AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MAËL&JUNE *Bonjour je suis poursuivie, Au revoir je suis plus ici*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jude Bliss Dorever

Et vole, vole petite hirondelle derrière ton chamallow
Et vole, vole petite hirondelle derrière ton chamallow



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: MAËL&JUNE *Bonjour je suis poursuivie, Au revoir je suis plus ici*   Mar 30 Oct - 18:55




“Oui connard je viens de m'évanouir sur ton siège ET ALORS ?!”

Mardi 30 Novembre. Fait froid. Suite à sa conversation avec sa sœur, elle avait accepté de se rendre dans un commissariat pour demander de l’aide. Ah vous avez loupé un épisode ? Je ré-explique. Depuis quelques temps les cauchemars de June sont plus « intenses », elle a surtout l’impression qu’on la suit. Un homme qu’elle ne connait pas la suit sur son lieu de travail le matin et semble la suivre le soir lorsqu’elle rentre chez elle. Sa sœur l’avait limite égorgée pour que June aille voir un flic. Elle s’était levée suite au message sur son répondeur. « Hé June c’est moi, ta sœur tu te souviens ? Tu sais la psychopathe blonde enceinte ? J’ai pris rendez-vous pour toi chez les policiers. Nan ne me remercie pas mon chou, c’est bien normal. Allez à plus. Oh au fait, t’a rendez vous ce matin bisouuuuu. » Connasse. Elle était donc partit rapidement sous sa douche et s’était précipitée dehors. Elle devait aller chercher du pain et le journal, choses dont sa sœur avait souvent besoin. Elle s’était donc dirigée vers la boulangerie mais alors qu’il ne restait qu’une seule baguette un homme l’a dépassa et l’acheta. « HE ! » Il partit sans faire attention à elle. Par la suite elle avait courut vers le kiosk à journaux mais c’était faite dépasser par de nouveau ce jeune homme qui l’a fit tomber. Il l’aida à se relever et s’excusa avant de partir. Et nous voici actuellement sur le quai de métro. Un quai rempli de toxicomanes et autres fous du quartier. La jolie brune s’avança vers le banc, à côté d’elle un homme alluma sa cigarette, le métro allait arriver d’ici peu. Le métro arriva et elle se leva avant qu’il ne la bouscule.
« Hé vous pourriez faire attention un peu ! »
L’homme se retourna et la regarda comme si elle était un alien, oh non encore cet énergumène ! Excédée elle monta dans le métro. Mm les joies d’être empaquetée dans une boîte à sardines où il y a trop de sardines. June voulu se tenir mais rien à faire. Elle finit par être poussée en dehors du compartiment alors qu’elle n’était même pas à destination. Enervée elle continua son chemin à pied. Elle ne manquerait pas d’appeler Pétro pour l’engueuler. Elle passa devant une boutique de vêtements pour enfant. Pour les futures Mamans… . Elle s’arrêta devant la boutique. Un flot de sentiment l’a traversa. Que serait-elle devenue si sa mère était encore là ? Elle se secoua la tête comme pour sortir d’un rêve. Pas le temps de déprimer elle avait rendez vous, malgré elle, chez les flics. Elle poursuivit son chemin. Elle arriva enfin devant le poste. Elle remit en place la bandoulière de son sac à main sur son épaule avant d’entrer. Elle se dirigea tant bien que mal vers l’accueil.
- Que puis-je faire pour vous madame ? dit une femme de couleur noire avec un accent assez ondulé.
- Hé bien je…
- Je n’ai pas que ça à faire, vous venez pour quoi ?
- C'est-à-dire que voyez vous ma sœur a appelé et m’a prit rendez-vous pour voir un certain agent Wishmaster et je n’en sais pas plus.
- Je vais vous conduire à son bureau.
- Ah euh merci.
La femme en uniforme amena June dans un petit bureau assez sobre. June s’assit, on lui indique que l’agent avec qui elle avait rendez-vous n’allait pas tarder. Elle enleva son impair et souffla un bon coup. La nuit blanche qu’elle avait eut se faisait sentir, elle était fatiguée. Elle se leva quand la porte s’ouvrit. Un homme assez jeune entra, brun, yeux bleu. Elle le reconnu, c’était l’impoli du métro.
- Vous ? C’est une blague j’espère.
June dévisageait le jeune homme qui lui faisait face. La bonne blague. Il l’invita à s’assoir mais préféra rester debout quelques instant avant finalement de s’assoir. Voyant qu’il allait parler elle le devança direct.
- Minute papillon. Est-ce que vous vous rendez compte que vous m’avez poursuivit toute la matinée ? Je n’ai pas dormi de la nuit, je dois venir ici contre mon grès à cause ma sœur, je dois lui acheter le pain et vous me devancez, je dois prendre le journal vous me faites tomber et ensuite vous me soufflez votre fumée à la gueule. JE PENSE QUE JE MERITE DES EXCUSES.
Fatiguée, elle ? Nooooon tu crois ? :kiwi: . Essoufflée elle se sentit mal par tant d’action et commença à voir trouble. C’est qui, qui n’a pas déjeuné ce matin ni dormi de la nuit ? C’est bibiiii. Quelques peu dans les vaps elle entendit un vague « Vous allez bien mademoiselle ? » Oh oui à merveille connard je suis juste entrain de m’évanouir sur ton fauteuil. Sympa la déco, tu vois la je teste le confort de ta put*in de chaise :kiwi: .Elle eut la sensation de tournis qui s’intensifia et décida de fermer les yeux. Elle dut rester les yeux clos une bonne dizaine de minutes et quand elle les ré-ouvrit elle vit qu’il lui tendait un verre d’eau. Gnié ? Elle le prit de ses deux mains et but une gorgée. Il abordait ce sourire angélique qu’on les petits démons. Preeeeend mon enfant preeeeend. Elle souffla un bon coup.
- Merci.
Elle le remercia d’une voix peu audible, bon elle allait pas crier non plus. Elle posa le verre d’eau sur le bureau de l’agent Wishmaster et planta son regard caramel dans celui bleuâtre de l’agent.


