AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 How I met my shopping Partner %) ~ Prio Olympe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Moera M. Bates





MessageSujet: How I met my shopping Partner %) ~ Prio Olympe   Ven 28 Juin - 22:42


Moera ébouriffa ses cheveux bouclé pour la nième fois. Qu’allait-elle faire aujourd’hui ? Elle ne supportait plus de rester affalée sur ce canapé. Certes quelques jours de vacances avaient été les bienvenus mais si elle était honnête avec elle-même elle détestait le repos prolongé. Elle n’avait que 19 ans que diable ! Et déjà elle en avait marre de l’amorphitude ? Elle essaya de s’imaginer avec  50 ans de plus se morfondant dans un fauteuil avec en face d’elle un autre vieux qui lisait avec lenteur le mot qu’il venait de déposer sur la plaque de scrabble. Elle secoua la tête avec dégoût, pas que cela lui fasse horreur. Non, elle trouvait mignon ces couples qui tenaient toute la vie mais si ce n’était pas la mort prématuré, c’était aujourd’hui le divorce qui avait raison de la plupart des couples. D’ailleurs même si elle enviait ces jeunes gens se tenant la main dans la rue elle pensait bien que Stan et Eyleen l’avait dégoûtée.

Dans cette histoire, d’ailleurs, elle avait failli, plus d’une fois, en perdre des plumes. La famille c’est ce qu’il y a de plus important et ne connaissant pas vraiment bien Stan à l’époque elle s’était tout naturellement rangé du côté d’Eyleen… Maiiiis l’arrivée de KEY et l’épisode de la machine à laver l’avait confortée dans l’idée que, dans cette histoire, Stan était sans doute celui qui était le plus à plaindre. De plus elle ne portait pas vraiment Nick dans son cœur alors elle s’était mise à comploter contre Eyleen…. Ou plutôt contre Nick. Elle avait décidé de refoutre ces deux zigottos sinon dans les bras l’un de l’autre au moins sur les rails de la raison… Bref cette tentative ayant été annihilé par l’enlèvement qui avait vu disparaître non seulement Nick (qui avouons-le ne lui manquait pas plus que ça avec sa fâcheuse manie de lui piquer ses chocopops.) mais aussi Stan et Eyleen, elle se retrouvait quasiment seule avec Céline dans le squat. A vrai dire elle n’avait jamais vraiment jamais su qui y logeait alors…

Se décidant enfin à bouger ses fesses elle regarda par la fenêtre le temps qu’il faisait et décida de s’habiller légèrement. Si elle s’ennuyait à l’intérieur peut-être dehors serait-il plus propice à l’amusement ? Ouvrant grand les portes de son armoire elle piocha un haut blanc agrémenté de dentelle sur les manches et un pantacourt en jean. Elle récupéra une veste bleu marine qu’elle mettrait s’il faisait un peu frais et mit des sandales à talons compensé bleu marine également qui s’accordait avec son vernis « taupe ». Elle brossa ses cheveux, appliqua un trait de crayon sur le bord de ses yeux. Mit une touche de rouge à lèvre pêche et pris son sac qu’elle transvasa dans un autre à rayure marines. Parée ainsi elle sortit de la maison sans oublier ses clés.

L’air était chaud mais supportable pour une journée de juin dans les rues de Tingapour et avant d’aller voir les magasins elle passa dans une petit boutique pour prendre un milkshake fraise-banane à emporter. Se balader sans rien à boire dans les rues lui paraissait incongru depuis qu’elle passait chaque matin prendre son café pour aller au boulot. Mauvais manie, elle le savait, mais ne pouvait s’en débarrasser. Elle passa devant la banque où elle checka son compte… Elle n’avait rien dépensé depuis un certain temps mais valait mieux vérifier ce qui lui restait avant de partir dans une folie d’achats compulsive.

Rassurée sur l’état de ses finances elle continua sa route avec entrain et… trébucha sur ce qui, de prime abord, lui sembla être une racine, ce qui lui parut bizarre puisqu’il ne lui avait pas semblé avoir vu d’arbres border la route, puis elle rouvrit les yeux sur le carnage de son milkshake étalé sur les pavés et remonta lentement le long de la béquille coupable pour apercevoir le un visage auréolé qui n’était autre que celui d’un homme en contre-jour.

