AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Look out ! ▬ Smanffson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Hysteria Thompson





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Look out ! ▬ Smanffson   Mar 9 Avr - 21:14

Elle s'étendit comme un chat, avisant le ciel gris qui s'offrait à sa vue derrière la fenêtre. D'un air excédé, elle envoya voler quelques objets qui lui tombaient sous la main, puis enfila un T-shirt des Guns N' Roses et un short en jean, et des collants pour ne pas agoniser de froid. Elle observa les débris étalés au sol et haussa les épaules. La femme de ménage passerait dans deux jours. Ca pouvait bien rester comme ça jusque là. Elle alla voir son familier, dormant paisiblement dans sa pièce, malgré les onze heures passées. Hysteria ne supportait pas de dormir si tard. Ses horaires étaient toujours diurnes et elle ne pouvait pas se permettre de veiller presque toute la nuit comme le faisait le rat. Il était réellement comme son homme. L'amour en moins.
Elle s'avança donc, émit un soupir bruyant, espérant le réveiller avec ce simple son, mais la tentative se révélant inutile, elle balança un coup de pied dans les côtes de l'animal. Avec un gémissement misérable, Tyler se leva. Il l'insulta très copieusement ensuite, alors qu'Hysteria se dirigeait vers l'entrée afin de mettre ses vêtements pour sortir, il se fit soulever du sol par cette dernière. Il eut beau tenter de la mordre, elle savait parfaitement comment le tenir pour éviter toute blessure.

Elle s'approcha des cages contenant les rats qu'elle élevait ( oui, avoir éleveuse de rats et de souris pour métier c'est le bien ). Certes, ce n'était pas le métier le plus rentable de l'univers, mais vu la somme phénoménale d'argent que son père adoptif lui avait laissé, elle avait de quoi vivre un bon moment sans s'inquiéter. Et même, elle avait vendu la demeure colossale dans laquelle il l'avait accueillie sur Terre et s'était installée dans un appartement à Omois, abandonnant également la résidence de son père non loin de là. De plus, elle tentait de trouver des petits boulots pour arrondir ses fins de mois, même si elle réussissait à s'en faire virer après deux jours les 99% du temps. Son caractère n'était pas réellement adapté à des métiers en contact avec les autres.

Après s'être assurée que sa ménagerie se portait bien, elle sortit de son appartement et partit se promener dans la rue. Elle songea que son frigidaire commençait à se vider et qu'il vaudrait mieux aller renflouer ses stocks. Et il faudrait aussi faire prendre l'air à ses rats. Et c'était la classe, de promener ses rats en laisse dans le parc non loin de son appartement. Elle était assez réputée dans son immeuble pour son métier et ses habitudes caractérielles. Tyler était à présent accroché à son épaule, la maudissant toujours pour le coup de pied du matin. Elle haussait constamment les épaules, laissant le rat la foudroyer de ses yeux dorés. Elle soupira en se rappelant sa rencontre avec l'animal. Ils s'étaient immédiatement chamaillés comme un vieux couple.

Elle flâna avant d'aller acheter ses provisions. Tyler s'était tu, las de ne pas être écouté. Elle se heurta brusquement à quelqu'un. Surprise, ses yeux se firent noirs de colère. Elle se retourna vers l'homme qui avait l'air indigné et qui fixait son rat, et cela ne fit qu'amplifier sa haine.

« Regarde un peu où tu mets les pieds, connard ! Et d'où tu dévisages Tyler comme ça ? Y'a un soucis avec le fait que j'aie un rat sur l'épaule ? Ca te fait peur ? »

Avec un sourire sarcastique, Hysteria ôta Tyler de son épaule et le présenta sous le nez de l'inconnu. Degré de self-control : avoisinant zéro.

_♣ _______________ ♣_

IRON MAN ▬ Has he lost his mind ? Can he see or is he blind ? Can he walk at all, or if he moves will he fall ? Is he alive or dead ? Has he thoughts within his head ? We'll just pass him there, why should we even care ? He was turned to steel in the great magnetic field, when he travelled time for the future of mankind. Nobody wants him, he just stares at the world, planning his vengeance that he will soon unfurl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   Jeu 11 Avr - 19:23

REVOLUTIONThe Beatles

Stan s’étira de tout son long, tentant de toucher l’étagère au dessus du canapé et l’autre bout de la table basse avec la pointe de ses pieds. C’était avec une sorte de déception qu’il se détendit, laissant ses bras lui tomber sur la tête et ses jambes sur la table. Il soupira longuement, ses derniers jours étaient ponctués par un ennui permanent. Tysiphone apprenait à le connaître un peu, et Stan acceptait plus ou moins le fait d’avoir un papillon en familier. Il regarda un moment l’insecte dormir, arriva près de lui et hurla de toutes ses forces à côté. Quand il s’ennuyait, il emmerdait son monde, d’une manière ou d’une autre ça le détendait. L’autre jour, il s’amusait à se jeter par terre, avait fixé un panier de basket à la mezzanine et sautait sur le canapé pour l’atteindre, testait la patience de sa sœur en jouant avec ses cheveux, celle de Billie en lui mordillant l’oreille ou en lui cachait l’écran avec ses mains pendant qu’il était occupé sur l’ordinateur, essayait de voir sa souplesse en passant sa jambe sur sa nuque, testait ses capacités de gymnaste en faisant le poirier contre un mur. Bref. Il cessa ses activités lorsque sa sœur, excédée par le comportement de son frère, lui hurla dessus « MAIS PUTAIN T’AS PAS AUTRE CHOSE A FOUTRE QUE ME FOUTRE DU GEL DANS LES CHEVEUX ?! ». Intérieurement, il rit, oui, il n’avait pas autre chose à faire.
Aujourd’hui, il n’y avait que un colocataire d’une journée et lui dans le loft, et ce jeune homme était d’une patience d’acier. Stan avait maintes fois essayer de le faire craquer, comme en passant ses mains dans ses manches pendant qu’il cuisinait, lui foutre du parfum dans le nez, arriver derrière lui et faire un espèce de « ploc ! » à son oreille, tester la méthode du « REGARDE C’EST TROP BIEN CE QUE JE FAIS ! », s’accrocher à sa cheville, cacher ses affaires, lui foutre un bonnet sur les yeux, … Rien. Ce mec ne craquait pour rien, il était d’une patience effrayante.

C’était donc avec une immense déception que Stan s’emmerdait, donc il emmerdait Tysiphone qui, je précise, n’avait rien demandé. Le petit brun fourra ses mains dans les poches de son sweat et tapa du pied, pas content du tout et décidé à le montrer.

« Regarde un film, squatte l’ordi, dort, sort, fais quelque chose mais bordel, lâche nous ! » lui cria la papillonne (ça se dit pas, ok) mentalement.

Sortir. Sortir. Bon sang mais oui. Il prit son familier dans une aile –il avait vite comprit que c’était le seul moyen qu’un papillon ne s’envole pas- et la mit dans sa poche, l’entendant grogner mentalement. Il s’en fichait, ne prit pas la peine de prendre sa veste vu la température extérieure et sortit, son sweat ouvert sur un t shirt d’Iron Maiden, son MP3 dans une des poches. Souriant, Stan balança un titre des Bérurier Noir, « Il tua son petit frère », dans ses oreilles. Il se fit une nouvelle fois engueuler par son familier qui lui reprochait d’écouter de la musique de merde et Stan augmenta le son, juste pour le plaisir d’entendre Tysiphone lui hurler des trucs mentalement. Perdu dans ses conversations avec son familier, il leva les yeux et eut un moment de bug : Il vit un rat avec les yeux dorés sur l’épaule d’une jeune femme. Il fixa l’animal, sentant une sorte de haine monter. Il allait piquer un scandale, parce que … MERDE QUOI. Lui il se coltinait un « papillon de merde » et des filles avaient des familiers trop biens ! Il se dit qu’il était arnaqué et … Percuta la rouquine, sans s’en rendre bien compte. Il continua à fixer son rat, indigné et en colère … Mais sa colère n’avait rien à voir avec celle de l’autre, visiblement.

« Regarde un peu où tu mets les pieds, connard ! Et d'où tu dévisages Tyler comme ça ? Y'a un souci avec le fait que j'aie un rat sur l'épaule ? Ca te fait peur ?
- Mais je t’ai demandé quelque chose, pétasse ? Ca y est t'as un rat tu te sens plus ? »


Il la dévisagea, intriqué par le fait de voir quelqu’un … Comme ça en pleine rue. A vrai dire, ceux qui disaient tout fort leurs pensées, c’était rare à Omois. Omois, c’était un peu le Paris d’Autremonde, tout le monde se taisait parce que c’était la ville « classe ».

