AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On se serait pas déjà croisés ? Non ? T'es sûr ? ~ PV Micha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Coraline C. Grey





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: On se serait pas déjà croisés ? Non ? T'es sûr ? ~ PV Micha   Mer 23 Oct - 15:30



Je ne comprend rien à ce monde ~
Tingapour, c’est beaucoup plus grand que Paris. Et c’est beaucoup plus compliqué. Par contre, c’est plus joli, indéniablement. Ici, pas d’immeubles crasseux, pas d’excréments à tous les coins de rues, pas de pollution. Ici, tout est brillant, coloré, reluisant, entretenu, bien propre grâce à la magie. Il n’y a pas de voitures. Les rues sont envahies de piétons, les tapis volants circulent en hauteur, légèrement au dessus des toitures des jolies habitations. Le tout surplombé –non pas par la Tour Eiffel- mais par le gigantesque Palais Impérial. Et ici, il est facile de se perdre et de se laisser entraîner par la foule, surtout pour les immigrées terriennes comme Coraline.

Au moins ici, la jeune fille aux cheveux arc-en-ciel n’était pas la seule à arborer des extravagances qui faisaient se retourner sur elle la moitié des passants. Des grandes dames, qui venaient sûrement du palais, portaient d’improbables robes et la mode omoisienne était parfois... très très artistique, dirons-nous. Bref. Donc là, notre Coco était perdue et cherchait fébrilement quelque chose qui pourrait ressembler à un métro. Ça existait, les métros ou les trains, dans ce pays ? Au Lancovit, pas de soucis, il y avait bel et bien une sorte de train qui circulait sous la ville, en d’autres termes, un métro. Eux au moins, avaient adopté certaines technologies terriennes, parce que la magie, c’est bien, mais il faut aussi accepter de se moderniser et de daigner jeter un œil au travail des voisins. Et arrêter un peu d’affirmer que cette bonne vieille Terre est une planète d’arriérés, que diable ! Le peuple omoisien était bien trop prétentieux pour ça.

Fatiguée, de mauvaise humeur, Coraline s’arrêta dans un café bondé et commanda un... jus de crogroseilles. En espérant que ce n’allait pas être une nouvelle saveur trop chelou pour elle. Parce qu’elle en avait goûté, des trucs bien dégueus, depuis qu’elle était arrivée ici, ah ça oui.
Vous vous doutez bien, il n’y avait plus de place. Donc, elle s’assit à la table d’un jeune homme -beau gosse, le jeune homme- et demanda :

« Dites-moi, est-ce qu’ici ça existe, les métros ou bien... ? Je suis complètement paumée, je ne vous raconte pas. »

Enfin, peut-être que si, elle allait raconter, après tout. Si le gars était gentil avec elle. D'ailleurs, il lui semblait un peu familier... Juste une impression.

Spoiler:
 
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_♣ _______________ ♣_
I'm radioactive
I’m waking up to ash and dust. I wipe my brow and sweat my rust. I’m breathing in the chemicals. I’m breaking in and shaping up then checking out on the prison bus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Micha A. Vosesviatski





MessageSujet: Re: On se serait pas déjà croisés ? Non ? T'es sûr ? ~ PV Micha   Ven 1 Nov - 21:25


Se repérant grâce au plan qu'il avait miraculeusement réussi a piquer au palais à son arrivé il réussi à ne pas s'enfoncer plus profondément et dangereusement dans les entrailles de cette... Ville. Si on pouvait toujours appeler ça une ville à ce niveau là. Et pourtant dieu sait que Micha en avait visité des villes.

Le nombre de "AH NON JE SUIS PRESSE, HEIN?!" qu'il obtenait à la question "Excusez-moi, monsi.../Madam..." s'allongeait considérablement et Micha commençait à désespérer et à se demander qu'est ce qu'il foutait là et pourquoi il n'était pas resté avec ses parents et sa toute nouvelle petite sœur... Ah oui. Parce qu'elle faisait beaucoup de bruit mine de rien. Il hésita un moment entre rester ici ou retourner supporter les pleurs incessants de la petite dernière, qu'il adorait cela étant dit, puis décida que le palais était actuellement trop loin pour rebrousser chemin.