« Je suis… Euh… »

Qu’est ce qu’on disait dans ces cas là…? ‘ Mon cher monsieur je suis vraiment navrée d’avoir trébuché sur votre béquille et d’avoir failli vous entrainer dans ma chute.’ ou ‘MAIS QU’EST-CE QU’ELLE FOUTAIT LA VOTRE BEQUILLE J’AURAIS PU ME FAIRE VACHEMENT MAL !’. A vrai dire elle aurait bien fait un mix du genre ‘JE SUIS VRAIMENT NAVRE mais vous savez j’aurais pu me faire super mal ? ._.’ Ce qui à coup sûr n’aurait pas manqué de troubler le jeune homme. Après tant de tergiversations silencieuses qui, en réalité, n’avait pas dû durer plus de 2 secondes. Elle frotta son nez légèrement douloureux, sans doute dû à sa rencontre avec les pavés et se dit qu’il serait peut être temps de se relever…


Spoiler:
 


Dernière édition par Moera M. Bates le Dim 13 Oct - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Olympe N. Century





MessageSujet: Re: How I met my shopping Partner %) ~ Prio Olympe   Lun 8 Juil - 21:25



Il sortit de chez M. Johan Geli, son kinésithérapeute. Car si les Chamans pouvaient à peu près tout soigner, ils ne parvenaient pas à remettre la jambe d’Olympe d’aplomb. Rien n’y avait fait. Il allait donc voir ce cher monsieur. Les séances duraient environ deux heures et elles  étaient pour le jeune homme synonyme de souffrance. Il savait pertinemment que rien ne sortirait de ces séances. Il ne remarcherait jamais sans béquille, les personnes ne cesseraient jamais de le regarder clopiner pendant ses courses habituelles. Le monde irait mieux si chacun se mêlait de sa propre vie, sans tenter de s’affirmer dans celle des autres. Bref. Il allait quand même à ces séances, parce que M. Geli le soignait pour la semaine à venir. Souvent, la douleur était trop forte et il n’arrivait même plus à marcher. Dans ces cas-là, il se défonçait à la morphine en gélules. Se défoncer n’est peut-être pas le bon terme. Il se retrouvait seulement un peu somnolent et s’affalait finalement sur son sofa.

Ce jour-ci, il avait choisi de braver la foule malgré les regards pénibles des Omoisiens. Généralement, il rentrait directement chez lui. Là, il devait renouveler sa garde-robe. Elle débordait, certes, mais il adorait les vêtements. Et son porte-feuille était assez rempli, ce qui était rare.

Il allait pénétrer dans sa boutique fétiche – Perkins & Cie – lorsque quelqu’un, ou plutôt quelqu’une, se prit les pieds dans sa béquille. Il avait juste eu le temps de voir un sac voler, un milkshake valser et il entendit un « OUCH » prononcé avec grâce et élégance – LOL. – Il se précipita à la rencontre de la jeune femme et lui tendit son bras, une fois qu’il eut ramassé sa béquille en sautant à cloche-pied. Classe et distinction, vous dis-je, cet Olympe.

- Je suis… Euh…, commença-t-elle, tentant vainement de reprendre un semblant de souffle.
- Et bien moi, je suis désolé. Vraiment. Vous allez bien Mademoiselle ? Tenez, agrippez-vous à moi. Voilà, il jeta un regard désolé vers le milkshake, qui avait l’air savoureux, soit dit-en passant, et continua sur sa lancée. Je vais vous en acheter un autre.

Il alla dans une boutique qui comme par hasard se trouvait à côté du lieu de la chute infortunée. Et ressortit avec un milkshake à la framboise, qui, il l’espérait, plairait peut-être à la jeune femme. Elle était jolie d’ailleurs. De belles boucles brunes encadraient son fin visage. Un trait de maquillage faisait ressortir ses yeux bleu ciel qui rayonnaient.

