AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  ■ You're watching me rebel - PV Selena & Stanley A. Dyson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sight Once

Darkness is Heaven
Darkness is Heaven



MessageSujet: ■ You're watching me rebel - PV Selena & Stanley A. Dyson   Mar 29 Oct - 15:31



Allez savoir pourquoi, c’était toujours sur lui que les problèmes tombaient. Il voulait juste profiter du silence qui régnait dans la Forteresse Grise pour s’éclaircir les idées. C’est tout. Alors, comment, par la barbe de Trebidus, cela se faisait-il qu’il retrouve Stanley ? Il avait rien demandé du tout. L’autre l’avait suffisamment agacé lors de la première rencontre. Sight ne comprenait vraiment pas Even : il arrivait à le supporter en permanence, lui et sa petite copine. Cela dit, ils étaient tous les trois de sombres crétins arrogants, cela devait éminemment rapprocher.
Il était donc tranquillement en train de faire sa ronde, dans le silence paisible qui résonnait à ses oreilles quand il avait entendu des bruits. D’abord, des chuchotements puis le bruit reconnaissable entre mille du tissu froissé, déchiré. Il leva les yeux au ciel en songeant que les deux amants auraient pu trouver un meilleur endroit pour jouer au docteur version adulte que ce fameux coin, proche de la Salle de réunion. Ils se trouvaient en effet au croisement entre le couloir qui menait aux cellules des prisonniers et celui des appartements sangraves. La salle de réunion était une large pièce qui pouvait accueillir une petite centaine de masqués.
Malgré ses apparences, le barman était poli et choisit donc de ne pas déranger le couple. Pourtant, ce dernier n’aurait pas dû être là : la chambre de Selena Duncan, la compagne de Magister était non loin – dans le couloir des prisonniers, mais attention, elle avait une très jolie chambre, spacieuse avec un grand lit, bref, elle était une prisonnière mais très bien traitée – et il n’était pas rare que le Sombre seigneur aille lui rendre visite. Pourquoi, Sight se l’imaginait sans peine mais la vision de Magister comme ça le rendait un peu nauséeux. Il coupa vite court à son imagination et continua sa ronde, longeant les murs. C’était très étrange de constater le vide que faisait l’absence de 75 % des sangraves puisque beaucoup étaient partis en vacances. L’humeur exécrable du maitre y était peut-être pour quelque chose. Luka était parti également, en voyage chez les Vilains. Le manque commençait à se faire sentir, après tout, cela faisait déjà 24 heures qu’il s’était envolé, sans lui. Le vil.  Il n’avait jamais passé autant de temps dans la Forteresse Grise. De toute façon, il était obligé de rester parce que le Sombre Seigneur voulait préparer un nouveau coup et assujettir les Dragons. Le jeune homme n’osait pas lui dire que sa petite fixette allait tous les perdre. Mais bon, il parlait quand même à Magister, pas à un vulgaire laquais de seconde main. Et il tenait à sa vie, mine de rien.
Des cris commençaient à se faire entendre. Inconvénient des couloirs étroits, bonjour : tout résonnait. Il laissa échapper un long soupir. Prenant son courage à deux mains – pour peu que cela nécessite du courage, il fit demi-tour en direction des voix dont le ton haussait de plus en plus. Le sangrave n’avait absolument rien contre ce genre de pratiques mais le maitre un peu plus, il donnait par conséquent peu cher de la survie des deux tourtereaux. Ses chaussures claquaient contre le carrelage grisé de la Forteresse et le faisceau des quelques lumières accrochées contre le mur agrandissait son ombre contre les cloisons. Les voix se turent. Ah, bieeeeeen. Elles avaient compris le message.
Il passa la tête par l’encadrement vide d’une porte imaginaire et ferma les yeux, se racla la gorge puis se décida enfin à parler :

- Dites-moi, vous croyez vraiment que c'est le bon endroit pour faire ça ? Petits vicelards, va ! Je vous rappelle que Magister se trouve à ... 15 mètres de vous, là.  

Il se risqua à ouvrir un œil, puis l’autre - espérant qu'ils se soient rhabillés - , pour leur intimer de son regard noir de partir, vite. Quel ne fut pas son choc quand il découvrit qui était l’homme ! Et quand il vit la femme. Le sangrave écarquilla les yeux, pensant qu’il rêvait mais non, pas du tout. Devant lui  se trouvait Stanley, si si, le même, tenant la main de Selena, la « fiancée » de Magister. Il. Allait. Se. Faire. Tuer. Soit il disait rien et Magister ne le saurait que bien plus tard, et il mourrait alors dans d’atroces souffrances, soit il lui disait et il mourrait dans d’atroces souffrances. Et merde. Le choix était… Vicieux.

- Hinhin, Stanley A. Dyson. Alors ? On cherche des femmes plus mûres que ta petite copine ? Je t’ai fait ma proposition la dernière fois, tu aurais pu me choisir moi. Le Maître va être ravi de savoir ce que tu faisais avec sa protégée. Madame, j’espère pour vous qu’il est au courant… finit-il en mettant un genou à terre. Après tout, il lui devait le respect, à elle. Pas à l’autre truc au foulard.

Il ne savait toujours pas ce qui était préférable : avouer maintenant ou après. Il attendrait la suite, peut-être les explications le feraient elles avoir un avis. Quoiqu’il n’était pas sûr d’avoir envie de savoir pourquoi ces deux se retrouvaient là.

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_
I Will Dream of You
Turn into winter lights. Keeping your strength when it gets dark at night.
What are you made of water and glass. Keep it in your sights   now. It’s keeping you up
TAZER.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Stanley A. Dyson

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !

COME TOGETHER FOR LUCIFER'S SON !



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: ■ You're watching me rebel - PV Selena & Stanley A. Dyson   Mer 30 Oct - 0:25