Tout fatigué qu'il était il se jeta sur la première table libre dans un café et allongea ses longues jambes devant lui puis ferma les yeux en réfléchissant à ce qu'il allait bien pouvoir faire maintenant. Il n'avait pas de maison, pas d'arg... Ah si de l'argent par contre, ça, il en avait à la pelle. Sa mère était tellement flippé qu'elle lui avait versé une somme d'argent tellement énorme que jamais il ne pourrait en dépenser le tiers. Ce n'était pas comme si Mr et Mme Vosesviatski ne pouvait pas se le permettre après tout... Mais tout de même! Il ne partait pas à l'autre bout du monde... Il changeait de monde. De là à savoir ce qui était le plus flippant pour des géniteurs c'était une bonne question.

La serveuse arriva et devant son air ahuri elle lui proposa gentillement de lui préparer quelque chose qui 'devrait lui plaire'.

Elle revint avec un verre dans lequel un liquide d'une couleur indéfinissable baignait. Pas très appétissant tout ça, se faisait-il la réflexion quand une jeune fille aux cheveux d'une multitude de couleur s'assit en face de lui. Il releva la tête, de grands yeux ronds à l'encontre de la demoiselle.

« Dites-moi, est-ce qu’ici ça existe, les métros ou bien... ? Je suis complètement paumée, je ne vous raconte pas. »

Il tourna la tête dans tout les sens pour savoir si c'était bien à lui qu'elle parlait et en déduisit que oui vu qu'il n'y avait personne derrière lui... Enfin si en l’occurrence, si. Mais personne qui ne regardait la jeune fille... Enfin si. Sans doute à cause de ses cheveux d'ailleurs... Mais personne qu'elle ne regarda en retour.

« Et ben euh... C'est à dire que je viens d'arriver. Alors je sais pas si y'a des métros mais en tout cas j'ai trouvé un plan! »

Tout fier de lui il étala le dit plan sur la table. Un peu simplet le jeune monsieur. Mais bon ne lui en voulons pas il est mignon... Pour reprendre un peu contenance il se décida à goûter le breuvage qui s'avéra avoir un goût aussi spécial que la couleur. Mais au bout de deux ou trois gorgée il lui parut meilleur. Et se dit qu'il faudrait qu'il demande le nom à la serveuse, si elle revenait un jour.

« Sinon vous faites quoi ici? Moi c'est Micha. Je vous épargne tout mes patronyme ce serait un peu long. »

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
Maman les p'tits bateaux qui vont sur l'eau ont-ils des jambes? Mais oui mon gros bêta s'ils n'en avaient pas ils ne marcheraient pas. Allant droit devant eux, ils font le tour du monde et comme la terre est ronde, ils reviennent chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Coraline C. Grey





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: On se serait pas déjà croisés ? Non ? T'es sûr ? ~ PV Micha   Dim 17 Nov - 13:07



Je ne comprend rien à ce monde ~
Elle le dévisageait gravement, persuadée de l’avoir déjà croisé quelque part, en ce monde ou un autre, d’ailleurs. Elle remarqua qu’il avait commandé le même breuvage qu’elle : ils eurent exactement la même grimace au passage du liquide dans leur gosier, la grimace des débutants, de ceux qui n’ont jamais eu le plaisir de goûter à toutes ces merveilles (huhu) de cette planète.

« Et ben euh... C'est à dire que je viens d'arriver. Alors je sais pas si y'a des métros mais en tout cas j'ai trouvé un plan ! »

Ooooh, un autre paumé de la vie ! Voilà qui devenait très intéressant. Amusée, elle pencha sa tête colorée sur le plan qu’il avait sorti fièrement. Elle tourna et retourna le morceau de papier qui lui semblait indéchiffrable. Et pas de lignes de métro.