- Moi, c’est Olympe. Je suis vraiment désolé de ce qu’il vient de se passer, j’aurais dû faire attention…Est-ce que je peux vous emmener quelque part pour me faire pardonner ? Faire les boutiques, peut-être ? ajouta-t-il après avoir réfléchi un court instant.

Peut-être aurait-il l’occasion de faire plus ample connaissance et de trouver des vêtements pour lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Moera M. Bates





MessageSujet: Re: How I met my shopping Partner %) ~ Prio Olympe   Sam 12 Oct - 14:48

Le fait est, et il faut bien l'avouer, que ça faisait déjà quelques mois que Moera ne dispensait plus de câlins... A personne. Non pas que la présence d'Olympe éveillait en elle des sensations... Disons tendancieuses... Enfin, si, un peu parce qu'il était quand même fichtrement bien foutu MAIS Mo avait des principes (qu'elle aurait bien foutu au fond de son tiroir à chaussettes mais ça c'est une autre histoire...) donc Mo ne lui fit même pas les yeux doux (menteuse.)

- Et bien moi, je suis désolé. Vraiment. Vous allez bien Mademoiselle ? Tenez, agrippez-vous à moi. Voilà.

La surprise se pend sur le visage de la jeune femme et elle trouva sa réaction vraiment trop choupisnoupigroupignoupibouh *^* (<===Ceci ne veut rien dire... Arrêtez moi je suis en train de sombrer dans la folie...). Elle surprit vaguement ses beaux yeux bleus (?) descendre vers feu son milkshake avant de l'entendre dire qu'il allait lui en acheter un autre et repartir d'où elle était venue.... Elle profita de cet instant de répis pour remettre de l'ordre dans ces idées.

1- Elle ne connaissait ni son nom, ni son âge, ni son statut (marié, célibataire, avec ou sans enfants...)
2- Ca pouvait très bien être un affreux bonhomme qui mange les enfants (oui, oui, oui...)
3- OH MON DIEU IL REVENAIT AVEC SON MILKSHAKE PREFERE

- Moi, c’est Olympe. Je suis vraiment désolé de ce qu’il vient de se passer, j’aurais dû faire attention…Est-ce que je peux vous emmener quelque part pour me faire pardonner ?

Où tu veux. Je te suis. Pour se donner bonne conscience et éviter de dire ces mots qui lui brûlaient la langue elle bu une gorgée du Milkshake qu'il venait de lui ramener et se tût avant d'entendre la suite de ce qu'il avait à dire.

- Faire les boutiques, peut-être ?

Grand Dieux ce type était génial. Le regard brillant elle hocha la tête en souriant puis pris enfin la parole.

- Merci pour le Milkshake vous n'étiez pas obligé. Je m'appelle Moera. Et j'aurais pu faire un peu plus attention moi aussi.

Son sourire se transforma en une moue d'excuse et elle remit son sac en place sur son épaule.

- Alors on va faire les magasins?

Elle l'emmena dans un magasin qu'elle connaissait bien... Lui fourra quelques vêtements dans les bras et le poussa gentiment dans une cabine.

-Vous me dites si je suis trop pressante mais... J'ai toujours adoré choisir pour les autres... Les gens n'aiment pas trop ça en général alors je fais de mon mieux mais j'ai pas pu...

Elle se tût tandis qu'Olympe sortait de la cabine avec une première tenue, puis elle parti dans un grand éclat de rire.

- Je suis désolée, désolée... Mais... Vous ressemblez vraiment à un clown comme ça. Enfin non pas un clown, je n'aime pas les clowns. Euh... Je m'enfonce là, non? Tenue suivante...?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Olympe N. Century





MessageSujet: Re: How I met my shopping Partner %) ~ Prio Olympe   Dim 13 Oct - 16:23



