas une autre? C'était la vie. La terrible vie.




Puff
Pas trop besoin de me présenter, tout le monde connait la grande Lully :kiwi: *Grande, on croit rêver...* Bref. Musique en intra-veineuse (GD, A7X, MCR, Les Guns' ect...) , humour alakon H24, perverseries a la pelle (NONCETTEFOISYAPASDEDOUBLESENS T^T), conneries a longueur de journée aussi... Fan de BJA, Tré Cool, Gee Way, Frank Iero, Mikey Way, Synyster Gates et Zacky V., je suis complètement tarrée quand je commence a partir dans une séance de goupisme poussé avec les gens (Fixez moi des barrière, je me tiens plus sinon (à)]Derrière l'écran, vous avez une fille qui respire pas forcément la joie, maybon. Vu le caractère de merde qu'elle a aussi, faut pas trop en demander (Venez pas me faire chier, je vais pas être la gentille petite fifille adorable qui se fait marcher sur les pieds. Soyez gentils, je serait une crème. Faites le con, je vous pourrit la gueule. Welcome to Simplicity *MAGGLE*) Bref. Anaïs-Naïs-Gnou-Lully-Femme-PanPan-DTC-la-chieuse-avec-un-caractère-de-merde-dans-toute-sa-splendeur :'D.


Codage par Deathy, avatar par GUN, icône par GUN.


Dernière édition par Trave S. Camden le Sam 27 Oct - 1:12, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden-Jezabel Hepburn

+ love, hate, such a fine line
+ love, hate, such a fine line



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: TRAVE ▬ I wanna be a Troublemaker.   Sam 6 Oct - 12:04

    j'aime tellement cette chanson :kiwi: (pour le Jezebel aussi :kiwi:)
    re-bienvenue I love you bril

_♣ _______________ ♣_

      IS IT WRONG THAT I THINK IT'S KINDA FUN WHEN I HIT YOU IN THE BACK OF THE HEAD WITH A GUN ?
      femme fatale, always on the run. diamonds on my wrist, wisky on my tongue. before i give back, i gotta get drunk, so get over here, pour me a cold one. babe you can see that i'm danger. glamorous, but i'm deranged, yeah. teetering off of the stage, yeah. i said it really nicely so can you be my savior? (c) sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: TRAVE ▬ I wanna be a Troublemaker.   Sam 6 Oct - 14:34

Danke Robinet **
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: TRAVE ▬ I wanna be a Troublemaker.   

Revenir en haut Aller en bas
 

TRAVE ▬ I wanna be a Troublemaker.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» [libre] I wanna be, the very best !!
» CBS wanna trade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: Papiers :: Accréditations-