AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre sous la neige.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Pétronelle H. Fox

Sopalin Okay
Sopalin Okay



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Rencontre sous la neige.   Ven 25 Nov - 22:02

Je n’aime pas la foule, je ne l’ai jamais aimée… Mais alors pourquoi me retrouvais-je entourée de tous ceux avec qui j’avais passé une dizaine d’année de ma vie ce soir ? Aujourd’hui, tous riaient et buvaient certains étaient accompagnés de leur femme et de leurs enfants, d’autres draguaient leur ancienne voisine de classe. Et moi, dans ma robe bleu nuit, mes cheveux blond attachés en chignon bas sur le côté, du rouge au lèvres, je regardais par la fenêtre… Personne ne semblait faire attention à la Haute-Mage que j’étais devenue. Peut-être parce que tous sans exception étaient devenus Voleurs patentés ? Demain en serait-il de même ? Est ce qu’il feraient de nouveau attention à moi ? Est ce qu’ils riraient encore ? J’avais mal à la tête. Un jeune enfant me sortis de mes pensée lorsqu’il percuta ma jambe avec violence, forte de ma légendaire « stabilité » je réussissais à garder mon équilibre. Et relevais le jeune garçon qui pleurait en se frottant l’arrière de la tête.

« -Chuuuuut. Ne pleure plus. Ce n’est pas grave, le rassurais-je en souriant. Où sont ton Papa et ta Maman ? »


Ses yeux encore tout trempés de larmes il leva un doigt en se frottant les yeux de son autre petite main. Je suivi la direction qu’il m’indiquait et tombait nez à nez avec Marius, un de mes ex avec lequel la séparation s’était très mal passé si je me souvenais bien…

« -Pétronelle…

-Marius.

Mais… Eugène ?! Petra, qu’est ce que tu fais avec mon fils en pleurs dans tes bras ? Que lui as-tu fais ?

-Je ne lui ai rien fait à ton Eugène, dis-je agacée, tout en lui refilant son morveux, Si j’avais su que c’était ton fils je me serais abstenue de te le ramener… C’aurait été tellement plus amusant de te voir le chercher partout, passer sous les tables, écarter des groupes de gens…

Je fus arrêtée par une claque sur ma joue droite, la femme ou compagne de Marius avait sûrement dû trouver que j’exagérais…

*Quelle peste ! Je leur ramène leur gamin et tout ce qu’ils trouvent à faire c’est me gifler.*

Ana, ma tigresse blanche regardait d’un air alléché le Bééé de Madame Marius. Elle gardait son fils tout contre elle, je la fusillais du regard puis relevant la tête je me retournais et fendais la foule la tête haute.

*Viens Ana et arrête de baver devant ce mouton… Ils ne méritent pas notre présence*

*Hrmmmph…*

*« Hrmmmph… », rien du tout. *

Docilement elle fit demi tour et me suivi je récupérais mon manteau en laine bordé de fourure de G’ele et sortais d’un pas décidé et assez hautain. Dehors il neigeait, j’adorais la neige… C’est peut être aussi pour ça que j’étais sortis et pas seulement pour la gifle… Mais ça mes anciens camarades de classe n’avaient pas besoin de le savoir. Dans la neige je pouvais distinguer quatre personne, une jeune fille qui ne paraissait pas très vieille faisait face assez peu dignement je dois dire à trois armoires à Glace qui avaient l’air de lui demander des compte. Détestant l’injustice je décidais de m’approcher, par précaution j’allumais ma magie.

« -Eh bien, eh bien… ? Que voulez vous à cette jeune fille ? »

_♣ _______________ ♣_
Exercices gives
you
endorphins.
Endorphins
make you
happy.