Le moins qu’on pouvait dire sur ce petit bout de femme, c’était qu’elle était enthousiaste. Mais elle était peut-être plus simplement comme toutes les femmes, qui, lorsqu’on prononçait le mot « shopping », avaient les yeux qui se mettent soudainement à briller. Ce devait être la réponse la plus probable, songea-t-il en soupirant intérieurement. Elle l’emmena d’un pas pressant dans une boutique sans s’arrêter de discuter. Olympe avait même du mal à suivre puisqu’il préférait se concentrer sur sa route et le mouvement de ses jambes pour éviter de se casser la figure. Par contre, ce qu’il avait remarqué, c’était ses lèvres. Des lèvres pulpeuses et d’un rouge cerise, des lèvres qui attiraient son regard, des lèvres qu’il avait furieusement envie de mordre. La dénommée Moera le fit entrer dans un charmant petit magasin de vêtements hommes & femmes, l’odeur du neuf régnait parmi celles des quelques clients qui s’affairaient dans la boutique. Occupé à scruter la structure de la pièce, il n’avait pas remarqué que la jeune femme s’était éclipsée. Il haussa un sourcil quand celle-ci revint les bras chargés de vêtements, se trouvant être masculins. Le jeune homme porta son regard sur Moera et vit une énergie folle qui en ressortait. Sapristi. Faites qu’elle ne lui demande pas de…

- Vous me dites si je suis trop pressante mais... J'ai toujours adoré choisir pour les autres... Les gens n'aiment pas trop ça en général alors je fais de mon mieux mais j'ai pas pu... le coupa-t-elle dans ses prières, les brisant par la même occasion.

Il ne prit même pas la peine de répondre. Plus vite il passerait cette… tenue, plus vite la corvée serait achevée. Ah, ces femmes. Toutes de sacrés phénomènes, quand même.

S’il détestait faire les boutiques, c’était surtout à cause de sa lenteur exécrable quand il s’habillait. Dur en effet de passer un pantalon quand une des jambes refuse de coopérer à toute manipulation. Il fallait donc qu’il : mette le haut, se batte avec les boutons, évite de déchirer le tissu en tombant, rentre une jambe dans le pantalon, s’assoie sur le minuscule tabouret, passe la deuxième jambe et qu’il ressorte sans avoir l’air tout débraillé. Il n’était pas rare que les gens se retournent sur lui, ses cheveux en bataille, la transpiration commençant à perler sur sa peau, sûrement en train de se demander ce qu’il pouvait bien fabriquer dans la cabine.

Bref, il sortit et, se retournant vers le miroir du fond de la cabine d’essayage eut une vraie surprise en se voyant. Que l’ensemble était laid. Un pantalon à carreaux, une chemise à manches courtes à carreaux également et un nœud papillon rose. Saperlipopette. Visiblement, la jeune femme était tout à fait d’accord puisqu’elle éclata de rire – ah, son rire… une petite merveille pour les amateurs de musiques, si doux, un trille harmonieux *out* - en le voyant. Après l’avoir regardé sous tous les angles imaginables, elle ajouta :

-  Je suis désolée, désolée... Mais... Vous ressemblez vraiment à un clown comme ça. Enfin non pas un clown, je n'aime pas les clowns. Euh... Je m'enfonce là, non ? Tenue suivante ... ?
- Ah non, cette fois, c’est à moi. Enfin, si vous voulez, j’ai une proposition. On va tous les deux chercher une tenue pour l’autre. Mais s’il vous plait… Cette fois… On essaie de faire un mix un peu classe, si vous le voulez bien ? :kiwi:

N’attendant même pas sa réponse, Olympe partit en quête du Saint Graal de la tenue féminine. Hihihi. Il allait lui en prendre plusieurs. Il espérait que la taille irait. Alors… il trouva une très jolie robe blanche et bleu marine qui se marierait à merveille avec ses splendides yeux azurs. Plus loin, une jupe noire cintrée avec un haut à motifs fuschia. Enfin, il dénicha un pantalon cigarette noir pour un chemisier blanc. Décidément, le courant passait entre lui et les vêtements. Voilà qu’il se trouvait même à apprécier ceux féminins. Allons bon.
Ils revinrent à peu près en même temps vers les cabines d’essayage et dévisagea Moera en réalisant la montagne d’habits qu’elle aussi avait choisi. A eux deux, ils allaient essayer plus de vêtements qu’Olympe n’en aurait eu en un an. Miracle.

