AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ▲ Alliance et dissimulation reptiliennes (Charm ° Chami)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Chamidontrachiva





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: ▲ Alliance et dissimulation reptiliennes (Charm ° Chami)   Dim 27 Oct - 14:20




 
 Votre mission, si vous l'acceptez (et vous avez intérêt...oh non attendez : vous n'avez pas le choix : si vous refusez de coopérer, votre torse vous fera tellement souffrir que vous tomberez à genoux en implorant le ciel d'abréger vos souffrances) et de vous rendre en terrain ennemi (vous savez, celui que vous considériez comme votre patrie, il y a peu de temps encore?) et d'infiltrer les rangs adverses (idem. Avant c'étaient vos collègues de travail, comme vous les appeliez) afin de recueillir des informations (noms, nombre, pouvoirs,système de sécurité et surtout ragots, plans de défense impériales, tout ce que pense le pouvoir des Sangraves et des disparitions) et de faire un compte rendu à votre nouveau patron bien-aimé (vous savez, le grand mec masqué à la voix glaçante qui vous a enlevée et infectée de force de magie démoniaque?).
En bref : vous devez trahir votre pays afin d'aider la prise de pouvoir de terroristes qui exècrent votre race et qui ne vont ont laissé en vie seulement parce qu'ils savaient que vous feriez un excellent informateur .



Afin d'entrer de la meilleure des façon dans l'empire que je devais infiltrer, il fallait que je n’implante au cœur même de son système. Pour cela, mon ancien métier (que j’espérais vraiment pouvoir reprendre un jour quand ces satanés Sangraves me ficheront la paix) était bien trop éloigné du centre du pouvoir. Loin de tout, nos conférences étaient surtout axées sur les liens extérieurs du pays, ors,ce que je voulais à présent, c'était assister à l'organisation interne, auprès de ceux qui exerçaient directement la pression sur le pouvoir : les Hauts-Mages.
Et quoi de mieux qu'un Premier sortcelier pour côtoyer de près ces vieilles carcasses ?
Je m'étais renseignée sur le MagicNet sitôt rentrée chez moi (on m'avait pour cela assommé avec un puissant sortilège puis transféré pendant mon sommeil comateux) et avais lu que nombreuses étaient les demandes de prise en charge. Tous les Hauts-Mages se devaient d'avoir un Premier, histoire de montrer à la population qu'ils prenaient la jeunesse au sérieux, et tous les jeunes sortceliers désireux de percer dans le milieu politique tentaient leur chance.
La tranche d'age requise était de treize à vingt-cinq ans. Je me trouvais donc trop vielle et sans aucun exploit à mon actif pour les impressionner.
Après avoir prit conscience de cette cruelle difficulté (discrimination envers les vieux, va!) je branchais, comme on me l'avait froidement ordonné, ma boule de cristal illégale qui devait me mettre en contact avec mon informateur Sangrave. La boule vibra, puis se colora d'un gris brumeux qui n'était pas des plus discrets, avant qu'un hologramme ne se projette magiquement sur le mur immaculé de mon salon.
L'image d'un Sangrave à l'attitude neutre et au cercle d'un orange foncé se fit plus nette, et une voix à peine transformée par la distance se fit entendre :

-Le périmètre est-il sécurisé ?

Je me retrouvais bien bête, n'ayant prit aucune mesure dans ce sens avant d'activer l'engin. Instinctivement, je serrais avec gène le peignoir mauve dans lequel je m'étais enroulée plus tôt dans la matinée.

-Heu....c'est à dire que...

-Appuyez sur le bouton jaune. Me coupa sèchement mon interlocuteur avec impatience.

Fébrilement, je retournais la boule pour exécuter son ordre : aussitôt, une onde magique traversa la pièce et m'engloba dans une bulle sécurisée qui me protégeait de tout sort et de tout regard extérieurs, et qui floutait légèrement le reste de la pièce. On se serait cru dans un aquarium, et l’expérience aurait été amusante dans un tout autre contexte. Là, elle était juste effrayante, car elle rappelait à quel point ce que j'étais en train de faire était illégal et dangereux.
Je me retournais vers le Sangrave et exposais le problème d'une petite voix :

-C'est que...voilà. Comme demandé, je voulais m'engager comme Première sortcelière au Palais, mais il se trouve que je suis trop vieille pour être prise. Alors je me demandais si on ne devait pas changer de plan ou...