« C’est dégueulasse bordel ! T’as un rat en familier ! Putain t’as trop la chance et non ta bestiole me fait pas peur, t’aurais bien voulu hein ? Maintenant fous moi la paix et casse toi. »


Il se contint pour pas péter un câble et l’incendier d’insultes, mais la chute de son mp3 l’en empêcha. Dans sa chute, les écouteurs se débranchèrent, balançant « It’s so Easy » des Guns n Roses à fond en pleine rue. La magie de la technologie et des titres classés dans l’ordre, JOIE.

« BORDEL DE MERDE. »


Il rebrancha ses écouteurs, sentant Tysiphone s’agiter dans sa poche.

« Non mais ça va pas de gueuler en pleine rue ?
- J’t’emmerde. »

Il fusilla la jeune femme du regard et reprit son chemin, énervé.

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hysteria Thompson





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   Ven 12 Avr - 15:21

Elle l'aimait pas. Enfin. C'est une formule gentille. Hysteria détestait les 99% des gens qu'elle croisait. Certaines personnes sont ouvertes et avisent toujours les gens qu'ils ne connaissent pas comme des personnes avec un coeur et des sentiments qu'il faut traiter le mieux possible, et il y a les personnes comme elle. La rousse trouvait immédiatement les défauts des gens et les haïssait pour cela. Après, quand elle commençait à les connaître, elle pouvait éventuellement les apprécier, mais cela n'était pas réellement très fréquent. Il fallait dire qu'Hysteria n'était pas la fille la plus agréable de l'univers, et elle ne cachait absolument pas tous ses mauvais côtés.

Suite à la tirade de l'autre abruti, elle ramena Tyler près de sa poitrine. L'animal la traita de pauvre conne, à le traiter comme un simple objet, et la jeune femme lui assena une " gentille " gifle sur la tête pour le faire taire. Le rat ne bougea plus d'un pouce, sachant pertinemment que lorsqu'elle se retenait autant de le frapper, c'était qu'elle était vraiment très en colère. Et, Tyler l'avait bien compris, ce n'était pas une bonne idée de l'énerver maintenant si on voulait éviter de se manger toute sa mauvaise humeur. Elle effleura les pointes de son bracelet à piques d'un air vraiment colérique.

Elle l'observa en le foudroyant du regard lorsqu'il s'indigna ouvertement du fait qu'elle avait Tyler pour familier. Est-ce qu'elle avait réellement choisi d'avoir cette chose pour compagnon éternel ? Je ne crois pas. Elle ne le pensait pas non plus, et se faire engueuler pour quelque chose contre lequel elle ne pouvait absolument rien, ça la foutait sur les nerfs. Enfin. Qu'on l'engueule tout court ça la foutait sur les nerfs, surtout par un inconnu en pleine rue. Et il lui demandait de se barrer. Alors qu'il l'avait bousculée. Aha. Regard de killeuse à la Hysteria.

Il semblait aussi contrarié ( et le mot était faible ) qu'elle, mais avant de pouvoir poursuivre sa valse d'insultes, son MP3 fit une chute magistrale en se débranchant de ses écouteurs. Les yeux de la jeune femme s'arrondirent de surprise lorsqu'elle reconnut It's so Easy des Guns N' Roses. Alors, même un con pareil avait d'aussi bons goûts musicaux ? Ou alors elle avait mal entendu ? Enfin, toujours est-il que ça ne voulait pas dire grand-chose. Il fallait qu'elle en ait le coeur net. Quelque chose semblait bouger dans sa poche, mais elle décida de ne pas s'attarder sur ce détail. Ce type était bizarre de toutes façons. Il se permit même de la fusiller du regard et de reprendre sa route. La rouquine vit noir. Tu vas pas te barrer comme ça, connard. Elle le rattrapa et lui tira brutalement le pull vers l'arrière.

« Mais crois pas que je vais te laisser te casser après ça ! Et t'as quoi comme familier, pour te plaindre comme ça ? »

Brutalement, elle lui arracha ses écouteurs et les mit dans ses oreilles. Elle n'avait pas rêvé, c'était bien les Guns N' Roses. Elle l'observa d'un air étonné et fouilla les artistes de son MP3 en tenant les écouteurs avec son autre main. Elle semblait de plus en plus surprise au fil des artistes qui défilaient sous ses yeux. Ce type avait vraiment de bons goûts, en fait. Elle retira les écouteurs et lui lança dans les mains en haussant les épaules.

« Pas mal, pour les Guns déjà. Tu connais ça d'où ? Les Omoisiens connaissent peu les groupes terriens, en général. »

_♣ _______________ ♣_

IRON MAN ▬ Has he lost his mind ? Can he see or is he blind ? Can he walk at all, or if he moves will he fall ? Is he alive or dead ? Has he thoughts within his head ? We'll just pass him there, why should we even care ? He was turned to steel in the great magnetic field, when he travelled time for the future of mankind. Nobody wants him, he just stares at the world, planning his vengeance that he will soon unfurl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   Sam 13 Avr - 14:03

NIGHTRAINGuns n Roses

Tysiphone gémit quand Stan se fit tirer en arrière. Forcément, se retrouver soudainement écraser dans une poche de sweat c’est n'est pas terrible. L’autre lui demanda quel familier il avait, et le petit brun grogna. Qu’elle aille crever, cette poufiasse. Il n'eut rien le temps de dire que ses écouteurs se retrouvèrent sur les oreilles de la rouquine, qui, non seulement, se permettait de toucher à SES affaires, mais à juger SES goûts musicaux.

« Dégage tes mains pleines de doigts de mes écouteurs ! »


Il tira un coup sec dessus quand elle lui jeta dans les mains, la fusillant bien du regard. Intérieurement, il l’insultait de tous les noms tandis que Tysiphone essayait de le calmer un peu.

« T’es chiant à détester tout ceux que tu vois.
- Je t’ai demandé quelque chose à toi ? »


Le petit rire mental du papillon (un papillon familier riait ? Nous sommes sur Autremonde) eut le don de l’exaspérer encore plus. La jeune femme parut surprise tandis que Stan la fixait d’un air particulièrement haineux.

« Pas mal, pour les Guns déjà. Tu connais ça d'où ? Les Omoisiens connaissent peu les groupes terriens, en général.
- T’occupes, maintenant lâche moi, tu veux ? »


Il tenta de reprendre sa route mais vu le regard de l’autre, il soupira. Visiblement, percuter une fille en pleine rue, c’était sans risque, sauf si on tombait sur elle. Il la détailla un peu mieux : Elle paraissait avoir plus ou moins son âge, et … Oh mon dieu, même les salopes avaient de bons goûts vestimentaires de nos jours. A moins que ce soit ce genre de pétasse qui se baladait avec des t shirts de groupes sans connaître le groupe. Bordel, c’est un message à tout le monde : Ne portez pas de t shirt des Ramones, des Sex Pistols ou des Rolling Stones quand vous ne connaissez pas le groupe, c’est la pire insulte qu’il soit. Etant persuadé que l’autre rouquine était une connasse née, il resta dans son idée qu’elle n’était qu’une poseuse, qui se croyait rockeuse sans rien connaître. Il soupira et sentit Tysiphone remuer dans sa poche.

« T’es bien fermé d’esprit pour quelqu’un qui prône la liberté de pensée et l’ouverture d’esprit. »


Il grimaça, elle n’avait pas forcément tort. Il leva les yeux vers la rousse et mit ses écouteurs calmement dans sa poche.

« Les Omoisiens se fichent bien de l’art ou de ce qui vient de Terre. Pour eux la musique Autremondienne est bien mieux … »

Il prit sur lui et décida de faire éclater ses préjugés histoire de, qui sait, être sympathique et amical avec quelqu’un avec qui ils venaient de s’entre-insulter :kiwi:.