- CADEAU. Vous me dites quand vous avez fini. J’espère que la taille vous ira, vous m’aviez l’air d’être un modèle plutôt réduit.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Moera M. Bates





MessageSujet: Re: How I met my shopping Partner %) ~ Prio Olympe   Dim 13 Oct - 18:04


Il est vrai qu'un pantalon à carreaux ET une chemise à carreaux, assortis avec un nœud papillon donnait une impression assez douteuse sur les goûts de la personnes qui portait l'ensemble, mais, à vrai dire, Moera n'avait pas vraiment fait attention à ce qu'elle prenait puisque ses pensées était toutes dirigées vers les yeux bleus ciel de son nouvel ami qui, il fallait le dire, lui donnait légèrement des vapeurs.

" Ah non, cette fois, c’est à moi. Enfin, si vous voulez, j’ai une proposition. On va tous les deux chercher une tenue pour l’autre. Mais s’il vous plait… Cette fois… On essaie de faire un mix un peu classe, si vous le voulez bien ? :kiwi:"

Elle pouffa et acquiesça... Dans le vide. Il lui choisissait des vêtements et elle lui choisissait les siens. Ok, c'était partit. En tant que stagiaire dans la rubrique Mode du Tingapour Post elle allait devoir faire ses preuves. Parcourant les rayons de long en large le doigt sous le menton, elle fit deux fois le tour du magasin puis pris un pantalon marron/taupe qu'elle assortit avec un tee shirt blanc cassé sur lequel il y avait la tête de la reine d'Angleterre avec des moustache sur le doigt et des bretelles (elle était presque certaine qu'il n'allait pas retenir la tenue en question mais savait on jamais... Puis elle piocha un jean beige et une chemise orange/rose assez flashy mais qui irait fichtrement bien avec le classique du jean. Pour finir elle récupéra la chemise à carreaux sus nommé qui toute seule était assez jolie et y accorda un pantalon noir. Tout en sachant que le tee shirt de la rein pourrait éventuellement venir s'associer au pantalon noir. Tout allait avec le noir. Satisfaite de ses choix elle revint les bras chargés de vêtements vers les cabines où Olympe l'attendait déjà.

" On échange? " demanda t-elle avec un sourire

Olympe la regardait légèrement atterré et elle se demanda si c'était parce que ce qu'elle avait choisi ne lui plaisait pas du tout ou à cause de la quantité de vêtement. Elle haussa les épaule. Tant pis.

" CADEAU. Vous me dites quand vous avez fini. J’espère que la taille vous ira, vous m’aviez l’air d’être un modèle plutôt réduit. "

Un modèle réduit? Il était vrai qu'1m68 n'était pas très grand mais de là à dire qu'elle était un modèle réduit... Peut être par rapport à sa taille pour le moins svelte... C'est peut être de ça qu'il voulait parler? Tout en réfléchissant à ça elle enleva ses chaussure et le reste de ses habits puis enfila la première tenue qui se trouvait être une très mignonne petite robe rayé blanche et bleu marine ceinturée à la taille par une petite ceinture de la même couleur que ses lèvres... Cerise, donc.

Elle avait toujours évité les rayures horizontales mais force était de constater que la robe la faisait ressembler à une jolie poupée de porcelaine plutôt qu'à une bonbonne bretonne (ce à quoi elle s'était attendu en voyant la robe). Serrée sur son buste la robe s'évasait à partir de la taille pour se terminer au 3/4 cuisse. Elle sortit donc afin de se montrer à Olympe et attendit qu'il arrive.

Elle rajusta les bretelles sur le tee shirt et déposa un Bailey noir, trouvé sur une étagère, sur sa tête puis observa le jeune homme d'un œil appréciateur. Elle tapa joyeusement dans ses mains et lui fit un oli sourire.

" Alors vous trouvez ça comment? C'est pas mal, non? Et moi vous me trouvez comment?"

Elle tourna sur elle même ses boucles s'envolant puis repris sa position initiale, pied nus joints et main derrière le dos.