(c) Myuu.BANG!

_♣ _______________ ♣_
    « On a des vies entre nos mains. Puis vient le moment où... c’est bien plus qu’un jeu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: MAËL&JUNE *Bonjour je suis poursuivie, Au revoir je suis plus ici*   Dim 4 Nov - 21:10


Maël & Jude

Et encore une journée de travail qui s’annonçait. Bien, même. Quelques cambriolages ici et là, des vols de sac à mains, bref les histoires habituelles.

Pourtant, un rendez-vous pris dans la matinée occupait toutes ses pensées. Dans son métier, il avait vu de tout, des pires affaires à une simple disparition d’un chat – qui fut retrouvé dans l’armoire de la petite vieille à qui appartenait le chat - et il s’était toujours méfié des histoires de traque. Il pouvait s’agir d’amants jaloux qui surveillent l’autre, de fans qui suivent leur star favorite mais malheureusement, à la fin de l’histoire, il y avait toujours une agression. Bien sûr, il existe un nombre de cas concernant ce type de crime à peu près égal au nombre de personnes lui-même. Donc bon. Cette histoire le perturbait. D’autant plus que ce n’était pas la victime elle-même qui avait exhorté ce rendez-vous. Bref, il ne savait pas vraiment quoi penser de tout ça.
Il avait passé la matinée à courir après des personnes, des témoins, des suspects, avait mis en garde à vue six personnes et avait quand même eu le temps de s’acheter de quoi manger. Respect quand même. Mais il était tellement pressé qu’il avait bousculé par deux fois une jeune femme brune et l’avait même croisée à la boulangerie, alors qu’il achetait sa petite baguette de la soirée et un sandwich pour le déjeuner. Décidément, à en croire que lui aussi était suivi !

Il se rendit finalement à son bureau et rangea dans son tiroir le journal qu’il avait acheté sur le chemin. Le policier était en train de lire un rapport concernant une affaire résolue la veille par les membres de son équipe quand il remarqua qu’il avait déjà quelques minutes de retard.
Il sortit de son bureau et fit face à la jeune femme qu’il avait croisée à trois reprises il y avait de là presque une demi-heure. Le sort s’en était mêlé, il n’en était pas possible autrement, lui aussi était suivi :kiwi:
Visiblement, elle le reconnut elle aussi. Vu sa tête, c’était obligé.