Dernière édition par Pétronelle H. Fox le Dim 27 Mai - 20:42, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aline D'el Mrozowicz





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: A   Sam 26 Nov - 16:48

La neige crissait sous les jolies bottes de la blondinette. Parée d'une fourure blanche qui faisait ressortir ses cheveux dorés, elle avançait d'un pas sûr vers son ancienne école, l'école des voleurs patentés. Son familier, une panthère des neiges se fondait parfaitement dans le décor et ses pattes habituées à la neige, n'y laissaient aucune trace. Cela faisait plus d'unan qu'elle n'y avait plus mit les pieds, si elle avait pu, aujourd'hui elle ne serait pas ici.

"Si tu ne voualais pas venir, tu aurais pu envoyer quelqu'un à ta place"

"Tu sais bien que c'est trop important pour que je délègue cela à quelqu'un"

"Humpf..."

La fille lança un sourire désobligé à sa panthère, en même temps il n'avait pas tout à fait tort. Elle revenait car elle voulait parler à son professeur d'art du déguisement, d'après ce que savait Avalon, elle préparait un mauvais coup mais elle s'était bien gardé d'y penser afin que sa panthère ne découvre quoi que ce soit. Un plan, c'est tout ce qu'il savait, enfin peut-être que c'était réellement important. Il tourna la tête vers la route principale où une foule se pressait, que pouvait-il y avoir de si important aujourd'hui? Arrivée au bas côté de la route, elle laissa Avalon remonté vers la foule puis s'y fondre.

"Ca y est, j'y suis. Tu as bien choisi ton jour toi, c'est la réunion des anciens élèves; il y a des gardes un peu partout."

Elle se souvenait bien de l'année où elle avait été convoqué pour faire partit de la garde. C'était l'une des épreuves les plus ennuyantes qu'ils étaient obligés de passer au moins une fois. Les gardes devaient être invisible aux yeux des invités mais leur but était que personne ne perturbe la fête. Dommage pour eux, ils ne réussiraient pas leurs examens cette année.

La foule commençait à se dissiper et Avalon lui fit signe mentalement que la voix était libre. Entrant par la grande porte libre de toute surveillance visible, elle se fondit à l'ombre des murs. Malgré les lourds regards posés sur elle, elle continua a avancé s'arrêtant enfin devant la tour où se trouvait ce fameux professeur. Une bougie éclairait faiblement la vitre du haut de la tour. La plante grimpante était assez solide pour la porter, elle et son familier, et escaladait le mur Est comme si de rien était, venant chatouiller l'embrasure de la fenêtre. Tandis qu'elle réfléchissait au moyen de ne pas effrayer son vieux proffesseur, elle baissa sa garde ce qui laissa la place grande ouverte à trois armoires à glace qui guettaient cette ouverture depuis qu'elle était arrivée.

La jeune fille sentit tout de suite leur précense derrière elle mais trop tard; se retournant elle découvrit deux de ses anciens camarades de classe en compagnie d'un inconnu encore plus imposant qu'eux. La première chose qu'elle ne put s'empêcher de penser qu'ils s'étaient bien développés depuis la dernière fois qu'elle les avait vu. Dire qu'elle faisait une tête de plus que ces deux là. Ils lui lançaient un regard mauvais. Leur nouveau copain avait l'air d'être un abruti fini... Effectivement, il venait d'être surpris par un flocon de neige qui passait devant ses yeux. Un sourire en coin se dessina sur le visage de la fille, c'était hilarant mais elle préférait ce retenir. Jade et Matt lui se regardèrent un instant avant de dire:

- Qu'est-ce-que tu fous là?

- Tu viens encore nous créer des problèmes?

- Ouais.

Ah, l'armoire à glace sans cerveau savait parler... Bonne nouvelle; pour lui; enfin je crois.

- Arrête de sourire et dégage!

Continuant à sourire, elle activa discrètement sa magie argentée, cachant ses mains dans sa fourrure. Une jeune femme sortit d'un bâtiment qui se trouvait un peu plus loin d'eux. Elle s'approcha d'eux accompagné de son familier tigre blanc.