"Moi j'aime bien... Tenue suivante? Après on va prendre un café... Et un goûter **"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Olympe N. Century





MessageSujet: Re: How I met my shopping Partner %) ~ Prio Olympe   Dim 13 Oct - 20:05


Cette fois, il parvint à accélérer le mouvement et ne mit que quelques minutes pour enfiler la tenue complète. Youpeeh. Il entendait le bruit des fermetures éclairs, le bruissement des tissus et les souffles de sa partenaire de shopping. Bien sûr, elle sortit avant lui, et quand il se dirigea vers Moera, elle avait encore les yeux qui pétillaient. Puis son regard fit le tour de sa silhouette, descendit puis remonta jusqu’à son visage. Elle était… tout à fait charmante ! Il ne put s’empêcher de se flatter intérieurement pour les choix qu’il avait fait, tout la mettait très en valeur. Mais le chapeau noir qu’elle avait ajouté à ses habits lui donnait un air sauvage qui n’était pas du tout pour lui déplaire.

- Alors vous trouvez ça comment ? C'est pas mal, non? Et moi vous me trouvez comment ?
- Pour ma part, j’aime beaucoup. Surtout le tee-shirt. Je crois d’ailleurs que je vais l’acheter. Quant à vous, et bien… Vous êtes vraiment très jolie comme ça. Je le savais, le bleu vous va à ravir.

Il jeta un regard sur le t-shirt en question et sourit en voyant la si posée, la si british Elizabeth II.
Ils retournèrent tous les deux essayer les dernières tenues qui convinrent aussi au jeune homme. Elle aussi avait du goût. Bien. Très bien même. Cette dernière était tout aussi mignonne dans les autres tenues. Il avait cependant une petite préférence pour la jupe ainsi que pour la robe, qui mettaient toutes deux en valeur ses fines jambes et sa belle taille. Taille qui serait très bien contre lui, pour un slow. Chuuuuuuut, Olympe, du calme, elle n’est pas pour toi.

- Après on va prendre un café... Et un goûter **
- Je suis tout à fait d’accord ! Par contre, cette fois, je vous emmène.

Il la fit patienter bien une minute, le temps qu’il achète le fameux tee-shirt. Il irait très bien avec tous ses pantalons et lui donnerait un côté plus jeune que ne le faisait paraitre son visage cerné. Quand il sortit, il proposa son bras à Moera et ils avancèrent ainsi jusqu’à sa librairie-café favorite le « Livres In Room » qui proposait toutes sortes de desserts accompagnés de boissons chaudes et la possibilité de lire, partager à propos des dernières sorties littéraires. L’endroit était cozy, chaleureux, bref, ce serait parfait pour qu’ils se remettent de leur virée shoppingesque – oui j’invente des mots, et alors ? :kiwi:.
Les jeunes gens s’installèrent et Olympe engagea la conversation.

- Alors, Moera, que faisiez-vous en ville cette après-midi ? Vous profitiez du soleil ? On a de la chance, aujourd’hui il ne fait pas trop chaud. On peut respirer sans avoir l’impression de suffoquer…

Et on applaudit tous l’ex-sangrave pour sa formidable éloquence et ses capacités à converser avec le sujet de papotage le plus stupide de tous les temps : la météo. Roulements de tambour, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Moera M. Bates





MessageSujet: Re: How I met my shopping Partner %) ~ Prio Olympe   Sam 26 Oct - 20:00

Moera était, malgré les apparences, quelqu’un de très impressionnable. Il suffisait de peu pour que ses joues prennent la couleur des cerises et qu’elle se mette à bégayer. Parfois même c’était uniquement ses pensées ‘inappropriées’ qui la faisaient avoir cette réaction. Aussi après cette remarque incongrue sur le goûter… Qu’elle prenait, en effet, tous les jours mais qu’elle s’efforçait de cacher aux autres ses joues prirent cette couleur rouge familière et elle se retourna vivement dans sa cabine où elle termina d’essayer les dernière tenues.

La boutique était engoncée dans une petite ruelle. Une de celle qui n’avait pas subit l’élargissement imposé par l’impératrice lorsque les nouvelles technologies l’avaient exigé. Ils avaient : élargi les routes, réduit la taille des immeubles percé de nouvelles fenêtres dans les bâtiments. Dénaturé toute la vieille ville en somme. Moera découvrait un nouvel endroit et elle adorait ça. Elle passa les doigts sur la couverture des livres reliées de cuir et s’émerveilla sur les vieilles éditions qui se trouvaient dans le café-librairie avant de venir s’asseoir en face d’Olympe le sourire aux lèvres.