« Sinon vous faites quoi ici ? Moi c'est Micha. Je vous épargne tout mes patronyme ce serait un peu long. »

Elle se perdit quelques instants dans la contemplation du plan, et se décida à répondre :

« Enchantée, moi c’est Coraline, je viens de débarquer aussi. Ces Tingapouriens sont tellement prétentieux, y’en a pas un seul qui est foutu d’indiquer le chemin. »

Elle avait du mal à cacher sa joie. C’était tellement rassurant de trouver un compatriote aussi étranger qu’elle... Parce que ça crevait les yeux. Le même air perdu, la même gestuelle maladroite dans les lieux publics, le même regard effarouché d’un lapin qui vient de se faire piéger par le foutu chasseur (au cas ou vous auriez pas compris, le chasseur s’appelle Autremonde :kiwi:)... Et puis Micha... tenez, Micha, ce nom lui disait fichtrement quelque chose, bon sang... était habillé à la mode terrienne, donc il était terrien, sens de l’observation et de la déduction, yeah ! Du tout au tout, Coco se retrouvait rien qu’aux premiers abords dans ce jeune homme. Deux pauvres nonsos fraîchement débarqués, le même regard qui disait qu’ils se comprenaient, elle l’appréciait déjà. Oui oui, elle va vite en besogne, c’est encore qu’un inconnu et tout et tout... Vous excuserez son enthousiasme, mais c’était la toute première fois depuis son immigration qu’elle avait l’occasion de bavarder un peu avec quelqu’un dans le même cas qu’elle. En fait, elle se sentait très seule, la pauvre petite. Partout où elle faisait l’effort d’avoir une approche sociale avec les gens, elle ne se prenait que des vents. Et à la forteresse, c’était encore pire. Parce que oui, la jeune fille était stagiaire chez les gris. Avouez que comme orientation, vous pouvez pas rêvez mieux, hein ? Mais elle ne le crie certainement pas sur tous les toits, et n’allait encore moins le révéler au jeune homme, avec qui elle comptait sympathiser et s’en faire son premier ami autremondien.

Elle finit le verre de... substance, et essuya sa bouche d’un revers de manche, fixant le jeune homme d’un œil intéressé :

« Vous venez de Terre, pas vrai ? Figurez-vous que j’ai l’impression de vous avoir déjà vu quelque part... »

Spoiler:
 
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_♣ _______________ ♣_
I'm radioactive
I’m waking up to ash and dust. I wipe my brow and sweat my rust. I’m breathing in the chemicals. I’m breaking in and shaping up then checking out on the prison bus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Micha A. Vosesviatski





MessageSujet: Re: On se serait pas déjà croisés ? Non ? T'es sûr ? ~ PV Micha   Dim 1 Déc - 20:29

La jeune fille aux cheveux arc-en-ciel l'intriguait. C'est vrai il y en avait peu qui osait mais il aimait bien. Lui même aurait été bien incapable de faire quelque d'aussi... Étonnant. Il n'osait même pas imaginer se faire tatouer. Trop dangereux, trop pointu, trop douillet. Micha n'aimait pas les aiguilles.

« Enchantée, moi c’est Coraline, je viens de débarquer aussi. Ces Tingapouriens sont tellement prétentieux, y’en a pas un seul qui est foutu d’indiquer le chemin.
- VOUS AVEZ REMARQUE AUSSI!»


Se rendant compte qu'il avait élevé un peu fort la voix en se redressant, droit comme un piquet, sur sa chaise, il se mit à rougir.

« Enfin je veux dire... A Moscou ils sont bien moins impolis. Bon en même temps avec la couche de glace et de neige qu'il y a partout en hiver ils ont intérêt à ne pas trop se presser! »

Il eut un petit rire gêné puis plongea ses lèvre dans son breuvage et ses yeux dans la contemplation de la table crasseuse.
La demoiselle quant à elle avait l'air de le contempler, lui.... Ce qui commençais à légèrement l'embarrasser. Il avait quelque chose sur le nez? Ou entre les dents... Il avait mangé un sandwich à midi serait-il possible qu'un morceau de salade soit resté entre ses dents depuis tout ce temps? OH MON DIEU et si c'était ç...

« Vous venez de Terre, pas vrai ? Figurez-vous que j’ai l’impression de vous avoir déjà vu quelque part... »

A c'était donc ça! Micha poussa un soupir soulagé et lui sourit.