Je laissais planer un silence évocateur, ne sachant pas trop si je devais proposer quelque chose ou simplement me taire face au masque inexpressif de mon supérieur.

-Ne vous inquiétez pas, nous avons des contacts à l'intérieur de l'administration. Envoyez votre dossier sans attendre, et ils le feront rapidement monter au département d'assignation.

C'était donc bien vrai : Omois était un état corrompu. En avoir la démonstration était douloureux, presque autant que le cercle invisible et malfaisant qui s'étendait à présent sur mon corps.
-...très bien.

-Commencez à faire votre devoir mademoiselle. Nous vous contacterons en temps utile. Et surtout n'oubliez pas que vous n'êtes pas la seule infiltrée : nous vous avons à l’œil.


Et la communication fut brutalement coupée, ainsi que le champ de force.

Je restais quelques temps immobile à essayer de réfléchir à ma nouvelle situation, à mon caractère changeant et à fleur de peau, à ma nouvelle magie, puissante et destructrice, que je n'avais appris à maîtriser qu'après bien des entraînements intensifs avec Sight Once. Ce qui me faisait le plus peur, c'était si un Haut-Mage me demandait de l'utiliser devant lui. On m'avait apprit un sort indestructible qui masquait la couleur noire et malsaine, mais sa puissance et son aspect incontrôlable ne pouvait être dissimulé. Je priais donc pour qu'on oublie ce côté de mon éducation.
Fatiguée de constater mes différents échecs et mon changement radical de comportement et de raisonnement (de toute manière penser aux Sangraves ponpait mes forces: une part de moi les détestait, mais quelque chose de physique et de puisement implanté en moi me forçait à les estimer et à obéir), je m'attelais à la constitution de mon dossier.



Comme prévu, ma candidature fut tronquée et acceptée très rapidement. Deux jours plus tard à peine, je recevais un message sur ma boule (officielle cette fois) me conviant au Palais pour y passer une série d'entretiens sélectifs afin de m'assigner un Haut-Mage.
Je ne savais pas si ces rendez-vous allaient constituer une série de tests ou simplement une conversation portant sur nos caractères communs, mais il me stressait d'une façon incroyable. Mon ancienne moi aurait trouvé l'épreuve amusante et excitante, et les tests caractériels auraient sans doute conclu par un « personne aimable, investie, rayonnante et pleine de perspectives ». La Chami démoniaque était plutôt froide et morcelée, pleine d'hésitation et de secrets refoulés. Pas vraiment chaleureuse.
Je fis néanmoins un effort considérable sur mon apparence. L'ancienne moi aimait beaucoup les couleurs et les vêtements pleins de vie : son armoire était emplie de robe vintage, de chaussures multicolores, de jupes raillées, de collants à bandes oranges et vertes, d'accessoires farfelus, et sa salle de bain comportait peu de maquillage. J'y remédiais assez rapidement en faisant un tour dans les commerces en bas de mon immeuble, que je n'avais pas pris le temps de remarquer auparavant. Je cachais mon visage tourmenté sous une couche importante de fond de teint clair, d'un rouge à lèvres velouté et d'un trait noir sur les yeux. Je m'habillais d'une robe noire discrète, mais ne trouvais aucune chaussures convenables et me rabattis sur des petits talons rouges. J'attachais mes cheveux négligemment, et une copie de mon dossier sous le bras, quittais mon appartement pour le Palais.


Arrivée sur place, j'annonçais ma venue à l’accueil, et on me fourni une carte magique qui me guida jusqu'à une salle d'attente reculée. Une dizaine de sortceliers bien plus jeunes que moi y attendaient déjà. Au bout de longues minutes qui me semblaient interminables, on m'appela pour que je remplisse un formulaire qu'on allait faire circuler parmi les Hauts-Mage pour qu'ils puissent déjà effectuer un tri afin de nous recevoir en entretien. J'avais la désagréable sensation de devoir me vendre en le remplissant.

Nom : Chamidontrachiva
Age : 27 ans
Motivation : trahir mon pays pour aider les Sangraves
Puissance magique : démoniaquement puissante
Occupation : me faire enlever et espionner les puissants
Domaines de prédilection : le doute
Vos atouts, vos caractéristiques : je ne suis à ma place nul part. Je me sens salie. J'ai un peu honte.Je ne sais plus rien
.