« Alors, Moera, que faisiez-vous en ville cette après-midi ? Vous profitiez du soleil ? On a de la chance, aujourd’hui il ne fait pas trop chaud. On peut respirer sans avoir l’impression de suffoquer… »

Elle esquissa un sourire. Porta ses yeux sur la carte du café et se décida rapidement.

« Je vis plus ou moins toute seule en ce moment alors… Je me suis dit que j’allais sortir. Au lieu de rester enfermée comme d’habitude… »

Elle passa sa commande à la serveuse puis lui rendit la carte avant de continuer :

« Et vous ? Vous venez souvent ici ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Olympe N. Century





MessageSujet: Re: How I met my shopping Partner %) ~ Prio Olympe   Dim 27 Oct - 16:14



- Je vis plus ou moins toute seule en ce moment alors… Je me suis dit que j’allais sortir. Au lieu de rester enfermée comme d’habitude…  Et vous ? Vous venez souvent ici ?

Olympe eut un discret sourire après avoir appris que la jolie jeune femme qui se trouvait devant lui avait pour ainsi dire personne dans sa vie. Il aurait été très déçu de découvrir que ses tentatives de séductions à venir seraient sans effet et, surtout, balayées par un autre. Cela dit, elle était tellement mignonne avec ses jolies boucles brunes, c’était donc étonnant qu’elle fût seule. Il croisa ses longues jambes avec difficulté sous la table, laissant sa béquille calée contre sa chaise pour se concentrer uniquement sur sa compagne.

- Je vous propose que vous sortiez un peu avec moi à l’avenir, alors. Ca nous évitera autant à vous qu’à moi de rester cloitrés, sans voir personne alors que votre compagnie est tout à fait charmante.

Il se surprit à imaginer des petites virées en ville avec elle, des discussions sympathiques/amusantes/volcaniques autour d’un café comme celui-ci et qui peut-être se termineraient dans son lit à lui, où il… Le jeune éhonté secoua sa tête, évitant ainsi de se faire assaillir par de nombreuses images qui feraient rougir plus d’une personne. En même temps, il ne fallait pas trop en vouloir à l’ex-sangrave : il n’avait plus jamais eu de relations depuis l’attentat. Dérouté, il l’était. Il s’agissait là d’une des premières fois où il parlait à une femme, en plus, il contrôlait son imagination débordante. Il se décida enfin à répondre à la jeune femme.

- Je devais passer chez le kinésithérapeute, pour, vous voyez… ça, dit-il en montrant d’un doigt sa jambe paralysée. Je ne sais pas si vous savez ce que sont les kinésithérapeutes. Ils font vraiment des miracles alors qu’ils n’utilisent même pas la magie. En fait, ils massent, entrainent, bref, ils essayent de faire retrouver à une partie du corps sa vigueur d’antan. Les Terriens utilisent beaucoup ça, quand ils se cassent quelque chose par exemple. Ma pauvre, je vous ai fait tout un cours dessus, je vous prie de m’excuser. Je reviens à nos moutons. Si vous parliez de cet endroit, oui, je viens assez souvent. Je connais très bien celle qui dirige. Vous aimez lire ?

Il ne développa pas l’origine et le statut de leur relation. Clarice s’était occupée de lui quand il était sorti de l’hôpital et l’avait même accueilli chez lui. Jamais rien ne s’était passé entre eux, puisque 1) elle avait quinze ans de plus que lui, 2) elle préférait un renflement – même deux, pour être précis -  en haut d’un corps plutôt qu’un en bas. Alors ils n’était que très bons amis et ils aimaient se raconter mutuellement leur vie.

- Je tenais à vous le dire quand même. Vous êtes vraiment très jolie. Mais surtout, vous me plaisez beaucoup. J’espère que ça ne vous choque pas que je le dise comme ça, mais je préférais vous prévenir pour que vous puissiez encore partir avant que je passe à l’étape supérieure.