« En effet! Je suis... Euh... Russe. Enfin ça doit se remarquer avec mon accent, non? Et... Pour ce qui est de votre dernière question, je... Euh... Je suis navré mais je n'ai pas une mémoire très photographique... Je crains ne pas me souvenir de vous. Mais... C'est possible! A Paris, Kyoto, Sandnessjøen, St Petersbourg, Londres, ou que sais-je. J'ai été partout alors nous avons très bien pu nous croiser quelque part.  »

Le fait qu'ils se connaissaient peut être perturba le jeune homme qui se mit à réfléchir. A froid, comme ça il n'arrivait pas à se souvenir mais si il la rajeunissait un chouilla et qu'il lui recolorait les cheveux en châtain... Châtain qui paraissait être sa couleur naturelle vu que c'était celle de ses sourcils... Elle lui disait bien quelque chose. Se pouvait-il qu'il connaisse quelqu'un dans ce monde de fous?

Ah mais... Elle avait dit s'appeler comment déjà? "Coraline"? Comme "Cora"? Sa voisine quand ils habitaient à Paris...? Sa grand mère l'appelait comme ça... Enfin du haut de ses 9 ans il se disait que c'était sa grand-mère.

« Euh attend... Coraline? Genre... Coraline Grey? Oh la vache! Si j'm'attendais! °^° »

De fait Micha ne s'attendait jamais à rien... Il se laissait surprendre. Il n'inventait pas, comme la majorité des gens, des scénarios, qui, il le savait, le laisserait déçu. Mais on n'oubliait pas la première fille avec qui on avait parlé... Et qui vous avait foutu votre première baffe, soit dit-en passant...

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
Maman les p'tits bateaux qui vont sur l'eau ont-ils des jambes? Mais oui mon gros bêta s'ils n'en avaient pas ils ne marcheraient pas. Allant droit devant eux, ils font le tour du monde et comme la terre est ronde, ils reviennent chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Coraline C. Grey





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: On se serait pas déjà croisés ? Non ? T'es sûr ? ~ PV Micha   Ven 27 Déc - 16:22



Je ne comprend rien à ce monde ~
« En effet ! Je suis... Euh... Russe. Enfin ça doit se remarquer avec mon accent, non? Et... Pour ce qui est de votre dernière question, je... Euh... Je suis navré mais je n'ai pas une mémoire très photographique... Je crains ne pas me souvenir de vous. Mais... C'est possible! A Paris, Kyoto, Sandnessjøen, St Petersbourg, Londres, ou que sais-je. J'ai été partout alors nous avons très bien pu nous croiser quelque part.  »

Il était mignon. Il lui inspirait confiance. Elle avait vraiment l'impression de le connaître. Elle ignorait pourquoi, mais elle avait le sentiment profond que le jeune homme était quelqu'un qui ne se prenait pas la tête et qui savait vivre. Coraline ne pouvait qu’être séduite par les personnes tel que le jeune homme : elle était elle-même une sorte de hippie, complètement j’menfoutiste des problèmes de ce monde, elle aimait s’amuser et faisait bien souvent les choses à moitié, sauf quand il s’agissait d’art ; elle voyait d’un mauvais œil les gens pressés, rigoureux et stricts. Elle était d'un naturel curieux et extraverti. Inutile de préciser que notre jeune demoiselle faisait très tâche à la Forteresse, pas vrai ?

« J’ai toujours habité à Paris, alors c’est possible que vous m'ayez déjà croisée, en effet ! »

Micha la fixa longuement, mais Coco ne fut pas gênée. D’une, le fait qu’un charmant garçon la dévisage la ravissait, de deux, elle n’était pas d’un naturel timide et avait l’habitude d’être détaillée par le regard impitoyablement critique de tout un chacun. La jeune fille lui rendit donc son sourire et plongea son regard bleu dans le regard brun du jeune homme.

« Euh attend... Coraline? Genre... Coraline Grey? Oh la vache! Si j'm'attendais ! »

Notre Coco, légèrement abasourdie, comme vous pouvez vous le douter, ouvrit de grands yeux ronds. Quand la jeune fille était dans cet état, son cerveau affichait un encéphalogramme plat ; autrement dit, la seule pensée qui lui vint se rapprochait de « hyjgqskfdsksdkfnvs ». Regard fixe et sourcils froncés, une profonde incompréhension dominait son visage et ses pensées. Je crois qu’on l’a perdue. Quelques instants passèrent –instants où le silence le plus total pesait sur le duo- avant que la paumée aux cheveux multicolores se réveille de son hébétude et ne frappe du poing la petite table, ce qui renversa les verres.