-Eh bien, eh bien… ? Que voulez vous à cette jeune fille ?

Elle avait également activé sa magie, la jeune fille lui sourit tandis que son familier allait à la rencontre du sien, ravie de rencontrer un autre félin. Avalon baissa légèrement la tête devant lui en signe de respect.

- Ces messieurs me proposaient gentiemment du thé mais je leur ai dit que j'avais déjà tout et les en remerciait vivement.

Elle fit un clin d'oeil aux garçons puis se tourna vers la belle inconnue. Blonde, chignoniné (ceci n'existe pas ;3), avec un beau rouge à lèvre, elle devait faire partie des anciens car elle avait l'air plus âgée qu'eux. L'autre blonde attrappa l'inconnue par le bras et elles s'éloignèrent des autres d'un pas tranquille. Lorsqu'elles furent hors-de-vue, elle lui lacha le bras afin de la remercier:

-J'apprécie que vous veniez à mon secours mais il ne fallait pas... Une tasse de thé peut-être?

Sortant deux tasses, une bouteille d'eau et du thé instantané à froid, elle lui présenta la première tasse, attendant une réponse positive de sa part (le thé ça ne se refuse pas voyons).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pétronelle H. Fox

Sopalin Okay
Sopalin Okay



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Rencontre sous la neige.   Ven 16 Déc - 19:49

Le familier de la jeune fille s’avança vers Ana, dans la pénombre il avait une démarche de félin, ce ne fût que lorsqu’il arriva à ma hauteur que je pu distinguer la panthère des neige, elle s’inclina légèrement devant Ana qui lui fit un léger signe de tête presque imperceptible comme pour accepter la marque de respect que lui offrait la panthère.

- Ces messieurs me proposaient gentiment du thé mais je leur ai dit que j'avais déjà tout et les en remerciait vivement.

La jeune fille envoya un clin d’œil moqueur aux trois garçons puis s’avança vers moi et me pris par le bras. Me raidissant légèrement je me détendis puis me laissais emporter par elle. Elle me lâcha finalement le bras en s’ arrêtant plus loin.

-J'apprécie que vous veniez à mon secours mais il ne fallait pas... Une tasse de thé peut-être?

Elle sortit deux tasses et ce qui semblait être du thé puis elle me tendit une des tasses. N’ayant rien de mieux à faire je décidais de rester avec la jeune fille.

-Ce n’est pas de refus mais ne restons pas là. On gèle sur place. Je connais un bon endroit ou nous allons pouvoir discuter sans être dérangés.

Je fis signe à la jeune fille de me suivre et la ramenais vers l’école des Voleurs Patentés empruntant les escaliers dérobés je descendais jusqu’au dernier sous sol et époussetais légèrement les pierres du mur, trouvant ce que je cherchais j’actionnais le levier et une des parois se décala dans un bruit de frottement, pierre contre pierre. Ma tasse encore entre les mains je lui fit signe de passer et refermais la paroi après être moi même passée.

-On monte, annonçais-je d’une voix joyeuse

Devant le regard déconfit de la jeune fille j’ajoutais.

-Tu ne vas pas être déçue, enfin… Si tu aimes les jolies choses tout du moins…

Je passais devant elle et montait jusqu’en haut. Je déverrouillais la pièce avec l’unique clé existant pour ce type de serrure et ouvrait la porte. Déposant mon manteau, j’allumais ensuite la lumière et m’approchais de la baie vitrée donnant sur la ville.

-Tu aimes les lumières de Noël ?