« C’est rare les gens qui connaissent It’s so Easy, c’est pas la chanson ultra connue des Guns … Généralement les gens connaissent Welcome to the Jungle, November Rain ou Patience … A la limite Estranged… Tu connais d’autres groupes terriens ? »


Intérieurement, il croisait les doigts, histoire de ne pas être tombée sur la pire des poseuses ou la fan de musique poubelle. Qui avait dit que la musique adoucissait les mœurs ?
Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hysteria Thompson





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   Jeu 18 Avr - 16:28



Charmante façon de l'envoyer bouler pour la seconde fois. Hysteria songeait lentement à lui écraser la gueule à terre. Pour : un, l'avoir bousculée. Deux, lui avoir parlé d'une façon aussi outrageuse. Trois, pour être un pauvre type qui avait de si bons goûts musicaux. C'était injuste que les gens un tant soit peu sympathiques à ses yeux se soûlent à des musiques affreuses, dissonantes et sans musicalité, qu'on qualifiait comme " excellentes " ici. En plus, elle ne connaissait aucun classique omoisien, ce qui contribuait à faire d'elle la figure de la parfaite étrangère. Elle n'avait actuellement pas trouvé de moyen plus efficace pour crier inconsciemment qu'elle n'était pas d'ici. Mais qu'est-ce qu'ils avaient à faire une musique si horripilante ? Enfin, les goûts et les couleurs, vous savez. La rousse se contentait de cracher sur ceux qui soutenaient à cent pourcents leur musique omoisienne et on n'en parlait plus.

Elle se rendit compte qu'il soupirait beaucoup, lui. Voire beaucoup trop. Elle l'exaspérait à ce point, donc ? Le pauvre ange. Elle se ferait un plaisir de lui extorquer encore un peu de son temps, si précieux à tous les êtres pensants sur cette planète. Elle, elle adorait le perdre dans des choses inutiles, comme jouer à celui qui craquera le premier avec Tyler. Enfin. Elle n'aimait pas ce jeu. Tyler gagnait toujours. En même temps … Mais soit, passons.
Il passa d'une expression faciale à l'autre sans qu'elle n'ait rien dit. En général, cela arrivait aux personnes qui parlaient à leur familier. Mais alors, si il commentait la situation, il ne devait pas être loin ? Pourtant elle ne voyait rien … C'était peut-être un moustique ? Ce serait drôle. Oh, j'ai chopé un moustique et le type en face de toi tombe par terre lamentablement et agonise sous tes yeux parce que tu viens d'écraser son familier. Enfin … Ca ressemblait un peu à un assassinat, non ? Je vous jure j'ai pas fait exprès …

Enfin bref. Il ne remit pas ses écouteurs dans ses oreilles mais préféra les ranger dans sa poche. Hysteria observa la marque de politesse avec un sourire ironique. Ou comment faire exactement ce qu'il ne fallait afin de n'améliorer absolument pas leur début de relation. Genre ils allaient se revoir après. Mais bien sûr. Après tout, ce n'était qu'un idiot aux bons goûts musicaux. Pas sûr qu'il ait de la conversation, à part peut-être quelques dérivés de " casse-toi " ?
Merde. Maintenant il partageait ses opinions sur les goûts musicaux autremondiens. Mauvais. Elle allait finir par le trouver à la limite du sympathique, si il continuait sur cette voie. Et elle ne pouvait pas devenir pote avec un type qui l'avait bousculée et insultée. Malgré tout, la question lui donna immédiatement envie d'y répondre. Elle n'allait pas se contenter d'un borborygme ou d'un hurlement frustré, cette fois-ci.

« Pas mal, oui. Mais j'avoue que les Autremondiens ont raison. L'art terrien, j'y comprends rien non plus. Genre l'art conceptuel. Un carré noir au centre d'un tableau blanc. Merci l'artiste, cette vision des choses m'a ouverte au monde, ça me rappelle mes cahiers de maternelle ! Bref, oui, pour citer que ceux qui me passent par la tête … Les Guns N' Roses, donc, les Beatles, the Police, Nirvana, Three Days Grace, Green Day, Sum 41, Metallica, Avenged Sevenfold … »

Cela l'étonnerait qu'il connaisse tout. Il fallait avoir vécu dans une culture terrienne pour ne serait-ce qu'avoir la chance de connaître tous ces groupes. Elle regardait au loin, songeant qu'elle devrait vraiment écouter des musiques des deux derniers groupes qu'elle avait cité. Elle ne s'y était plus remise depuis un moment. Elle pensa de nouveau aux Guns N' Roses et jugea utile de préciser quelque chose à leur sujet.

« Ah, et ma préférée des Guns N' Roses, c'est My Michelle. »

_♣ _______________ ♣_

IRON MAN ▬ Has he lost his mind ? Can he see or is he blind ? Can he walk at all, or if he moves will he fall ? Is he alive or dead ? Has he thoughts within his head ? We'll just pass him there, why should we even care ? He was turned to steel in the great magnetic field, when he travelled time for the future of mankind. Nobody wants him, he just stares at the world, planning his vengeance that he will soon unfurl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   Mar 23 Avr - 23:19


Stan recula jusqu’au mur le plus proche, ne supportant pas rester en plein milieu de la rue. Comme chaque être humain qui se respectait, le fait de servir de poteau ou d’obstacle quelconque à autrui l’agaçait. Lui, ne pas aimer emmerder les autres ? Non. En réalité il préférait le faire de manière plus subtile et quand il en avait réellement envie, faire la statue parce qu’on parle à une fille –insupportable de surplus selon lui-, ce n’est pas amusant ni agréable. Il s’appuya contre le mur, la regardant, espérant au fond de lui-même qu’elle allait répondre, juste pour confirmer –ou pas- ses pensées.

« Pas mal, oui. Mais j'avoue que les Autremondiens ont raison. L'art terrien, j'y comprends rien non plus. Genre l'art conceptuel. Un carré noir au centre d'un tableau blanc. Merci l'artiste, cette vision des choses m'a ouverte au monde, ça me rappelle mes cahiers de maternelle ! Bref, oui, pour citer que ceux qui me passent par la tête … Les Guns N' Roses, donc, les Beatles, the Police, Nirvana, Three Days Grace, Green Day, Sum 41, Metallica, Avenged Sevenfold … »


Stan fit un sourire gêné. Il aimait bien l’art en général, même l’art conceptuel étrangement. Il s’amusait à trouver des doubles sens de partout, même dans les plus infimes détails comme les superpositions des couches. Certaines œuvres lui paraissaient dénudées d’intérêt, mais il tentait de trouver un sens quand même parce que oui, disons le, il n’avait rien à foutre d’autre de sa vie qu’à essayer de trouver un sens à une traînée rouge sur un fond blanc. Faire ça pour l’esthétique, passe encore, mais se faire payer des milles et des cents pour avoir pissé du nez sur une toile, non. Stan aimait l’art, pas l’escroquerie. Après tout, même si ce mec avait réfléchit à son contexte, le spectateur s’en fichait bien parce que putain, en attendant on voit que des taches rouges. Son avis sur l’art conceptuel restait donc mitigé.
Néanmoins, il sourit à l’annonce des noms. Nirvana, les Guns, les Beatles, The Police, Metallica, bon dieu y avait de ces putains de groupes. Au final, cette fille n’était peut – être pas une poseuse.

« Elle est géniale My Michelle. Ma préférée des Guns doit être Back off, Bitch ! » N’essayons pas de trouver le sous entendu là dedans. « Non plus sincèrement j’aime beaucoup Patience et Garden of Eden me fait tripper. »

Mon dieu, mais cette fille avait donc une culture ? Les Omoisiens étaient donc des êtres cultivés ? Mais c’est la fin du monde. Il décida de tester un peu plus les connaissances de l’autre, soit pour –au mieux- voir si elle avait réellement des goûts bétons et dans ce cas, il aurait peut – être de la sympathie pour elle car oui, c’est bien connu, la musique rapproche les gens.

« Alice Cooper ? Iron Maiden ? Motley Crue ? Crucified Barbara ? Skid Row ? Doro ? M’enfin on va s’arrêter là sinon on va presque finir par avoir une vraie discussion intéressante, ça serait dommage. »
fit – il avec un sourire ironique.

Il regarda autour de lui et se mit à trouver vraiment bizarre le fait qu’ils soient comme deux cons au milieu d’une rue, ce qui le mettait relativement mal à l’aise comme développé dans le premier paragraphe (hé ouais t’as vu mes paragraphes ont des liens entre eux \o/).

« Tu veux pas qu’on aille autre part pour causer musique ? Parce que merde quoi, en pleine rue avec les gamins qui braillent, les couples niais et les poufiasses en manque d’attention on s’entend à peine causer. »

Puis parler musique dans un brouhaha et un bordel pharaonique, c’était limite faire du nazisme à la musique et balancer toutes nos passions dans l’immense camp d'extermination qu’est l’industrie musicale qui, oui, chers amis, va très mal en ce moment. Le point godwin étant atteint, je peux désormais avoir la conscience tranquille.