Et il la fixa, se perdant dans l’océan de ses yeux.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Moera M. Bates





MessageSujet: Re: How I met my shopping Partner %) ~ Prio Olympe   Dim 3 Nov - 18:50

« Je vous propose que vous sortiez un peu avec moi à l’avenir, alors. Ca nous évitera autant à vous qu’à moi de rester cloitrés, sans voir personne alors que votre compagnie est tout à fait charmante. »

Moera porta ses lèvres à la tasse de café machiatto qu'on venait de déposer devant-elle. La proposition était alléchante cela étant elle avait aussi des permanences au boulot qu'elle se devait d'assurer et cela même le week-end parfois. Mais il était certain qu'elle n'avait pas vraiment envie que leur relation, si l'on pouvait parler de 'relation' à ce stade, se termine maintenant.

« Et bien pourquoi pas... Voilà une proposition intéressante.
-Je devais passer chez le kinésithérapeute, pour, vous voyez… ça. »


La jeune femme se pencha pour voir ce qu'il montrait du doigt et hocha la tête en prélevant un petit morceau de crumble aux fruits rouges du bout de sa cuillère.

« Je ne sais pas si vous savez ce que sont les kinésithérapeutes. Ils font vraiment des miracles alors qu’ils n’utilisent même pas la magie. En fait, ils massent, entrainent, bref, ils essayent de faire retrouver à une partie du corps sa vigueur d’antan. Les Terriens utilisent beaucoup ça, quand ils se cassent quelque chose par exemple. Ma pauvre, je vous ai fait tout un cours dessus, je vous prie de m’excuser. Je reviens à nos moutons. Si vous parliez de cet endroit, oui, je viens assez souvent. Je connais très bien celle qui dirige. Vous aimez lire ? »

Accompagnant la fin de sa tirade d'un petit rire elle hocha de nouveau la tête tout en continuant de sourire.

« Eh bien je ne savais pas ce qu'était un kinésithérapeute. J'avoue n'avoir jamais voyagé en dehors des limites d'Omois à mon grand regret. Mais peut être que mon travail m'en offrira l’opportunité. Je fais des études de journalisme et suis actuellement assistante stagiaire du Tingapour Post dans la rubrique Mode... Pas que la mode soit ma partie préférée mais il faut bien commencer quelque part. Et donc, oui, j'aime beaucoup lire. La lecture me détend à vrai dire. »

La fin de son petit monologue finit elle revint sur quelques mots qui n'avaient que peu retenu son attention à la base mais qui, maintenant la faisait tiquer. 'Je connais très bien celle qui dirige'... Qui était cette 'celle' et quelle relation pouvait-il bien avoir avec lui? Chassant des pensée peu 'chrétienne' de ses pensées elle se força à ne rien montrer de son léger trouble.

« Je tenais à vous le dire quand même. Vous êtes vraiment très jolie. Mais surtout, vous me plaisez beaucoup. J’espère que ça ne vous choque pas que je le dise comme ça, mais je préférais vous prévenir pour que vous puissiez encore partir avant que je passe à l’étape supérieure. »

Ca y est pour le coup elle était vraiment troublée. Elle porta les mains à ses joues devenues rouges vif. Et balbutia quelques onomatopées incompréhensibles tout en essayant de reprendre un semblant de contenance.

« Je... Euh. Non... Enfin je veux dire, oui. Oh et puis je m'embrouille! Ca ne me gêne pas, au contraire. Mais j'ai été un peu prise au dépourvue... »

Reprenant une gorgée de son café elle inspira une grande bouffée d'air.

« Pour être tout à fait honnête, j'avoue que vous me plaisez aussi. Et... Euh... J'aimerais beaucoup qu'on puisse continuer à se voir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: How I met my shopping Partner %) ~ Prio Olympe   

Revenir en haut Aller en bas
 

How I met my shopping Partner %) ~ Prio Olympe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelle corvée ce shopping ! [Kimberley]
» Look for a partner for rp (c'est bien ça en anglais hein?)
» Shopping Trip [Faith]
» Où il est prouvé que l'Olympe peut être en fête sans Ferrero Rocher
» La messagère de olympe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: AutreMonde :: Omois :: Tingapour-