J'aimais les lumières de Noël, j'aimais surtout cette période, regarder les gens faire des achats dans la rue depuis mon bureau dans le château vivant me mettait du baume au cœur. Je savais que moi je ne pouvais pas le faire. A quoi bon acheter des cadeaux qu'on ne peut offrir à personne.
Elle s’approcha de la baie vitrée et bu une gorgée de son thé. Je me dirigeais vers l’unique placard perdu au milieu de quelques fauteuils, canapé, d’une immense bibliothèque, d’un jeu d’échec, de quelques tapis et tout ça dans des tons blancs et acajou. Je récupérais quelques biscuits et gâteau dans le placard et les posais sur une table puis m’approchais de la jeune fille.

- J’ai bien vu qu’ils ne te proposait pas que du thé. Si j’ai bien compris ils t’auraient bien offert une bonne dérouillée. Je ne demande pas d’explication… A vrai dire j’ai moi même failli m’offrir une petite bagarre ce soir, mais j’ai préféré partir avant que cela ne dégénère. Je ne me suis pas fait que des amis ici. Seuls quelques privilégiés connaissent l’existence de cette pièce… Étant donné que je suis la seule à en avoir la clé ! Je vais te confier un secret. Je n’étais pas une très bonne élève mais les profs m’aimaient bien, cette clé je l’ai volé et j’ai accusé celle qui à l’époque était ma pire ennemie ! Celle avec qui j’ai failli me bagarrer ce soir.

Il m'avait fallu du temps pour remettre un visage sur la femme de Marius mais maintenant je m'en souvenais, elle avait été virée de l'école et personne n'avait jamais pu retrouver cette clé finalement elle s'était marié (ou pas ) avec mon ex- petit ami... Comment prenait-elle le fait d'avoir mes restes?

-Ne me regarde pas comme ça… Ce n’est pas ma faute si en fait je ne suis qu’une pimbêche ! Bon peut-être un peu je te l'accorde.

Nous restâmes silencieuse un instant puis me souvenant que le présentations n'avaient pas étés faites je la devançais:

- Ah ! Au fait je m’appelle Pétronelle, dis-je avec un sourire. Et toi ?


Dernière édition par Pétronelle H. Fox le Dim 14 Oct - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aline D'el Mrozowicz





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Rencontre sous la neige.   Mer 22 Fév - 19:47

-Ce n’est pas de refus mais ne restons pas là. On gèle sur place. Je connais un bon endroit ou nous allons pouvoir discuter sans être dérangés.

La jeune femme attrapa sa tasse pleine et l'entraina vers un escalier dérobé qu'elle ne connaissait pas. Un dernier coup d'oeil a l'école qui croulait sous la neige mais ne perdait rien de sa beauté. Elle descendit les marches de l'escalier avec lenteur: un escalier c'est fourbe, ça peut vous faire un croche-pied à tous moments. Elle poussa un soupir de soulagement presqu'imperceptible lorsque la dernière marche se présenta ses pieds. L'autre blonde frottait déjà les murs tapissés de poussière. Il y a bien longtemps que personne n'était venu par ici et pour cause, c'était un cul-de-sac... Enfin c'est ce qu'elle pensait. Avec un sourire étincellant, son "hôtesse" lui fit signe de passer la première lorsque le mur s'ouvrit pour laisser la place à un nouvel escalier mais qui montait, celui-ci (ils sont encore plus fourbe que les autres cela!).

-On monte.

Aline aquiesca, en faisant la grimace puis s'avança tandis que le mur se refermait.

-Tu ne vas pas être déçue, enfin… Si tu aimes les jolies choses tout du moins…

Tout le monde aime les jolies choses mais Avalon savait, pour connaitre sa maîtresse depuis longtemps, qu'elle n'était pas vraiment comme les autres. Elle, ce n'était pas les jolies choses qui l'intéressait, sauf celles qui ont de la valeur évidemment. Sa maîtresse c'était plutôt la chose en elle même qu'elle appréciait, de préfèrence une chose inutile et insolite. Alors lorsque la porte s'ouvrit, des étoiles illuminèrent ses yeux trop habituels. Il y avait là un amas de choses qui ne servaient à rien: des tapis, des tasses, des livres, des lumières; le paradis.