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hysteria Thompson





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   Sam 25 Mai - 17:01



Hysteria grogna à la première réponse de la chose. Elle esquissa un rictus qui signifiait clairement qu'elle ne trouvait pas ça drôle. Cependant, au lieu de lui sauter directement à la gorge comme elle l'aurait fait un peu plus tôt, elle se contenta de voir si il allait poursuivre et si c'était réellement une provocation, ou si c'était la vérité et qu'il avait dit cela en toute innocence - quoique l'innocence ne semblait pas être ce qui le caractérisait principalement. La rousse entendit Tyler rire et dirigea vers lui un regard de menace mortelle, et les gloussements cessèrent aussitôt. Le rat avait beau prétendre qu'elle ne l'impressionnait pas, il n'osait jamais tenter quoi que ce soit lorsqu'elle était vraiment en colère. Il attendait souvent que l'orage passe avant de se moquer à nouveau d'elle.

Après ce léger incident, elle crut utile d'analyser les paroles de l'autre. Il égrena quelques noms de groupes terriens, et la plupart furent classés comme connus. Elle devait avouer ne pas beaucoup s'y connaître dans ceux qu'il venait d'énoncer, mais elle songeait néanmoins à approfondir sa connaissance musicale sur ces groupes. Cependant, il semblait partager ses préférences musicales, et ce constat lui arracha un demi-sourire. Elle pensait de plus en plus que ce nain ferait un excellent interlocuteur. Et cette esquisse de sourire s'évanouit lorsqu'il gâcha tout avec sa dernière phrase.

La rouquine haussa les épaules, méprisante, et se contenta d'observer les gens passer dans la rue, tout en écoutant ce que l'autre avait encore à dire. Elle devait avouer qu'elle était totalement d'accord avec lui sur le point " gosse braillards / poufiasses qui roulent du cul ", mais il ne lui sembla pas judicieux de l'approuver comme un bon chien.

« Ca te dérange d'être en plein milieu d'une foule ? T'es agoraphobe ? »

Sur ce, elle se tourna pour s'écarter de la zone bruyante et pour trouver un endroit plus calme, tant pis si c'était dehors, du moment qu'il ne pleuvait pas.

« Outre Skid Row, je connais tout. Tu m'fais chier mais j'ai pas grand-monde avec qui parler musique terrienne, et à mon grand désarrois, cette conversation devient en effet intéressante. »

Elle sembla soudain réaliser quelque chose et se tourna brutalement vers l'autre, au risque de le bousculer. De toute manière, ce serait sa faute de ne pas avoir su l'éviter.

« Mais t'as un nom en fait ? »

_♣ _______________ ♣_

IRON MAN ▬ Has he lost his mind ? Can he see or is he blind ? Can he walk at all, or if he moves will he fall ? Is he alive or dead ? Has he thoughts within his head ? We'll just pass him there, why should we even care ? He was turned to steel in the great magnetic field, when he travelled time for the future of mankind. Nobody wants him, he just stares at the world, planning his vengeance that he will soon unfurl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   Mer 12 Juin - 20:09

SEX TYPE THINGStone Temple Pilots


Il se pouvait éventuellement qu’Hysteria soit un peu sympathique, au fond. Stan se contenta d’analyser un peu ses réponses, juste pour admirer son esprit de contradiction ou ses demi sourires qui s’évanouissait à chaque fois. Elle était divertissante, si on creusait bien.  Elle contredit sa remarque sur le monde et le petit brun esquissa un petit sourire, elle était vraiment amusante en fait. Vu sa façon d’agir, d’être ou de regarder les autres, elle devait être dans le même état que lui en étant envahie par la foule en pleine ville : mal à l’aise. Cela dit, il préféra se taire et la regarder se mettre dans un endroit carrément plus calme.
 
« Outre Skid Row, je connais tout. Tu m'fais chier mais j'ai pas grand-monde avec qui parler musique terrienne, et à mon grand désarrois, cette conversation devient en effet intéressante.
- C’est affreux hein ? Je commence même à te trouver vivable. »

 
C’est mignon. Plongé dans ses réflexions et ses dilemmes pour savoir s’il lui répondait quelque chose de cinglant ou non, il n’eut pas le temps de voir la rotation à cent-quatre-vingt degrés de la rousse et faillit la bousculer une nouvelle fois, s’arrêtant à quelques millimètres avec un air encore plus perdu que d’habitude.
 
« Mais t'as un nom en fait ? »
 
Il allait déballer un truc con et cliché du genre « Je suis Dieu. Et toi ? » mais bon, quitte à piquer l’identité de quelqu’un, autant d’assurer que la personne existe réellement. Cependant, il eut envie de l’emmerder à ne pas lui donner son nom tout de suite, par pur principe, pour se venger du nombre de fois qu’elle l’avait tombé, mais il remarqua vite avec une sorte de déception qu’il n’avait aucune phrase plus ou moins intelligente à dire. Si ce n’était que donner son véritable nom. Il aurait pu éviter la question aussi, mais …
Il avait surtout pas envie de se fouler, c’est ça.
 
« Non et toi ? » fit – il d’un air détaché et blasé.
 
Tysiphone lui cracha mentalement qu’il n’était qu’un imbécile et il préféra ignorer ses reproches parce qu’en toute objectivité, il haïssait son familier pour être un papillon. Honteux ? Tout à fait.
Et soudain surgit face au vent (LE VRAI HEROS DE TOUS LES TEMPS ♪) un bus de ville, le genre de bus qu’on prenait tous les matins en étant habitué à voir les mêmes têtes.
 
Cette scène aurait pu être anodine si la rouquine ne se mit pas à essayer d’ignorer l’évènement, malgré le fait que tous ses gestes, réactions et regards n’exprimaient qu’une sorte d’intérêt envers le véhicule. Il se mit à ricaner, juste pour le plaisir de voir la jeune femme à moitié désemparée.
 
« Tu viens de sortir de ton trou pour la première fois de ta vie pour être si perturbée par l’arrivée d’un bus ? »

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hysteria Thompson





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   Sam 29 Juin - 13:15




Honnêtement, à analyser la conversation des deux énergumènes, on avait peine à croire qu'ils commençaient mutuellement à s'apprécier - bon, un petit peu s'apprécier. Mais ils ne se hurlaient plus respectivement dessus en pleine rue, ce qui était un progrès considérable dans leur relation. Et puis, Hysteria concédait qu'il ne l'énervait plus autant qu'au début. Il fallait dire que la musique était un de ses sujets favoris, quand bien même elle n'en avait rien à faire de jouer d'un instrument. Ce qu'elle aimait, c'était écouter des chansons sans rien faire, en restant immobile sur un fauteuil, les yeux fermés, et oublier tout ce qu'il y avait autour d'elle. Chose impossible lorsque l'on joue d'un instrument, vu que l'on est trop concentré sur ce que l'on joue. Et puis, elle n'avait pas assez de patience, apprendre l'avait toujours frustrée.

Bref. Il avait une fois de plus décidé de l'emmerder - ce qui, en soi, n'était pas surprenant. Après avoir réfléchi un peu plus longtemps qu'il ne fallait normalement pour se rappeler son nom, il lui offrit une réponse tout bonnement stupide. En fait, est-ce que ça valait encore la peine de s'énerver ? Théoriquement, non. Mais n'oublions pas que c'est Hysteria, et que pour Hysteria, gueuler et foutre le bordel, c'est une raison de vivre.
L'air blasé de l'autre lui allait fantastiquement bien. Ca devait être l'expression qui collait le mieux à ce qu'elle avait pu découvrir de sa personnalité. A la fois révolté et blasé. Un astucieux mélange, en somme.

Plongée dans ses réflexions sur la façon la plus appropriée de décrire la bête, elle faillit ne pas percevoir le bruit menaçant qui ne faisait que s'approcher d'instant en instant. Puis, quand elle le reconnut, ce monstre hideux, elle retint un cri strident et l'expression de son visage afficha soudainement une expression d'anxiété profonde.  Elle serra les poings, les yeux fixés sur le monstre, esquissa un geste de fuite, se rappela de la présence de l'autre animal et retint son envie de s'enfuir en courant.
Finalement, le monstre s'éloigna et elle se détendit un peu. Elle sortait juste à temps de sa transe pour entendre la remarque acide de l'autre.

«  Tu viens de sortir de ton trou pour la première fois de ta vie pour être si perturbée par l’arrivée d’un bus ? »

Elle se retourna brutalement vers lui et lui fila une claque. Défense de fille wesh :kiwi:.

« Je t'emmerde, ok ? Ces bestioles, c'est le truc le plus immonde que les êtres humains - ou n'importe quel être je m'en fous - aient créé. Comment on peut avoir le désir de faire ces … choses, et en plus de s'en servir ? C'est vraiment un des trucs les plus immondes sur Terre. »

Ses mains tremblaient encore légèrement et tous ses muscles étaient tendus, comme si elle était encore sous la menace du bus - qui était pourtant déjà parti depuis longtemps. D'un air profondément contrarié, elle commença à marcher pour s'écarter de la route mais cependant rester au calme.

