AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 DESILUSION ▬ And pride can hurt you too.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: DESILUSION ▬ And pride can hurt you too.   Sam 13 Avr - 19:29



DESCRIPTION

◭ ◭ ◭
▬ Bonjour à tous, chers téléspectateurs ! Aujourd'hui nous accueillons parmi nous Desilusion R-M. Thompson mais vous pouvez l'appeler Rose, Desi’ ou Michelle car on est entre nous !
▬ Et oui Jim, cette nouvelle recrue fraîchement débarquée de la Porte de Transfert d'Omois est on ne peut plus demi-Vampyre et nous fait l'honneur de sa présence du haut de ses 22 belles années.
▬ Et encore John, vous n'avez pas tout vu, car ayant déjà interviewé notre invité, je peux vous certifier que ce nounours a une magie de couleur vert sapin est d'une puissance passablement bonne. Il va falloir s'accrocher John ! Mais la question qui vous brûle sans doute les lèvres...
▬ ….est : mais à quel camp notre lascar appartient-il ? La réponse est le camp Sangrave, il appartient donc logiquement au groupe Sangrave...
▬ Mais nous ne le jugeons pas, John, bien au contraire, les autres membres de ce groupe vont l'accueillir à bras ouverts, lui et son familier ! En fait...
▬ ... Notre ami a un familier, qui se trouve être un chat roux et doré nommé Némésis.
▬ Oh que c'est bouleversant John ! Pour finir avant de passer à la météo lancovienne, nous devrons ajouter que ce kiwi a un mot à vous dire : Validé par Eva
▬ Quelle bonne parole Jim ! Nous l'aimons déjà !