-Tu aimes les lumières de Noël ?

La bouche légèrement entrouverte, la fillette se laissa tomber dans un canapé acajou extrêmement moelleux. La question ne prit même pas le temps de s'introduire dans sa petite tête. Son hôtesse regardait par la baie vitrée tandis qu'en refermant la bouche, elle lançant lui un regard emplit d'une seule et même question: "Mais comment tu as eu ça toi?". Tout en déposant une boite de biscuit qui n'avaient pas l'air de dater d'hier, elle répondit à ma question muette.

- J’ai bien vu qu’ils ne te proposait pas que du thé. Si j’ai bien compris ils t’auraient bien offert une bonne dérouillée. Je ne demande pas d’explication… A vrai dire j’ai moi même failli m’offrir une petite bagarre ce soir, mais j’ai préféré partir avant que cela ne dégénère. Je ne me suis pas fait que des amis ici. Seuls quelques privilégiés connaissent l’existence de cette pièce… Étant donné que je suis la seule à en avoir la clé ! Je vais te confier un secret. Je n’étais pas une très bonne élève mais les profs m’aimaient bien, cette clé je l’ai volé et j’ai accusé celle qui à l’époque était ma pire ennemie ! Celle avec qui j’ai failli me bagarrer ce soir.

Elle l'aimait bien cette fille, elle lui ressemblait où plutôt c'était elle qui lui ressemblait, enfin bref, elle n'avait jamais été très forte pour comprendre ces trucs là.

-Ne me regarde pas comme ça… Ce n’est pas ma faute si en fait je ne suis qu’une pimbêche ! Bon peut-être un peu je te l'accorde.

Un sourire plaisant conquit le visage de la plus jeune.

- Ah ! Au fait je m’appelle Pétronelle. Et toi ?

- Aline, enchantée, pour de vrai hein.

Avalon s'était couché à ses pieds, sa queue balançant de droite à gauche pour signifier son contentement de la situation. Il leva la tête vers sa maîtresse qui buvait son thé avec plaisir.

"C'est marrant de te voir apprécier la compagnie de quelqu'un"

La jeune fille préféra ignorer son familier tandis que celui-ci pouffait. Elle bu une nouvelle gorgée de thé. L'effusion du goût de citron totalement erroné dans sa bouche l'a fit sourire. Cette tasse n'était en fait qu'un amas de sucre mélangé à de l'eau mais elle, elle ne pouvait vivre sans sa dose quotidienne de sucre. Même par une température si basse, elle préfèrait le boire froid (on pourrait même dire gelé) car celà lui procurait un sentiment de bien être. Elle termina la tasse en une gorgée pour la regarder encore un certain un moment dans l'espoir qu'une goutte de son breuvage réapparaisse au fond de la tasse. Tout à coup, un souvenir ressurgit dans l'esprit de la jeune fille: ce pourquoi elle était venue dans l'école qu'elle détestait.

- Excuse-moi, mais est-ce-que par hasard tu saurais si M. Wikroff est là aujourd'hui?

Question débile. Si Pétronelle savait au moins qui était M. Wikroff. En même temps, vu l'âge qu'il devait avoir, ça m'étonnerait qu'elle ne le connaisse pas; même les premiers hommes connaissaient déjà M. Wikroff.

- Oui, en fait j'aimerais savoir s'il pouvait m'aider. J'aimerais voler la couronne de l'impératrice durant le bal suivant.

Spoiler:
 

_♣ _______________ ♣_

Spoiler:
 


↑Choupie, ça c'est pour toi ↑

....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pétronelle H. Fox

Sopalin Okay
Sopalin Okay



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Rencontre sous la neige.   Dim 13 Mai - 20:26

- Aline, enchantée, pour de vrai hein.

Mignon comme prénom... J’avançais la tasse vers mes lèvres mais me ravisais quand Aline me posa une question.