Bien entendu, je n'écris rien de tout cela, mais mis avec la plus sage hypocrisie :

Motivation : aider et satisfaire ma curiosité
Puissance magique : normale
Occupation : cinéphile, aime tous les domaines artistiques, marche à pieds
Domaines de prédilection : communication publique, assistance diverse
Vos atouts, vos caractéristiques : assistante d'un Maître de Conférences, habituée aux situation de stress et de réceptions publiques. Grande volonté.


Je remis le formulaire en me demandant dans quoi j'étais en train de m'engager, puis attendis encore jusqu'à ce qu'on daigne m'appeler pour mon entretient.



ma couleur : #669999
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonderpg.forumgratuit.org
avatar
Charmamnichirachiva





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: ▲ Alliance et dissimulation reptiliennes (Charm ° Chami)   Lun 28 Oct - 18:31




Alliance et dissimulation reptiliennes

feat. Chami


-Bon, il est grand temps que je fasse une demande de premier sortcelier...
Charmamnichirachiva cliqua sur l'icone "poster une demande" et remplit le petit formulaire :

"Haut(e) mage : Charmamnichirachiva
Niveau de magie : Assez élevé
Race : Dragonne
recherche un premier sortcelier de treize à vingt-cinq ans de niveau de magie normal ou plus."

La dragonne se leva de sa chaise. Elle était encore sous sa forme de dragonne. Elle s'assit sur son tas d'or, pensive. Cela faisait pratiquement dix ans qu'elle était là et elle n'avait toujours pas de premier sortcelier. Ça commençait à devenir long et elle ne se faisait pas très bien voir par les autres haut-mages.
Mais ça allait changer. Enfin, elle espérait.




Charmamnichirachiva regarda son accréditation et, voyant l'heure tardive, se leva d'un bond. Elle se dirigea vers sa boîte aux lettres afin de voir si la liste quotidienne des canditats au poste de premier sortcelier était arrivée. Elle l'était. Charm l’attrapa et la lut. Dessus, il y avait beaucoup de noms ainsi que leur niveau de magie, leur âge et leur race.

Elle retint Chamidontrachiva, une dragonne de 27 ans, Glévor, un sortcelier de 19 ans et S'ilvana, une elfe de 16 ans. L'âge de Chamidontrachiva l'étonna beaucoup ; normalement, les premiers sortceliers ne devaient pas avoir plus de 25 ans. M'enfin, ça ne la gêna pas plus que ça, surtout pour seulement deux ans de plus. Elle ne s'attarda donc pas plus dessus.




Les candidats avaient donné leur formulaire aux gardes, qui le transmirent aux hauts-mages intéressés. Charm l'eut aussi. Cela lui permit d'éliminer Glévor, dont les atouts n'étaient pas des plus utiles pour ce qu'elle réservait à son premier sortcelier.





Quelques instants plus tard, ce fut le tour de Chamidontrachiva. Charm demanda aux gardes de l'appeler, ce qu'ils coururent faire. La jeune dragonne entra. Charm commença à lui poser des questions :

-Quelles sont vos qualifications pour ce poste ?


La mienne : #cc6666
love.disaster


Dernière édition par Charmamnichirachiva le Dim 10 Nov - 10:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chamidontrachiva





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: ▲ Alliance et dissimulation reptiliennes (Charm ° Chami)   Sam 9 Nov - 11:31




 
 
Une fois entrée dans la pièce, qui se trouvait être un bureau à la décoration discrète, Chami fut assise face à une jeune femme à l'ai professionnel. Brune au teint doré, elle lui semblait des plus sympathiques pour une Haut-Mage (ils avaient la réputation d'être particulièrement exigeants envers leurs Premiers...). Sympathie décuplée quand, en lisant son nom complet sur une plaquette posée en évidence devant elle, elle constata que la Dame était dragonne. Chami espérait fortement que ce point commun allait jouer en sa faveur, surtout que ses congénères n'étaient pas réputés pour leur patience et leur sens de la hiérarchie (supérieure notamment), ce qui les excluait bien souvent des rôles de Premiers....auxquels ils ne postulaient de toute façon presque jamais. Super, elle était une véritable exception sur pieds. Youpee.

-Quelles sont vos qualifications pour ce poste ? Demanda illico la Haut-Mage en braquant sur elle un regard franc.