CARACTERE & PHYSIQUE

◭ ◭ ◭
• Et si on commençait par ... Nan, en fait, je ferais dans l'anarchie la plus totale des ténèbres. Bref. Cette jeune femme a la peau blanche comme neige est une demi-vampyr, ce qui explique l'intérêt porté sur elle par les jeunes hommes. Mais sous certains angles, elle préfère quand même les filles... Mais rien de tel que de jouer avec un homme et de se retrouver dans les bras celui-ci, vous déclarant votre amour, encerclé par deux bras imposants. Le tout avec un parfum enivrant d'homme qui vous titille les narines. HRM, BREF. J'arrête de fantasmer sur ce qu'il ne m'arrivera JAMAIS. Je disais donc, Desilusion est joueuse, allumeuse mais, elle garde toujours une expression de sérénité sur son visage, ne laissant aucun autre sentiment passer sur son visage porcelaine. Tiens, donc, son visage, décrivons-le. Son visage est blanc, comme de la neige et d'une forme légèrement ovale, se finissant sur une mâchoire fine, se complétant parfaitement avec le reste de son visage. Elle possède deux lèvres de rouleur rouge sang, souvent étirés dans un sourire candide, contrastant formidablement avec son esprit (presque) pervers et très intelligent. Ses deux yeux sont deux émeraudes, toujours illuminés d'un grain de malice, comme si ils vous indiquaient ce qu'elle allait faire comme bêtise, mais sans jamais savoir vraiment ce qu'elle allait faire. Parce que des conneries, elle aime bien en faire. Avec n'importe qui, pour faire chier n'importe qui, et surtout, avec n'importe quoi. Du simple mouchoir a la partie de cache-cache ou tu sors d'une armoire avec un masque de Scream en passant par vous cacher vos affaires a quelques minutes d'un entretient super important. Ou désaccorder toutes les guitares/basses/instruments qu'elle a sous la main, pour faire chier le monde. Pourquoi ? PAR PURE ENVIE. C'est limite des pulsions :kiwi:. Comme certains ont besoin de foutre une baffe a quelqu'un de temps en temps, elle, elle a besoin de faire chier le monde. C'est juste parce qu'elle en a marre de faire sa toute calme qui clash avec un grand sourire.
Elle a besoin de... Faire ce qu'elle veut, juste ce qu'elle veut. En envoyant au passage chier touuuute la terre entière qui voudra l'en empêcher. Ce qu'elle aime bien aussi...Hm, les lapins, les chats, en particulier son chat, son Nemesis a elle :kiwi:, la beuverie -une fois tous les cinq mois, une bonne cuite ça arrive hein :kiwi:-, faire du piano, s'engueuler avec Hysteria, et accessoirement la faire chier, le chocolat, les cookies, les Pokémons (C'est resté une grande gamine...), son ordinateur, au point de vouloir se marier a sa bécane :'D, son plumard, parce que, une larve sans son plumard, c'est comme un geek sans son ordi et sa connexion internet, ça n'existe PAS. Les canards aussi, parce que... Parce que voilà, y a des trucs qu'on aime bien sans savoir dire pourquoi. L'eau aussi, parce que y a rien de mieux en été que de plonger dans une piscine quand tu crèves de chaud et que t'as l'impression d'être un oeuf dans une poêle (« C'est quoi une pouelle ? *CORDE*).
Hrm, bref. Après... Ce qu'elle déteste. Alors. Elle déteste les rats et les souris, pour vous dire, elle en a la phobie. Si vous voulez vraiment la soumettre a quelque chose, foutez lui une souris devant son nez, elle ferra vos moiiiindre désir. Le premier qui a vu un sens pervers a ça je le flagelle. Elle a une phobie des échelles aussi. Tomber d'une échelle, se la prendre dessus, passer en dessous... C'est angoissant de se dire que ça peut t'arriver que tu peux finir blessé. La jeune fille est aussi un peu, beaucoup, agoraphobe et je vous jure qu'en habitant a Omois, c'est plutôt.. Très chiant :kiwi:. Elle déteste aussi tout ce qui est musique électro, même si un peu de pop électro qui pète (style The 2nd Law de Muse) de temps a autre, c'est bien :kiwi:. Faut changer un peu de Style de musique de temps en temps, sortir de sa grotte quoi :kiwi:.
Aussi, Rose a un côté plus dark assez prononcé, a cause de ses origines Vampyr BSH... Mais ça, je vous le laisse découvrir par vous-même, a vos risques et périls. En fait, y en a tellement à dire sur Desilusion que 4 page word serait trop justes. Donc je vais me limiter a ça, for this moment.



❝ The Rose Of Winter ❞
desilusion rose-michelle thompson

vingt-deux ans ✝ demi-vampyre ✝ terrienne ✝ célibataire ✝ bisexuelle ✝ étudiante ✝ chat prénommée Némésis


Welcome to The Family. AVENGED SEVENFOLD

Rose. Ainsi était son prénom. Née dans une famille de Transylvanie, apparemment normale. Pourquoi apparemment? Parce que les Hunedoara sont tous des Vampyrs. Eh oui, ce n'est pas un mythe, y a vraiment des Vampyrs en Transylvanie. Bref, reprenons. Cette gamine n'était pas pure, c'était une batarde. Sa mère était tombée amoureuse d'un humain. Un simple humain avait réussit a faire flancher le coeur d'une Vampyre. Un beauté froide. Glacée même. Elle était belle, deux prunelles cristal, des cheveux d'un noir jais profond, une peau porcelaine, deux lèvres rouges comme du sang. Lui, était tombé sous le charme instantanément, comme beaucoup d'autres. Cependant.... Cette fois si, son coeur l'avait fait faillir quand il était venu vers elle, avec un petit sourire timide, ses yeux cachés sous ses cheveux en bataille. Une soirée, de l'alcool, de la musique et un lit, c'était partit. Elle était revenue chez elle, heureuse, mais honteuse. Elle était enceinte, sa progeniture ne serait pas pure, elle serait obligée de la mettre en orphelinat. C'était la dure loi de la Famille. Neuf mois se sont écoulés, a cacher cette grossesse, ce fut bien heureusement une réussite. a part son frère, qui était son plus fidèle confident et qui était marié a une humaine personne dans la famille ne l'avait su. Quelques jours après la naissance de la petite Rose, elle fut placée a l'orphelinat, en pleine nuit, une larme coula sur les joues de sa mère, et vint s'écraser sur le visage du bébé. C'était la dernière fois qu'elle voyait son enfant.
La neige tombait a gros flocon, venant délicatement se poser sur le visage chaud de la petite, la faisant rire. La directrice de l'orphelinat entendit ses cris et la receuillit, et c'est ainsi que l'histoire commence

[Putain j'ai jamais fait un truc aussi merdique.]