- Excuse-moi, mais est-ce-que par hasard tu saurais si M. Wikroff est là aujourd'hui?


Mr. Wilkroff... Il ne me semblait pas l’avoir vu à la soirée des anciens, cela dit il me semblait que Wilkroff, du haut de ses nombreuses années (C’est un dragon alors forcément...), était toujours resté cloitré dans son bureau dans lequel se trouvait une alcôve cachée... Des élèves prétentieux prétendaient y être déjà allé et avoir découvert tout les trésors du vieux dragon. Pour ma part je me contentais de sourire... Parce que dans cette alcôve il n’y avait rien d’autre qu’un matelas immense.

- Oui, en fait j'aimerais savoir s'il pouvait m'aider. J'aimerais voler la couronne de l'impératrice durant le bal suivant.

Sa dernière phrase fût ponctuée par un long silence de ma part...

*Voler la... Voler la couronne ?!*

*C’est ce qu’elle a dit... Et j’ai comme l’impression que tu vas t’impliquer même si je te dis de faire le contraire... Alors je vais me taire.*

*N’importe quoi !*


Enfin peut être... Mais d’abord il me fallait de plus amples informations.

- Voler la couronne... C’est dangereux de le dire à des gens que tu ne connais pas. Je suppose que tu me fais confiance. Alors... Je vais t’aider.

Regard joyeux de la principale concernée.

- D'abord tu vas me raconter comment tu comptes réussir cet exploit. Est ce que tu as un plan? C'est la première chose à définir avant d'aller voir Wilkroff. Jamais il n'acceptera sans un semblant d'ébauche de Plan.... Ce type est certes un adorateur de plans foireux... Cela dit il faut qu'il y en ait un... BREF je t'écoute.



[C'est un peu court... Et ça risque de te bloquer légèrement... Si c'est le cas tu m'envoie un message je changerais ♥]


Dernière édition par Pétronelle H. Fox le Dim 14 Oct - 16:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aline D'el Mrozowicz





Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Rencontre sous la neige.   Sam 18 Aoû - 21:40

Un long silence ponctué des bruits que faisait la voleuse tandis qu'elle buvait tranquillement son thé, l'air totalement hors de la situation (A la Luna Lovegood, je sais pas si tu vois). Enfin, son interlocutrice reprit la parole, non sans que son familier ait lancé un regard à la panthère qui lui fit comprendre qu'elle non plus n'avait pas du tout envie de faire ça.

- Voler la couronne... C’est dangereux de le dire à des gens que tu ne connais pas. Je suppose que tu me fais confiance. Alors... Je vais t’aider.

Se sentant enfin concerné, Aline se tira de ses pensées pour lancer un joyeux sourire à sa nouvelle amie qui avait l'air de lui faire bien trop confiance pour que son plan fonctionne correctement.


- D'abord tu vas me raconter comment tu comptes réussir cet exploit. Est ce que tu as un plan? C'est la première chose à définir avant d'aller voir Wilkroff. Jamais il n'acceptera sans un semblant d'ébauche de Plan.... Ce type est certes un adorateur de plans foireux... Cela dit il faut qu'il y en ait un... BREF je t'écoute.


Elle réfléchit. Réfléchit encore. Réfléchit encore un petit peu. Bon ok, elle n'avait pas du tout de plan et c'était bien pour ça qu'elle allait voir son professeur chéri.

"Tu n'aurais pas une idée à me proposer par hasard? Je suis un peu désespérée là."

La panthère lui lança son plus beau sourire remplit de crocs. Cela ne ressemblait pas tellement à un sourire mais Aline avait compris la pensée de la panthère qui se résumait en deux mots: "Débrouille-toi" en soft, disons ça. Elle fit un petit sourire crispé puis après avoir posé sa tasse sur un meuble passant par là, elle s'exprima sur son plan foireux qui n'existait pas encore.