Bon. Courage. Elle n'avait jamais passé d’entretien d'embauche, mais elle s'était toujours dit que cette épreuve la terroriserait. Maintenant qu'elle y était, elle pouvait vérifier sa théorie et conclure que oui, elle était réellement mal à l'aise. Surtout qu'elle n'avait pas de qualifications en rapport avec la magie. Elle ne savait pas du tout ce que faisait cette Dame, mais en tout cas ce n'était pas dans ses cordes. Alors que répondre ? Tout et n'importe quoi, essayer le plus fort possible. Surtout que si elle n'obtenait pas ce travail, elle devrait rendre des compte aux Sangraves....
Arg, ne pas y penser, sinon elle allait se mettre bêtement à pleurer, ce qui ne serait pas une bonne qualification, sans aucun doute. Inspirer à fond. Sourire. Essayer d'être heu...comment ils disaient les coachs déjà ? Ah oui : lumineuse.

-Et bien... Et bien, je suis sortie d'une université de communication. J'ai, comme je l'ai déjà indiqué sur le dossier, travaillé comme assistante de conférence au Palais, dans la section Rapports Étrangers. Je connais donc le bâtiment, et surtout sa partie administrative. J'ai également l'habitude de travailler avec des Hauts-Mages, et je suis familière à votre hiérarchie.

En fait, si la Dame grattait un peu, elle se rendrait sûrement compte que Chami n'avait rien à faire là. Bien trop âgée et expérimentée, être Première sortcelière ne lui servirait pas à grand chose niveau carrière : elle aurait très bien pu rester au service de Chu et gravir les échelons jusqu'à devenir elle même Maîtresse de conférence. Elle avait un métier, de très bonnes qualifications et des contacts bien éloignés de la partie « magique » du système du gouvernement. En fait, la jeune femme n'avait jamais été vraiment attirée par la magie et son pouvoir. Elle était même très heureuse que des gens comme les Hauts-Mages mettent à contribution pour la communauté leur pouvoir, et qu'ils laissent les autres citoyens faire d'autres métiers. Ba là, elle était servie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autremonderpg.forumgratuit.org
avatar
Charmamnichirachiva





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: ▲ Alliance et dissimulation reptiliennes (Charm ° Chami)   Dim 10 Nov - 10:04









La jeune dragonne semblait terrorisée. Pauvre petite... pensa Charm, qui était une dragonne très... maternelle. Elle se mit à réfléchir : qu’est-ce que cette fille faisait là ? Elle était trop vieille, comment se faisait-il qu’elle avait été acceptée, franchement ? Elle n’avait rien à faire ici, et elle devrait avoir un métier, faire des études, quelque chose ! Pourquoi se présentait-elle comme première sortcelière ? Mystère.

« Et bien... Et bien, je suis sortie d'une université de communication. J'ai, comme je l'ai déjà indiqué sur le dossier, travaillé comme assistante de conférence au Palais, dans la section Rapports Étrangers. Je connais donc le bâtiment, et surtout sa partie administrative. J'ai également l'habitude de travailler avec des Hauts-Mages, et je suis familière à votre hiérarchie. »

Pourtant, elle ne semblait pas mal, même si il manquait le côté magie, qui était pourtant important. Elle n’avait pas un pouvoir très puissant, avait-elle indiqué sur son dossier. Charm, tout sourire, lui demanda :

« Et en ce qui concerne la magie ? Rappelez-vous que c'est l'attribut principal d'un premier sortcelier. »

Bon, réfléchis deux secondes : quelles tâches pourrais-tu lui réserver ? Surtout les conférences auxquelles tu ne pourras pas aller à cause de ton emploi du temps de reine très chargé. Elle a déjà assisté à maintes conférences ; aussi, elle pourra facilement le faire. Ne reste plus qu'à régler le problème de la magie et de l'âge, pensa Charm. C'était logique. Donc, après tout, Chami correspondait bien au rôle. Charm allait sûrement la prendre. Elle semblait volontaire, déterminée... La magie, ce n'était pas si important que ça...

« Mais j'ai une question : à quoi cela vous servirait-il de devenir première sortcelière ? Vous pourriez avoir un métier, plutôt... »

love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ▲ Alliance et dissimulation reptiliennes (Charm ° Chami)   

Revenir en haut Aller en bas
 

▲ Alliance et dissimulation reptiliennes (Charm ° Chami)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maître Chem [Libre]
» PNJs
» Chrono de Shiro
» Deux étalon qui s'entendent bien valent mieux que 1000 juments en furie [PV Khandray] [A archiver]
» 2.7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: AutreMonde :: Omois :: Palais Impérial-