Hysteria. MUSE

L'enfer. Vous connaissez ? Non, je ne pense pas. Desilusion, elle elle connait l'enfer. Se faire enfermer dans une pièce, molletonnée, parce qu'elle avait envie de sang, elle avait envie de mordre. Ce qu'elle avait déjà fait, sur une des filles qui s'occupait d'elle. Enfermée, attachée, comme un animal. C'était une torture qu'on lui faisait librement endurer. Pourquoi ? ¨Parce que les problèmes, on s'en débarrasse, et on les mets à l’ écart, seule, avec ses peurs. Comment l'avait-on appelée ? Ancolie. Me direz-vous, Ancolie, c'est joli, c'est une fleur bleue magnifique ect. Mais dans le langage des fleurs, l'ancolie veut dire le Caprice et la Folie. Elle détestait ce prénom. Elle n'était pas folle. Elle était juste... Différente.
Un jour, tandis enfermée dans sa cellule, blottie dans son coin et complètement recroquevillée, une fille se fit jeter dans la cellule, comme un vulgaire sac a patate. Rose ne bougeait pas, fixant la masse rousse qui était étalée par terre, immobile. Qui était-elle ? Elle ne savait pas. Et elle n'avait pas vraiment envie de savoir, parce que si on la mettait ici, c'était pour une bonne raison. Elle était "folle" elle aussi.

« KESSTUSQUATTE MA CELLULE KESSKELLE FOUT LA ELLE ?
- "Elle" elle a un prénom. Et pour information, je suis ici depuis trente-trois jours, huit heures et cinquante-deux minutes. Donc c'est MA cellule. Et je te prie de bien vouloir fermer ta gueule, ou je serais obligée de te bouffer, merci.
- Tiens tu m'fais peuuuur
- Me tente pas, je bois deux litre de sang en 19 secondes.
- M'en fout, je peux vivre sans ces deux litres-là.
- Techniquement, non, tu crève dans les trente minutes qui suivent si tu n'arrêtes pas l'hémorragie... Ou je peux boire le reste du sang... Ou je peux te laisser te vider de celui-ci dans la cellule. Ca me ferra un garde bouffe.
- ... Roh puis je t'emmerde, vas-y mords-moi, regarde j'suis pas une jolie rousse ?
- T'es surtout complètement attardée. Je n'ai beau avoir que 6 ans, je suis aussi intelligente que toi... Voir plus, sur certains points.
- Ta gueule, morveuse. Je t'éclate la tête au sol si j'veux, tu m'as jamais vue vraiment en colère. Et qu'est-ce que tu vas foutre de ta vie, déjà à 6 ans en cellule ? Pour pouvoir déjà prendre l'habitude des lieux insalubres pour plus tard, ma chérie ?
- Prend pas le cas de ta mère pour une généralité Darling.
- D’OÙ TU PARLES DE MA MÈRE PÉTASSE ?
- Je ne sais pas, tu me lance une pique, je t'en renvoie une. Oh, excuse-moi, t'aime pas qu'on te dise la vérité? On va pas se voiler la face, pour donner un déchet pareil, faut une pute ou une attardée. Ta mère ça devait être les deux peut être. »

L'autre rousse lui sauta dessus, enfin... Elle essaya de lui sauter dessus. D'un mouvement de poignet, Desilusion l'envoya valser contre le mur d'à côté, la laissant sonnée. Elle maitrisait sa magie sans avoir besoin de parler, ce qui était bien utile des fois, elle pensait seulement l'incantation, qui venait... naturellement. Et, elle adorait vraiment jouer avec des gens comme ça... Enfin, bref.