«  J'avoue, les baffes c'est pour les tapettes, mais c'est un des trucs les plus spontanés chez moi, faut croire. Et je m'amuserais aussi, le jour où j'aurais trouvé un truc qui te fait peur. »

Légèrement recroquevillée sur elle-même, elle se détendit progressivement durant sa marche, et un sourire satisfait  se dessina sur ses lèvres. Décidément, cela devenait réellement amusant de passer du temps avec cette chose. Autant faire les présentations. Elle l'observa dans son dos, et, sans s'arrêter de marcher, parla.

« J'ai pas vraiment de nom, mais on m'appelle Hysteria. Et si t'avais pas compris, le stupide familier que t'envies tellement, son nom c'est Tyler.  »

Elle donna une pichenette sur la tête du rat, qui l'insulta mentalement et lui ordonna de ne plus le traiter comme une poupée, ce qui eut pour seul effet de faire rire Hysteria.

Spoiler:
 
 

_♣ _______________ ♣_

IRON MAN ▬ Has he lost his mind ? Can he see or is he blind ? Can he walk at all, or if he moves will he fall ? Is he alive or dead ? Has he thoughts within his head ? We'll just pass him there, why should we even care ? He was turned to steel in the great magnetic field, when he travelled time for the future of mankind. Nobody wants him, he just stares at the world, planning his vengeance that he will soon unfurl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   Dim 30 Juin - 16:15

TEN SECONDS TO LOVEMötley Crüe


« Je t'emmerde, ok ? Ces bestioles, c'est le truc le plus immonde que les êtres humains - ou n'importe quel être je m'en fous - aient créé. Comment on peut avoir le désir de faire ces … choses, et en plus de s'en servir ? C'est vraiment un des trucs les plus immondes sur Terre. »

On parlait bien de bus oui. Stan se mordit l’intérieur des joues pour ne pas rire, préférant s’abstenir de commentaires pour l’instant, jusqu’à que les remarques acerbes allaient franchir ses lèvres et qu’il allait se reprendre une claque … Bien qu’il s’en foutait au final.

« Oh moi aussi je trouve ça effrayant les bus, avec les portes qui s’ouvrent et le conducteur qui te dit bonjour, c’est juste terrifiant ! » fit – il avec un sourire moqueur.

Il enfonça ses mains à nouveau dans les poches de son sweat, faisant grogner mentalement Tysiphone qui se retrouva écrasée contre une paroi de poche. Il remarqua avec effroi qu’il sympathisait avec l’autre hystérique rousse, ce qui ne fit qu’appuyer sur le fait que cette fille était une péripatéticienne de mauvaise compagnie.

«  J'avoue, les baffes c'est pour les tapettes, mais c'est un des trucs les plus spontanés chez moi, faut croire. Et je m'amuserais aussi, le jour où j'aurais trouvé un truc qui te fait peur. »

Il leva les yeux au ciel et ricana.

« Parce que tu crois qu’on va se revoir ? T’as de l’espoir, ça doit être un gêne féminin. »

Oui, depuis Eyleen, Stan était devenu plus haineux envers les femmes. Il avait surtout peur de s’attacher à une autre femme sous un coup de tête et de devenir son meilleur ami comme il l’avait fait avec tant d’autres avant. Ces femmes l’avaient soit laissé, soit elles étaient mortes, et cette dernière option n’était guère plus réconfortante. Même si l’autre rousse était relativement sympathique avec des goûts musicaux qui dépassait ses espérances, d’une certaine manière il avait l’impression d’avoir une Eyleen en face de lui, et ça le mettait très mal à l’aise.

« J'ai pas vraiment de nom, mais on m'appelle Hysteria. Et si t'avais pas compris, le stupide familier que t'envies tellement, son nom c'est Tyler.  »

Stan leva un sourcil. Comment ça, j’ai pas vraiment de nom ? Elle était née sans nom ? Sa curiosité piquée à vif, il décida de se montrer plus docile histoire de sous titrer des informations sur ce détail.

« Hysteria … Ca te va bien. Moi c’est Stan.
- Et moi ?
- Toi t’existe pas. »

Le papillon préféra n’émettre aucun commentaire, car à la force, ce surplus de haine affligeait Tysiphone qui trouvait ça juste injuste et infondé. Elle se disait qu’à la force il calmera sa haine et remarquera les joies d’avoir quelque chose de discret, innocent et qui vole en guise de familier.
Le brun leva la tête, sentant l’air se rafraîchir et la lumière griser. Une masse de nuages roulait dangereusement vers eux, et en tant qu’unique personne qui possédait un sweat sans capuche, l’idée de se recevoir une averse tentait peu l’Omoisien.

« T’as un endroit où s’abriter, genre un chez toi ou un truc comme ça ? »


Bonjour, je m’appelle Stan et je squatte votre intérieur, enchanté. Pire qu’un moustique, c’est ça.

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hysteria Thompson





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   Mer 31 Juil - 22:12


Est-ce que ce type avait une copine ? Sincèrement. Est-ce qu'une fille pouvait trouver attirante cette chose minuscule, nerveuse et braillarde, qui de surcroît était un être chiant et semblait aimer avoir le dernier mot ? Question pertinente. Non lui paraissait la réponse la plus plausible, mais même les créatures avec les caractères les plus immondes qui soient se trouvaient une âme sœur avec une personnalité au moins aussi explosive et affreuse que la leur. Mais peut-être que cet être pouvait être gentil.
Enfin, tout le monde peut être gentil, il suffit d'être amadoué par les dix euros promis pour faire la vaisselle ou nettoyer les carreaux quand on est jeunes, et on devient aussi doux qu'un agneau. Même si le loup sommeille en nous. Mais ce qui semble important en ce monde, de toutes façons, c'est de faire bonne figure. Alors paraissons en toute impunité, puisque que nous savons pertinemment que nous ne sommes pas les seuls à agir ainsi.

En l'observant, elle constata que décidément, elle, elle ne pourrait pas avoir un copain pareil. Autant se jeter d'un pont. Rien que le voir se retenir d'éclater de rire parce qu'elle avait peur de ces suppôts de Stan de bus lui disait que non, ça ne pouvait pas marcher, quand bien même elle le voudrait. Et puis, avoir un copain, qu'est-ce que ça devait être gavant. Certes, elle sentait que ce type était peut-être le type à ne pas cracher sur une connerie que d'autres saintes-nitouches refuseraient au nom de la bienséance, elle ne souffrirait pas de le voir tous les jours.
En fait, même une heure par semaine devait être horripilant. Elle détestait ce bus pour être passé. Bon, elle les détestait déjà à la base, mais bref.

Elle le soupçonna soudain de détester particulièrement les femmes. Sa phrase, au sens évident, lui avait mit la puce à l'oreille. Une médaille pour Hysteria ! Bref. Elle haussa les épaules. Donc, qu'il ait une copine semblait fortement improbable. Tant pis pour ses suppositions pourtant si finement élaborées.
Puis l'haineux inconnu se présenta enfin, arrachant un petit sourire satisfait à la rousse. Stan. Elle préféra ignorer la remarque de l'Omoisien sur son nom, ne sachant pas si c'était un réel compliment ou une moquerie supplémentaire.

Au-dessus de leurs têtes, les nuages formaient un banc sombre qui se rapprochait à grande vitesse vers eux. Elle émit un grognement contrarié. Si il pleuvait, elle ne saurait se protéger, n'ayant ni capuche ni parapluie, elle était de surcroît en petite tenue avec son short relativement court. L'idée d'une averse-surprise ne l'enchantait guère.

« - T’as un endroit où s’abriter, genre un chez toi ou un truc comme ça ?
- Ouaip. Mais grouille-toi alors, ou ça va nous tomber sur la gueule avant qu'on ait eu le temps d'y arriver.
»

Elle n'était pas ravie d'avoir à lui présenter son intérieur, et craignait de tomber sur Danger en rentrant à l'improviste, mais sans argent sur elle, elle ne pouvait pas squatter un quelconque bar sur le chemin. Et puis, l'humidité l'horripilait. Mais il y avait un bon point. Si il l'emmerdait, elle pouvait toujours le foutre dehors, ce qui était impossible dans la rue.
En bref, la rouquine se mit à courir, espérant que l'Omoisien aux courtes pattes sache la suivre. Enfin arrivée non loin de chez elle, harassée, elle sentait les premières gouttes tomber sur sa peau. Elle regarda derrière elle, voyant Stan non loin d'elle.