- En vérité, tu as bien deviné, je n'ai pas de plan. A la base je pensais surtout y aller à l'instinct. Puis après quelques moments de réflexions, j'ai pensé que ma mère ne serait pas très contente de venir me chercher en prison chez sa patronne. C'est pour ça que je venais, je voulais que le vieux Wilkroff m'aide à trouver un plan potable.

Elle dit tout ceci avec le plus grand sérieux même si ça lui arrivait rarement, ça arrivait.

- Du coup, tu n'aurais pas une idée lumineuse par hasard?

_♣ _______________ ♣_

Spoiler:
 


↑Choupie, ça c'est pour toi ↑

....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pétronelle H. Fox

Sopalin Okay
Sopalin Okay



Par Le Revelus :
Accréditation:
Moi et les autres Autremondiens:

MessageSujet: Re: Rencontre sous la neige.   Dim 14 Oct - 17:10

« - En vérité, tu as bien deviné, je n'ai pas de plan. A la base je pensais surtout y aller à l'instinct. Puis après quelques moments de réflexions, j'ai pensé que ma mère ne serait pas très contente de venir me chercher en prison chez sa patronne. C'est pour ça que je venais, je voulais que le vieux Wilkroff m'aide à trouver un plan potable.
Du coup, tu n'aurais pas une idée lumineuse par hasard? »


Pétronelle se retourna vers la jeune fille et eut un petit rire amusé avant de s’assoir sur le fauteuil en face d’Aline.

« Des idées j’en ai quelques unes. Des farfelues qui serait absolument génial à voir et des plus classiques. Celles qui marchent presque à tous les coups. D’abord il faut une distraction quelconque de manière à distraire le public du joyau. Et ensuite il faut une couronne en tous points identiques à la première. Sauf qu’elle sera en toc. Tu l’as compris je pense c’est l’un des plans classiques que nous allons mettre en œuvre parce que si la nouveauté rate il n’y aura de salut ni pour toi, ni pour moi. Et je préférerais garder mon travail, ma maison et ma crédibilité auprès des grands de ce monde si possible. »

Un adorateur des plans foireux oui c’était ça. Si je ne participais un minimum à ce truc la petite risquait fort de se retrouver dans les prisons ultrasécurisées de la nouvelle impératrice.

« Bon... On se déplace. Allons voir ce cher Professeur Wilkroff. »

*************************************************

Devant la porte du bureau elle s’arrêta. Regardant autour d’elle elle se pencha pour écouter à la porte. Des voix parvenait de sous cette dernière. Il semblait qu’elles n’étaient pas les seules à vouloir bénéficier des conseils de Wikroff ce soir. Sans aucune considération pour la personne qui se trouvait dans le bureau actuellement elle ouvrit la porte à la volée et lança avec un grand sourire :

« Cher professeur comment allez vous par cette belle nuit de décembre. Je ne vous ai pas vu à la soi... Gage ?! »

Gage, comme wikroff, faisait partie des rares hommes avec qui elle n’avait jamais eu qu’une relation strictement amicale mais elle ne l’avait pas vu depuis des années et n’avait pas non plus cherché à le revoir pensant que ça compliquerait certainement toute leur amitié d’écoliers.

« Mais qu’est ce que tu fais là ?
- Je pourrais te poser la même question.
- ... »

Fronçant les sourcils elle se tourna vers le Professeur et s’écarta pour montrer Aline qui était derrière elle.

« Je crois que vous connaissez Aline, Professeur. Nous sommes venues profiter de vos conseils avisés. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Rencontre sous la neige.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre sous la neige.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» petite photo : périgueux sous la neige
» Brasparts sous la neige
» Un combat sous la neige
» [FB] - Le Lien formé sous la Neige de Drum [Pv : Miles]
» Carl Friedrich Lessing (1808 - 1880)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AutreMonde :: AutreMonde :: Le Lancovit :: Travia-