« Ca calme tout de suite hein? Alors maintenant, tu calmes tes nerfs p'tite fille de trainée ou je t'explose la tête. Au sens propre du terme :3. Donc, Mademoiselle Jepiqueunecriseparcequ'onparleunpeuméchament va calmer ses nerfs et on va parler. Cal-me-ment. Comme des personnes un tant soit peu civilisées. Comment tu t'appelles ? :3
- J'aime pas mon nom. Et toi ?
- Même pas un surnom ? Ici on m'appelle Ancolie. Mais je n’aime pas non plus.
- Bah... J'ai bien Hysteria.
- Ça te correspond parfaitement...
- Et pourquoi c'est Ancolie toi ?
- L'ancolie c'est une fleur en fait. Une jolie fleur bleue. Et apparemment, dans le "langage des fleurs", l'Ancolie signifie la Folie et le Caprice. Je ne suis pas folle... Je ne suis pas... Comme les autres.
- C't'a dire ? Et comment tu sais ça ? »

Desilusion sourit et montra ses deux canines pointues, blanches et coupantes.

« J'aimais bien trainer dans la bibliothèque, dans la section mythes et autre boutades. Bref, tu sais ce que c'est un Vampire ?
- Non .__.
- En gros, c'est un humain qui bois du sang, humain de préférence, craint le soleil, peut se transformer en animaux, style loup, chauve-souris, ou même en brume, genre pour disparaitre en mode ninja, et qui dors dans un cerceuil. En genre de mort vivant qui bois du sang quoi.
- Toi t'es genre "Un rayon de soleil ARRGL! je meurs. " ?
- Je suis qu'une moitié en ça en fait. Je crois. Je ne peux pas me transformer, je crains pas le soleil et je dors pas dans un cercueil. Mais je bois du sang. »

L'autre fixait le sol, pensante.

« Tu crois que tu peux tuer quelqu'un en le mordant au poignet ?
- Certainement, faut juste que je morde assez fort et dans une veine :kiwi:
- Couuuul ** »

Et la discussion continua, jusqu'à ce qu'on les libère, quelques heures plus tard. Et l'ignorance recommença.


Waiting. GREEN DAY

Deux heures. Deux heures qu'elle usait son crayon a papier sur le cansson volé dans la bibliothèque. Elle y trainait souvent, au risque de se faire prendre par une des fille qui s'occupait d'elle. Elle s'en fichait, réelement. Être enfermée un peu plus ou un peu moins... A vrai dire, son dessin était assez beau, et réussit. Il représentait un garcon, assit, seulement éclairé par un lamparaire a la luimère diffuse. Une flaque était a côté de lui, ses manches a lui, était trempée de ses larmes. Ses cheveux noirs était rabatus sur son visage, de sorte a ce que l'on ait a deviner les formes, et ses expression du visage. Elle, l'imaginait avec un rictus malsain sur les lèvres, les yeux bleus, comme du cristal, mais assombris par l'éclairage, lui donnant un air maléfique. Des larmes qui coulent sur ses jours, des larmes de rage, ou de douleur. Douleur de l'ame. Ce dessin la représentait. Ancolie n'était pas comprise, on avait tioujours peur d'elle, et le seul moyen de la calmer, c'était de l'enfermer. Enfin, a leurs avis. Si elle était comme ça, c'est parce qu'on l'avait laissé seule. Toujours seule. C'est un agneau perdu dans l'immensité de la vie. Elle avait juste besoin... De tendresse.
Perdue dans ses pensées, elle en oublia même ce qui était autour d'elle. Un homme vint de poser a côté d'elle, regardant son dessin d'un air ébahis.