« - Allez, du nerf, t'es plus très loin de la récompense, bon chien ! »

Elle fouilla brièvement le fond de ses poches et en sortit une clé agrémentée de différents portes-clés, dont un mentionnant un " I hate cats " en rouge flamboyant. D'un geste expert, elle ouvrit la porte à la volée et s'engouffra à l'intérieur, un sourire ravi sur les lèvres. Un bref instant d'arrêt, elle n'entendit rien qui indiquait une présence autre que la tienne. Il y avait peu de chances que Danger soit ici en ce moment-même. Elle émit alors un soupir de soulagement, lançant ses chaussures n'importe où.
Avec un large sourire, elle se dirigea instinctivement vers la pièce où se trouvaient les rats qu'elle élevait, oubliant presque que l'autre était là.

« - Hysteria, eh, oublie pas Stan.
- Qu'il aille se faire foutre, je m'occupe de mes chéris puis je vois ce que je fais de lui.
»

Constatant qu'insister serait inutile, le rat descendit des épaules d'Hysteria et entreprit d'aller faire une sieste. La rouquine sortit de la cache trois rats et les observa avec des yeux attendris. Elle ressortit de la pièce, les rats grimpant sur ses épaules, puis se rappela en effet la présence de Stan.

« - Ah oui, toi. Tu n'aurais pas ton familier avec toi, par hasard ? Parce que parfois on dirait que tu parles à quelqu'un ... »

_♣ _______________ ♣_

IRON MAN ▬ Has he lost his mind ? Can he see or is he blind ? Can he walk at all, or if he moves will he fall ? Is he alive or dead ? Has he thoughts within his head ? We'll just pass him there, why should we even care ? He was turned to steel in the great magnetic field, when he travelled time for the future of mankind. Nobody wants him, he just stares at the world, planning his vengeance that he will soon unfurl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   Dim 4 Aoû - 18:09

HOLDING ONJames LaBrie

L’intérieur était sobre. Stan sourit, ça changeait des intérieurs tout en verre, rose flash ou blanc immaculé qu’il avait l’habitude de voir ses les filles en général. Oui, les filles, leurs couleurs préférées, c’était soit le rose bonbon, soit le blanc tout … Blanc. Le problème, c’est que dans les deux cas, soit il avait l’impression d’entrer dans une version mal foutue de Walt Disney, soit d’entrer dans des toilettes publiques. Dans les deux cas, c’était désagréable et oppressant. Si Hysteria avait voulu le faire partir, elle aurait du décorer son intérieur de blanc ou de rose, le petit brun aurait prit ses jambes à son cou pour fuir, après avoir fait un rituel d’exorcisme contre le kitch, pour sûr.

« C’est jo… Hyst ? »

Il regarda autour de lui et remarqua qu’avec ses pensées proprement esthétiques, il n’avait pas remarqué l’absence de l’autre furie. Il préféra s’installer confortablement sur le fauteuil au lieu d’essayer de retrouver Hysteria : se connaissant, il allait réussir à se paumer dans un appartement de cinquante mètres carrés.

Elle arriva quelques minutes plus tard avec … Une … Armée de rats. Stan sentit toute sa haine envers la rousse descendre d’un coup, en admiration sur les rongeurs. Depuis longtemps, il avait voué une admiration sans faille pour les rats et avait toujours rêvé d’en avoir un en familier, au lieu d’un papillon inutile et faiblard pour lui. A ce moment précis, il se sentait comme une petite fille devant un chaton, en mode « c’est trop miiiignooon ».

« Un rat ça passe sous une voiture c’est mort. Un papillon ça vole.
- Un papillon t’appuies sur la poche de ton sweat ça crève.
- Bouffon.

- Ah oui, toi. Tu n'aurais pas ton familier avec toi, par hasard ? Parce que parfois on dirait que tu parles à quelqu'un ...
- J’ai l’esprit d’une gamine de six ans qui me hante depuis maintenant treize ans. C’est terrible. »

Il prit un air mystique et eut un sourire aliéné.

« Ta mèèèère suce des biiites en enfeeeeer … »

Même sans avoir vu ce film, certains comprendront la référence. En attendant Stan se mordit les lèvres, malgré les phrases dépitées de Tysiphone et ses très philosophiques « T’es con », « T’as fais l’école du rire toi ». Bref, Stan, ou l’art de faire passer son familier pour une plante verte ou un fantôme, contre le gré de ce dernier qui voudrait un peu plus de reconnaissance et … Et d’amour oui °°.
C’était maintenant que venait l’instant « que faire ? ». Vous êtes chez une inconnue et vous vous entre-bouffez la gueule. Donc bon, jouer au Monopoli ou faire une partie de foot dans l’appart c’est mort. Il regarda les rats avec insistance et osa approcher une main timide d’un des bestiaux pour le prendre sur ses genoux et le caresser. Certains trouvent les rats dégoûtants ou apporteurs de maladies, Stan les trouvaient juste adorables et archi mignons. Certains aiment les chatons, bah lui, c’était les rats. Ehway. D’un coup il regarda Hysteria et lui rendit son protégé avant de prendre un air coupable et terriblement suppliant.

« Je m’ennuie. Tu veux être mon amie pour quelques jours ? »

Merci Stan. Nous venons de passer le portail temporaire pour retourner en maternelle où on demandait aux petites filles si elles voulaient être nos amoureuses. Génial.

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hysteria Thompson





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   Ven 16 Aoû - 19:14




Apparemment, elle avait trouvé quelque chose qui éveillait l'enfant qui était en Stan. Un sourire grand comme celui d'un gosse auquel on vient d'offrir un nouveau jouet s'affichait sur son visage. Hysteria, ne comprenant absolument pas ce qui motivait un tel changement d'attitude, suivit le regard de l'Omoisien. Il suivait des yeux les rats qui s'agitaient et commençaient à se promener allègrement dans l'appartement.

Et visiblement, elle n'aurait pas droit à une réponse sensée. Avec un sourire de fou lâché après dix ans de torture, il cita avec une finesse inégalable une des perles de l'Exorciste. Hysteria eut quelques instants la scène précise qui se rejouait dans sa tête, avec la gamine effrayante possédée par le diable qui insultait le pauvre prêtre. Le " pauvre " prêtre. En fait, la rouquine avait sourit devant cette phrase, plus qu'élégante et bien lancée, dans la face d'un religieux coincé qui lançait son eau bénite comme une arme indestructible. Que la foi est redoutable.

Hysteria faillit grogner comme un chien lorsqu'on approchait la main près d'un de " ses " jouets, auquel il ne prête plus attention depuis des semaines, mais attention, si vous faites mine de vouloir le lui voler, vous risquez gros. Bref, elle n'appréciait pas forcément que Stan prenne un de ses chéris près de lui. Lorsqu'il lui rendit l'adorable créature, la jeune femme se calma. Devant le regard suppliant de Stan, elle ne sut comment réagir. Mais qu'est-ce qu'il voulait encore ? Lui prendre un de ses rats ? Il en était hors de question. Il l'aurait tué en deux jours. Aussi fut-elle plus que surprise lorsqu'il lui sortit cela :

« Je m’ennuie. Tu veux être mon amie pour quelques jours ? »

Mind fuck. Mais. Mais. La rouquine l'observa avec un air franchement désappointé. Ce type avait commencé par l'agresser, et maintenant, il lui demandait, comme un enfant en bas-âge, d'être son amie. Elle était tellement décontenancée qu'elle ne voyait aucune raison de refuser.

« Euh. Ouais, d'accord. Mais t'en as jamais eu d'autres, d'amis, pour me le demander comment ça ? Enfin. Ça peut être amusant, si t'es prêt à faire des trucs dignes de lycéens voire de collégiens, et accessoirement briser les lois. »

Elle prit un rat, le mit sur son épaule, en prit en deuxième et fit de même. Ainsi, elle fit quelques pas dans l'appartement, réfléchissant à ce qu'ils pourraient bien faire maintenant. S'amuser comme des collégiens ...