« Je…. Mais j’me souviens ! Michounet ! Oh putain ! Mais oui c’est toi ! Ben ça alors, comme le hasard fait bien les choses ! », s’exclama la jeune fille.

Petite explication, préparez-vous pour un retour en arrière : étant gosses, Coco et Micha habitaient tout deux dans le onzième arrondissement de Paris, dans le même HLM, au même étage. En bref, ils étaient voisins d’appartement. A cette époque, Coco habitait chez sa grand-mère, puisque ses parents n’assumaient pas vraiment leur fille et partaient très fréquemment en vacances –du moins c’était ce qu’il racontait à leur fillette, en réalité ils partaient sur Autremonde pour des raisons professionnelles, dont je vous passerai les détails-. Les deux gamins s’étaient d’abord rencontré dans le bac à sable du parc derrière l’immeuble. La toute pitite Cora était plongée dans la conception d’un magnifique pâté de sable censé représenter un bonhomme, et le pitit Micha l’avait involontairement écrabouillé. S’en était alors suivi une baffe monumentale de la part de Coco et Micha avait pleuré. La petite l’avait consolé en lui proposant de jouer avec elle, et ils avaient finalement réparé le pâté, et avaient même été cherché des crottes de lapin pour faire les yeux. Ils étaient alors devenus très copains, et se retrouvaient tous les soirs après l’école (ils étaient d’ailleurs dans la même classe, et ce tout le long du primaire) dans le parc derrière l’immeuble, ou dans les escaliers du premier étage, où ils squattaient pendant des heures en mangeant des bonbons et en se racontant des histoires farfelues. Mais le plus souvent, ils se retrouvaient dans l’appartement de l’un ou de l’autre, et jouaient ensemble. Mais pas à n’importe quel jeu, non non. A des jeux un peu bizarres, du genre mettre les poupées de Coco dans les toilettes, goûter les croquettes du chat de Micha, foutre le souk dans le bureau des parents du garçon, sortir tous les livres de la bibliothèque de Mamie Grey et de construire des châteaux avec, ouvrir la fenêtre et hurler des bêtises aux passants avant de la refermer violemment (et casser la fenêtre, évidemment), faire des dessins WTF et remplacer les dossiers professionnels de son père avec, envahir la cuisine et faire des expériences chimiques avec le Coca comme ingrédient principal, BREF, ils n’en rataient pas une.

« Tu t’rappelles quand on a fait fondre les petits animaux en cire que ta mère avait ramené de Russie avec ma lampe halogène ? Et quand t’étais venu passer Noël chez moi alors qu’on avait découvert ta magie seulement la veille et que t’as détruit le sapin avec parce que je voulais que tu le recolores en rose flashy et jaune fluo ? Et quand on a bouché tes toilettes avec tes peluches ? Et quand on a repeint mon salon à grands coups de Crayolas parce que j’étais fana d’art tribal ? »

Coraline se souvenait de tout et ses yeux brillaient. Elle avait retrouvé son ami d’enfance, que diable ! Après avoir passé toute leur maternelle et leur primaire ensemble, le garçon avait déménagé et changé de collège, laissant Coraline sans amis. Ils s’étaient alors définitivement perdus de vue, en raison de la distance. Jusqu’à aujourd’hui. La jeune fille n’en revenait toujours pas.

Spoiler:
 
FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.

_♣ _______________ ♣_
I'm radioactive
I’m waking up to ash and dust. I wipe my brow and sweat my rust. I’m breathing in the chemicals. I’m breaking in and shaping up then checking out on the prison bus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: On se serait pas déjà croisés ? Non ? T'es sûr ? ~ PV Micha   

Revenir en haut Aller en bas
 

On se serait pas déjà croisés ? Non ? T'es sûr ? ~ PV Micha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» On ne se serait pas déjà croiser quelques parts ? [Livre 1 - Terminé]
» Angie, adorable croisée caniche/terrier - ADOPTEE
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: AutreMonde :: Omois :: Tingapour-