« C'est magnifique...
- Oh euh... Ca. C'est qu'un gribouillage de gamine...
- Si ça c'est un gribouillage de gamine, je sais pas ce que ça sera plus tard. Tu t'appelles comment ?
- Ancolie. Mais c'est pas mon vrai nom. J'aime pas. et vous ?
- Emile...
- Pourquoi vous êtes la, vous ? Pourquoi vous allez pas voir les autres. Apparemment, je suis une enfant horrible, capricieuse et folle. Allez voir les autres...
- T'es bien plus intelligentes que les autres gamines de ton age. Et tu n'es pas folle. Je suis... Comme toi ?
- C'est à dire ? Rejeté, enfermé, maltraité, qui sais faire des trucs bizarres quand t'es énervé ?
- Moi les "trucs bizarres" je peux les faire a volonté. Je peux... T'apprendre a te maitriser ? Je suis sur et certain que tu serait brillante, petite.
- Brillante... Bonne a interner oui. »

La dernière réplique avait été lancée par une fille, plus vieille qu'Ancolie, elle devait avoir la douzaine. La jeune fille serra tellement son poing que son crayon de bois vola en éclat, répendant des traces de mines partout sur la table. La rouquine leva les yeux et regarda l'autre blondasse qui sourait d'un air victorieux.

« Au moins, moi, je finirais pas aux putes. Parce toi, t'a l'air bien partie. » dit-elle, un sourire provoquant collé aux lèvres.
« Tu t'es pas vu ptite conne.
- Si c'est avec une répartie comme ça que tu pense me clasher, tu peux aller te faire trouer le fessier par un T-Rex ma vieille. »

L'autre vit rouge, Ancolie souriait, simplement. Un coup de poing partit et essaya d'atterir dans le ventre de la rouquine. Essaya, seulement. La plus jeune avait arrêté la main de l'autre et lui avait tordu le poignet, la mettant par terre.

« La prochaine fois, addresse toi a quelqu'un que t'arrivera a foutre a terre. »

Ancolie soupira et prit un autre crayon de bois, soufflant sur son dessin pour enlever les mines et bout de bois qui trainaient, se retournant vers le vieux.

« On en était ou ?
- Je disais que tu serait brillante. Mais qu'il faudrait que tu perfectionne ta technique de combat. Tu sais, tordre un poignet a quelqu'un ne le mettra pas par terre obligatoirement. C'est juste que cette dinde est en porcelaine. Ca te dirais de venir avec moi ?
- Comment ? °° »

la petite en lachant son crayon, faisant rire l'autre gars. Et il se croyait drôle. La jeune fille soupira et regarda le grand, qui souriait.

« V...Vraiment ? °°
- A ton avis!
- Bah... Bah oui! Je rêve juste de me casser d'ici moi... De voir ce que ça donne dehors **. Ca doit être super beau **. »

PLUS QUE DEUX CHAPIIIIITRES PHOQUE YEAH



[UC]


musclor.


Dernière édition par Desilusion R-M. Thompson le Mer 1 Mai - 21:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Evangeline Imaginearium

The purpose of life is a life of purpose ☿
The purpose of life is a life of purpose ☿



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: DESILUSION ▬ And pride can hurt you too.   Sam 20 Avr - 12:51

Bienvenue ! :kiwi:

_♣ _______________ ♣_
Echoes of History
Mais faut pas que tu désespères, perds pas espoir. Promis juré qu'on la vivra notre putain de belle histoire. Ce sera plus des mensonges, quelque chose de grand, qui sauve la vie, qui trompe la mort, qui déglingue enfin le blizzard.
(code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: DESILUSION ▬ And pride can hurt you too.   Mer 24 Avr - 14:36

Merci Mymy d'amûr <33.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: DESILUSION ▬ And pride can hurt you too.   

Revenir en haut Aller en bas
 

DESILUSION ▬ And pride can hurt you too.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pride Of nation
» Soirée 2 ♣ Gay Pride
» It doesn't hurt me - Maaron
» soirée quatre ∞ gay pride
» Hurt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: Papiers :: Accréditations-