- Minute papillon. Est-ce que vous vous rendez compte que vous m’avez poursuivie toute la matinée ? Je n’ai pas dormi de la nuit, je dois venir ici contre mon gré à cause ma sœur, je dois lui acheter le pain et vous me devancez, je dois prendre le journal, vous me faites tomber et ensuite vous me soufflez votre fumée à la gueule. JE PENSE QUE JE MERITE DES EXCUSES.

Ça, c’était de l’entrée. Même pas un bonjour, ni rien. Boooooooooon, pas si bonne journée en fait. Le charme que dégageait cette brunette – June qu’elle s’appelait, d’après son carnet – ne changeait rien à la politesse qu’elle n’avait visiblement pas. Maël fronça les sourcils quand il vit qu’elle commençait à tanguer sur ses chevilles et à regarder dans le vide. Bon. Lui, était poli. Il lui donna un verre d’eau et attendit que ses couleurs lui reviennent un peu avant d’attaquer franchement.

- Merci.

- De rien, c’est normal, Mlle Olligan. Alors, maintenant que la politesse vous est revenue, peut-être pourriez-vous m’expliquer ce qu’il vous arrive ? Votre histoire, concernant cette traque, je la connais par votre sœur. Mais donnez-moi votre version des faits. Vous êtes fatiguée ? Anémie ? Presque vous évanouir, comme ça, dans mon bureau…

C’était bien lui de parler aussi longuement, aussi précisément. Pauvre mademoiselle, si elle se sentait pas bien, ses questions n’allait rien arranger.
Maël soupira. Cette jeune femme était visiblement éreintée, il fallait y aller plus calmement. En douceur, parce que toutes les filles sont des roses et sortent les épines si besoin *BAM*

- Excusez-moi. Je vous laisse vous reposer un peu. Rasseyez-vous, s’il vous plait, vous m’inquiétez à rester debout, vous êtes toute pâle. Voilà, merci. Je suis le commissaire Maël Wishmaster et c’est moi qui m’occuperais de votre dossier.

Il saisit sa chaise et s’installa face à June. Elle était très jolie. Mais visiblement elle n’était pas à l’aise ici. Elle semblait à la fois triste et en colère. Mais c’était peut-être la fatigue qu’il discernait qui provoquait cet effet.

- Je suis désolé pour ce matin, j’étais très pressé et, à vrai dire, j’avais vraiment l’impression que vous me suiviez. Donc je suis aussi surpris que vous de vous revoir ici. Donc, excusez-moi pour ces nombreuses bousculades. En revanche, la personne qui fumait, ce n’était pas moi, je ne fume pas. Et vous n’étiez pas obligée non plus de me hurler ainsi à la figure, on ne s’est même pas présentés officiellement. J’attends toujours la vôtre, puisque je me suis, moi, déjà présenté.

Elle avait vraiment des jolis yeux, très doux à regarder. Définitivement, elle était très mignonne. Il secoua sa tête : il ne devait jamais penser ainsi à ses victimes/témoins/personnes qui venaient le voir. (HS : je trouvais plus du tout le mot oô)

©️ fiche créée par ell

Revenir en haut Aller en bas
 

MAËL&JUNE *Bonjour je suis poursuivie, Au revoir je suis plus ici*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je ne suis pas Flemmard. Je ne suis pas Désaxée. Je ne suis pas Aveugle. [Pv : liliT, Sei]
» Non, je ne suis pas une fouine, je suis juste inquiet ! [PV Jeremy]
» Suis-je c'que les gens pensent que je suis ? Ou bien suis-je c'que je suis, quoi qu'les gens pensent : tu me suis ? | Nuage de Lierre
» Etes-vous attentifs aux autres ??? Petit test...
» Narcisse Alexandre James || Shizophrene moi? Mais non. Oui je suis gay...... Mais non je suis pas une tapette!|100%

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: Tralala et Kidikoi :: Le Néant :: RPs abandonnés-