« Au passage, lui, à ma gauche c'est Sir Edgar et à ma droite, c'est Nox. T'as des idées de trucs cons à faire ? Genre, même qu'un gosse de huit ans trouverait stupide ? »

_♣ _______________ ♣_

IRON MAN ▬ Has he lost his mind ? Can he see or is he blind ? Can he walk at all, or if he moves will he fall ? Is he alive or dead ? Has he thoughts within his head ? We'll just pass him there, why should we even care ? He was turned to steel in the great magnetic field, when he travelled time for the future of mankind. Nobody wants him, he just stares at the world, planning his vengeance that he will soon unfurl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   Dim 8 Sep - 15:04



Hysteria semblait ne pas avoir froid aux yeux. C’était une certitude, au final. Elle semblait être ce genre de filles qui pouvait casser la gueule à un camionneur parce qu’il a choppé un de ses protégés ou déglinguer un moteur de bagnole juste pour sentir le goût de la vengeance et l’ivresse de l’estime. Au final c’était cool, car avec une fille capable de faire Jackass on pouvait en faire des trucs … Peu importe, Stan était bien content d’avoir une potentielle-amie-bouche-trou-pour-le-moment avec l’art d’élever des rats. Sérieusement, comment ne pas aimer ces bestioles ? Avec leurs grands yeux qui vous disent « faites moi des câlins » ou … En fait, les rats, c’était les chats en mieux. Mignons, autonomes, indépendants, mais moins égoïste que les félins. Oui, un chat pour qu’il vienne de lui-même vous faire un câlin vous pouvez vous assoir sur un cactus. Les rats, ça vous lèche les doigts d’un air affectueux, ça prend pas toute la place quand vous voulez dormir avec, et étonnement les déjections sont nettement moins odorantes que celles de chats (quand on change une litière et une cage, la différence est flagrante).
Bref, les rats c’est le bien. Oubliez vos préjugés vieux de cinquante ans, optez pour la modernité, prenez le chat du futur.

« Euh. Ouais, d'accord. Mais t'en as jamais eu d'autres, d'amis, pour me le demander comment ça ? Enfin. Ça peut être amusant, si t'es prêt à faire des trucs dignes de lycéens voire de collégiens, et accessoirement briser les lois. »

A
vec une mine défaite, il se dit qu’il fallait vraiment qu’il arrête d’étaler sa culture quand il entendit la mélodie de Breaking the Law de Judas Priest résonner dans sa tête. Voix de la culture je t’en prie TAIS TOI. Donc au programme nous avons des lois à briser, revenir au niveau des lycéens (voire de collégiens apparemment, c’est dire). Que de choses intéressantes à faire.

« Quelles sortes de loi ? On pourrait faire une recherche internet sur les lois stupides à briser. T’as un ordi ou un truc comme ça dans ta baraque ? Ou dans ta piaule au pire ? »


La chambre est dans la maison, en général. Merci Stan pour cette précision qui lui vaudra les Darwin Awards plus tard. Il crut voir un carré plat rose sortir d’une armoire et sans demander l’autorisation ni préavis, il allait tirer dessus et … Oh un ordi … Rose (avoue que tu aimes le rose). Très masculin dis donc. Il se passa de commentaires sur la couleur et alla s’installer à nouveau dans le fauteuil, l’allumant en agitant ironiquement la tête sur la formidable musique d’accueil.

« Lois stupides appliquées …  Aloooors … En Angleterre, y a une liste pas mal. Il est illégal de boire si on possède une vache. En gros t’as une vache tu meurs déshydraté, j’espère qu’ils misent pas le développement de leur pays sur l’élevage ils seraient dans la merde. Je te proposerais bien d’aménager là bas et d’acheter une vache puis de boire mais c’est pour les petits joueurs ça. Ensuite … Une femme n’a pas le droit de manger du chocolat dans les transports publics … J’ai réellement besoin de commenter ? A Liverpool, il est illégal pour une femme de travailler seins nus sauf, si elle est employée dans un magasin de poissons tropicaux … Oh :kiwi:. Aucune vache ne peut être conduite sur les routes entre 10 heures et 19 heures à moins d’avoir une approba… Mais c’est quoi ce pays raciste des vaches là ? Prendre des bagages abandonnés est un acte de terrorisme … Ca te dit qu’on devienne des terroristes ? »

Il marqua une pause, un air blasé scotché sur le visage en voyant la liste des choses interdites. Stan crut entendre Tysiphone qui râlait d’être dans sa poche de sweat mais pour des raisons de sécurité, il lui conseilla de rester à l’intérieur. Conneries.

« Il est interdit de coller à l’envers un timbre représentant un membre de la famille royale … Oh c’est énorme ça. Alors en France c’est des tordus aussi. De 8h à 20 h, 70% de la musique qui passent à la radio doit être de la musique françai… MAIS C’EST POUR CA QUE C’EST DE LA MERDE SUR LEURS RADIOS OFFICIELLES. D’accord … Aucun cochon ne doit se faire appeler Napoléon par son propriétaire, ça serait con. Les femmes n'ont pas le droit de porter des pantalons, sauf si elles sont à cheval ou à vélo … Beaucoup sont hors-la-loi alors. La France est un pays de fifou rebelles huhu. Tout le monde doit avoir une botte de foin chez soi au cas où le roi passerait avec son cheval … Faudrait qu’ils refassent leurs lois quand même. En France tu peux être un criminel parce qu’à Paris les poubelles sont considérées comme des armes mortelles, et le cendrier est considéré de même partout. En fait c’est des talibans en France je te jure … Attend j’en ai une belle là. Il est interdit, je dis bien interdit, de s’embrasser sur des rails. Y a tellement de gens qui s’embrassent sur des rails. Passons en Suisse. Alors que la prostitution est légal, il est illégal d'utiliser les services d'un prostituée … Oh … C’est con … Bref ensuite le dimanche c’est un jour saint pour eux, t’as pas le droit de tondre ta pelouse, utiliser ta chasse d’eau, repasser ton linge ou le sécher, laver ta voiture … Bon en Allemagne un coussin est considéré comme une arme dangereuse. Donc je te propose d’aller en Allemagne avec un oreiller et taper tout le monde dans la rue avec. En Italie t’as pas le droit de faire des châteaux de sable à Eraclea, près de Milan t’as pas le droit d’être à l’ombre d’un monument. Tu peux te faire arrêté si un homme porte une jupe. En Grèce les jeux « électroniques » sont interdits, mais je pense que le pire c’est au Danemark : T’as pas le droit de démarrer ta bagnole si un mec est en dessous. C’est comme l’histoire des rails en France, t’as tellement de gens qui le font voyons. »

Il fit une pause, se disant qu’il parlait trop et défila un peu sur les sites en riant intérieurement de la stupidité des mecs qui faisaient les lois.

« En Chine tu peux buter ton mari si il t’a trompé, mais seulement à mains nu… En Indonésie si tu te branles t’es décapité … Eh merde. En Thaïlande tu dois porter une chemise quand tu conduis une voiture … A Montréal, l'hôtel La Reine Elizabeth doit donner à manger gratuitement à ton cheval si tu loues une chambre. A Toronto tu peux traîner un cheval mort sur Yonge Street … Mais que le dimanche. Après t’as une ribambelle de trucs aux USA, genre interdit de jouer aux dominos le dimanche, le droit de taper ta femme une fois par mois, interdiction de chanteur faux, obligation d’avoir au moins de vaches si tu veux avoir des bottes de cow-boy, t’as pas le droit d’être androgyne, de dresser ton chien, et j’en passe … En fait c’est super intéressant comme site, t’as plein de trucs totalement cons. »

Il se retourna vers Hysteria, essayant de décrypter le sentiment qu’elle avait sur le visage mais il ne savait pas si c’était de l’indifférence ou un profond agacement. Ou quelque chose de totalement hors sujet.

« Tu veux briser quelle loi en premier alors ? Ou sinon j’ai d’autres conneries à faire sans aucun rapport avec les lois. » C’était bien de préciser.

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Hysteria Thompson





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   Sam 14 Déc - 13:50


    It was twenty years ago today,
    Sgt. Pepper taught the band to play
    They've been going in and out of style
    But they're guaranteed to raise a smile.

    Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band, the Beatles.


Demander où est l'ordi, ok. Fouiner comme un furet dans tous les coins sans attendre de réponse et se l'approprier sans un sursaut de conscience, pas d'accord. Mais était-il réellement utile de lui dire que ce n'était pas poli ? Elle se contenta de soupirer, exaspérée par cet être aussi hyperactif qu'un gosse de six ans qu'on lâchait dans un lieu inconnu. Elle fronça les sourcils, agacée de revoir l'affreuse couleur de son ordinateur ( elle préférait prendre celui de Danger quand elle ne s'est servait pas que de cette horreur rose, que cette dernière lui avait acheté par " bon cœur ", mon cul ouais ) , mais se contenta d'émettre un nouveau soupir exaspéré.

Loin de se sentir gêné parce qu'ils était chez une presque inconnue, dans sa maison, il s'étala dans un fauteuil, dodelinant de la tête comme un idiot ( même si il n'était pas nécessaire d'établir de comparaison entre un idiot et lui, puisqu'il en était un ) sur la musique d'accueil. Elle leva les yeux au ciel. Du moment qu'il trouvait quelque chose d'intéressant à faire, ma foi ...
En entendant les lois stupides énoncées par Stan, son visage s'éclaira peu à peu. Mais la plupart étaient axées sur des actes trop banals, personne ne le remarquerait. Et elle n'avait pas réellement envie de se promener seins nus à Liverpool.

Elle écouta les nombreuses lois ( certaines ayant grand besoin d'être réactualisées ) en retenant celles qui lui semblaient les plus amusantes. Celles édictant des situations totalement improbables étaient celles qui la tentaient le plus. Celles qui retinrent le plus son attention furent celles qui concernaient l'interdiction de s'embrasser sur des rails et le coussin considéré comme une arme mortelle. Sur son visage s'affichait un air totalement inexpressif, comme souvent lorsqu'elle réfléchissait - cette classe.
Elle reprit la souris et l'ordinateur des mains de Stan en s'asseyant sur le fauteuil à côté de lui, et pointa du doigt les deux lois qui lui semblaient intéressantes. Un grand sourire sur le visage, elle n'attendit pas de réponse de Stan.

« Moi je dis qu'on va s'embrasser sur les rails ! Cette loi n'a tellement aucun sens qu'elle me donne horriblement envie de la transgresser »

Fouillant, sourire aux lèvres, sur Internet, elle analyse les horaires de la SNCF. Parfait. Si ils se dépêchaient, ils pouvaient être sur les rails à temps, sans pour autant risquer leurs vies. Elle déposa l'ordinateur sur la table basse et se leva d'un bond.

« Allez, on y va ! »

Elle attrapa les clés de voiture posées sur la table basse et embarqua Stan jusqu'à une porte de transfert, se foutant totalement de son avis. Maintenant, il s'était enthousiasmé, alors il n'avait plus qu'à la suivre. Arrivée à la Porte de Transfert, elle lança un regard d'enfant surexcité à Stan.

« Bon. J'ai choisi Paris, c'est grand, c'est koul, c'est connu. T'façons t'as plus la possibilité de protester, et j'écouterais tes propositions hors-lois plus tard. T'es con mais pas inintéressant, c'est pas mal. »

_♣ _______________ ♣_

IRON MAN ▬ Has he lost his mind ? Can he see or is he blind ? Can he walk at all, or if he moves will he fall ? Is he alive or dead ? Has he thoughts within his head ? We'll just pass him there, why should we even care ? He was turned to steel in the great magnetic field, when he travelled time for the future of mankind. Nobody wants him, he just stares at the world, planning his vengeance that he will soon unfurl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   Lun 23 Déc - 20:24

« the moon is full, and shines an evil blinding light »



Hysteria avait un choix dingue, quand on y réfléchissait. De plus, l’avantage d’être un emmerdeur venu d’une autre planète (eheh), c’est qu’on pouvait voguer à travers l’espace dans le but de bouleverser la vie de quelqu’un. Aujourd’hui, apparemment, Hysteria voulait ennuyer l’agence de voyage terrestre. Stan plissa légèrement les yeux et pencha légèrement la tête sur le côté en signe d’incompréhension. Parmi toutes les lois tordues qu’il avait citées, elle ne retenait qu’elle ? Vraiment ? Il voulut se claquer la main sur le front et soupirer d’un air désespéré, mais extérieurement il se contentait d’hocher très vaguement la tête en argumentant ses pensées par des « hm hm » très explicatif. D’un côté, si il ne manifestait pas son étonnement ni son désaccord, comment voulez vous qu’il se fasse étonner et comprendre ce petit.
La rouquine fonça sur divers sites internet sous l’œil désabusé de Stan. Elle pensait réellement que c’était une bonne idée ?! Avec un peu de chance, ils ne risquaient que de passer sous un train, des milliers de tonnes dans la gueule, ça va, Hysteria semblait être habituée à ce genre de choses n’est – ce pas.

« Allez, on y va ! »

Il se leva d’un bond, mais pas d’entrain comme Hysteria. Il bondit d’un air plutôt perplexe et profondément choqué.

« Hysteria. Hysteria. Putain Hyst je te parle ! »
pesta – t – il tandis que l’éleveuse prenait ses clefs. « Hysteria, oh ! Putain on va crever c’est pas une bonne idée ! De toutes les lois que j’ai lu c’était la plus nulle en plus ! D’accord elle est vraiment étrange et nulle à … Roh putain tu m’écoutes quand je te parle ? Mais Hyst bordel écoute moi ! On va mourir, tu sais ce que c’est, mourir ? Genre on va se faire rouler par un train, on va se prendre des tonnes dans la gueule, sans parler de la force qu’aura le bazar à cause de la vitesse ! Trois cent soixante kilomètres heures, putain Hysteria, je te dis on va crever et je refuse de t’embrasser ! On vient à peine de se connaître je refuse de subir des attouchements aux lèvres ! Et … Pourquoi t’ouvres la por… Mais … MAIS BORDEL JE TE PARLE TU M’ECOUTES ?! C’est toujours comme ça avec vous, les autres gens, vous m’écoutez jamais quand je dis des trucs pertinents. Quand je dis des conneries, alors là tout le monde est là, mais pour écouter mes hypothèses sur le fait qu’on va mourir écrasé sous un train, là y a plus personne ! Ecoute en Outremonde t’as intérêt à dire que c’est de ta faute, et que j’ai tout fais pour t’en empêcher ! »

Il se mordit les lèvres et se retint de sautiller sur lui-même en hurlant pour être le plus sonore possible. Au final il décida d’agir en adulte responsable et viril : Suivre bêtement le troupeau. Même si il savait pertinemment qu’il allait le regretter, l’idée de mettre la totalité de leurs problèmes sur le dos d’Hysteria le rassurait. Dans l’histoire, il serait le gentil et lui la méchante, et au fond ça lui suffisait.

« Bon. J'ai choisi Paris, c'est grand, c'est koul, c'est connu. T'façons t'as plus la possibilité de protester, et j'écouterais tes propositions hors-lois plus tard. T'es con mais pas inintéressant, c'est pas mal. »

Si il s’était écouté il aurait fuit en courant de manière courageuse et glorieuse, mais il se contentait de fixer la rouquine d’un air complètement inexpressif afin d’exprimer sa non compréhension. Il avait bien comprit qu’aucune de ses protestations ne sera retenue, et qu’elles seront peut – être même retournées contre lui.
De plus, le fait de se retrouver devant une porte de transfert le paniquait. Il ne savait pas s’en servir, tous ses boutons, tous ses choses à activer, la magie à utiliser. Histoire de passer pour un mec équilibré et un minimum intelligent, il mit en avant sa fierté et tira Hysteria vers lui, très sûr de lui d’apparence extérieure. Tel un bon acteur il lui ordonna de rester à un point et utilisa les choses qui semblaient les plus logiques pour que la porte de transfert fonctionne.

_________

Paris. Le monde. Le métro. La puanteur. La pollution. Les centres historiques. Les gens. La bouffe. Les gens. La surpopulation. L’étouffement.
Stan ne voyait que ça dans cette immense métropole. La densité l’étonnait, si bien qu’il avait du mal à faire un pas devant l’autre sans piquer des crises d’agoraphobie. Quoiqu’il en soit, si c’est Hysteria qui avait choisit la destination, c’était forcément une mauvaise idée. Cette fille était clairement infréquentable. Le soucis c’est qu’ils étaient désormais à Paris, mais ils ne savaient pas quoi faire. BRAVO HYSTERIA. FELICITATIONS. Tu nous emmènes dans des villes super peuplées mais pour se dégoter un plan de la ville, que dalle.

« Tu es stupide. Officiellement. »
soupira – t – il sur un ton blasé.

Il en avait juste marre actuellement. Pour exprimer son ras le bol il s’assit par terre et la fixa avec un air complètement inexpressif. Pourquoi il suivait toujours des imbéciles qui ne savaient pas prévoir des situations aussi basiques que … S’orienter dans une ville inconnue ?!

_♣ _______________ ♣_
A quoi tu sers je t'aime encore
bataille déjà perdue une histoire déjà entendue c'est pas qu'je crois en rien j'crois plus tout court ça me convient chez moi j'vote pas, j'suis pas chez toi y fait trop froid j'ai perdu mon drapeau j'crois plutôt qu'j'l'ai brûlé j'ai oublié d'trouver ça beau j'ai oublié qu'c'était sacré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Look out ! ▬ Smanffson   

Revenir en haut Aller en bas
 

Look out ! ▬ Smanffson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: AutreMonde :: Omois-